Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Contenu

Commentaire sur 2 Timothée 3:16 - Toute Écriture est inspirée de Dieu

18 June 2020 7 min de lecture

La Bible est le canon de la chrétienté, le fondement de notre foi. Puisque nous croyons au Seigneur, chacun d’entre nous a une Bible. Nous lisons fréquemment la Bible et nous la chérissons comme un trésor. De plus, nous suivons les paroles de la Bible comme si elles étaient la référence la plus importante dans notre vie et notre travail. En particulier quand certains frères et sœurs lisent ces paroles de Paul : « Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » (2 Timothée 3:16). Cela leur fait encore davantage penser que toutes les Écritures sont inspirées par Dieu. Cependant, dans la Bible, il y a aussi les paroles de Satan et les paroles que l’ânesse a adressées à Balaam. Alors, peut-on dire que ces paroles sont aussi les paroles de Dieu ? Si nous disons que les paroles de Satan et d’un animal sont les paroles de Dieu, ne blasphémons-nous pas contre Dieu ? Mais alors, la Bible est-elle vraiment inspirée par Dieu ? Toutes les paroles de la Bibles sont-elles les paroles de Dieu ? Discutons ensemble de ces questions.

2 Timothée 3:16 commentaire : Est-ce que toutes les paroles de la Bible sont inspirées de Dieu ?

Nous savons tous très clairement que Paul résistait à Dieu et s’opposait au Seigneur Jésus. C’est un fait communément admis qu’il était le meneur de l’opposition contre l’œuvre du Seigneur Jésus. Même si le Seigneur Jésus a choisi Paul comme apôtre pour diffuser l’évangile, Paul n’en était pas moins une créature. Par conséquent, ses paroles sont indubitablement les paroles d’un homme. Le Seigneur Jésus est Dieu, tandis que tous les apôtres et disciples du Seigneur Jésus étaient des hommes. Ils ne peuvent pas être comparés au Seigneur Jésus Lui-même. Dans la mesure où il s’agit des paroles d’un homme, nous ne pouvons donc pas les accepter ni nous y conformer aveuglément. Nous devons chercher à savoir si elles sont conformes à la volonté de Dieu, et c’est crucial pour que nous puissions entrer dans le royaume des cieux.

Peut-on considérer les paroles de Paul comme la vérité ?

Beaucoup de frères et de sœurs croient les mots « Toute Écriture est inspirée de Dieu » adressés par Paul. Pourtant, nous devons savoir en premier lieu que les paroles de Paul ne sont que les paroles d’un homme et ne peuvent pas représenter les paroles de Dieu. La Bible tout entière comprend soixante-six livres, mais il n’est écrit nulle part que Dieu aurait dit que toute l’Écriture est inspirée par Dieu, ou que toutes les paroles de la Bible seraient les paroles de Dieu. Puisque Dieu n’a pas dit cela, l’assertion de Paul est-elle conforme à la parole de Dieu ? Existe-t-il des paroles du Saint-Esprit qui le prouveraient ? Si cette déclaration de Paul est confirmée par les paroles du Seigneur Jésus ou du Saint-Esprit, alors nous devons l’accepter et nous y conformer. C’est en parfaite conformité avec les intentions du Seigneur. Peu importe qui parle, dans la mesure où ses paroles ne sont pas confirmées par les paroles du Seigneur Jésus ou du Saint-Esprit, nous ne pouvons pas les accepter aveuglément. Nous ne sommes que des hommes, des créatures. Notre volonté ne peut donc pas représenter la volonté du Créateur. Le Seigneur Jésus en qui nous croyons est le Seigneur du royaume des cieux. Ce n’est qu’en agissant selon les paroles de Dieu que nous pouvons être approuvés par Dieu.

Nous savons tous très clairement que Paul résistait à Dieu et s’opposait au Seigneur Jésus. C’est un fait communément admis qu’il était le meneur de l’opposition contre l’œuvre du Seigneur Jésus. Même si le Seigneur Jésus a choisi Paul comme apôtre pour diffuser l’évangile, Paul n’en était pas moins une créature. Par conséquent, ses paroles sont indubitablement les paroles d’un homme. Le Seigneur Jésus est Dieu, tandis que tous les apôtres et disciples du Seigneur Jésus étaient des hommes. Ils ne peuvent pas être comparés au Seigneur Jésus Lui-même. Dans la mesure où il s’agit des paroles d’un homme, nous ne pouvons donc pas les accepter ni nous y conformer aveuglément. Nous devons chercher à savoir si elles sont conformes à la volonté de Dieu, et c’est crucial pour que nous puissions entrer dans le royaume des cieux.

Sur quelles bases Paul déclare-t-il que « Toute Écriture est inspirée de Dieu » ?

Sachant que les gens pensent que toute l’Écriture est inspirée par Dieu et que toutes les paroles qui sont dans la Bible sont les paroles de Dieu selon 2 Timothée 3, 16, cherchons tout d’abord sur quelles bases Paul a prononcé ces paroles. Comme nous le savons tous, les mots « Toute Écriture est inspirée de Dieu » ont été exprimés par Paul quand il a écrit des lettres à Timothée. Lorsqu’il a écrit ces lettres, il n’existait que l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament n’était constitué que de quelques dizaines de lettres conservées dans les églises, et qui n’avaient pas encore été compilées pour former un livre. Ce n’est qu’après l’an 300 ap. J.-C. qu’apparaît le Nouveau Testament. Autrement dit, le Nouveau Testament n’est apparu que deux cents ans après que Paul a écrit ses lettres. On peut donc se rendre compte que ces paroles de Paul font référence à l’Ancien Testament.

Cependant, entre le moment où Moïse a écrit la Genèse et le moment où le Seigneur Jésus est venu œuvrer, il s’est écoulé au moins 1 000 ans. Paul n’a connu aucun des auteurs de l’Ancien Testament. Comment aurait-il su que l’Ancien Testament était inspiré par Dieu ? Il ne pouvait pas le savoir, à moins que les auteurs de l’Ancien Testament le lui aient dit personnellement ou que l’Ancien Testament ait clairement dit : « La Bible est inspirée par Dieu. » Mais ces auteurs ne le lui ont pas dit, et l’Ancien Testament ne raconte pas non plus que la Bible serait inspirée par Dieu. Ce qu’a dit Paul n’a donc pas de fondement factuel.

Par ailleurs, si nous disons que la Bible provient entièrement de l’inspiration de Dieu et que tout ce qui est écrit dans la Bible est la parole de Dieu, alors qu’en est-il des paroles prononcées par le serpent quand il a tenté Ève, des paroles prononcées par Satan quand il a accusé Job, et des paroles que l’âne a dites à Balaam ? Pouvons-nous les considérer comme les paroles de Dieu ? Tout le monde le sait, Satan est l’archange qui a trahi Dieu et qui est l’ennemi de Dieu, et un âne est un animal. Quand on affirme que leurs paroles sont les paroles de Dieu, on blasphème contre Dieu. C’est un grave problème en substance ! On peut donc se rendre compte que les mots « Toute Écriture est inspirée de Dieu » prononcés par Paul provenaient de sa propre imagination et qu’elles ne sont pas conformes à la vérité.

Quelles paroles de la Bible sont les paroles de Dieu ?

En réalité, dans la Bible, toutes les paroles qui sont prononcées par Dieu sont clairement indiquées. Les paroles des prophètes inspirés par l’Éternel Dieu sont toujours indiquées par la mention « ainsi parle l’Éternel ». Par exemple, Ezéchiel 34, 11: « Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Voici, j’aurai soin moi-même de mes brebis, et j’en ferai la revue . » Et Esaïe 1, 2-3 : « Cieux, écoutez ! terre, prête l’oreille ! Car l’Éternel parle. J’ai nourri et élevé des enfants, Mais ils se sont révoltés contre moi. Le boeuf connaît son possesseur, Et l’âne la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, Mon peuple n’a point d’intelligence. » Cela montre que les prophètes transmettaient les paroles de Dieu et répétaient les paroles dites par Dieu Lui-même. Les paroles du Seigneur Jésus sont accompagnées de mentions telles que « Jésus leur dit », « Jésus leur répondit » et « Jésus dit », ou bien les Écritures nous disent carrément que ce sont les mots que le Seigneur Jésus a prononcés, comme dans Matthieu 4, 19 : « Il leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Matthieu 5, 1-4 : « Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne ; et, après qu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui. Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit : Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux les affligés, car ils seront consolés ! » Et Matthieu 18, 22 : « Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. » Les paroles de Dieu dans l’Apocalypse sont aussi clairement signalées par « dit le Seigneur », « Et celui qui était assis sur le trône dit », etc. Par exemple, Apocalypse 1, 8 : « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. » Et Apocalypse 21, 5 : « Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit: Écris ; car ces paroles sont certaines et véritables. »

Ces Écritures nous permettent de voir que dans la Bible, seules les paroles de l’Éternel Dieu, les paroles que l’Éternel a adressées aux prophètes, les paroles prononcées par le Seigneur Jésus Lui-même et les paroles que Dieu a révélées à Jean sont les paroles de Dieu ; en dehors de ces paroles, les autres paroles sont des faits historiques ou des expériences et des connaissances personnelles des hommes consignées par plus de quarante auteurs. Même si leurs expériences et connaissances personnelles provenaient la plupart du temps de l’illumination du Saint-Esprit, elles ne peuvent pas être assimilées aux paroles de Dieu. Tout comme dans l’Ancien Testament, les Écritures rapportent le plus souvent des faits historiques pour prouver que Dieu a œuvré à l’ère de la Loi ; il y a aussi quelques paroles de Satan, les paroles de l’âne, etc. Dans le Nouveau Testament, en dehors des paroles de Dieu citées par les auteurs, il ne s’agit que des connaissances, des perceptions et des compréhensions des hommes, notamment les lettres de Pierre, de Paul et de Timothée. Leurs lettres ne représentaient que le travail des hommes, leur propre expérience et leurs propres connaissances. Ils ont écrit ce qu’ils percevaient pour aider et encourager les frères et les sœurs dans les Églises, de manière totalement distincte de la charge que leur imposait la commission du Seigneur. En outre, ils n’ont jamais dit que leurs paroles étaient les paroles de Dieu, et au début de leurs lettres ils ont clairement indiqué leur nom. C’est un fait.

Quelle différence y a-t-il entre les paroles de Dieu et celles de l’homme ?

Dieu est le Créateur ; nous autres humains, nous sommes des créatures. Il existe une différence substantielle entre le Créateur et les êtres créés. Ils ne peuvent pas être placés sur un même plan et il n’est pas possible de les confondre. L’œuvre et la parole de Dieu ne peuvent être remplacées par aucun travail et aucune parole des hommes corrompus. Dans le cadre de notre expérience de l’œuvre de Dieu en tant qu’êtres humains, quelle que soit l’importance des bienfaits que notre expérience, notre perception et notre illumination par le Saint-Esprit apportent aux autres, on ne peut pas les considérer comme la parole de Dieu mais seulement s’en servir comme référence. Tout comme Paul, Pierre et Matthieu à l’époque, même si leurs lettres étaient profitables et constructives, on ne peut pas dire que ce sont les paroles du Saint-Esprit. C’est indubitable ! Les paroles de Dieu sont l’expression du tempérament de Dieu et de tout ce qu’Il a et est. Elles sont la réalité des choses positives et elles peuvent être la vie de l’homme. Les paroles prononcées par les hommes, lorsqu’elles sont conformes à la vérité, sont toutes tirées de l’expérience et de la compréhension par les hommes de la parole de Dieu et de la vérité, et ne représentent que la stature de l’homme sur le moment. Les paroles qui sont conformes à la vérité peuvent seulement apporter aux gens un peu d’aide et de bienfaits. Elles ne peuvent pas être la vie de l’homme. Même avec l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, ce ne sont que les paroles des hommes et elles ne peuvent absolument pas être comparées à la parole de Dieu.

Grâce à l’échange qui précède, je crois que nous pouvons tous comprendre que la Bible n’est pas inspirée par Dieu et que les paroles qui sont dans la Bible ne sont pas entièrement la parole de Dieu. Prendre les paroles de l’homme pour les paroles de Dieu, cela revient à prendre l’homme pour Dieu. C’est trahir la vérité et blasphémer contre Dieu. Nous devons donc considérer la Bible de manière adéquate, et nous ne pouvons pas la vénérer aveuglément. Quand nous la lisons, nous devons aussi différencier clairement les paroles des hommes des paroles de Dieu. Quoi qu’il nous arrive, nous devons chercher et pratiquer selon les paroles de Dieu, et les paroles des hommes peuvent seulement servir de référence. Si les paroles des hommes sont en accord avec la vérité, alors nous les acceptons ; sinon, nous les refusons. Ce n’est qu’en pratiquant notre foi de cette manière que nous pouvons agir conformément à l’intention de Dieu.

Xi En, États-Unis

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?