Bible facile

La signification du passage dans Apocalypse 22:18 de la Bible sur le fait de ne rien ajouter

Que signifient les versets d’Apocalypse 22, 18-19 disant de ne rien ajouter ? Lisez cet article pour avoir la réponse.

7 June 2020

De nos jours, les catastrophes se déroulent à une échelle de plus en plus grande. Au moment le plus crucial pour recevoir la venue du Seigneur, seule l’Église de Dieu Tout-Puissant témoigne publiquement que le Seigneur Jésus est déjà revenu, Il a parlé et a fait l’œuvre du jugement commençant par la maison de Dieu. De nombreuses personnes qui croient vraiment au Seigneur viennent pour chercher et enquêter. Après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, elles ont le sentiment que ces paroles ont la même autorité et le même pouvoir que les paroles du Seigneur Jésus. Elles sont toutes des vérités et ressemblent à la voix de Dieu. L’Apocalypse 22:18-19 dit : « Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. » D’après cela, les pasteurs et les anciens disent : « Le livre de l’Apocalypse dit que rien ne peut être ajouté ou retiré de l’Écriture. S’il y a maintenant des gens qui témoignent que le Seigneur est revenu et a prononcé de nouvelles paroles, ce serait ajouter quelque chose à la Bible. Ainsi, aucune de ces affirmations ne peut absolument être vérifiée — ce serait une trahison du Seigneur. C’est exactement comme cela qu’ils tentent d’empêcher les autres de chercher et d’enquêter sur l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, et après avoir entendu leurs paroles, certaines personnes ne savent pas quoi faire. Ensuite, nous allons discuter de la manière de comprendre purement la prophétie sur le fait de ne pas ajouter des choses que Jean disait dans Apocalypse 22:18 afin d’être compatible avec la volonté de Dieu.

La signification du passage dans Apocalypse 22:18 de la Bible sur le fait de ne rien ajouter

La signification du passage dans Apocalypse 22:18 sur le fait de ne pas ajouter des choses

Tout d’abord, nous devons connaître le contexte de ces paroles dans l’Apocalypse. En fait, le Livre de l’Apocalypse a été écrit environ 90 ans après le Seigneur. Sur l’île de Patmos, après avoir vu une vision des derniers jours, Jean l’a transcrit ; à l’époque, le Nouveau Testament n’existait pas, et encore moins la Bible entière, l’Ancien et le Nouveau Testament en un seul livre. Le Nouveau Testament n’a été assemblé que 300 ans après le Seigneur. Ainsi, le livre mentionné dans Apocalypse 22:18 n’était pas une référence à la Bible complète, mais était une référence à cette prophétie dans le livre de l’Apocalypse. Et si nous y regardons de plus près, ces versets parlent de personnes qui ajoutent quelque chose à cette prophétie, et non à la Bible. De ces deux faits, nous pouvons savoir que le fait de dire « de ne rien y ajouter » ne signifie pas qu’il n’y aurait pas de nouvelles œuvres ou paroles de Dieu en dehors de la Bible, mais cela nous dit que nous ne pouvons arbitrairement rien ajouter aux prophéties du Livre de l’Apocalypse.

De plus, nous devons être clairs sur la véritable signification de ces paroles dans l’Apocalypse. Il est écrit : « Si quelqu’un y ajoute quelque chose… » Nous pouvons voir que c’était un avertissement pour nous : Les humains ne peuvent arbitrairement rien ajouter aux prophéties. C’est parce que ce sont des choses que Dieu Lui-même fera dans le futur, donc les gens ne peuvent pas savoir comment elles seront réellement accomplies jusqu’à ce que Dieu Lui-même vienne à l’œuvre. Si les gens superposent arbitrairement leurs propres idées sur ce fondement, c’est déformer les paroles de Dieu et c’est une offense au tempérament de Dieu — ils subiront la punition de Dieu. Nous devons savoir que ces paroles de l’Apocalypse s’adressaient à nous, l’humanité, et non à Dieu. Dieu est le Créateur et tout est entre Ses mains. Il est qualifié pour faire Sa propre œuvre en dehors des limites des prophéties, et c’est quelque chose qu’aucun être créé ne peut entraver, ni délimiter à volonté. Par exemple, la Bible dit en Deutéronome 12:32 : « Vous observerez et vous mettrez en pratique toutes les choses que je vous ordonne ; vous n’y ajouterez rien, et vous n’en retrancherez rien. » Ici, l’Eternel Dieu nous dit explicitement que les gens ne peuvent rien ajouter à Ses commandements, mais l’œuvre et les paroles du Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce n’avaient pas été consignées dans les Écritures, et elles étaient même entièrement différentes de certaines exigences de la loi. Tout comme l’exigence de l’ère de la Loi, qui est “œil pour œil et dent pour dent”, mais lorsque le Seigneur Jésus a œuvré, Il disait : « Vous avez appris qu’il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau » (Matthieu 5:38-40). De plus, l’Eternel Dieu a dit aux gens à l’ère de la Loi de haïr leurs ennemis, mais à l’ère de la Grâce, voici ce que le Seigneur Jésus a dit : « Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent » (Matthieu 5:44). Comme l’ont vu ceux qui s’en tenaient à l’Ancien Testament, une grande partie de ce que le Seigneur Jésus a dit était en dehors des limites de la loi et était un ajout à la loi, donc ils n’ont pas suivi le Seigneur. Les pharisiens en particulier se sont accrochés à la loi de l’Ancien Testament pour condamner le Seigneur Jésus, commettant le péché monstrueux de blasphémer le Saint-Esprit. N’est-ce pas là une grande rébellion de la part des humains ? Dieu disant dans Ses paroles que rien ne peut être ajouté ou enlevé est Son exigence pour l’homme — comment pourrions-nous imposer les exigences des paroles de Dieu à Dieu Lui-même ? Dieu est le maître de toutes choses et Son travail est accompli selon Son plan. Il n’est contraint par aucun homme, et ne Se limite pas aux paroles de la Bible.

Dieu dit : « L’œuvre de Jésus pendant le temps du Nouveau Testament a ouvert une nouvelle œuvre : Il n’a pas travaillé selon l’Ancien Testament, et Il n’a pas appliqué les paroles prononcées par l’Éternel de l’Ancien Testament. Il a fait Sa propre œuvre, une nouvelle œuvre, une œuvre supérieure à la loi. Il a dit : “Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.” Ainsi, conformément à ce qu’Il a accompli, la doctrine a été sérieusement mise de côté. Pendant le sabbat, quand Il a amené les disciples dans un champ de blé, ils ont cueilli et mangé des épis : Il n’a pas observé le sabbat, et a dit : “Le Fils de l’homme est maître du sabbat.” En ce temps-là, selon les lois des Israélites, quiconque n’observait pas le sabbat devait être lapidé à mort. Jésus, cependant, n’est pas entré dans le temple ni n’a observé le sabbat, et Son œuvre n’a pas été fait par l’Éternel pendant le temps de l’Ancien Testament. Ainsi, l’œuvre de Jésus a dépassé la loi de l’Ancien Testament. Il était supérieur, non en accord avec l’Ancien Testament. » Il est clair que Dieu n’adhère pas aux règles. A chaque ère, Dieu fait une nouvelle oeuvre et prononce de nouvelles paroles. Il n’est pas retenu par les lois et les commandements de l’ère précédente. Dieu agit en fonction des exigences de Son œuvre et de ce dont nous avons besoin en tant qu’êtres humains. Il prononce constamment de nouvelles paroles ; c’est la seule façon d’élever l’humanité à un niveau supérieur afin que nous puissions échapper pleinement aux forces de Satan et, en fin de compte, atteindre le salut de Dieu. C’est pourquoi nous ne pouvons pas penser que l’œuvre et les paroles de Dieu se limitent à ce que contient la Bible, et nous ne pouvons pas non plus exiger de Dieu qu’Il n’ajoute rien, ni déterminer qu’en dehors de la Bible, il ne peut y avoir de nouvelles paroles de Dieu .

Si les gens manquent d’une véritable compréhension de ce passage de l’Écriture, s’accrochent à leurs notions absurdes, et délimitent ainsi l’œuvre de Dieu, ne risquent-ils pas d’offenser le tempérament de Dieu ? Tout comme les pharisiens ont conclu que le Seigneur Jésus trompait les gens parce qu’ils s’accrochaient à l’ancienne loi et pensaient que Ses paroles ont été ajouté à la loi. Non seulement ils n’ont pas accepté les paroles et l’œuvre du Seigneur, mais ils ont crucifié le Seigneur Jésus, et ont finalement été punis par Dieu. Nous devons tirer des leçons de l’échec des pharisiens. Nous ne pouvons pas délimiter Dieu dans la Bible et croire qu’il n’y a pas d’œuvre de Dieu au-delà de la Bible. Dieu est le Maître de toutes choses, et Dieu prononcera de nouvelles paroles selon Son plan et les besoins de l’humanité. Le Seigneur Jésus l’a prédit : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13).

Il est prophétisé dans l’Apocalypse que le Seigneur prononcera de nouvelles paroles à Son retour

Le Seigneur Jésus a prédit : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13).

Il y a aussi des prophéties du livre de l’Apocalypse : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc ; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit » (Apocalypse 2:17). « Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux. Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte: Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux ? Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder. Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder. Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point ; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux » (Apocalypse 5:1-5). « ce que l’Esprit dit aux Églises » et « la manne cachée » mentionnés ici, le rouleau à sept sceaux qui doit être ouvert, etc., tout cela prouve que lorsque Dieu reviendra dans les derniers jours, Il aura plus de paroles à prononcer et de nouvelle œuvre à faire ; Il dévoilera tous les mystères que nous n’avons jamais compris auparavant. Alors, pouvons-nous vraiment conclure que tout ce qui est en dehors de la Bible ne peut être les paroles de Dieu à cause des paroles « Si quelqu’un y ajoute quelque chose… » ?

Enfin, la prophétie dans l’Apocalypse 22:18-19 indique clairement que : « et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. » Cela nous indique que le contenu de la prophétie ne peut pas être supprimé. Si nous refusons et ne croyons pas le fait prédit dans l’Apocalypse que Dieu parlera et prononcera des paroles lorsqu’Il reviendra, n’est-ce pas effacer le contenu de la prophétie ? N’est-ce pas nier la venue du Seigneur et nier la prophétie de la venue du Seigneur ? De cette façon, comment pouvons-nous obtenir le salut de Dieu dans les derniers jours et entrer dans le royaume de Dieu ? Par conséquent, dans l’importante question de l’accueil du retour du Seigneur, nous devons maintenir un cœur qui a faim et soif de justice, et un cœur qui cherche la vérité et comprend purement le sens de l’Apocalypse 22:18-19. Nous ne pouvons être gênés par aucune de nos notions ou imaginations — c’est la seule façon d’accueillir l’apparition du Seigneur dans les derniers jours, d’être des vierges sages et d’être enlevées devant le trône de Dieu. Tout comme le Seigneur Jésus l’a dit : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! […] Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! […] Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu ! » (Matthieu 5:3, 6, 8).

Dieu Tout-Puissant nous a maintenant adressé des millions de paroles, qui ont été publiées en ligne afin que les personnes qui croient vraiment en Dieu et qui ont soif de vérité puissent les chercher et les examiner. Beaucoup de gens, en lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant, ont vu que les paroles de Dieu Tout-Puissant possèdent l’autorité et le pouvoir et sont la vérité, qui sont capables d’indiquer le chemin et de fournir aux gens la vie, et les uns après les autres ils retournent devant le trône de Dieu. Tous ceux qui ont accepté les paroles de Dieu et l’œuvre des derniers jours sont des vierges sages. Après avoir entendu la voix de Dieu, elles vont au banquet de l’Agneau. Cela remplit complètement cette prophétie du Livre de l’Apocalypse : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20). Ceci a également accompli les paroles de Dieu Tout-Puissant : « Ma voix se diffusera sur toute la terre ; Je souhaite, devant Mes élus, leur adresser davantage de paroles. Comme les puissants tonnerres qui ébranlent les montagnes et les rivières, J’adresse Mes paroles à l’univers entier et à l’humanité. […] Que tous viennent devant Mon trône et voient Ma face glorieuse, entendent Ma voix et contemplent Mes actions. Telle est l’intégralité de Ma volonté ; c’est la fin et l’apogée de Mon plan, ainsi que l’objet de Ma gestion. Que toutes les nations Me vénèrent, que toute langue Me reconnaisse, que tout homme mette sa foi en Moi, et que tout peuple se soumette à Moi ! »

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Études bibliques

Études bibliques

La rubrique « Études bibliques » aide le chrétien à étudier plus profondément la Bible et à chercher la volonté de Dieu, afin de mieux comprendre les vérités Bibliques.

Il faut éviter l’erreur des pharisiens afin d’être prêt au retour de Jésus

Les Pharisiens désiraient ardemment le Messie, mais ils ont résisté au Seigneur Jésus. Quels avertissements leur échec nous donne-t-il ? Comment devrions-nous accueillir le retour du Seigneur ? Ce texte a les réponses.

24 février 2018 7 min de lecture
Il faut éviter l’erreur des pharisiens afin d’être prêt au retour de Jésus

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?