Lecture demandée pour les chrétiens : Les épreuves, une autre forme de bénédiction de Dieu

En tant que chrétiens, aucun de nous n’est étrange par rapport aux épreuves. La Bible dit : « Je mettrai ce tiers dans le feu, Et je le purifierai comme on purifie l’argent, Je l’éprouverai comme on éprouve l’or. Il invoquera mon nom, et je l’exaucerai ; Je dirai: C’est mon peuple ! Et il dira: L’Éternel est mon Dieu ! » (Zacharie 13:9). Il est aussi écrit dans la Bible : « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés » (Jacques 1:2). On peut en conclure que Dieu veut faire subir un épurement et des épreuves à Ses élus et par ce moyen, parfaire notre foi et notre amour pour Lui, afin de résoudre nos tempéraments corrompus et les altérations de notre foi, de corriger nos vues erronées et de nous permettre d’être purifiés. Nous pouvons, de ce fait, nous retrouver dans toutes sortes de situations en contradiction avec nos notions. Ces situations peuvent parfois prendre la forme d’un épurement par la maladie, ou d’un malheur affectant notre famille, par exemple un proche souffrant, ou notre domicile cambriolé. Parfois, il s’agit de difficultés auxquelles nous sommes confrontés au travail, ou bien, ce sont des choses dans notre vie qui ne se déroulent pas comme nous l’aurions souhaité. Un autre exemple est ce que nous décidons de faire quand nos intérêts charnels sont en opposition avec les intérêts de l’Église. Sans aucun doute, tous ces exemples sont pour nous des épreuves. Quelle attitude devons-nous donc adopter face aux épreuves que Dieu nous réserve ? Et lorsque nous sommes confrontés à ces épreuves, quel est le dessein de Dieu ?

Au cours de mes récentes contemplations sur la Bible, j’ai trouvé l’inspiration dans les expériences de Job et d’Abraham lorsqu’ils ont été confrontés à des épreuves, et c’est une chose que j’aimerais partager avec vous tous.

Les épreuves de Job

Tout d’abord, il faut mentionner un personnage de la Bible répondant au nom de Job. Job a toujours craint Dieu et évité le mal. Il a souvent offert des sacrifices à Dieu, aussi Dieu lui a-t-Il donné comme bénédictions des collines couvertes de bovins et de moutons et une grande richesse. D’après ce qui est raconté dans la Bible, nous pouvons voir dans quelle mesure Job a été béni : « Il lui naquit sept fils et trois filles. Il possédait sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses, et un très grand nombre de serviteurs. Et cet homme était le plus considérable de tous les fils de l’Orient » (Job 1:2-3). Mais par la suite, des épreuves ont frappé Job. Tout son bétail, ses moutons et ses chameaux lui ont été volés et ont été brûlés par les voleurs, ses serviteurs ont été tués, et ses enfants ont été écrasés dans l’effondrement de sa maison. Job a subi cette série de ce que nous appellerions des calamités. Et comment Job a-t-il pris tout cela ? Dans ces moments, Job a continué à louer le saint nom de Dieu et il a déclaré : « L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni ! » (Job 1:21). Ensuite, affligé de douloureux furoncles sur tout le corps, il s’est assis dans la cendre et a gratté ses furoncles avec un tesson de poterie. L’homme le plus riche d’Orient était devenu semblable à un mendiant, et comme il serait difficile pour nous de supporter des épreuves semblables à celles endurées par Job ! Pourtant, il n’a jamais adressé de reproches à Dieu, au contraire, il est resté rempli de foi en Dieu et il a loué Dieu, si bien que Satan, entièrement déconfit, a dû fuir.

Job a rendu à Dieu un témoignage fort et retentissant, et il a su traverser les épreuves que Dieu lui a envoyées. Ces épreuves ont été suivies de bénédictions accrues de la part de Dieu : la richesse et le cheptel de Job ont été multipliés par deux, il a eu des enfants plus magnifiques les uns que les autres, et Dieu lui a permis de vivre 140 ans encore, si bien qu’il a vécu 210 ans. Après avoir traversé les épreuves envoyées par Dieu, Job a accédé à une meilleure compréhension du dessein de Dieu lorsqu’Il éprouve les hommes, comme l’a déclaré Job : « Il sait néanmoins quelle voie j’ai suivie ; Et, s’il m’éprouvait, je sortirais pur comme l’or » (Job 23:10). Job a tenu bon dans son témoignage tout au long de ces épreuves, et le témoignage qu’il a porté a fait honte à Satan et lui a valu les louanges de son entourage. Par la suite, Satan n’a plus jamais osé tenter Job, et Job est réellement devenu un homme libre et il a obtenu les louanges de Dieu.

Par ailleurs, Job a reçu une bénédiction plus grande encore après avoir traversé ces épreuves, à savoir que Dieu lui est apparu dans un tourbillon et lui a parlé, ce qui a permis à Job d’accéder à une connaissance profonde de l’omnipotence et de la souveraineté de Dieu. Job a déclaré : « Mon oreille avait entendu parler de toi ; Mais maintenant mon œil t’a vu » (Job 42:5). Pour un être créé, avoir la possibilité de voir la manifestation de Dieu était une si grande bénédiction !

Ce que nous apprennent les expériences de Job, c’est que son aptitude à gagner la louange de Dieu était inséparable de la manière dont il a agi quand il a subi ces épreuves. Tout au long de ces épreuves qui étaient en totale contradiction avec ses propres notions, il a fait preuve d’une rationalité dont nous autres, gens ordinaires, serions incapables. Avant tout, il n’a pas adressé de reproches à Dieu, et il n’a recouru à aucun moyen humain pour reprendre son bien aux voleurs. Au contraire, il a su se calmer devant Dieu, convaincu que nous, êtres humains, recevons nos bénédictions de Dieu et que de la même manière, nous subissons aussi des calamités, si bien que quel que soit son désaccord par rapport à la situation dans laquelle il se retrouvait, il a continué de louer le nom de Dieu.

L’épreuve d’Abraham

Je voudrais à présent évoquer un second personnage de la Bible, Abraham, le père de la foi. Tous les frères et les sœurs savent que lorsque Abraham a eu 100 ans, Dieu lui a donné un fils, et Abraham a aimé Isaac profondément. Or, un jour, Dieu a infligé une épreuve à Abraham, lui disant : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai » (Genèse 22:2). Songez un peu : pour n’importe qui, ce genre d’épreuve serait bien difficile à supporter, certains s’opposeraient à Dieu et seraient remplis d’idées fausses. Or, comment Abraham a-t-il réagi ? Malgré son grand désespoir et sa grande douleur, il a obéi à Dieu, sans essayer de s’opposer à Lui et sans poser aucune condition. Ce n’est qu’au moment où il a amené Isaac sur la montagne et a brandi le couteau, près à le tuer, que Dieu a envoyé un ange pour retenir la main d’Abraham, mettant fin à l’épreuve. Par ailleurs, Dieu a fait un serment et a accordé à Abraham de grandes bénédictions. Dieu a déclaré : « je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. » (Genèse 22:17-18)

Lecture demandée pour les chrétiens Les épreuves, une autre forme de bénédiction de Dieu

J’ai aussi lu ce passage dans un autre livre : « Selon l’homme, Dieu fait beaucoup de choses incompréhensibles, et même incroyables. Quand Dieu souhaite soumettre quelqu’un à Son orchestration, cette orchestration est souvent en contradiction avec les conceptions de l’homme et incompréhensible pour lui, mais c’est précisément cette dissonance et cette incompréhensibilité qui sont l’épreuve et le test de Dieu pour l’homme. Abraham, pendant ce temps, fut capable de démontrer l’obéissance à Dieu en lui-même, ce qui était la condition la plus fondamentale de sa capacité de satisfaire l’exigence de Dieu. C’est seulement quand Abraham fut capable d’obéir à l’exigence de Dieu, quand il offrit Isaac, que Dieu sentit vraiment du réconfort devant l’humanité et une approbation envers elle, envers Abraham qu’Il avait choisi. C’est seulement à ce moment-là que Dieu fut certain que cet homme qu’Il avait choisi était un guide indispensable qui pouvait entreprendre Sa promesse et Son plan de gestion ultérieur. » (Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II »)

Ce passage nous indique que Dieu arrange des situations de manière à nous éprouver. Vu de l’extérieur, il peut sembler que ces épreuves ne s’accordent pas avec nos notions et nous sont difficilement compréhensibles, si bien que dans de telles situations, nous sommes en proie à la douleur et aux tourments, or ces épreuves contiennent les bonnes intentions de Dieu. Quand Abraham a tenu bon dans son témoignage au cours de son épreuve, Dieu a vu sa sincérité, et non seulement Il ne lui a pas pris son fils, mais Il a béni Abraham de telle sorte que ses descendants soient aussi nombreux que les grains de sable sur une plage ou les étoiles dans le ciel. Dans cette histoire, le dessein de Dieu a pris une dimension plus profonde, en effet, Dieu a choisi Abraham comme figure de proue de Son œuvre de gestion pour l’humanité. Dieu a entrepris d’accomplir Son œuvre de gestion pour l’humanité par l’intermédiaire des descendants d’Abraham, et c’est à travers eux qu’Il a manifesté Ses actes, Sa sagesse, Son autorité et Son pouvoir. Il ne nous est pas difficile de voir dans l’Ancien Testament que l’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi a été accomplie principalement en Israël, où Dieu a proclamé les lois et guidé les hommes dans leur vie sur terre. Israël a été le terrain d’essai et le pays d’origine de l’œuvre de salut de Dieu sur terre. C’est aussi en Israël que la première incarnation de Dieu a accompli Son œuvre. Dieu a adopté l’image d’un Juif et Il a racheté l’humanité, si bien que l’évangile de rédemption de l’humanité du Seigneur Jésus, depuis la Judée, s’est répandu dans le monde entier à l’ère de la Grâce.

On voit ainsi la magnificence des bénédictions qu’Abraham a reçues. On peut dire que son aptitude à devenir le père de nombreuses nations et le fait que Dieu ait béni ses descendants sont liés à l’épreuve à laquelle Dieu l’avait soumis dans ces premiers temps.

L’inspiration tirée de ces expériences

On comprend facilement, en voyant quelles épreuves Abraham et Job ont subies, que chaque épreuve à laquelle nous nous retrouvons confrontés est empreinte de la volonté de Dieu : non seulement ces épreuves nous permettent d’obtenir des bénédictions de Dieu mais, plus important encore, elles permettent à notre vie spirituelle de croître à pas de géant, nous pouvons ainsi accéder à une meilleure connaissance de Dieu, et nous pouvons suivre la voie de la croyance en Dieu avec plus d’assurance et de stabilité. Même si les épreuves qu’ont traversé Abraham et Job ne sont pas celles que nous pourrions traverser, nous autres gens ordinaires, sachant que nous n’avons pas leur stature et que nous ne sommes pas aptes à subir de telles épreuves, nous pouvons tout de même nous retrouver confrontés dans notre vie à toutes sortes d’épreuves, grandes ou petites. J’ai vu une sœur souffrir le tourment de la maladie au point que sa vie soit en jeu, et pourtant elle est restée pleine de foi en Dieu et elle a voulu remettre son sort entre les mains de Dieu. Que son état de santé s’améliore ou non, elle restait désireuse de se soumettre aux orchestrations et aux arrangements de Dieu. À la fin, elle a été témoin des accomplissements de Dieu et son état de santé s’est miraculeusement amélioré. Au cours de ce processus, sa foi en Dieu s’est renforcée, et elle a accédé à une compréhension plus concrète de la toute-puissance et de la souveraineté de Dieu. Certains frères et certaines sœurs, quand tout se passe bien dans leur parcours professionnel, remercient Dieu pour Ses bénédictions, mais quand leur entreprise traverse une mauvaise passe et quand leur famille est à court d’argent, ils sont pleins de griefs et reprochent à Dieu de les en priver. Mais ensuite, grâce aux révélations des paroles de Dieu, ils réalisent que leur croyance en Dieu consiste simplement à passer des marchés avec Lui, que ce que Dieu représente pour eux, c’est une corne d’abondance. Ils se rendent compte que leur croyance en Dieu repose sur de mauvaises motivations, ils corrigent donc leurs vues ou leurs croyances erronées, et ils prennent la place qui leur revient en tant qu’êtres créés. Quand les gens trouvent une motivation correcte, non seulement ils progressent dans leur vie, mais leurs affaires aussi redeviennent florissantes… Quand les frères et les sœurs sont en butte à ces épreuves, ils souffrent dans leur chair à différents degrés, mais ces épreuves leur permettent d’obtenir quelque chose de plus précieux encore : ils comprennent de mieux en mieux le dessein de Dieu de sauver l’homme, leur connaissance de Dieu devient plus réelle, et ils accèdent à davantage de vérités. On peut donc dire que les épreuves sont une autre forme de bénédiction de Dieu pour nous les chrétiens, et qu’elles sont le chemin qui doit être franchi pour que nous grandissions dans notre vie et que nous obtenions la louange de Dieu.

Puisque les épreuves sont si profitables à tout chrétien, quelle raison avons-nous de nous plaindre quand nous sommes confrontés à des épreuves et à des tribulations ? N’êtes-vous pas d’accord, mes amis ?

Jiangjing, Chine

En lire plus : L’épreuve perfectionne la foi de l’homme

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP

Laisser un commentaire