Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Jésus guérit l’aveugle, 3 types d’attitudes envers la foi

Jean 9, 1-39, il est écrit : Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché…

29 August 2018

Tôt ce matin, mon ami est venu chez moi et nous avons lu ensemble l’Écriture Jean 9, 1-39, il est écrit :

« Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui » (Jean 9:1-3).

« Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle, et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (nom qui signifie envoyé). Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair » (Jean 9:6-7).

L’histoire De Jésus Guérissant Une Personne Née Aveugle Reflète Trois Types D’attitudes Des Gens Dans Leur Croyance En Dieu

« Sur quoi quelques-uns des pharisiens dirent : Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n’observe pas le sabbat. D’autres dirent : Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? Et il y eut division parmi eux. Ils dirent encore à l’aveugle : Toi, que dis-tu de lui, sur ce qu’il t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète. Les Juifs ne crurent point qu’il eût été aveugle et qu’il eût recouvré la vue jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir ses parents. Et ils les interrogèrent, disant: Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? Ses parents répondirent : Nous savons que c’est notre fils, et qu’il est né aveugle ; mais comment il voit maintenant, ou qui lui a ouvert les yeux, c’est ce que nous ne savons. Interrogez-le lui-même, il a de l’âge, il parlera de ce qui le concerne. Ses parents dirent cela parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs étaient déjà convenus que, si quelqu’un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait exclu de la synagogue. C’est pourquoi ses parents dirent : Il a de l’âge, interrogez-le lui-même » (Jean 9:16-23).

« Cet homme leur répondit : Il est étonnant que vous ne sachiez d’où il est ; et cependant il m’a ouvert les yeux. Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il l’exauce. Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. Ils lui répondirent: Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous enseignes ! Et ils le chassèrent. Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé ; et, l’ayant rencontré, il lui dit : « Crois-tu au Fils de Dieu ? Il répondit : Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? Tu l’as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c’est lui. Et il dit : Je crois, Seigneur. Et il se prosterna devant lui. Puis Jésus dit : Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles » (Jean 9:30-39).

Après avoir lu ces versets, nous avons tous les deux ressenti qu’il y avait un sens profond dans cette histoire et nous y avons médité pendant un moment. Ensuite, nous avons commencé à exprimer nos propres opinions sur cette histoire.

Premièrement, j’ai dit : « À partir de cette histoire, je peux constater trois types différents d’attitudes des croyants envers Dieu. Les pharisiens représentent le type de personnes qui ont cru en Dieu mais Lui ont résisté ; l’aveugle représente le type de personnes qui ont vu les actions merveilleuses du Seigneur Jésus et ensuite a admis qu’Il est Dieu ; les parents de l’aveugle représentent le type de gens qui étaient timides et lâches, qui craignaient les personnes influentes et estimaient ceux qui avaient un statut, et qui n’osaient donc pas admettre que le Seigneur Jésus est le Christ. Cependant, ce que je ne peux pas comprendre, c’est ceci : Jésus a fait une si grande action en guérissant un homme qui était né aveugle, alors pourquoi les Pharisiens n’ont-ils pas réalisé que le Seigneur Jésus est le Christ ? Pourquoi les Pharisiens ont-ils cru en Dieu mais Lui ont résisté ? »

Pendant que je réfléchissais, mon ami a soudainement déclaré : « En fait, il n’est pas difficile de répondre à ces questions. Il y a quelque temps, j’ai vu un passage sur un site Web évangélique qui pouvait répondre clairement à tes questions. Jetons un coup d’œil sur ces mots. » Afin de connaître la raison, j’ai immédiatement accepté son avis. Ensuite, il a ouvert le site Web évangélique, a trouvé ce passage et a lu : « Voulez-vous savoir ce qui a poussé les pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaitre l’essence des pharisiens ? Ils étaient remplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent encore le Messie, car ils n’ont aucune connaissance de la voie de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ? » (Extrait de « Tu verras le corps spirituel de Jésus lorsque Dieu aura renouvelé le ciel et la terre »).

Après l’avoir lu, elle a dit : « Dans ce passage, je comprends la raison pour laquelle les pharisiens croyaient en Dieu mais Lui ont résisté, c’est qu’ils étaient arrogants par nature et qu’ils tenaient obstinément à leurs opinions. Ils n’avaient pas cherché la vérité, et encore moins accepté la vérité. De ces deux phrases, les pharisiens disaient : « Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n’observe pas le sabbat. » « Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? » Nous pouvons voir qu’ils avaient jugé au hasard le travail du Seigneur Jésus et qu’ils n’ont aucune de crainte de Dieu dans leur cœur. Bien qu’ils aient cru que le Messie devrait venir, ils n’ont pas du tout reconnu le Messie. Par conséquent, lorsque le Seigneur Jésus est venu faire Son œuvre, ils n’ont pas accepté qu’Il venait de la part de Dieu, mais avaient condamné le Seigneur Jésus parce qu’il n’avait pas respecté la loi de l’Ancien Testament, et qu’il avait accompli des miracles le jour du Sabbat. Ils avaient trouvé de l’autorité et du pouvoir dans les paroles et le travail du Seigneur Jésus, et avaient refusé de L’accepter et avaient même attaqué, calomnié et blasphémé le Seigneur Jésus simplement parce que le nom de Dieu n’était pas Messie. À la fin, ils ont cloué le Seigneur sur la croix, commettant ainsi un crime odieux et offensant gravement le tempérament de Dieu. »

Après avoir écouté ses explications, j’ai hoché la tête. En ce moment, j’ai aussi pensé au fait que non seulement les pharisiens eux-mêmes ont résisté à Dieu, mais ils ont également trompé les croyants et les ont incités à s’opposer et à condamner le Seigneur Jésus. Quiconque accepte que Jésus est le Sauveur, les pharisiens le jetteront hors des synagogues. Ainsi, les croyants n’osaient pas suivre ou compter sur le Seigneur Jésus et ils ont perdu le salut du Seigneur. C’est pourquoi le Seigneur Jésus a maudit les Pharisiens : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer » (Matthieu 23:13). Je pouvais voir par-là que les pharisiens détestaient la vérité. Non seulement ils n’avaient pas accepté la vérité, mais aussi ils avaient empêché les autres d’accepter la vérité.

Peu de temps après, il a continué en disant : « Et tu as mentionné tout à l’heure que les parents de l’aveugle représentent également un type de personnes. Bien qu’ils aient été trompés par les Pharisiens, ils ont démontré ne pas aimer la vérité. Tout comme le dit ce passage : « Certains hommes ne se réjouissent pas de la vérité, beaucoup moins du jugement. Au contraire, ils se réjouissent du pouvoir et des richesses ; […] Car ils ne valorisent que la position, le prestige et le pouvoir ; ils ont un profond respect pour les grands groupes et les confessions. Ils n’ont aucun respect pour ceux que Christ conduit ; ils sont simplement des traîtres qui ont tourné le dos à Christ, à la vérité et à la vie » (Extrait de « Es-tu quelqu’un qui croit véritablement en Dieu ? »).

D’après le passage et les versets de la Bible que nous avons lu tout à l’heure, nous pouvons constater que les parents de l’aveugle étaient influencé et avaient peur des Pharisiens, des prêtres et les scribes haut placés. Ils croyaient aux Pharisiens et à leur influence au lieu de Dieu. Ils savaient clairement que le Seigneur Jésus avait opéré une telle merveille et, par leurs droits, ils auraient dû être reconnaissants qu’Il ait permit à leur fils de voir et aurait dû témoigner des actes de Jésus devant la foule. Cependant, voyant que le Seigneur Jésus, comme la plupart des gens, n’avait pas une position élevée dans la société, ils n’osèrent pas reconnaître le pouvoir du Seigneur Jésus dans le but de ne pas être expulsé de la synagogue. Dans leur cœur, au lieu d’exalter Dieu, ils ont placé le statut et l’influence au-dessus de tout. Ils ont constaté que les Pharisiens connaissaient très bien la Bible, expliquaient souvent la connaissance des Écritures et les théories théologiques, avaient un statut et une bonne réputation et étaient approuvés, admirés et même idolâtrés par les gens ordinaires ; alors ils étaient prêts à accepter le statut et l’influence des Pharisiens et les suivre. Ils croyaient qu’ils ne pourraient être sauvés que s’ils n’étaient pas chassés de la synagogue. Ils ont confié leurs propres espoirs de salut aux Pharisiens, alors comment pouvaient-ils savoir que ces personnes avaient résisté au Seigneur ? Voilà comment leur propre avenir a été ruiné par les Pharisiens. »

À ce stade, j’ai ressenti que ce qu’il disait était très instructif. Ensuite, il a parlé du type de personnes comme l’aveugle et m’a lu un autre passage : « La connaissance de l’autorité de Dieu, de la puissance de Dieu, de la propre identité de Dieu et de l’essence de Dieu ne peut être obtenue en te fiant à ton imagination. Puisque tu ne peux pas compter sur l’imagination pour connaître l’autorité de Dieu, alors de quelle manière peux-tu acquérir une véritable connaissance de l’autorité de Dieu ? En mangeant et en buvant les paroles de Dieu, […] mais plutôt d’apprécier, de vérifier et de confirmer que le Dieu auquel tu crois a autorité, confirmer qu’Il détient la souveraineté sur ton sort et que Sa puissance prouve en tout temps qu’Il est le vrai Dieu Lui-même à travers les paroles de Dieu, à travers la vérité, à travers tout ce que tu rencontres dans la vie. C’est le seul moyen pour quiconque d’acquérir une compréhension de Dieu » (Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I »).

« Le passage révèle que la manière de connaître Dieu consiste à expérimenter les actions de Dieu à travers les mots que Dieu a exprimés et à travers des expériences pratiques, tout comme l’aveugle avait reconnu Jésus. Notre bon sens nous dit que ces problèmes oculaires deviendraient plus graves si nous oignions nos yeux d’argile et de salive. Néanmoins, l’aveugle pouvait revoir après qu’il a lavé ses yeux au réservoir de Siloé selon les instructions du Seigneur Jésus. Il a compris que le Seigneur Jésus avait l’autorité et le pouvoir qu’un homme ordinaire ne posséderait pas. Alors il a dit : « Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il l’exauce. Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire » (Jean 9:31-33). Nous pouvons remarquer d’après les paroles de l’aveugle qu’il savait que le Seigneur Jésus venait de Dieu. Le fait qu’il puisse éprouver l’autorité et le pouvoir de Dieu ne dépendait pas de la connaissance scripturale ou de la signification des doctrines qu’il comprenait, ni de la quantité de travail qu’il faisait. Au lieu de cela, c’était grâce aux paroles et au travail de Jésus qu’il l’éprouva. Nous pouvons constater que les yeux spirituels de l’aveugle n’étaient pas aveugles. »

En écoutant ce qu’il partageait avec moi cela me faisait penser que : ces personnes avaient hâte de la venue du Messie à l’ère de la Grâce, mais quand le Seigneur est vraiment venu, elles ont adopté des attitudes différentes, qui a déterminé s’ils devraient avoir ou non confiance en Dieu. De nos jours, en tant que croyants du Seigneur Jésus, nous attendons tous avec impatience le retour du Seigneur. Mais en ce qui concerne le retour du Seigneur, serons-nous l’un de ces trois types de personnes ?

Je ne pouvais pas m’empêcher de soupirer avec émotion : « Je ne devrais pas être un pharisien, résister et condamner le travail de Dieu, je ne devrais pas non plus être comme les parents de l’aveugle, qui n’avaient pas le sens de la justice et qui étaient timides et lâches. Ils avaient vu le travail, l’autorité et le pouvoir de Dieu, mais ne pouvaient pas se libérer du contrôle et des liens de statut et d’influence. Ils ont préféré être en collusion avec ces chefs religieux et mourir dans la synagogue plutôt que de témoigner des actes de Dieu et de suivre les traces de Dieu, alors ils ont perdu le salut de Dieu. Je vais apprendre de l’aveugle et reconnaître Dieu de Ses paroles et de Son travail, et expérimenter et confirmer Son autorité et vérifier Son identité et Son statut à partir de Ses actes. C’est seulement ainsi que nous pouvons suivre les pas de Dieu et accueillir le retour du Seigneur. »

Après avoir entendu cela, il acquiesça. Je remercie vraiment le Seigneur d’avoir reçu tout cela en lisant la Bible avec mon ami aujourd’hui. Que toute la gloire soit au Seigneur !

Traduction par Margarita delva


Recommandés :

4 Principes pour que les vierges sages reconnaissent la voix de Dieu

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Études bibliques

Études bibliques

La rubrique « Études bibliques » aide le chrétien à étudier plus profondément la Bible et à chercher la volonté de Dieu, afin de mieux comprendre les vérités Bibliques.

Que devraient apprendre les Chrétiens de Noé ?

Le soleil se couchait le soir, laissant la ville entière enveloppée d’une lueur orange et la chambre couverte d’un souffle frais. Je m’étais assis à la fenêtre et lisais la Bible. La Bible …

4 février 2018 7 min de lecture
Que devraient apprendre les Chrétiens de Noé ?
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?