Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

4 Principes pour que les vierges sages reconnaissent la voix de Dieu

Voulez-vous être une vierge sage et ne pas être abandonné quand le Seigneur reviendra ? Mais, comment agir et que faire pour être une vierge sage ? Cet article peut vous apporter certaines réponses, afin que vous puissiez assister à la fête du royaume des cieux avec le Seigneur quand Il reviendra.

25 August 2018

Chère Sœur Mu zhen,

Que la paix du Seigneur soit avec vous ! Je suis très heureuse de recevoir votre lettre. Dans la lettre, vous avez mentionné que la venue du Seigneur est proche, alors, pour être une vierge sage attendant patiemment et accueillant Son retour, vous vous mettez à lire la Bible, priez davantage et travaillez plus pour le Seigneur. Mais cela ne vous laisse pas vif d’esprit ni d’accroître votre foi et votre amour. Vous vous demandez si vous êtes une vierge sage en travaillant de la sorte et souhaitez savoir comment pratiquer pour accueillir la venue du Seigneur. Sœur Muzhen, votre question est très importante pour nous, chrétiens, car chacun de nous veut être une vierge sage pour accueillir le Seigneur à Son retour et pour assister enfin au banquet du royaume des cieux. Aucun de nous ne veut être une vierge folle abandonnée par le Seigneur. Mais comment doit-on pratiquer pour être une vierge sage ? Concernant cette question, je vais parler de ce que je sais. J’espère que cela vous sera bénéfique !

Le Seigneur dit : « Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases » (Matthieu 25, 1-4). Dans ce verset, nous voyons que, dans l’attente du retour du Seigneur, les vierges sages avaient pris de l’huile dans leurs vases. Grâce à cet acte, elles ne furent pas abandonnées par le Seigneur et furent acceptées au banquet du royaume des cieux avec le Seigneur. Généralement, après avoir lu cette Sainte Écriture, les frères et sœurs se disent, suivant leur raisonnement, que, tant que nous lisons souvent la Bible, veillons et prions, sommes fidèles à la voie du Seigneur, travaillons pour le Seigneur et répandons davantage l’Évangile, nous remplissons nos vases d’huile et nous sommes donc des vierges sages. Et ensuite, quand le Seigneur viendra, nous nous régalerons avec Lui. Cependant, la manière dont le Seigneur approuve les vierges sages est-elle de la façon dont nous l’avons imaginé ? Jetons un regard en arrière, à l’ère de la Loi, avant que le Seigneur Jésus ne commence Son œuvre. Les scribes et les pharisiens attendaient le Messie avec impatience. Non seulement, ils connaissaient bien la Bible, mais ils suivaient également les lois et les commandements, priaient souvent l’Éternel Dieu et parcouraient même terres et mers pour répandre l’œuvre de Dieu. Si c’est comme nous le pensons, les pharisiens qui pratiquaient ainsi faisaient des réserves d’huile et ils étaient les plus à mêmes de rencontrer le Messie et de recevoir le salut de Dieu grâce à leurs actes. Cependant, il restait un problème. Quand le Seigneur Jésus vint œuvrer sur terre, les pharisiens ne reconnurent pas que le Seigneur Jésus était le Messie, mais au contraire gardèrent le nom du Messie, lui résistèrent et rejetèrent l’œuvre du Seigneur Jésus ; à la fin, ils crucifièrent le Seigneur Jésus et furent maudits et punis. Du fait que les pharisiens ont résisté à Dieu et ont été punis, nous pouvons voir qu’il est difficile d’être une vierge sage simplement en lisant davantage la Bible, en faisant attention à nos actes et en priant, en suivant le chemin du Seigneur et en œuvrant davantage pour Lui.

Alors, qui sont les vierges sages ? Voyons comment les juifs et les disciples du Seigneur Jésus le reconnurent et furent approuvés par Lui. Nous savons tous que la Bible raconte l’histoire d’une femme samaritaine. Quand elle a entendu le Seigneur Jésus dire : « Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai » (Jean 4, 18). Elle a dit à la foule : « Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait ; ne serait-ce point le Christ ? » (Jean 4, 29). Dans ces versets, nous pouvons voir que la Samaritaine a compris à partir des paroles du Seigneur Jésus qu’Il ​​est le Christ, car elle savait que seul Dieu pouvait tout voir, connaître les secrets les plus intimes de l’homme et pouvoir raconter tout ce qu’elle avait fait. Personne sauf Dieu n’a une telle autorité et un tel pouvoir. Ainsi, lorsque le Seigneur Jésus lui a parlé de ses maris, elle a immédiatement compris qu’Il était le Christ. De son expérience, on peut apprendre que son intelligence résidait dans le fait qu’elle pouvait reconnaître la voix de Dieu et qu’une fois qu’elle entendait Sa voix, elle pouvait accepter la vérité et gagner ainsi le salut du Seigneur Jésus. En outre, nous pouvons voir dans la Bible que des personnes comme Pierre et Nathanaël ont également reconnu le Seigneur à partir de Ses paroles et L’ont donc suivi.

A travers ces histoires, nous pouvons comprendre que l’élément essentiel pour être vierge sage est de pouvoir discerner la voix de Dieu. Le livre des Proverbes 9, 10 dit : « Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel ; Et la science des saints, c’est l’intelligence. » De toute évidence, pour être une vierge sage et accueillir le retour du Seigneur, il n’est pas suffisant de lire la Bible, de prier et de travailler pour le Seigneur. Dans l’Apocalypse 3, 20, Dieu dit : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Cela nous montre que lorsque Dieu reviendra dans les derniers jours, Il continuera de prononcer des paroles. Il est donc absolument essentiel de reconnaître la voix du Seigneur. Seules les personnes qui peuvent reconnaître la voix de Dieu et accueillir Sa venue sont des vierges sages, et peuvent assister au banquet du royaume des cieux avec le Seigneur. Cependant, ceux qui ne peuvent pas reconnaître la voix de Dieu comme les pharisiens, qui ont même détesté et rejeté Dieu au lieu de L’accepter au moment où ils ont entendu Sa voix, sont condamnés à être abandonnés par le Seigneur.

Vous devez aussi être curieux de savoir : comment pouvons-nous reconnaître la voix de Dieu ? Une fois, j’ai lu un passage d’un échange à ce sujet dans un livre de vérité. Je partagerai plusieurs principes avec vous ci-dessous sur la façon de discerner la voix de Dieu.

4 Principes pour que les vierges sages reconnaissent la voix de Dieu

1. Les paroles prononcées par Dieu sont la vérité. Elles peuvent être la vie de l’homme, pourvoir à ses besoins et offrir à l’homme le chemin à suivre.

Le Seigneur Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14, 6). Et Jean 1, 1-4 dit : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. […] En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. » D’après les Saintes Écritures, nous pouvons affirmer que Dieu Lui-même est la vérité, le chemin et la vie. Donc, les paroles prononcées par Dieu sont la vérité. Il peut pourvoir à tous les besoins de l’homme, de sorte qu’il ait un chemin à suivre et qu’il puisse se nourrir. Jeton un regard en arrière à l’ère de la Loi : après que les hommes aient été corrompu par Satan, ils ne savaient tout simplement plus comment mener leur vie et ne savaient même pas comment adorer Dieu. Alors, l’Éternel a édicté des lois et des commandements pour aider les Israélites à vivre sur terre en accord avec leur époque. Ces lois et ces commandements sont des paroles de vérité et la façon de vivre la plus pratique. À l’ère de la Grâce, l’homme était devenu encore plus profondément corrompu. L’homme n’a pas respecté la loi et a souvent péché. Si cela avait continué de la sorte, l’homme aurait péri sous la loi. À ce moment-là, le Seigneur Jésus est venu et a apporté à l’homme non seulement le sacrifice d’expiation, mais également de nouvelles façons de pratiquer. Il a demandé à l’homme de confesser ses péchés et de se repentir devant Lui, d’être tolérant, patient, de pardonner et d’aimer son prochain comme soi-même, etc. Les paroles du Seigneur Jésus était ce dont les hommes de l’ère de la Grâce avaient le plus besoin et c’était des approvisionnements de vie. Dans les derniers jours, quelles paroles Dieu prononcera-Il pour nous guider ? L’Épître aux Hébreux 9, 28 dit : « de même Christ, qui s’est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut. » 1 Pierre 4, 17 dit : « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. » Et le Livre des Psaumes 96, 13 dit : « Car il vient, Car il vient pour juger la terre ; Il jugera le monde avec justice, Et les peuples selon sa fidélité. » Et ainsi, dans les derniers jours, Dieu prononcera Ses paroles et Il n’accomplira plus jamais l’œuvre de rédemption. Au lieu de cela, Il jugera, purifiera et sauvera l’homme de l’esclavage du péché par la parole de la vérité. Les vierges sages qui observent et attendent attentivement la voix de l’Époux auront des révélations.

2. Les paroles de Dieu sont l’expression de Son tempérament, avec autorité et pouvoir.

Nous savons tous qu’au début, Dieu prononçait des paroles pour créer toutes choses sur terre. Dès qu’Il parle, Ses paroles deviennent réalité. Tout comme le dit le Livre des Psaumes 33, 9 : « Car il dit, et la chose arrive ; Il ordonne, et elle existe. » À l’époque de l’Ancien Testament, Dieu a promis à Abraham que sa progéniture serait aussi nombreuse que les étoiles dans le ciel et aussi abondante que le sable sur la plage, et cela a été accompli. Tout ce qui est dit par Dieu est finalement accompli. C’est l’autorité et le pouvoir de la parole de Dieu. À l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a dit : « mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4, 14). « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11, 25-26). « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous. » (Matthieu 23, 15). La parole du Seigneur Jésus est autorité et pouvoir. Nous pouvons reconnaître Sa parole comme étant la voix de Dieu et nous rendre compte que Ses paroles peuvent non seulement commander et gouverner toutes choses, mais aussi nous accorder la vie et la vérité, des promesses et des bénédictions, et plus encore, peuvent maudire ceux qui Lui désobéissent et Lui résistent. D’après les paroles de Dieu, nous pouvons voir que Dieu aime et est miséricordieux envers ceux qui croient en Lui et L’aiment ; quant à ceux qui Lui désobéissent et Lui résistent, Il est majestueux et en colère. De Ses paroles maudissant les pharisiens, nous comprenons que le tempérament juste de Dieu est intolérant envers ceux qui L’offensent. Chaque phrase de Dieu contient en elle Son tempérament et la majestueuse autorité du Créateur. Les paroles qu’Il prononce ne peuvent jamais être prononcées par l’homme. Dans les derniers jours, Dieu jugera chaque homme selon ses actes et mettra fin à cette ère maléfique par des paroles reflétant Son tempérament juste. Si nous ne sommes prêts à accepter que les paroles tendres et pleines d’amour et de miséricorde, qui correspondent à nos conceptions, nous perdrons probablement l’occasion d’accueillir le retour du Seigneur.

3. La parole prononcée par Dieu peut révéler les mystères de Son œuvre de gestion.

Le Seigneur Jésus a dit : « il en sera de même à la fin du monde. Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l’iniquité: et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende » (Matthieu 13, 40-43). « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7, 21). Ses paroles nous ont appris que Dieu enverrait Ses anges distinguer le bien du mal, classant tous les hommes selon leurs actes, et que seulement ceux qui feront la volonté de Dieu pourront entrer dans le royaume des cieux. Ces paroles prononcées par Dieu sont mystérieuses et sont aussi le résultat ultime à atteindre lorsque Dieu sauvera l’homme et le gèrera. La raison pour laquelle le Seigneur Jésus a pu dévoiler ces mystères est qu’il est Dieu Lui-même ; Il est le Seigneur du royaume des cieux. Seul Dieu sait quel genre d’homme peut entrer dans le royaume des cieux, c’est-à-dire que Ses paroles peuvent révéler les mystères de Son œuvre de gestion. Ceci est donc un autre élément caractéristique qui nous aide à discerner la voix de Dieu. De plus, le Seigneur Jésus a dit : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16, 12-13). Ainsi, la vérité que le Seigneur prononcera quand Il reviendra ne sera absolument pas limitée à ce que nous avons pu entendre auparavant, car Dieu prononcera toute la vérité dont l’homme a besoin pour subvenir aux besoins de ceux qui ont soif de vérité et pour rendre l’œuvre de gestion du salut de l’homme connue de tous. Les vierges sages peuvent noter cet élément comme le principal pour discerner la voix de Dieu.

4. La parole de Dieu peut révéler les corruptions, l’esprit et les pensées de l’homme.

Par exemple, le Seigneur Jésus a dit : « Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme » (Marc 7, 20-23). Le Seigneur Jésus révèle l’esprit, les pensées et la nature de l’homme afin que nous puissions reconnaître nos péchés. Depuis que nous, les hommes, avons été créés par Dieu, même si nous ne connaissons pas du tout nos corruptions après avoir été corrompus par Satan, Dieu, Lui, nous connaît parfaitement. Ainsi, seul Dieu peut révéler la racine de nos corruptions et notre nature, et personne d’autre que Lui ne peut révéler cela. Comme les pharisiens de l’époque, qui aux yeux des Juifs, étaient ceux qui servaient pieusement Dieu. Mais le Seigneur Jésus pouvait lire à travers eux et voir qu’ils méprisaient la vérité et adoraient le mal. Il les a révélés en disant : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés » (Matthieu 23 ,27). La vérité est la lumière. Les ténèbres et le mal seront révélés à la lumière. J’ai lu un passage de la parole de Dieu qui dit : « Tout comme la lune suit toujours le soleil, l’œuvre de Dieu ne s’arrête jamais, et se réalise sur toi, sur moi, sur lui et elle, et sur tous ceux qui suivent les traces de Dieu et acceptent le jugement et le châtiment de Dieu » (Extrait de « Voir l’apparition de Dieu dans Son jugement et Son châtiment »). Dans les derniers jours, Dieu prononcera la vérité pour nous juger tout ce qui est injuste, et cela exposera sûrement notre tempérament corrompu et satanique - que nous ne pouvons pas connaître - à la lumière. Si nous ne craignons pas Dieu et si nous n’acceptons pas la vérité comme le font les vierges sages, il nous sera difficile de recevoir le salut de Dieu dans les derniers jours.

La voix de Dieu est la parole qu’il prononce à l’humanité et l’expression du tempérament et de l’être de Dieu. La parole de Dieu a autorité et pouvoir, ce que l’humanité corrompue ne peut prononcer. La parole de Dieu est la vérité et peut donner vie à l’homme ; La parole de Dieu peut mettre fin à l’ère actuelle et introduire une nouvelle ère, et peut même dévoiler les mystères de Son œuvre de gestion ; La parole de Dieu peut révéler la corruption de l’homme et le sauver afin qu’il puisse se libérer du mal. Ce sont toutes les caractéristiques uniques de Sa paroles. Si nous connaissons ces principes et les mettons en pratique pour reconnaître la voix de Dieu, alors lorsque nous entendrons Sa voix, il ne sera pas difficile de reconnaître Dieu.

Sœur Muzhen, j’espère que l’échange ci-dessus vous aura été utile. Puissions-nous tous être des vierges sages, rechercher avec nos cœurs et écouter la voix du Seigneur afin que nous puissions bientôt accueillir Sa venue et se régaler avec Lui. Remercions Dieu de nous avoir apporté la vérité et une telle illumination. Que la gloir revienne au Seigneur !

Sincèrement votre,

Si’en

1 Novembre 2017

Recommandé :

Comment reconnaître la voix de Dieu ? (1)

Comment reconnaître la voix de Dieu ? (2)

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Prédications

Prédications

Prédications

La rubrique « Prédications » fournir toutes sortes de prédications chrétiennes, résoudre les difficultés sur la foi en Dieu avec lesquelles le chrétien rencontre afin qu'ils puissent vivre devant Dieu.

L’épreuve perfectionne la foi de l’homme

En tant que chrétiens, nous sommes familiers avec le terme « foi », et chacun en a une compréhension différente. Beaucoup de gens pensent : « Qu’importe où que soit Dieu, je crois en Son exis…

12 novembre 2018 7 min de lecture
L’épreuve perfectionne la foi de l’homme

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?