Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Le livre de Job : Pourquoi Job a-t-il maudit le jour où il est né ?

En parlant de Job, je crois que les frères et sœurs qui sont dans le Seigneur le connaissent. Nous connaissons tous des histoires de Job plus ou moins. Il a été profondément approuvé et béni pa…

29 October 2018

En parlant de Job, je crois que les frères et sœurs qui sont dans le Seigneur le connaissent. Nous connaissons tous des histoires de Job plus ou moins. Il a été profondément approuvé et béni par Dieu. Et l’évaluation de Dieu de Job est : « Il n’y a personne comme lui sur la terre ; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal » (Job 1, 8). À partir de cela, nous pouvons voir que Job a porté un témoignage retentissant pour Dieu, et apporté le réconfort au cœur de Dieu. Son témoignage est plus admirable pour tout le monde.

Chaque fois que j’ai lu Job dans la Bible, j’ai été ému par son expérience et j’ai toujours eu une admiration croissante pour lui; il a perdu tous ses biens et ses enfants en un seul jour (référence : Job 1, 13-19). mais il ne s’est pas plaint du tout contre Dieu, au contraire, il a répondu de cette façon : « Alors Job se leva, déchira son manteau, et se rasa la tête ; puis, se jetant par terre, il se prosterna, et dit: Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni ! » (Job 1, 20-21). Quand il subissait des épreuves, Job avait une attitude si calme et une compréhension profonde, ce qui était hors de notre portée.

Cependant, je ne pouvais pas comprendre les mots que Job disait quand il était extrêmement peiné : « Périsse le jour où je suis né, Et la nuit qui dit : Un enfant mâle est conçu ! » (Job 3, 3). Je méditais toujours : Dieu nous a donné ce souffle ; le temps de sa naissance, son genre et sa famille ne sont pas toutes les choses de la prédestination et de la souveraineté de Dieu ? Puisque c’est la prédestination de Dieu, Job ne se plaignait-il pas de Dieu ? Dans ce cas, Job n’aurait eu aucun témoignage. Mais pourquoi Dieu loue-t-il encore Job et lui accorde de grandes bénédictions ? Cela m’a vraiment déconcerté !

Le livre de Job Pourquoi Job a-t-il maudit le jour où il est né

Un jour, j’ai lu quelques mots d’un livre qui m’a ouvert l’esprit et a dévoilé la confusion que j’avais pendant de nombreuses années, et m’a aussi permis d’avoir une appréciation toute nouvelle sur Job.

Ces mots ont dit : « Je dis souvent que Dieu regarde dans le cœur des gens et que les gens regardent l’extérieur des gens. Parce que Dieu regarde dans le cœur des gens, Il comprend leur essence, alors que les gens définissent l’essence des autres en se basant sur leur extérieur. Quand Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance, cet acte étonna tous les personnages spirituels, y compris les trois amis de Job. L’homme est venu de Dieu et devrait être reconnaissant pour la vie et la chair, ainsi que le jour de sa naissance donné par Dieu, et il ne devrait pas les maudire. C’est compréhensible et concevable pour la plupart des gens. Pour quiconque suit Dieu, cette compréhension est sacrée et inviolable, c’est une vérité qui ne peut jamais changer. Job, d’autre part, a enfreint les règles : il a maudit le jour de sa naissance. C’est un acte que la plupart des gens considèrent comme un passage dans un territoire interdit. Non seulement il n’a pas droit à la compréhension et à la sympathie des gens, mais il n’a pas droit au pardon de Dieu non plus. En même temps, encore plus de gens deviennent douteux de la justice de Job, car il semble que la faveur de Dieu envers Job a rendu Job indulgent vis-à-vis de lui-même, elle l’a rendu si audacieux et téméraire que non seulement il n’a pas remercié Dieu pour Sa bénédiction et Son amabilité au cours de sa vie, mais il a damné le jour de sa naissance à la destruction. Qu’est-ce que cela, sinon une opposition à Dieu ? De telles superficialités fournissent aux gens la preuve pour condamner cet acte de Job, mais qui peut savoir ce que Job pensait vraiment à ce moment-là ? Et qui peut savoir pourquoi Job a agi ainsi ? Seuls Dieu et Job lui-même connaissent le fond de l’histoire et les raisons ici.

Quand Satan étendit sa main pour affliger les os de Job, Job tomba dans ses griffes, sans moyens pour échapper ni la force de résister. Son corps et son âme ont énormément souffert, et cette souffrance l’a rendu profondément conscient de l’insignifiance, de la fragilité et de l’impuissance de l’homme vivant dans la chair. En même temps, il a aussi acquis une compréhension profonde de la raison pour laquelle Dieu est d’avis de prendre soin de l’humanité et de S’en occuper. Dans les griffes de Satan, Job s’est rendu compte que l’homme, qui est de chair et de sang, est réellement si faible et impuissant. Quand il est tombé à genoux et a prié Dieu, il a senti que Dieu couvrait Son visage et se cachait, car Dieu l’avait complètement livré entre les mains de Satan. En même temps, Dieu pleurait aussi pour lui et, de plus, était affligé pour lui ; sa peine peinait Dieu et sa douleur L’affectait Job ressentait la peine de Dieu, ainsi qu’à quel point c’était insupportable pour Dieu Job ne voulait pas causer plus de chagrin à Dieu ni ne voulait que Dieu pleure pour lui, encore moins voulait-il voir Dieu souffrir à cause de lui. À ce moment-là, Job voulait seulement se dépouiller de sa chair, ne plus supporter la douleur que lui causait cette chair, car cela empêcherait que Dieu soit tourmenté par sa souffrance, mais il ne le pouvait pas et il devait non seulement tolérer la douleur de la chair, mais aussi le tourment de ne pas vouloir rendre Dieu anxieux. Ces deux souffrances, l’une de la chair et l’autre de l’esprit, provoquèrent chez Job une douleur déchirante, torturante, et lui fit sentir à quel point les limites de l’homme qui est de chair et de sang peuvent rendre quelqu’un frustré et impuissant. Dans ces circonstances, son désir pour Dieu devint plus ardent et sa haine de Satan devint plus intense. À ce moment-là, Job aurait préféré ne jamais être né dans le monde des humains, ne pas exister, plutôt que de voir Dieu verser des larmes ou ressentir de la douleur pour lui. Il commença à détester sa chair profondément, à en avoir assez de lui-même, du jour de sa naissance, et même de tout ce qui lui était lié. Il ne voulait pas que l’on fasse aucune mention de son jour de naissance ou de quoi que ce soit en rapport avec ce jour, et donc il ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance : “Périsse le jour où je suis né, Et la nuit qui dit: Un enfant mâle est conçu ! Ce jour ! qu’il se change en ténèbres, Que Dieu n’en ait point souci dans le ciel, Et que la lumière ne rayonne plus sur lui !” (Job 3:3-4). Les mots de Job transmettent son horreur pour lui-même : “Périsse le jour où je suis né, Et la nuit qui dit: Un enfant mâle est conçu !” ainsi que sa réprobation de lui-même et son sens de redevabilité pour avoir causé de la souffrance à Dieu : “Ce jour ! qu’il se change en ténèbres, Que Dieu n’en ait point souci dans le ciel, Et que la lumière ne rayonne plus sur lui !” Ces deux passages sont l’expression ultime de ce que Job ressentait alors et démontrent pleinement à tous son intégrité et sa droiture. En même temps, tout comme Job l’avait souhaité, sa foi en Dieu et son obéissance à Dieu, ainsi que sa crainte de Dieu, étaient vraiment élevées. Bien sûr, cette élévation est précisément l’effet que Dieu attendait. » (Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II »)

Après avoir lu ces mots, j’ai vraiment eu honte et mes opinions étaient si superficielles. J’ai juste regardé l’apparence des choses, mais je ne savais pas combien de sentiments sincères que Job avait envers Dieu en eux. Job a vraiment fait l’expérience de l’amour de Dieu pour lui pendant ses épreuves. La raison pour laquelle il a dit ainsi : « Périsse le jour où je suis né, Et la nuit qui dit : Un enfant mâle est conçu ! » (Job 3, 3). C’était parce qu’il ne voulait pas laisser Dieu souffrir à cause de lui, il ne voulait pas que Dieu s’inquiète pour lui. Job savait profondément que Dieu avait été avec lui du début à la fin. Quand il a été détruit par Satan, cela a affligé Dieu. Quand il a été torturé par Satan, le cœur de Dieu était plus douloureux. C’est parce que Job a une telle compréhension de Dieu, et il ressent profondément les sentiments profonds de Dieu, c’est la raison pour laquelle il a dit ainsi.

Dans la douleur extrême, Job ne considérait pas sa chair, mais pensait aux intentions et aux sentiments de Dieu en tout temps. Il a maudit le jour de sa propre naissance à cause de sa délicatesse et de son amour pour Dieu, et non à cause de plaintes contre Dieu. Par conséquent, nous pouvons voir que Job a une vraie croyance en Dieu et un véritable amour à Dieu, qui a été totalement révélé par ses paroles et ce qu’il a vécu. Job méritait vraiment l’évaluation qu’il était un homme parfait et droit, un homme qui craignait Dieu et évitait le mal.

J’ai reçu une grande inspiration par des pensées cachées de Job : « Nous ne pouvions que regarder l’apparence des choses, mais pas l’essence des choses, sur la base de nos propres conceptions, donc nous déformons les faits, disons des choses absurdes, faisons ce qui n’est pas en accord avec la vérité, et même résistons à Dieu. Regarder vers le passé : Noé s’est conformé à la parole de Dieu pour construire une arche. Cependant, les gens de l’époque pensaient qu’il était impossible de pleuvoir en se basant sur leurs propres conceptions. Ils ont dit que Noé était fou. Quand le déluge a commencé à tomber, les gens ont réalisé que Noé avait raison alors qu’ils étaient eux-mêmes des idiots ignorants ; à l’âge de la Grâce, Pierre, Jean et d’autres disciples ont abandonné toutes choses et ont suivi le Seigneur Jésus dès qu’ils ont entendu la voix de Dieu, se répandant et témoignant du nom du Seigneur Jésus. Pourtant, ils ont été réprimés et condamnés par les pharisiens et les chefs religieux, et même persécutés et arrêtés par le gouvernement romain. En conséquence, beaucoup de disciples ont été martyrisés pour leur foi. À l’époque, beaucoup de gens pensaient qu’ils étaient stupides. Au contraire, ils ont été réellement commémorés par le Seigneur. Ces grands prêtres, scribes et pharisiens du judaïsme n’étaient que des objets de condamnation, de malédiction et de punition par le Seigneur. Sur cette base, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à nous aujourd’hui : Quand nous voyons la manière dont le Seigneur revient ne correspond pas à notre imagination, nous condamnons et résistons à volonté ; quand nous voyons que l’œuvre de Dieu n’est pas selon nos pensées, nous ne l’admettons pas ; quand nous voyons que certains frères et sœurs reviennent devant le trône de Dieu après avoir entendu la voix de Dieu, courent partout pour prêcher l’évangile du royaume de Dieu, nous avons des notions et même les juger. Nous mesurons les choses si elles sont bonnes ou mauvaises toujours en fonction du phénomène superficiel au lieu de chercher la volonté de Dieu, et encore moins nous ne les considérons pas selon la parole de Dieu. Comment cela peut-il voir la vérité des choses ? Comment ne peut-il pas facilement résister à Dieu ? Dieu a dit : "Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées" (Esaïe 55, 8-9). »

Lorsque nous faisons face à des choses qui ne sont pas en accord avec nos conceptions et notre imagination, comment devrions-nous les traiter ? Devrions-nous analyser et étudier l’apparence des choses avec nos pensées ou en voir l’essence selon la parole de Dieu ? Cette question mérite notre réflexion...

Auteur : Xiaoyu, Japan

Recommandé:

Job dans la Bible - L’inspiration que j’ai acquise de l’expérience de Job

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Études bibliques

Études bibliques

La rubrique « Études bibliques » aide le chrétien à étudier plus profondément la Bible et à chercher la volonté de Dieu, afin de mieux comprendre les vérités Bibliques.

Dévoilé : le sens véritable de « Tout est accompli », prononcé par le Seigneur Jésus sur la croix

Sur la croix, le Seigneur Jésus a dit : « Tout est accompli », est-ce à dire que l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité a été accomplie et qu’elle est achevée ? Sinon, à quoi se réfère cette déclaration du Seigneur Jésus ?

3 mars 2019 7 min de lecture
Dévoilé : le sens véritable de « Tout est accompli », prononcé par le Seigneur Jésus sur la croix

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?