Menu

Comment les chrétiens peuvent-ils obtenir les bénédictions éternelles ?

Auparavant, je pensais toujours que tant les croyants en Dieu effectuaient de bonnes actions, dépensait tout à Son nom avec zèle, et sacrifiaient si nécessaire pour prêcher et travailler partout dans le monde pour Lui, ils porteraient la joie au Seigneur et ils gagneraient les bénédictions éternelles au retour du Seigneur.

Un jour, j’ai lu une histoire dans la Bible : « Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une soeur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider. Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée » (Luc 10:38–42). Quand j’ai réfléchi sur ce dialogue entre le Seigneur Jésus et Marthe, je me suis rendu compte que je ne considérais que mes idées et imaginations préconçues. En réalité je n’avais aucune idée de la sorte de personne que le Seigneur aimerait ou approuverait. J’ai compris de ces passages des Écritures que quand Marthe avait accueilli le Seigneur Jésus chez elle, elle pensait qu’elle allait porter la joie au Seigneur et qu’Il allait lui donner en récompense les bénédictions qu’elle désirait en rangeant sa maison, s’habillant proprement, et se dédiant à Le servir avec enthousiasme. Malgré tout, le Seigneur n’a pas approuvé de ce qu’avait fait Marthe. Au contraire, Il a félicité Marie qui avait écouté tranquillement Ses sermons, faisant remarquer qu’elle avait reçu les bénédictions. La leçon que j’ai tiré ici était que le Seigneur n’approuve pas exclusivement la passion et les bonnes actions des gens, mais félicite plutôt ceux qui comme Marie écoutent attentivement Ses paroles afin de pouvoir comprendre Sa volonté et de se comporter selon Ses instructions. Seule une telle personne pourrait finalement mériter les bénédictions et promesses de Dieu.

Comment les chrétiens peuvent-ils obtenir les bénédictions éternelles

Au fur et à mesure, j’ai commencé après une courte méditation à comprendre la volonté de Dieu de sauver l’humanité. J’ai compris que Dieu n’est pas venu travailler parmi nous afin de profiter de notre chaleureuse hospitalité, nos flatteries, ou nos sacrifices externes. Il est venu plutôt pour nous exprimer la vérité et voulait que nous connaissions Sa juste disposition, Sa beauté et Sa bonté de Ses bonnes paroles et de Son travail. Il souhaitait que nous pratiquions selon Ses paroles afin de vénérer Dieu, obéir à Dieu, aimer Dieu, et devenir ceux qui étaient d’un seul esprit avec Dieu. Par conséquent, le seul moyen de comprendre la vérité, servir en harmonie avec la volonté de Dieu et finalement mériter les belles promesses de Dieu serait d’entendre Sa voix et suivre Ses paroles. Comme le Seigneur Jésus avait dit : « mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14).

Je me suis rendu compte que lorsque le Seigneur Jésus faisait Son travail, les gens qui étaient franc dans leur amour pour la vérité n’étaient pas fixés à leur idées préconçues, mais se sont concentrés sur les paroles du Seigneur, et ont donc réussi à voir l’apparition de Dieu à travers les paroles du Seigneur. Ils reconnaissaient que les paroles du Seigneur portaient la puissance et l’autorité et qu’elles pouvaient donner la vie à l’homme, et personne n’était capable de les exprimer. Ils se sont donc rendus compte que le Seigneur était le Messie attendu, ont suivi les traces de Dieu et ont reçu les bénédictions du Seigneur. Par exemple, après avoir entendu les sermons du Seigneur un certain temps, Pierre a reçu l’illumination du Saint-Esprit, et a reconnu le Seigneur Jésus comme le Fils de Dieu l’Éternel. Ensuite il dit au Seigneur Jésus, « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jean 6:68). Pour citer un autre exemple, Nathaniel a abandonné ses idées préconçues et a suivi le Seigneur Jésus après avoir constaté que le Seigneur Jésus l’avait déjà reconnu lorsqu’il était sous le figuier… Toutes ces personnes avaient suivi les traces de Dieu et ont vu l’apparition de Dieu car ils avaient écouté les paroles du Seigneur. En fin de compte, ils ont reçu les bénédictions du Seigneur. En revanche, les prêtres, scribes, et pharisiens, n’ont pas réussi à reconnaitre le Seigneur parce qu’ils n’avaient pas fait attention à Ses paroles, malgré le fait qu’ils avaient servi l’Éternel Dieu dans le temple, avaient voyagé partout et avaient tout sacrifié pour propager l’évangile. Ils avaient certainement témoigné l’impact des paroles et l’œuvre du Seigneur, qui était de Dieu, sur toute Judée. Pourtant, ils n’ont accepté aucune vérité exprimée par les paroles du Seigneur. Ils se sont accrochés aux lois de l’Ancien Testament et ont tout fait possible pour reprocher le Seigneur et L’ont condamné pour ne pas avoir respecté le Sabbat et ne s’appelait pas le Messie. Enfin, ils ont cloué le Seigneur Jésus sur la croix, commettant ainsi un crime abominable. Ceci fait preuve que si les croyants en Dieu font attention uniquement à la souffrance et aux sacrifices externes, et s’ils ne font pas attention aux paroles de Dieu, ils seront détestés et rejetés et condamnés par Dieu à tout moment.

Nous avons subi de catastrophes naturelles dans les temps récents et quatre lunes de sang se sont apparues. Les prédictions concernant le retour de Seigneur se sont réalisées. Comment doit-on pratiquer afin d’accueillir le retour du Seigneur et de recevoir les bénédictions éternelles ? Je me suis rappelé des mots de l’Apocalypse : « Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple » (Apocalypse 14:6). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises ! » (Apocalypse 2:29). « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20). Ces versets démontrent qu’il nous faut chercher les paroles du Saint-Esprit à l’église, c’est-à-dire écouter la voix du Marié, afin d’obtenir les bénédictions éternelles, et de devenir ainsi des vierges sages, de voir l’apparition du Seigneur et d’avoir l’occasion d’être approuvé par le Seigneur.

Alors que j’y pensais, je me suis senti illuminé dedans. J’ai donc réfléchi sur les paroles du Seigneur Jésus : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13). J’étais plus sûr qu’il en reste davantage, que le Seigneur continuera à exprimer la vérité et à dévoiler tous les mystères à Son retour dans les derniers jours. Il nous faut donc nous débarrasser de toutes les idées préconçues, nous occuper à entendre la voix de Dieu comme avait fait Marie et suivre les traces de l’Agneau. C’est le seul moyen de recevoir la vérité, le chemin, et la vie exprimées par le Seigneur dans les derniers jours, et ainsi gagner les bénédictions éternelles du royaume des cieux.

Traduction par Kirsten Gallagher

Contactez-nous

Aujourd'hui, les catastrophes sont fréquentes et c'est le moment crucial d'accueillir le retour du Seigneur. Si vous souhaitez accueillir le Seigneur avant les grandes catastrophes et être enlevé devant le trône de Dieu, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions en discuter ensemble.