Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Pourquoi le peuple juif n’a-t-il pas reconnu le Seigneur Jésus comme étant le Messie ?

Il y a deux mille ans, le peuple juif attendait chaque jour avec impatience la venue du Messie, mais lorsque le Messie (le Seigneur Jésus) est vraiment venu, il ne L’a pas reconnu et L’a même crucifié, commettant un crime odieux. Pourquoi est-ce arrivé ? Aujourd’hui, nous aspirons au retour du Seigneur Jésus. Faisons-nous la même erreur que le peuple juif ?

15 December 2018

Après un orage d’été, Ke Min ouvre la fenêtre et une légère brise pénètre immédiatement dans la pièce, y faisant rentrer de l’air frais. Ke Min retourne dans le salon et s’assied, puis entends que Li Xuemei et Chen Jiajia parlent du film « La Passion du Christ ».

Chen Jiajia : Chaque fois que je regarde ce film, les émotions me submergent. Les principaux sacrificateurs et scribes juifs avaient servi Dieu dans le temple pendant de nombreuses générations et attendaient la venue du Messie, mais lorsque le Seigneur Jésus est venu accomplir Son œuvre, ils furent incapables de reconnaître qu’Il était le Messie dont les prophéties parlaient, Le crucifiant finalement sur la croix.

Ke Min : Jiajia, si nous étions le peuple juif né il y a deux mille ans, nous aurions pu ne pas reconnaître le Seigneur Jésus et même Lui avoir résisté.

Li Xuemei : Tu as raison. Je me souviens que le Seigneur Jésus a dit : « Cette génération est une génération méchante » (Luc 11, 29). En des temps si maléfique, nous vivons tous dans le péché. Par conséquent, s’Il revenait aujourd’hui, comment ne pourrions-nous pas Lui résister ?

Chen Jia jia : Mais il y a une chose que je ne comprends pas.

Ke Min : Qu’est-ce que tu ne comprends pas ? Fais m’en part et nous pourrons en discuter ensemble.

Chen Jiajia : Les Romains n’ont pas reconnu le Seigneur Jésus parce qu’ils ne croyaient pas en Dieu. Cependant, le peuple juif croyait en Dieu depuis de nombreuses générations, en particulier les scribes et les pharisiens juifs qui connaissaient très bien l’Ancien Testament et prêchaient l’Évangile en tous lieux. Mais quand le Seigneur Jésus est venu accomplir Son œuvre, ils ne L’ont pas reconnu et L’ont même crucifié. Je n’arrive vraiment pas à comprendre pourquoi c’est arrivé.

Pourquoi le peuple juif n’a-t-il pas reconnu le Seigneur Jésus comme étant le Messie

Li Xuemei : C’est vrai que c’est compliqué à comprendre. Le peuple juif lisait l’Ancien Testament depuis le plus jeune âge et savait, par les prophéties à Son sujet, que le Messie, le Sauveur viendrait les sauver. De plus, quand le Seigneur Jésus est venu, ils ont vu que Son œuvre et Ses paroles ébranlaient toute la Judée et que le Seigneur accomplissait de nombreux signes et merveilles, comme nourrir cinq mille personnes avec cinq pains et deux poissons, redonner la vue aux aveugles, permettre aux paralysés de remarcher, ressusciter les mort, et ainsi de suite. L’œuvre et les paroles du Seigneur Jésus sont pleines d’autorité et de puissance, que personne ne peut accomplir autre que Lui. Voyant cela, ceux qui avaient un minimum d’envie de chercher auraient pu identifier le Seigneur Jésus comme étant le Messie. Cependant, non seulement le peuple juif n’a pas reconnu le Seigneur Jésus, mais il Lui a également résisté et L’a condamné. C’est vraiment incroyable.

Ke Min : Je n’aurais pas pu résoudre ce problème avant d’avoir lu un livre récemment qui répond très clairement à cette question. Examinons-le ensemble.

Ke Min : « Les Pharisiens juifs ont utilisé la loi de Moïse pour condamner Jésus. Ils ne cherchaient pas la compatibilité avec le Jésus de l’époque, mais suivaient la loi consciencieusement et à la lettre, au point qu’ils ont finalement cloué l’innocent Jésus sur la croix, L’ayant accusé de ne pas suivre la loi de l’Ancien Testament et de ne pas être le Messie. Quelle était leur essence ? N’était-ce pas qu’ils ne cherchaient pas la voie de la compatibilité avec la vérité ? Ils étaient obsédés par chacune des paroles des Écritures, ne prêtant aucune attention à Ma volonté et aux étapes et méthodes de Mon œuvre. Ce n’était pas des gens qui cherchaient la vérité, mais des gens qui suivaient les paroles des Écritures de façon rigide ; ce n’était pas des gens qui croyaient en Dieu, mais des gens qui croyaient en la Bible. Dans le fond, ils étaient les chiens de garde de la Bible. Afin de sauvegarder les intérêts de la Bible, de défendre la dignité de la Bible et de protéger la réputation de la Bible, ils sont allés jusqu’à clouer le miséricordieux Jésus sur la croix. Ils l’ont fait simplement pour la défense de la Bible et par souci de maintenir le statut de chacune des paroles de la Bible dans le cœur des gens. Donc, ils ont préféré renoncer à leur avenir et au sacrifice d’expiation pour condamner à mort Jésus qui ne S’était pas conformé à la doctrine des Écritures, à la mort. » (Extraite de « Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ »). « Voulez-vous savoir ce qui a poussé les Pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaître l’essence des Pharisiens ? [...] Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces Pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ? » (Extraite de « Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre »).

Ke Min : Il est écrit dans la Bible que lorsque le Seigneur Jésus accomplit Son œuvre, Il accomplit de nombreux signes et merveilles et accorda beaucoup de grâce à l’homme, ce qui choqua toute la Judée. Beaucoup de gens ont suivi le Seigneur Jésus. Mais face à l’œuvre du Seigneur Jésus, la majorité du peuple juif, en particulier les plus hauts dirigeants de la foi juive, ne souhaitait pas chercher ni s’y intéresser, peu importe l’autorité dont Ses paroles avaient fait preuve ou l’importance de l’influence que Son œuvre avait sur les gens de ces temps-là. Ils se sont accrochés aveuglément aux dires de la Bible et ont affirmé qu’ils ne reconnaîtraient ni n’accepteraient pas le Messie s’Il ne portait pas le nom de Messie ; ils ont accusé le Seigneur Jésus de violer la loi de Moïse ; ils voyaient l’œuvre de Dieu à travers leur nature arrogante, limitant le travail de Dieu à la Bible et à leurs propres conceptions et leur imagination. Avec une telle attitude, comment auraient-ils pu recevoir les révélations du Saint-Esprit et reconnaître que le Seigneur Jésus était le Messie ? Trop arrogants et attachés à leurs propres idées et conceptions, ils utilisèrent toujours la Bible pour limiter l’œuvre de Dieu et crucifièrent le Seigneur, commettant un crime odieux consistant à résister à Dieu.

Li Xuemei : Remercions le Seigneur ! Les paroles de ce livre expliquent la racine du problème, ce qui ne peut pas être articulé par des gens ordinaires. Le peuple juif de cette époque croyait que le Messie viendrait en réalisant la prophétie de l’Ancien Testament. Mais ils attendaient le Messie en se basant seulement sur le sens littéral de la prophétie. Ainsi, lorsque le Seigneur Jésus est arrivé, le peuple juif a mesuré l’œuvre du Seigneur Jésus en se basant sur l’Ancien Testament et n’a pas accepté l’œuvre de Dieu pour un empire. La raison pour laquelle le peuple juif n’ont pas reconnu le Seigneur Jésus était qu’il définit l’œuvre de Dieu selon la Bible.

Ke Min : Vous avez raison. Dieu dit: « Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées » (Esaïe 55, 9). L’œuvre de Dieu est incroyable et mystérieuse, personne ne peut la comprendre. Le peuple juif a utilisé la Bible pour définir Dieu et Son œuvre, ne permettant pas l’œuvre de Dieu d’aller au-delà de la Bible. Une telle attitude de croire en Dieu, ils ne pouvaient que Lui résister.

Chen Jiajia : Après avoir entendu votre échange, je me souviens d’une scène de La passion du Christ : le peuple juif de cette époque avait défini et condamné le Seigneur Jésus en utilisant l’Ancien Testament. Ceci est mentionné dans l’Évangile de Jean, chapitre 19. Permetez-moi de le lire : « Lorsque les principaux sacrificateurs et les huissiers le virent, ils s’écrièrent: Crucifie ! crucifie ! Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le ; car moi, je ne trouve point de crime en lui. Les Juifs lui répondirent: Nous avons une loi ; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu » (Jean 19, 6-7). Le peuple juif n’avait jamais enquêté sur l’œuvre et les paroles du Seigneur Jésus, mais suivait rigoureusement les paroles de l’Ancien Testament, pensant que tant que l’œuvre de Dieu dépasserait les dires de l’Ancien Testament, il ne l’accepterait pas. Ils préfèrent perdre le salut de Dieu que la Bible. Tout comme le révèlent les paroles dans ce livre : « ils ont préféré renoncer à leur avenir et au sacrifice d’expiation pour condamner à mort Jésus qui ne S’était pas conformé à la doctrine des Écritures, à la mort. »

Li Xuemei : C’est vrai. Il y a aussi une histoire mentionnée dans la Bible : Le Seigneur Jésus guérit un aveugle le jour du sabbat. Les pharisiens ont nié que le Seigneur Jésus venait de Dieu et le condamnèrent par les lois de l’Ancien Testament. Quand cet aveugle a dit aux pharisiens que c’était le Seigneur Jésus qui lui avait redonné la vue, les pharisiens dirent : « Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n’observe pas le sabbat. » (Jean 9, 16). Ils ont alors insulté l’aveugle : « C’est toi qui es son disciple ; nous, nous sommes disciples de Moïse. Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-ci, nous ne savons d’où il est » (Jean 9, 28-29). De ces deux passages, nous pouvons voir que le peuple juif s’est seulement fié aux écrits de la Bible. L’œuvre et les paroles de Dieu n’étaient pas mentionnées dans la Bible, ils ne les ont donc pas reconnues ni acceptées. Remercions le Seigneur ! Les questionnements que j’ai eus pendant de nombreuses années sont enfin résolus.

Chen Jiajia : Grâce à Dieu ! Maintenant, je comprends pourquoi le peuple juif n’a pas reconnu le Seigneur Jésus comme étant le Messie. Soeur Ke, ce livre est en effet extraordinaire, il répond en quelques mots à ce qui nous a longtemps laissé perplexe. Le peuple juif avait attendu la venue du Messie chaque jour ; mais quand le Messie est vraiment venu, ils ne Le reconnurent pas. Ils Le condamnèrent et Lui résistèrent. Cela mérite réflexion et nous devrions le prendre comme un avertissement.

Li Xuemei: En effet, c’est un avertissement pour nous. Durant ces dernières années, ce dont nous parlons le plus dans l’église, c’est du retour du Seigneur Jésus. Aujourd’hui, les prophéties sur retour du Seigneur Jésus dans la Sainte Bible se sont toutes réalisées. Les prêtres et les anciens prêchent souvent que le Seigneur est à notre porte. Mais nous n’avons pas encore accueilli le Seigneur. Que se passe-t-il vraiment ? Soeur Ke, que dit le livre à ce sujet ?

Ke Min : Le livre mentionne effectivement cela. Voyons cela ensemble : « Puisque l’homme croit en Dieu, il doit suivre de près les pas de Dieu, étape par étape ; il devrait “suivre l’Agneau partout où Il va”. Seuls ces gens cherchent le vrai chemin, seuls ces gens connaissent le travail du Saint-Esprit. Les gens qui suivent servilement les lettres et les doctrines sont ceux qui ont été éliminés par le travail du Saint-Esprit. » (Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme »). « puisque nous cherchons les pas de Dieu, nous devons rechercher la volonté de Dieu, les paroles de Dieu, les déclarations de Dieu — car là où il y a les nouvelles paroles de Dieu, il y a la voix de Dieu et là où il y a les pas de Dieu, il y a les actions de Dieu. Là où il y a l’expression de Dieu, il y a apparition de Dieu, et là où il y a apparition de Dieu, la vérité, le chemin et la vie existent. Pendant que vous êtes à la recherche des pas de Dieu, vous n’avez pas conscience des paroles que “Dieu est la vérité, le chemin et la vie”. Donc, quand beaucoup de personnes reçoivent la vérité, ils ne croient pas qu’ils ont trouvé les pas de Dieu et reconnaissent encore moins l’apparition de Dieu. Quelle grave erreur ! L’apparition de Dieu ne peut être conciliée avec les conceptions de l’homme, et encore moins Dieu peut-Il apparaître à la demande de l’homme. Dieu fait Ses propres choix et a Ses propres plans quand Il fait Son travail ; de plus, Il a Ses propres objectifs et Ses propres méthodes. Il n’est pas nécessaire pour Lui de discuter du travail qu’Il fait avec l’homme ou de demander l’avis de l’homme, et encore moins d’avertir chaque personne. C’est le tempérament de Dieu et, de plus, il devrait être reconnu par tout le monde. Si vous désirez voir l’apparition de Dieu, si vous souhaitez suivre les pas de Dieu, alors vous devez d’abord transcender vos propres conceptions. Vous ne devez pas exiger que Dieu fasse ceci ou cela, et encore moins si tu Le places dans tes propres limites et Le limites à tes propres conceptions. Au lieu de cela, on devrait demander comment chercher les pas de Dieu, comment accepter l’apparition de Dieu, et comment se soumettre à la nouvelle œuvre de Dieu ; C’est ce qui doit être fait par l’homme. Puisque l’homme n’est pas la vérité et ne possède pas la vérité, l’homme doit chercher, accepter et obéir » (Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère »).

Ces paroles indiquent clairement comment nous devons accueillir la venue du Seigneur : nous devons écouter attentivement les paroles de Dieu et ce qu’Il prononce. Si nous entendons quelqu’un prêcher que le Seigneur Jésus est revenu ou que le Seigneur a prononcé des paroles quelque part, nous devrions chercher avec soin et humblement. Seulement ainsi pourrons-nous accueillir le Seigneur. De plus, ces paroles nous disent également que nous devrions suivre de près les traces de Dieu, étape par étape, rechercher et obéir, peu importe la manière dont Dieu accomplit Son œuvre, et ne jamais commettre la même erreur que le peuple juif, qui a défini Dieu par ses propre conceptions et a limité l’œuvre de Dieu à la Bible. Le peuple juif attendait avec impatience la venue du Messie, mais a crucifié le Messie, le Sauveur du monde, quand Il est arrivé ; Aujourd’hui, nous aspirons au retour du Seigneur Jésus, mais allons-nous limiter Dieu à la Bible et manquerons-nous l’occasion d’accueillir le Seigneur ? Cela dépend seulement de nos choix.

Chen Jiajia : Remercions le Seigneur ! Je comprends maintenant : pour chercher les traces de Dieu et accueillir la venue du Seigneur, nous ne devrions pas nous fier aux mots limitant de la Bible ou à nos propres conceptions et notre imagination. Au contraire, nous devrions écouter la voix de Dieu, car là où il y a l’expression de Dieu, il y a la manifestation de Dieu. C’est le moyen le plus précis de mesurer l’œuvre de Dieu et le retour du Seigneur.

Elles ont toutes trois continué à communier dans les rires et les acclamations …

Auteur : Liu Xin, Chine

Recommandé :

Connaissez-vous la substance de la résistance des pharisiens envers Dieu ?

Pourquoi se garder du levain des pharisiens et des sadducéens ?

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Études bibliques

Études bibliques

La rubrique « Études bibliques » aide le chrétien à étudier plus profondément la Bible et à chercher la volonté de Dieu, afin de mieux comprendre les vérités Bibliques.

Quel est le sens profond de l’expression « l’Agneau rédempteur »

Nous savons que pour racheter l’humanité du péché, le Seigneur Jésus a été crucifié à titre d’éternel sacrifice expiatoire. Depuis, nous L’appelons tous l’Agneau rédempteur. Mais, est-ce que vous savez le sens profond de cette expression ?

6 février 2019 7 min de lecture
Quel est le sens profond de l’expression « l’Agneau rédempteur »
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?