Menu

Connaissez-vous la signification profonde de la résurrection du Seigneur Jésus ?

Dans l’Écriture, à propos de la résurrection du Seigneur Jésus, il est écrit : « Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent voir le sépulcre. Et voici, il y eut un grand tremblement de terre ; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s’assit dessus. Son aspect était comme l’éclair, et son vêtement blanc comme la neige. Les gardes tremblèrent de peur, et devinrent comme morts. Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes : Pour vous, ne craignez pas ; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est point ici ; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit. Elles s’éloignèrent promptement du sépulcre, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit : Je vous salue. Elles s’approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant lui. […] Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre » (Matthieu 28:1-9, 16-18). Ces versets racontent la résurrection du Seigneur Jésus, trois jours après Sa crucifixion. C’est parce qu’Il a été crucifié et a racheté l’humanité que celle-ci n’est plus condamnée par la loi et qu’elle est libérée de la servitude des décrets et des règlements. Grâces soient rendues au Seigneur ! Sa résurrection est très importante pour chacun des frères et sœurs dans le Seigneur, car c’est par elle que nous sommes assurés qu’Il est Dieu Lui-même et qu’Il est Celui à qui nous devons vraiment nous fier. La Bible dit : « Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés » (1 Corinthiens 15:17). Sans la résurrection du Seigneur Jésus, même en ayant foi en Lui, nous ne serions pas sauvés. Sans Sa rédemption, nous autres pécheurs, nous serions toujours sous le joug de la loi. Ce n’est que grâce à Sa résurrection que nous avons un espoir de salut.

Il est incontestable que la résurrection du Seigneur Jésus est importante pour l’humanité. Comment pourrions-nous ne pas en éprouver de l’enthousiasme ? Dans la joie et l’enthousiasme, calmons-nous et réfléchissons à ces deux questions : Quelle est la signification profonde de la résurrection du Seigneur Jésus ? Quelles étaient les intentions du Seigneur quand Il a enseigné Ses disciples après Sa résurrection et Sa manifestation ?

1. La signification de la résurrection du Seigneur Jésus

J’ai prié le Seigneur dans la perplexité. Et puis, en étudiant des sujets connexes, je suis tombée sur ces paroles dans un livre : « Les Écritures contiennent la phrase suivante décrivant le Seigneur Jésus après la résurrection : “Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit : La paix soit avec vous !” Il est clair que le Seigneur Jésus à ce moment-là n’habitait plus un corps de chair, mais qu’Il était à présent dans un corps spirituel. C’est parce qu’Il avait transcendé les limitations de la chair ; malgré le fait que la porte était fermée, Il put quand même se joindre au groupe de gens et leur permettre de Le voir. C’est la plus grande différence entre le Seigneur Jésus après la résurrection et le Seigneur Jésus vivant dans la chair avant la résurrection. Même s’il n’y avait pas de différence entre l’apparence du corps spirituel à ce moment-là et l’apparence du Seigneur Jésus d’avant, le Seigneur Jésus de ce moment-là était devenu Celui qui semblait étranger aux gens, car Il était devenu un corps spirituel après être ressuscité d’entre les morts, et comparé à Sa chair antérieure, ce corps spirituel était plus déconcertant et confondant pour les gens. Cela créa aussi plus de distance entre le Seigneur Jésus et les gens, et les gens ont ressenti dans leur cœur que le Seigneur Jésus était devenu plus mystérieux. […] la première chose que fit le Seigneur Jésus après Sa résurrection fut de permettre à tous de Le voir, de leur confirmer qu’Il existait et de confirmer le fait de Sa résurrection. De plus, cette action rétablit la relation qu’Il avait avec les gens quand Il travaillait dans la chair et quand Il était le Christ qu’ils pouvaient voir et toucher. Un résultat à cela fut que les gens n’avaient aucun doute sur le fait que le Seigneur Jésus était bien ressuscité d’entre les morts après avoir été cloué sur la croix, et ils ne doutaient pas non plus au sujet de l’œuvre du Seigneur Jésus qui avait racheté l’humanité. Un autre résultat fut que le fait que le Seigneur Jésus apparût aux gens après Sa résurrection et qu’ils purent Le voir et Le toucher ancra fermement l’humanité dans l’ère de la Grâce, ce qui fit que, à partir de ce moment-là, les hommes ne purent pas retourner à l’ère précédente, l’ère de la Loi, sur le prétendu fondement que le Seigneur Jésus avait “disparu” ou qu’Il était “parti sans un mot”. Il S’assura ainsi qu’ils continueraient de l’avant, suivant les enseignements du Seigneur Jésus et l’œuvre qu’Il avait accomplie. Ainsi, une nouvelle étape de l’œuvre dans l’ère de la Grâce commença officiellement et, à partir de cet instant, les gens qui avaient vécu conformément à la loi se séparèrent officiellement de la loi et entrèrent dans une nouvelle ère, un nouveau début. Cela représente les multiples sens de l’apparition du Seigneur Jésus aux hommes après Sa résurrection. » Après avoir lu ces paroles, j’ai mieux compris. Avant Sa résurrection, le Seigneur Jésus était dans la chair. Après la résurrection, Il s’est manifesté aux hommes dans un corps spirituel avec l’image de la chair. À ce moment-là, le Seigneur Jésus avait transcendé les limites de la chair, et Il pouvait venir parmi Ses disciples et leur apparaître alors que la porte était fermée. Même si Son apparence ne changeait pas, Il était devenu un corps spirituel. Confrontés au corps spirituel du Seigneur Jésus, les disciples trouvaient la chose mystérieuse, et en eux-mêmes la confusion et la distance ne faisaient que croître. Le Seigneur Jésus était très au fait de la mentalité et des besoins des hommes. Aussi, après Sa résurrection, Il s’est manifesté aux hommes pendant quarante jours, Il a mangé du pain et du poisson et Il a expliqué les Écritures à Ses disciples, afin que les hommes puissent voir qu’Il était toujours ce même Seigneur Jésus, réel, en chair et en os, et qu’ils cessent de penser que le Seigneur Jésus ressuscité était un corps spirituel qu’ils ne pouvaient pas toucher ni approcher. Par ailleurs, ils pouvaient se rendre compte de Son existence et Le reconnaître, sans plus douter mais en ayant la confirmation de Sa résurrection. Ainsi, la relation entre l’homme et Dieu redevenait ce qu’elle était avant la crucifixion. Ils ont dit : « Le Seigneur s’est relevé d’entre les morts ! Il est le même qu’avant. Il nous aime de la même manière qu’Il nous aimait. Il se soucie de nous, Il ne nous abandonne pas, et Il est toujours avec nous, toujours sur terre. » Par ailleurs, par Sa résurrection et par Sa manifestation devant les hommes, le Seigneur Jésus a inauguré une étape de l’œuvre de l’ère de la Grâce, et il a conduit l’homme hors de l’ère de la Loi et l’a fait entrer dans la nouvelle ère. Tous Ses fidèles savaient qu’Il était le Christ, le Dieu incarné, et Dieu Lui-même, ce qui n’a fait que renforcer leur foi. Par la suite, Ses disciples ont considéré Sa résurrection comme la plus grande vision et se sont mis à Lui rendre témoignage, à raconter Son œuvre et à prêcher l’évangile, qui depuis s’est répandu dans le monde entier. La signification de la résurrection du Seigneur Jésus apparaît donc dans ce qui précède.

2. Réflexions sur les paroles du Seigneur Jésus adressées à Thomas après Sa résurrection

Connaissez-vous le sens plus profond de l’apparition de la résurrection du Seigneur Jésus

La Bible raconte : « Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit : La paix soit avec vous ! Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit : Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! » (Jean 20:26-29). Dans le passé, quand je lisais ces versets, je savais seulement que le Seigneur Jésus aimait beaucoup les hommes et traitait les faiblesses des hommes avec compassion. Il savait le doute intérieur de Thomas, Il lui est donc apparu pour dissiper ce doute. Mais je ne comprenais rien de plus aux intentions du Seigneur dans cette entreprise et ces paroles. Je me suis tout de suite sentie éclairée lorsque j’ai lu les paroles suivantes.

Dans ce livre, il est écrit : « Ce qu’a dit le Seigneur Jésus à Thomas était aussi très clairement Sa façon de dire à tous : le Seigneur Jésus ressuscité est le Seigneur Jésus qui passa trente-trois années et demie à travailler parmi les hommes. Bien qu’Il eût été cloué sur la croix et expérimenté la vallée de l’ombre de la mort et la résurrection, Il n’avait subi de changement sous aucun aspect. Bien qu’Il eût maintenant la marque des clous sur Son corps, qu’Il fût ressuscité et qu’Il fût sorti de la tombe, Son tempérament, Sa compréhension des hommes et Ses intentions envers les hommes n’avaient pas changé le moins du monde. Aussi, Il disait aux gens qu’Il était descendu de la croix, avait triomphé du péché, surmonté des épreuves et triomphé de la mort. La marque des clous était juste la preuve de Sa victoire sur Satan, la preuve qu’Il avait été un sacrifice d’expiation pour racheter toute l’humanité avec succès. Il disait aux gens qu’Il avait déjà endossé les péchés de l’humanité et qu’Il avait mené à bien Son œuvre de rédemption. Quand Il retourna voir Ses disciples, Il leur transmit ce message au moyen de Son apparition : “Je suis toujours vivant, J’existe encore ; aujourd’hui, Je me tiens véritablement devant vous afin que vous puissiez Me voir et Me toucher. Je serai toujours avec vous.” Le Seigneur Jésus voulait aussi Se servir de Thomas pour adresser un avertissement aux hommes des générations suivantes : bien que tu ne puisses ni voir ni toucher le Seigneur Jésus dans ta foi en Lui, tu es béni grâce à ta foi sincère et tu peux voir le Seigneur Jésus par ta foi sincère, et ce genre de personne est béni. » Ce qui précède nous montre que les paroles que le Seigneur Jésus a adressées à Thomas contenaient les intentions de Dieu. Bien que le Seigneur Jésus ait ressuscité, Ses paroles adressées à Thomas permettaient aux hommes de se rendre compte qu’Il était toujours le Seigneur Jésus qui vivait aux côtés de Ses disciples jour et nuit, qu’Il était le Dieu qui observe les profondeurs du cœur de l’homme, qu’Il était le Dieu Tout-Puissant et qu’Il connaissait les pensées et les états d’esprit de chacun. Avant d’être crucifié, le Seigneur Jésus savait que Thomas ne croyait pas qu’Il était le Christ. Après la résurrection, Il le savait toujours. Il est donc apparu à Thomas en particulier et lui a fait toucher Sa marque des clous, et ainsi Il l’a convaincu qu’Il était le Christ, le Dieu incarné, afin de lui ôter son doute Le concernant et de lui faire voir qu’Il était vraiment ressuscité. La résurrection et la manifestation du Seigneur Jésus, cette preuve décisive, a permis à tous ceux qui croyaient en Lui de constater ces faits : qu’Il est le glorieux Dieu Lui-même, qu’Il a triomphé de la mort et de Satan, et que le Christ a possédé d’une grande autorité et d’un grand pouvoir. Par ailleurs, à travers les propos qu’Il a tenus à Thomas, le Seigneur Jésus a adressé aux hommes un message : quand vous croyez en Dieu, ne soyez pas comme Thomas, à ne croire que ce que vous pouvez voir de vos propres yeux. La chose la plus essentielle pour quiconque suit Dieu est d’avoir en Lui une vraie foi, et de cela dépend directement le fait qu’il puisse être approuvé par Dieu et entrer dans le royaume des cieux. Les gens seront bénis de par leur véritable foi en Dieu. Cependant, s’ils jugent toujours la manifestation et l’œuvre de Dieu selon ce qu’ils voient de leurs propres yeux au lieu de connaître Dieu par Ses paroles, ils feront la même erreur que Thomas. Ici, je ne peux m’empêcher de penser à Pierre, ce disciple du Seigneur qui était capable de reconnaître que le Seigneur est le Christ, le Fils du Dieu vivant. C’est que durant le temps où il était en compagnie du Seigneur, il voyait dans le Seigneur une grande partie de ce que Dieu a et est, d’après Sa parole et Son œuvre, si bien qu’il se rendait compte que le Seigneur est le Dieu incarné, le Christ.

Le Seigneur a dit qu’Il reviendrait. Serons-nous alors capables de Le connaître quand Il reviendra aujourd’hui, dans les derniers jours ? Sur quelles bases Le connaîtrons-nous ? Il est écrit dans l’Apocalypse 2:7 : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises. » Est-ce que cela annonce que le Seigneur prononcera Ses paroles quand Il reviendra ? Pour accueillir la seconde venue du Seigneur, serons-nous des vierges sages attentives à Sa voix ? Grâces soient rendues au Seigneur ! Puisse le Seigneur se montrer miséricordieux envers nous et nous ouvrir les yeux spirituels, afin que nous puissions accueillir Son retour par notre foi véritable ! Amen !

Contactez-nous

Aujourd'hui, les catastrophes sont fréquentes et c'est le moment crucial d'accueillir le retour du Seigneur. Si vous souhaitez accueillir le Seigneur avant les grandes catastrophes et être enlevé devant le trône de Dieu, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions en discuter ensemble.