Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Réunis avec le Seigneur : j’ai enfin trouvé une « Ville pluvieuse »

A cause de la désolation de son église, elle a constamment cherché une église qui manifestait les œuvres du Saint-Esprit. Aujourd’hui, elle a enfin trouvé une « Ville pluvieuse » et a été abreuvée par l'eau vive.

3 July 2019

Je rencontre le Seigneur pour la première fois et je ressens paix et joie

En 2010, je suis venue en Corée du Sud avec mon mari et j’ai commencé à croire au Seigneur Jésus dans une église près de chez nous. Lors des réunions, le pasteur prêchait souvent le chemin du « salut de la croix » et que « Dieu aime les peuples du monde » et mon cœur était profondément ému par l’immense amour du Seigneur Jésus. Chaque fois que je priais le Seigneur, j’avais l’impression qu’Il était juste à côté de moi et mon cœur était submergé des sentiments de paix et de sécurité. À cette époque, j’allais chaque semaine à l’église pour écouter les sermons du pasteur. Je lisais la Bible avec ferveur tous les jours et je l’ai terminée en un an. Je lisais les prophéties du Seigneur Jésus disant qu’Il reviendrait dans les derniers jours pour nous enlever dans le royaume des cieux et j’espérais donc pouvoir accueillir le retour du Seigneur de mon vivant.

L’église devient une désolation et j’essaye péniblement de rechercher

Plusieurs années ont passé, mais mon désir ardent de voir le Seigneur Jésus revenir ne s’est pas estompé. Pourtant, je sentais qu’il se passait des changements dans mon église. Le pasteur prêchait toujours les mêmes choses et ses sermons n’apportaient rien de nouveau. Durant la prière du matin, certains frères et sœurs bâillaient et d’autres s’endormaient. Mon esprit était également embrouillé et mes prières étaient sèches et insipides. Qui plus est, le nombre de personnes venant à l’église est passé de 40 ou 50 à environ une douzaine. Ils venaient et repartaient rapidement, et faisaient leur sieste pendant les réunions. De plus, le pasteur demandaient constamment aux gens de faire des dons pendant les réunions. Le Seigneur Jésus a clairement dit : « Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, afin que ton aumône se fasse en secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra » (Matthieu 6:3-4). Et pourtant, lors des réunions, le pasteur nous informait publiquement du nombre de personnes qui avaient fait des dons, et était plus aimable avec ceux qui faisaient le plus de dons. Une grande partie des dons servait à payer les salaires du pasteur et de ses diacres, et cet argent était même utilisé pour leurs enfants. J’ai pensé aux deux fils d’Eli dans l’Ancien Testament. Pour avoir volé les offrandes destinées à l’Éternel, ils ont été punis par Dieu. Les pratiques du pasteur me choquaient : l’argent donné par les frères et sœurs était pour Dieu et c’était une offrande. Comment le pasteur pouvait-il utiliser cet argent et aller le dépenser pour sa propre famille ? Ne craignaient-ils pas d’être punis par le Seigneur pour de tels actes ? En voyant toutes les choses intolérables qui se passaient dans mon église, je me suis sentie vraiment mal et je me suis demandée : comment mon église a-t-elle pu en arriver là ? Qu’est-il advenu de l’église d’avant ? Le Seigneur est-Il toujours avec nous ? J’ai commencé à penser à chercher une nouvelle église.

L’église

Peu de temps après, j’ai déménagé dans une nouvelle maison. Je voulais trouver une bonne église et retrouver l’enthousiasme de la période où j’avais commencé à croire au Seigneur. Ainsi, j’ai cherché autour de chez moi et, en faisant la connaissance de l’un de mes voisins, je suis allée dans une église. J’ai vu un grand bâtiment où beaucoup de gens participaient à des réunions. Cependant, j’ai découvert par la suite que la plupart des gens qui venaient prier et participer à des réunions y parlaient en langues et ne se préoccupaient pas tellement d’échanger sur les paroles du Seigneur. Comme je ne comprenais pas ce qu’ils disaient, j’étais toujours très somnolente et je craignais d’être abandonné par le Seigneur si cela continuait comme ça. Puis j’ai pensé aux paroles du Seigneur Jésus : « mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). Les paroles du Seigneur sont la source d’eau vive et, si je pouvais mieux comprendre Ses paroles, alors je pourrais certainement renforcer ma foi en le Seigneur. Donc, j’ai assisté à un cours d’étude biblique à l’église. Cependant, après un an d’étude, à part connaître un peu plus les Écritures, je n’en ai pas tiré grand profit. Deux années se sont écoulées et je ne sentais toujours pas la présence du Seigneur. Je n’ai donc pas eu d’autre choix que de quitter cette église, déçue une fois de plus. Plus tard, ma voisine m’a parlé d’une église qui donnait d’excellents sermons et elle m’a conseillé d’aller écouter. Ayant regagné un peu d’espoir, je suis allée à l’église dont elle m’avait parlé. Cependant, contrairement à mes attentes, la situation dans cette église était sensiblement la même que dans les deux précédentes : les sermons du pasteur n’étaient pas instructifs, et les gens vendaient du miel, des algues comestibles et des huiles, etc. dans la nef de l’église. En voyant l’église transformée en marché, j’ai pensé à ce que le Seigneur Jésus avait dit en réprimandant les pharisiens, les principaux sacrificateurs et les scribes : « Il est écrit: Ma maison sera une maison de prière. Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs » (Luc 19:46). L’église est un endroit où Dieu est adoré, quel exemple donnent-ils en achetant et en vendant à l’intérieur de l’église ? Il se passait exactement la même chose que dans le temple il y a deux mille ans !

En repensant aux églises où je m’étais rendue, j’ai constaté qu’elles se ressemblaient plus ou moins toutes, l’œuvre ou la direction du Saint-Esprit y était absente, et la plupart des gens n’y apprenaient rien et stagnaient. Face à une telle situation, j’ai ressenti une profonde douleur dans mon cœur, je ne savais plus du tout quel chemin suivre. J’avais commencé à croire au Seigneur pour recevoir Ses louanges et entrer dans le royaume des cieux, mais aujourd’hui, ma foi et mon amour pour le Seigneur s’estompaient peu à peu. Si je continuais comme cela, comment pourrais-je entrer dans le royaume des cieux ? Mais je ne connaissais aucun autre chemin pour pratiquer ma foi et mon seul espoir était que le Seigneur revienne rapidement. J’adressais souvent des prières silencieuses dans mon cœur au Seigneur : « Seigneur ! Quand reviendras-Tu ? »

Je découvre les raisons de la désolation des églises

Un jour d’août 2016, une amie chrétienne nommée Sœur Cao a amené une personne nommée Sœur Jin chez moi. Quand nous avons commencé à parler de la désolation des églises, j’ai dit avec émotion : « Je suis vraiment nostalgique de l’ambiance dans les églises à la période où j’ai commencé à croire au Seigneur. Le Seigneur était présent à mes côtés tous les jours et mon cœur était rempli de paix et de joie. De nos jours, je lis la Bible mais je ne trouve aucune illumination, mes prières sont sèches et insipides, j’étais toujours très somnolente pendant les réunions et je n’arrive pas à mettre en pratique les paroles du Seigneur. J’ai fréquenté quelques églises, mais je n’ai jamais pu retrouver la foi que j’avais auparavant. Je n’arrive pas à comprendre ce qui se passe. Dans l’Apocalypse, Dieu dit à l’ange de l’église de Laodicée : “Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche” (Apocalypse 3:15-16). De nos jours, les églises ne sont-elles pas comme l’église de Laodicée ? Si les choses continuent ainsi, nous risquons d’être abandonnés par Dieu ! » J’ai poussé un profond soupir.

Sœur Jin a ensuite dit : « Ma Sœur, le problème que vous décrivez est bien connu dans les églises. Le Seigneur Jésus a dit : “Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture” (Jean 7:37-38). Seul Dieu est le pain de vie, la source d’eau vive : où que soit Dieu, le pain de vie s’y trouve. Auparavant, lorsque nous priions le Seigneur ou lisions Ses paroles, nous sentions Sa présence. Nous étions illuminés et nous recevions des chemins à pratiquer chaque fois que nous assistions à une réunion. Aujourd’hui, nous ne sentons plus la présence du Seigneur et nous sommes devenus engourdis et lents d’esprit. Cela montre bien que Seigneur Jésus nous a quittés. C’est-à-dire que le Saint-Esprit n’œuvre plus parmi nous. Comment une église peut-elle être désolée si l’œuvre du Saint-Esprit y est présente ? »

L’échange de la sœur parlait de choses nouvelles pour moi, et cela a suscité mon intérêt. La sœur a décrit exactement la situation des églises ces dernières années, et je voulais vraiment en comprendre la raison. Et alors, j’ai demandé à la sœur : « Il est dit dans Éphésiens 1:22-23, “l’Église […] est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.” Alors, pourquoi le Seigneur quitterait-Il l’église ? Savez-vous ce que cela veut dire ? »

Sœur Jin a poursuivi son échange en disant : « C’est une question très importante, car cela concerne notre capacité à accueillir le retour du Seigneur. Tout d’abord, parlons de la désolation du temple à la fin de l’ère de la Loi. Comme nous le savons tous, au début, le temple était rempli de la gloire de l’Éternel, comme Il l’a dit à Salomon : “Maintenant, je choisis et je sanctifie cette maison pour que mon nom y réside à jamais, et j’aurai toujours là mes yeux et mon cœur” (2 Chroniques 7:16). À cette époque, ceux qui servaient l’Éternel dans le temple étaient respectueux et pieux, et personne n’aurait osé mal se comporter. Lorsque les prêtres entraient dans le temple, ils devaient d’abord suivre les ordres de l’Éternel, de peur qu’ils ne soient tués brûlés par le feu qui s’abattait du sommet du temple. Alors pourquoi, à la fin de l’ère de la Loi, les gens n’étaient-ils pas sanctionnés ou punis par Dieu lorsque les prêtres apportaient sur l’autel des aliments impurs et que les gens ordinaires changeaient de l’argent et échangeaient du bétail, des moutons et des pigeons dans le temple ? Cela montre que l’Éternel était déjà parti du temple et c’est la raison pour laquelle les gens s’y comportaient de cette manière. Grâce à cela, nous comprenons que le temple a été désolé pour deux raisons, la première étant que les dirigeants juifs ne suivaient pas les lois de l’Éternel, qu’ils n’avaient pas un cœur qui craint Dieu et qu’ils s’étaient éloignés du chemin de Dieu. Ainsi, le Saint-Esprit a quitté le temple et n’y a plus œuvré. La deuxième raison était que, selon Son plan pour sauver l’humanité et conformément aux besoins de l’humanité à cette époque, Dieu s’est incarné pour accomplir l’étape de l’œuvre de crucifixion pour racheter l’humanité. Par conséquent, ceux qui ont suivi le Seigneur Jésus à ce moment-là sont tous venus pour jouir de la paix et de la joie apportées par l’œuvre du Saint-Esprit, ils ont été arrosés de l’eau vive et ont trouvé de nouveaux chemins de pratique. Cependant, comme les prêtres juifs, les pharisiens et les gens du peuple s’en tenaient à la loi et refusaient d’accepter le salut du Seigneur Jésus, ils ont perdu l’œuvre du Saint-Esprit. Tout comme l’Éternel a dit : “Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l’Éternel, Où j’enverrai la famine dans le pays, Non pas la disette du pain et la soif de l’eau, Mais la faim et la soif d’entendre les paroles de l’Éternel” (Amos 8:11). »

L’échange de sœur Jin était conforme à la Bible et je me suis immédiatement plongée dans une profonde réflexion : la désolation dans le temple était donc causée par des chefs religieux qui ne respectaient pas les commandements de Dieu et étaient donc détestés et rejetés par Dieu, ce qui avait conduit Dieu à quitter le temple. L’autre raison de la désolation était l’accomplissement par Dieu d’une nouvelle étape de l’œuvre en dehors du temple. Si tout cela est correct, la désolation des églises est certainement due aux mêmes raisons. À ces pensées, j’ai continué d’écouter l’échange de sœur Jin.

Elle a poursuivi : « Quand Dieu a quitté le temple, il est devenu un lieu chaotique et désolé. De même, les églises d’aujourd’hui sont désolées car les pasteurs et les anciens vont à l’encontre de la volonté de Dieu et agissent comme bon leur semble. Ils ne se soucient pas de la vie de leurs frères et sœurs. Ils ne se soucient que de leur réputation et de leurs positions. Dans l’église, ils se disputent le pouvoir et les profits et prêchent leur connaissance de la Bible pour se mettre en valeur et se rendre témoignage. Ils conduisent des frères et des sœurs sur leur chemin. Ils ne rendent pas témoignage à Dieu, n’exaltent pas Dieu, ni ne poussent les frères et sœurs à pratiquer ou à faire l’expérience des paroles du Seigneur. Ils se sont complètement éloignés du chemin du Seigneur et c’est la principale raison pour laquelle le monde religieux a perdu l’œuvre du Saint-Esprit. L’autre raison est que Dieu a amené une nouvelle ère et accomplit actuellement une nouvelle étape de Son œuvre. Quand une nouvelle étape de l’œuvre débute, l’œuvre du Saint-Esprit se déplace également vers la nouvelle œuvre de Dieu. Ceci accomplit précisément la prophétie biblique qui dit : “Et moi, je vous ai refusé la pluie, Lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson ; J’ai fait pleuvoir sur une ville, Et je n’ai pas fait pleuvoir sur une autre ville ; Un champ a reçu la pluie, Et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché. Deux, trois villes sont allées vers une autre pour boire de l’eau, Et elles n’ont point apaisé leur soif. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi” (Amos 4:7-8). Les paroles “Un champ a reçu la pluie” concernent les églises qui acceptent et obéissent à la nouvelle œuvre de Dieu. En acceptant les nouvelles paroles de Dieu, elles jouissent de l’eau de la vie qui s’écoule du trône de Dieu. Tandis que “Et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché” signifie que comme les pasteurs et les dirigeants du monde religieux ne pratiquent pas les paroles du Seigneur et ne suivent pas les commandements du Seigneur, mais rejettent, s’opposent et condamnent la nouvelle œuvre de Dieu, ils sont détestés, rejetés et maudits par Dieu. Ils ont complètement perdu l’œuvre du Saint-Esprit, sont incapables d’être arrosés de l’eau vive et sont désolés. »

Ces paroles sont tellement remplies d’autorité qu’elles ne peuvent qu’être la voix de Dieu

L’échange de Sœur Jin était frais et nouveau, et je n’avais jamais entendues ces choses-là auparavant sur la religion. Grâce à son échange, j’ai fini par comprendre un peu mieux de nombreux versets de la Bible que je n’avais pas compris auparavant, et je lui en étais très reconnaissante. Je lui ai demandé : « Ma sœur, nous croyons tous au Seigneur. Comment se fait-il que vous arriviez aussi bien à échanger sur les raisons de la désolation des églises ? De plus, où devons-nous aller pour trouver la nouvelle œuvre de Dieu ? »

À ce moment-là, Sœur Cao a dit : « Ma sœur, commençons par lire quelques passages, et vous comprendrez. » La sœur a lu :“Dieu accomplira ceci : Il imposera que toutes les personnes à travers l’univers viennent devant Lui et adorent le Dieu sur la terre. Son travail dans les autres lieux cessera et les gens seront obligés de chercher la vraie voie. Ce sera comme au temps de Joseph : tous venaient à lui pour la nourriture et se prosternaient devant lui, car il avait de la nourriture. Pour éviter la famine, les gens seront contraints de chercher la vraie voie. Toute la communauté religieuse souffre d’une famine sévère, et seul le Dieu d’aujourd’hui est la source d’eau vive, lui seul possède la source qui coule sans fin pour que l’homme s’y abreuve, et les gens viendront et dépendront de Lui” (Extrait de « Le Règne Millénaire est arrivé »).

J’ai donné Ma gloire à Israël puis Je l’ai reprise, et ensuite J’ai emmené les Israélites à l’Est, et toute l’humanité à l’Est. Je les ai tous emmenés à la lumière pour qu’ils puissent être de nouveau unis à elle, et être associés à elle, et n’aient plus à la chercher. Je permettrai à tous ceux qui cherchent de revoir la lumière et de voir la gloire que J’avais en Israël ; Je leur permettrai de voir que Je suis descendu sur un nuage blanc au sein de l’humanité il y a longtemps, leur permettrai de voir les innombrables nuages blancs et les fruits en leurs grappes abondantes, et qui plus est, leur permettrai de voir l’Éternel Dieu d’Israël. Je leur permettrai de contempler le Maître des Juifs, le Messie tant attendu, et Ma manifestation complète, Moi qui ai été persécuté par des rois à travers les âges. J’œuvrerai sur l’univers tout entier et J’accomplirai une grande œuvre, révélant toute Ma gloire et toutes Mes actions à l’homme dans les derniers jours. Je montrerai Ma face glorieuse dans toute sa splendeur à ceux qui M’ont attendu pendant de nombreuses années, à ceux qui ont désiré Ma venue sur un nuage blanc, à Israël qui a désiré que Je Me manifeste de nouveau, et à toute l’humanité qui Me persécute, pour que tous sachent que J’ai repris Ma gloire il y a longtemps et que Je l’ai apportée à l’Est, de sorte qu’elle n’est plus en Judée. Car les derniers jours sont déjà là !” (Extrait de « Les sept tonnerres grondent – prophétisant que l’Évangile du Règne se répandra à travers tout l’univers »).

En l’entendant lire, j’ai ressenti que ces paroles étaient incroyablement fraîches et nouvelles, qu’elles étaient remplies de l’autorité et du pouvoir de Dieu. Elles n’étaient manifestement pas des paroles qui auraient pu être prononcées par n’importe qui. J’ai donc demandé à la sœur : « D’où viennent ces paroles ? Je n’ai jamais entendu de telles paroles auparavant. »

Sœur Cao a dit avec enthousiasme : « Ma sœur, laissez-moi vous apprendre une bonne nouvelle ! Le Seigneur Jésus que nous avons tant attendu est revenu en tant que Dieu Tout-Puissant incarné. Il prononce de nombreuses vérités et accomplit l’étape de l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, qui est l’œuvre de l’ère du Règne. Cela accomplit précisément les prophéties bibliques : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir” (Jean 16:12-13). “Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12:48). “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17). Dieu Tout-Puissant a prononcé des millions de paroles, révélé de nombreux mystères de la Bible, et nous a expliqué de nombreuses choses telles que Son plan de gestion de six mille ans, comment entrer dans le royaume des cieux, et la destination finale de l’humanité. Tant que nous prierons au nom de Dieu Tout-Puissant et suivrons Sa nouvelle œuvre, nous suivrons les pas de l’Agneau et nos esprits assoiffés pourront être nourris et abreuvés. Les deux passages que je viens de lire sont des paroles prononcées par Dieu Tout-Puissant, et les raisons de la désolation des églises sur lesquelles nous venons d’échanger sont également révélées par les paroles de Dieu. Nous voyons donc la toute-puissance et la sagesse de Dieu. Il n’a pas rejeté ceux qui aiment la vérité et qui attendent Son apparition, mais au contraire utilise notre famine spirituelle pour nous permettre de comprendre Sa volonté et de suivre Ses traces. Il fait cela pour diriger tous les membres de toute confession qui aiment profondément la vérité et qui croient sincèrement en Dieu devant Son trône, et seuls ceux qui entendent la voix de Dieu et acceptent Son œuvre dans les derniers jours peuvent gagner l’œuvre du Saint-Esprit, être arrosés de l’eau vive qui s’écoule de Son trône et ne plus vivre dans la désolation. Ceux qui refuse d’accepter l’œuvre de Dieu dans les derniers jours n’auront aucune chance de faire l’expérience du jugement et du châtiment des paroles de Dieu et d’être purifié. Ils perdront toute chance d’entrer dans le royaume des cieux. »

Après avoir écouté Sœur Cao parler, j’ai ressenti un enthousiasme inexprimable. J’avais l’impression de rêver. Le Seigneur était vraiment revenu ! Si ce n’était pas Dieu qui prononçait la vérité, qui à part Lui aurait pu comprendre les raisons de la désolation des églises ? Je me suis empressée de demander aux sœurs de m’emmener à leur église et elles ont dit à l’unisson : « Merci mon Dieu ! Les brebis de Dieu entendent Sa voix ! »

En arrivant à l’Église de Dieu Tout-Puissant, mes frères et sœurs m’ont chaleureusement accueillie. Ils ont échangé de manière détaillée sur les trois étapes de l’œuvre de Dieu et sur la signification du nom de Dieu. En les écoutant, j’ai ressenti une immense chaleur monter dans mon cœur et plus j’écoutais, plus je voulais apprendre. Grâce aux échanges instructifs des frères et sœurs, j’ai compris que, pour sauver l’humanité, Dieu a réalisé Son plan de gestion de six mille ans et qu’Il accomplit trois étapes de l’œuvre, chaque étape étant plus haute et plus poussée que celle qui la précède. En accomplissant l’œuvre du salut, le Seigneur Jésus a libéré l’humanité des liens de la loi, mais comme la cause fondamentale de nos péchés n’a pas été résolue, nous continuons de pécher le jour pour confesser la nuit. Dieu Tout-Puissant est venu dans les derniers jours et accomplit actuellement une étape de l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, basée sur les fondements de l’œuvre du salut du Seigneur Jésus, et Il prononce toutes les vérités pour permettre à l’homme de se libérer des liens du péché, d’être purifié et d’obtenir le salut. Les frères et sœurs m’ont également montré une vidéo de danse intitulée « La joie dans la terre bénie de Canaan » et j’ai vu les frères et les sœurs danser gaiement dans la vidéo. Cela m’a beaucoup émue, j’avais l’impression d’avoir été projetée à l’époque où j’ai commencé à croire au Seigneur, et j’ai ressenti un profond bonheur. C’était comme si j’étais une plante qui avait longtemps souffert de la sécheresse et qui venait d’être arrosée et nourrie par les pluies printanières. J’étais vraiment heureuse, mes yeux étaient embués par les larmes et je ne cessais de remercier le Seigneur dans mon cœur. Au moment de partir, les frères et sœurs m’ont donné un livre intitulé « le Rouleau ouvert par l’Agneau », et ils m’ont conseillé de le lire attentivement une fois rentrée chez moi.

Quand je suis rentrée chez moi, il m’a fallu un temps pour reprendre mes esprits et j’ai pensé : tout cela est-il réel ? Puis-je vraiment accueillir le Seigneur ? Quand je lisais la Bible, j’étais toujours envieuse des disciples qui suivaient le Seigneur Jésus pour pouvoir entendre Sa voix. Mon souhait pourrait-il vraiment se réaliser ? J’ai ensuite lu un passage de « le Rouleau ouvert par l’Agneau » : « J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur parce qu’ils M’aimaient et Me respectaient. Mais aujourd’hui, Je ne suis pas l’Éternel ou Jésus que les gens connaissaient dans le passé – Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève aux extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament, et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a jamais vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme au cours des derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et le feu ardent, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples, au cours des derniers jours, verront que Je suis le Sauveur revenu, Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité, et J’ai déjà été l’offrande expiatoire pour l’homme, mais dans les derniers jours, Je deviens aussi les flammes du soleil qui brûle toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui expose toutes choses. Telle est Mon œuvre des derniers jours. » Ces paroles étaient remplies d’autorité et de pouvoir et je me rendais bien compte qu’aucune personne ordinaire n’aurait pu les prononcer. À part Dieu, qui aurait pu les prononcer ? J’ai alors eu dans mon cœur la certitude qu’elles étaient les paroles de Dieu. J’étais vraiment heureuse : le Seigneur était vraiment revenu ! Dieu est le Premier et le Dernier, Il peut amener des nouvelles ères et mettre fin à d’autres. Les trois étapes de l’œuvre sur lesquelles la sœur a échangé, l’ère de la Loi, l’ère de la Grâce et l’ère du Règne, sont manifestement toutes accomplies par un seul Dieu, et Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu. Je tenais le livre des paroles de Dieu sur ma poitrine, et j’avais l’impression d’avoir trouvé un trésor inestimable. J’ai décidé que j’enquêterais sur ce chemin sans relâche.

Réunis avec le Seigneur j’ai enfin trouvé une « Ville pluvieuse »

J’accueille avec joie le retour du Seigneur et suis arrosée par la fontaine d’eau vive

Au cours des semaines qui ont suivi, j’ai assisté tous les jours à des réunions à l’église et j’ai pu voir que les paroles de Dieu Tout-Puissant étaient encore plus puissantes que je ne l’avais imaginé. Il y avait des passages concernant la révélation de l’essence corrompue de l’homme, des passages qui rappelaient, conseillaient, encourageaient et réconfortaient, des passages montrant les chemins pour pratiquer, etc. Que ce soit Dieu qui parlait en tant qu’Esprit ou du point de vue de l’homme, Ses paroles résumaient Ses immenses efforts pour sauver l’humanité. Je repensais à la période où j’allais à des réunions dans mon ancienne église et comment tout le monde somnolait dès que le pasteur commençait son sermon. À cette période-là, je n’arrivais tout simplement pas à comprendre la Bible. Maintenant, plus je lisais les paroles de Dieu, mieux je me sentais et plus mon cœur était éclairé. De plus, lorsque j’assistais à des réunions à l’église, j’échangeais avec mes frères et sœurs sur nos expériences et notre connaissance des paroles de Dieu, j’avais l’impression de vivre chaque jour sous un jour nouveau et j’éprouvais une immense libération et une joie infinie dans mon cœur. Cela n’avait plus rien à voir avec ce que j’avais pu vivre par le passé, quand j’ai commencé à croire au Seigneur à l’église. Aujourd’hui, je ressens la joie et le bonheur procurés par l’œuvre du Saint-Esprit. Je me suis empressée d’adresser une prière à Dieu : « Mon Dieu Tout-Puissant, je Te remercie profondément et Te salue. Qu’une personne aussi banale que moi puisse aujourd’hui entendre Ta voix est la plus grande bénédiction que n’ai jamais reçue ! »

Grâce à la direction de Dieu, j’ai finalement trouvé une église dans laquelle l’œuvre du Saint-Esprit est présente et où l’on se fait arroser par l’eau vive. Dieu m’a élevée et en moins d’un mois, j’avais commencé à accomplir mon devoir dans l’église. Chaque jour, j’ai désormais une énergie débordante et mon esprit est rempli de paix et de joie. Tout cela est grâce à l’œuvre du Saint-Esprit. Que toute la gloire revienne à Dieu Tout-Puissant !

Endai, Corée du Sud

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Sujets connexes

Le déclin des églises
Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Retour à Dieu

Retour à Dieu

Retour à Dieu

La rubrique « Retour à Dieu » partage l’expérience des chrétiens de différents pays qui suivent les pas de l’Agneau sous la direction du Saint-Esprit et accueillent le retour du Seigneur Jésus.

Pourquoi la connaissance ne peut-elle pas changer ma destinée ?

Il voulait changer sa destinée en s’appuyant sur la connaissance, et c’est ainsi qu’il étudia assidûment. Mais au fil du temps, les faits ont contre-attaqué ses notions. Malgré le fait qu’il ait obtenu un diplôme d’études supérieures et divers certificats d’honneur…

5 septembre 2018 7 min de lecture
Pourquoi la connaissance ne peut-elle pas changer ma destinée ?

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?