Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

J’ai une Connaissance Pratique de la façon Distinguer le Blé de l’Ivraie – Prédictions Bibliques

La Bible note que : « Il leur fit entendre une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient…

21 January 2018

La Bible note que : « Il leur fit entendre une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Lorsque les épis ont grandi et donné des fruits, l’ivraie se développa aussi…. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d’abord l’ivraie et liez-la en bottes pour la brûler, puis amassez le blé dans mon grenier » (Matthieu 13 : 24 – 26, 30, LSG). Chaque fois que je lisais la parabole du blé et de l’ivraie, je me rendais compte que le Seigneur Jésus fera le travail de conclusion et de triage les derniers jours, qui consistera en la séparation des vrais et des faux croyants, où les vrais croyants seront reçus au royaume des cieux et les faux croyants seront éliminés. Bien que ceci fût pour moi évident théoriquement, je ne comprenais pas tout à fait comment distinguer le blé de l’ivraie. Comment Dieu révèle-t-Il ces deux types dans la réalité et comment pouvons-nous les connaître et les discerner ? Cette question m’a tourmenté me portant souvent à prier et à méditer.

J’ai une Connaissance Pratique de la façon Distinguer le Blé de l’Ivraie – Prédictions Bibliques

Un jour, lors de mes dévotions spirituelles, j’ai réfléchi à ce passage encore une fois. Je suis parvenu à la réalité que : Quand le Seigneur Jésus est venu au monde faire Son travail, Il a abandonné la loi de l’Ancien Testament et a introduit la nouvelle œuvre de l’Ère de la Grâce, faisant ainsi répandre la voie au repentir. Le jour du Sabbat, Il a fait sauver les veaux qui étaient tombés dans une fosse, a reconstitué une main ratatinée et a autorisé ses disciples à cueillir et à manger les épis de maïs, enfreignant les règlements de la loi. Les scribes et les pharisiens ont alors dit que le Seigneur Jésus avait violé la loi du Sabbat et ont donc essayé de trouver toutes sortes d’accusations contre Lui, ont condamné et calomnié Son œuvre. Au contraire, ceux qui l’avaient accepté et obéi après avoir entendu Ses paroles et vu Ses œuvres se sont tournés vers Lui et ont reçu Son salut. Le Seigneur Jésus avait dit, « Celui qui croit en le Fils aura la vie éternelle ; celui qui ne croit pas en le Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeurera sur lui » (Jean 3 : 36, LSG). Je me suis rendu compte, par conséquent, qu’il y avait des différences manifestes entre les gens qui avaient accepté l’évangile et ceux qui l’avaient rejeté : Ceux qui croyaient que le Seigneur Jésus était le fils de l’homme, c’est-à-dire qu’ils avaient accepté que Dieu incarné était venu faire Son travail et que le Seigneur était le Messie, pouvaient accepter le nom du Seigneur Jésus, et priaient pour se confesser et se repentir. Dieu les a donc pardonné leurs péchés et ils ne seront plus condamnés, ce qui veut dire qu’ils avaient reçu le salut. Il y avait également de vrais croyants en le Seigneur qui vivaient par Ses paroles et étaient capables d’avoir une vraie foi en Lui en dépit des épreuves ou des peines qu’ils ont rencontrés. Ils étaient comme le blé de vie, capables de porter le fruit de la foi et recevront sans doute la bénédiction et la grâce du Seigneur. Ceux qui avaient résisté au Seigneur Jésus – les principaux sacrificateurs, les scribes, les pharisiens et le peuple juif, n’avaient pas reconnu le Seigneur Jésus comme le Messie attendu, n’ont accepté ni Son nom, Son œuvre ni Ses paroles. Au contraire, ils se sont toujours accrochés aux lois de l’Ancien Testament, mais priaient au nom de Dieu l’Éternel. Par conséquent, ils ont tous été exposés et éliminés par la nouvelle œuvre de Dieu, telle de l’ivraie sans que la vie ne soit vannée. En plus, ceux qui ne sont pas de vrais croyants mais ne cherchent que le pain afin de satisfaire leur faim à travers l’acceptation de l’évangile de Jésus, ils concentrent simplement sur le maintien des cérémonies religieuses dans leur foi en le Seigneur. Ils vont à l’église les weekends. Quand ils lisent la Bible dans la vie quotidienne, ils sont simplement satisfaits de comprendre certaines lettres et doctrines et ne cherchent jamais la volonté ou les exigences du Seigneur ni ne tentent de mettre en pratique Ses paroles. Lorsqu’ils prient, ils ne prononcent que des phrases creuses au lieu de communiquer intimement avec le Seigneur. Certains d'entre eux n'ont même pas de dévotions spirituelles normales mais peuvent toujours suivre les tendances du monde, tomber dans le péché et vivent une vie identique à celle des non-croyants. Ils ne sont pas des croyants mais de faux croyants et ils vont certainement subir la répulsion et la haine du Seigneur. En comparaison, mon esprit est devenu beaucoup plus éclairé : Les vrais croyants, les faux croyants ; le blé et l’ivraie. Ils sont révélés par l’œuvre du Seigneur Jésus incarné les révèle, c’est-à-dire lorsque le Christ commence Son œuvre à nouveau pendant le nouvel âge. En outre, lorsque nous croyons en Dieu et ressentons Son oeuvre, si nous adorons Son œuvre et Ses paroles, si nous nous approchons de Lui régulièrement, cherchons à pratiquer la vérité face aux problèmes, si nous menons une vie correcte d’après Ses paroles, c’est aussi l’indication qui démontre si nous cherchons la vérité, et si nous sommes de vrais ou faux croyants.

Maintenant c’est la fin des derniers jours – le moment où le Seigneur doit revenir. Pareillement, parmi tous les Chrétiens, il ne sera possible de distinguer et révéler le bon grain de l’ivraie que par Son retour. Comment les choses se clarifieront-elles à Son retour ? Lors de mes enquêtes, je me suis rappelé des Écritures, « C’est le moment où le jugement va commencer à partir de la maison de Dieu » (1 Pierre 4 : 17, LSG). Le Seigneur Jésus avait dit, « Si quelqu’un entend mes paroles et n’y croit point, Je ne le juge pas ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a celui qui le juge ; la parole que j’ai prononcée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12 : 47 - 48, LSG). « Le Père ne juge personne, mais Il a confié tout jugement au Fils…. » (Jean 5 : 22, LSG). « Et il Lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’Il est le Fils de l’homme » (Jean 5 : 27, LSG). De ces versets, nous pouvons voir que Dieu reviendra aux derniers jours pour juger les gens, et de plus, en tant que Fils de l’homme. C’est parce qu’uniquement lorsque Dieu S’incarne qu’Il peut devenir Fils de l’homme. De cette manière, lorsque le Seigneur Jésus retourne, il sera incarné une fois de plus afin de faire le travail de jugement, nous aurons la chance d'être purifiés et sauvés par Son travail et de gagner la vie, retournant ainsi à la famille de Dieu, tout comme les grains entiers rassemblés dans le grenier. Si on arrive à connaître et à accepter l’œuvre de jugement de Dieu, nous aurons l’occasion de recevoir la purification et le salut de Son œuvre et obtenir la vie, et ainsi retourner à la famille de Dieu, tels que les noyaux entiers que nous conservons dans le grenier. Si nous n’arrivons pas à accepter l’œuvre de jugement du Christ aux derniers jours, ou si nous n’arrivons pas à la continuer vraiment après l’avoir acceptée, nous deviendrons l’ivraie dans l’œuvre de Dieu et le vent l’emportera, c’est-à-dire que nous sera démasqués et éliminés par Son œuvre de jugement aux derniers jours. Ceci dépendra du fait que si nous, le peuple, serons capables de le savoir et l’accepter. Finalement, Dieu récupèrera Son blé au grenier et brûlera l’ivraie dans le feu. Ceci veut dire qu’Il invitera à Son royaume les vrais croyants qui avaient reçu la purification et le salut. Après, Il enverra au nom du châtiment des désastres pour détruire les faux croyants et les méchants qui avaient fait beaucoup de mal mais ne se sont jamais repenti. L’œuvre de Dieu de sauver l’humanité arrivera alors à sa conclusion.

Auteur : Fang Ying

Traduction par Barrack Onyango

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Études bibliques

Études bibliques

La rubrique « Études bibliques » aide le chrétien à étudier plus profondément la Bible et à chercher la volonté de Dieu, afin de mieux comprendre les vérités Bibliques.

Pourquoi Judas a-t-il pu trahir le Seigneur Jésus ?

La trahison du Seigneur par Judas est connue de tous les chrétiens. Bien que nous condamnions férocement l’acte de Judas, avons-nous réalisé quelle est la raison fondamentale qui justifie cette trahison ? Est-ce seulement pour l’argent ? Absolument pas ! Quelle en est la raison ?

10 août 2018 7 min de lecture
Pourquoi Judas a-t-il pu trahir le Seigneur Jésus ?

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?