Gardez-vous du levain des pharisiens sur le chemin du royaume des cieux

Note du rédacteur en chef : il y a deux mille ans, les citoyens juifs ne se sont pas gardés du levain des pharisiens et ont été trompés par des idées hérétiques, si bien qu’ils les ont suivis dans leur résistance au Seigneur Jésus, ils ont perdu le salut de Dieu et ils ont subi Sa punition. Aujourd’hui, au moment crucial du retour du Seigneur Jésus, quelles leçons devons-nous tirer des manquements des gens du passé et comment devons-nous nous garder du levain des pharisiens de notre époque ? La sœur Kemu a une connaissance directe de cette question. Comment s’est-elle gardée du levain des pharisiens d’aujourd’hui et comment a-t-elle accueilli le retour du Seigneur Jésus ? Lisons ensemble son histoire.

Un jour, j’ai été frappée d’une grave maladie incurable. Je me suis alors rendue dans une église pour obtenir de l’aide. Quand le pasteur a dit dans son prêche que le Seigneur Jésus avait été crucifié pour nous racheter, nous autres humains, j’ai été touchée de ce grand amour de la part du Seigneur. Le pasteur a prié pour moi à plusieurs reprises, et ma maladie a miraculeusement disparu. À partir de ce moment, j’ai eu la certitude que le Seigneur Jésus est le seul vrai Dieu, qui nous octroie la vie. Aussi, afin de répondre à l’amour du Seigneur, j’ai souvent conduit partout le pasteur E, qui était renommé dans notre région, pour qu’il répande l’évangile et porte témoignage. En outre, je lui ai versé ma dîme mensuelle. Voyant que le pasteur E avait renoncé à sa famille et à sa carrière afin de travailler et se dépenser pour le Seigneur, je lui ai souvent payé ses frais de déplacement. Chaque fois qu’il venait visiter notre église, il séjournait chez moi, et le soir, il lisait les Écritures et prêchait à toute ma famille. Nous étions aussi proches que des membres d’une même famille. À cette époque, je pensais que le pasteur E était un bon serviteur loyal du Seigneur. De nombreux croyants le vénéraient et l’admiraient. Tant que je coopérerais bien avec le pasteur E et que je ferais de mon mieux pour me dépenser moi-même pour le Seigneur, j’en recevrais les éloges : et ce n’était certainement pas un tort que de le suivre sur le chemin de la croyance au Seigneur.

En février 2018, j’ai eu la chance d’entendre l’évangile de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours. En lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant, j’ai compris le mystère du plan de gestion sur six mille ans de Dieu et j’ai su que l’œuvre de salut de Dieu pour l’humanité se divisait en trois étapes : l’ère de la Loi, l’ère de la Grâce, et l’ère du Règne. À l’ère de la Loi, l’Éternel Dieu a édicté des lois et des commandements par l’intermédiaire de Moïse pour que les gens sachent ce qu’est le péché, comment éviter de violer les lois, comment se conduire avec les autres, comment vénérer Dieu, etc. À l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a amené le chemin du repentir et a accompli l’œuvre de rédemption de l’humanité. Les gens allaient voir leurs péchés pardonnés à condition de s’en repentir devant le Seigneur. À l’ère du Règne, Dieu Tout-Puissant accomplit l’œuvre du jugement en exprimant des paroles pour éradiquer notre nature pécheresse. Quand nous faisons l’expérience du jugement et du châtiment par les paroles de Dieu Tout-Puissant, notre tempérament corrompu peut être purifié peu à peu, et finalement nous pouvons obtenir le salut de Dieu et la perfection, et devenir aptes à recevoir les bénédictions et les promesses de Dieu. Ces trois étapes de l’œuvre se complètent, et chaque étape va plus haut et plus profond que la précédente et s’accomplit sur les fondements de celle-ci. Si nous n’acceptons que la rédemption du Seigneur Jésus sans accepter l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, nous serons incapables de nous débarrasser de notre nature pécheresse, et nous continuerons à commettre des péchés et à résister à Dieu malgré nous. Dans ce cas, peu importent les sacrifices que nous aurons faits pour le Seigneur et combien nous aurons souffert, nous ne serons pas aptes à entrer dans le royaume des cieux. Ce n’est qu’en recevant l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et en faisant l’expérience de Son jugement et de Son châtiment de manière à nous affranchir de notre tempérament corrompu et à être entièrement transformés et purifiés, que nous pouvons entrer dans le royaume des cieux. J’ai été reconnaissante à Dieu de m’avoir choisie et de m’avoir donné la possibilité d’être sauvée, et par la suite j’ai diffusé l’évangile dans ma famille.

Après cela, j’ai voulu annoncer aux frères et aux sœurs de mon église d’origine, qui croyaient sincèrement au Seigneur, la grande nouvelle, à savoir que le Seigneur est revenu. Je pensais au pasteur E. Je me disais : « Si le pasteur E accepte l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et ramène les frères et les sœurs vers Dieu Tout-Puissant, tout le monde recevra des bénédictions et en jouira. Cependant, par le passé, le pasteur E nous avait dit à maintes reprises que nous ne devions pas étudier l’Éclair Oriental ni contacter les frères et les sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Est-ce qu’il l’acceptera quand je lui prêcherai l’évangile ? » À cette pensée, j’étais quelque peu inquiète. Mais j’ai alors pensé : « Le pasteur E croit au Seigneur depuis longtemps. Son travail et la façon dont il se dépense, n’est-ce pas pour accueillir le retour du Seigneur ? Si le prêche que je lui fais est clair, il devrait être capable d’accepter. » Je me suis donc mise à prier pour cela.

En mars, le pasteur E est venu séjourner chez moi. Je ne lui ai pas dit que j’avais accepté l’œuvre de Dieu des derniers jours, par crainte qu’au lieu d’accepter l’évangile de Dieu des derniers jours il m’empêche de continuer. J’ai préféré participer quotidiennement aux réunions en ligne avec les frères et les sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Le cinquième soir, il m’a demandé pourquoi je ne cherchais pas à échanger avec lui sur les contenus de la Bible, comme avant. Je me suis dit : « Il va repartir demain et je ne vais plus le voir pendant un bon moment. Si je ne saisis pas cette chance de lui parler de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, les frères et les sœurs ne pourront pas commencer à la chercher et à l’étudier. » Voici ce que je lui ai donc dit. « Pasteur E, Luc 17: 24–25 dit : “Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération.” Et Matthieu 24: 27 dit: “Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme” On peut en déduire que lorsque le Seigneur reviendra, Il se manifestera sous la forme du Fils de l’homme et sera rejeté par cette génération. Quand “le Fils de l’homme” est mentionné, cela fait référence à Dieu incarné. Et “Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération” signifie que Dieu nous apparaîtra en se faisant chair quand Il reviendra dans les derniers jours. Enfin, Matthieu 24: 27 parle de “l’orient”, ça se doit de faire référence à la Chine. Cela suffit à montrer que lorsque le Seigneur reviendra dans les derniers jours, Il sera incarné et se manifestera secrètement en Chine. »

Je pensais que le pasteur E accorderait à cela une certaine considération ou qu’il y chercherait la vérité, si bien que j’ai été surprise de le voir nier immédiatement ce que j’avais dit et déclarer d’une voix forte : « C’est impossible ! Le Seigneur reviendra sur une nuée et tout le monde Le verra. Comment pourrait-Il se faire chair ? Est-ce que tu crois à l’Éclair Oriental ? »

Je lui ai dit : « Pasteur E, beaucoup de parties de la Bible annoncent que le Seigneur viendra en secret. Il n’est pas simplement annoncé que le Seigneur viendra sur une nuée à la vue de tous. Par exemple : “Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre !” (Matthieu 25: 6). “Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte !” (Apocalypse 16: 15) Dans ces versets, “Au milieu de la nuit” et “je viens comme un voleur” indiquent que le Seigneur reviendra en secret. À l’évidence, le retour du Seigneur se fait en deux étapes : d’abord Il descend en secret, puis, après avoir terminé une étape de Son œuvre, Il se manifestera à la vue de tous. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant, le retour du Seigneur Jésus, œuvre en Chine : ainsi s’accomplit la prophétie selon laquelle le Seigneur viendra en secret. Dieu Tout-Puissant accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, et Il le fait en exprimant des paroles. Il a formé un groupe de vainqueurs en Chine, séparé les brebis d’avec les boucs et le blé de l’ivraie, et mis chaque être selon son espèce. Maintenant, l’œuvre de jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours tire à sa fin. Dieu déclenchera les grandes catastrophes dès qu’Il aura terminé l’œuvre consistant à purifier les gens et à les parfaire, et puis Il descendra avec les nuées au vu de tous et apparaîtra à toutes les nations et à tous les peuples. À ce moment-là, ceux qui se seront opposés à l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours et qui l’auront condamnée verront que Dieu Tout-Puissant est précisément le Seigneur Jésus revenu et qu’Il est Dieu Lui-même, à qui ils ont résisté et qu’ils ont condamné, et ils se frapperont la poitrine, ils gémiront et ils grinceront des dents. Voilà comment ça se passe sur terre, où toutes les tribus se lamentent. C’est aussi la réalisation de ces paroles : “Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen !” (Apocalypse 1: 7). »

Contre toute attente, en entendant cela, le pasteur E a rugi : « Pas un mot de plus ! Ce que tu as dit est raisonnable, mais je ne peux absolument pas accepter un Seigneur Jésus qui n’arriverait pas sur une nuée blanche. Quand bien même je devrais mourir, je n’y croirai pas. »

En constatant son attitude, j’ai tout de suite été ébahie : « Est-ce là le pasteur qui priait en larmes en demandant au Seigneur de venir sans tarder ? Comment se fait-il qu’il n’ait pas le moindre désir de chercher, mais qu’il soit si réfractaire en apprenant que le Seigneur est revenu ? » Puis, je lui ai dit en toute sincérité : « Pasteur E, concernant le retour du Seigneur, il faut examiner consciencieusement ce que disent Ses paroles. Il ne faut pas porter son attention sur un certain verset seulement et négliger les autres versets. Ou sinon, nous risquons de rater le retour du Seigneur et d’être incapables d’entrer dans le royaume des cieux. Du reste, quand nous recourons à nos notions et à notre imagination pour cerner l’œuvre de Dieu, est-ce que nous ne sommes pas trop arrogants ? Nous autres humains, nous ne pouvons pas concevoir la sagesse de Dieu, comment pourrions-nous savoir ce que le Seigneur va faire ? »

Avant que j’aie pu finir de parler, le pasteur E s’est brusquement levé, le visage cramoisi, et s’est mis à arpenter la pièce en agitant les mains en déclarant d’une voix forte : « Peuh, j’ai prêché à des milliers de personnes et j’en ai baptisé des milliers. Je suis sûr d’avoir gagné au moins cinq couronnes au royaume des cieux. Comment pourrais-je ne pas entrer dans le royaume des cieux ? » Il n’a accordé aucune attention à ce que je disais, il n’a fait que le contester et le condamner sans arrêt. Il m’a même dit : « Tu dis que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu qui s’est fait chair et est descendu en secret en Chine ? Je ne peux pas le croire sans Le voir de mes propres yeux. »

Assis près de nous, mon mari, qui n’avait pas beaucoup de discernement, a approuvé : « Exact. » Confrontée à cette situation, j’étais très ennuyée et je ne savais pas comment réfuter le pasteur E. Et puis, voyant que mon mari était sous son influence, j’ai arrêté tout de suite d’aborder ce sujet, de peur qu’il soit trompé plus profondément encore par les faux raisonnements du pasteur E.

Après cela, le pasteur E, furieux, est allé à sa chambre. Je suis tout de suite allée dans la mienne, je me suis agenouillée et j’ai prié Dieu : « Ô Dieu Tout-Puissant ! Maintenant, mon cœur est troublé. Comment dois-je vivre cette situation ? Je ne comprends pas Ton dessein. S’il Te plaît, éclaire-moi et illumine-moi. » Après ma prière, j’ai ouvert une vidéo de récitation des paroles de Dieu et j’y ai lu ceci : « Le Seigneur Jésus voulait aussi se servir de Thomas pour dresser un avertissement aux hommes des générations suivantes : bien que tu croies au Seigneur Jésus, tu ne peux ni Le voir ni Le toucher, mais tu peux être béni grâce à ta foi sincère et tu peux voir le Seigneur Jésus par ta foi sincère. Ce genre de personne est béni. […] Si tu suis Dieu, mais comme Thomas tu veux constamment toucher la côte du Seigneur et sentir la marque des clous pour confirmer et vérifier l’existence de Dieu et spéculer à ce sujet, Dieu t’abandonnera. Donc, le Seigneur Jésus exige que les gens ne soient pas comme Thomas, croyant uniquement en ce qu’ils peuvent voir de leurs propres yeux, mais qu’ils soient des gens purs et honnêtes, qui ne nourrissent pas de doutes envers Dieu, mais simplement qui croient en Lui et Le suivent. Ce genre de personne est béni. C’est une toute petite exigence du Seigneur envers les gens et un avertissement pour ceux qui Le suivent. » C’est exact, le Seigneur Jésus nous a demandé d’être des personnes honnêtes et pures. Peu importe que la manifestation, les paroles et l’œuvre de Dieu soient incompatibles avec nos notions et notre imagination, et que nous comprenions ou non, nous devons croire absolument. Tant que la parole et le chemin viennent de Dieu et que l’œuvre du Saint-Esprit les habite, nous devons chercher et accepter, ne pas mettre Dieu à l’épreuve ni Le suspecter, et aussi, ne pas considérer les choses selon ce que nous pouvons voir avec nos yeux. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons obtenir l’approbation et la bénédiction de Dieu. Mais que signifie le comportement du pasteur E ? Parce que la manifestation et l’œuvre de Dieu ne sont pas conformes à ses notions, au lieu de chercher avec un cœur humble, il a dit qu’il devait voir Dieu de ses propres yeux avant de pouvoir croire en Lui. N’a-t-il pas fait comme Thomas ? Thomas n’était pas convaincu que le Seigneur Jésus était le Christ : quand le Seigneur Jésus ressuscité s’est révélé à Ses autres apôtres, il n’y croyait toujours pas, et ce n’est qu’après avoir vu le Seigneur et touché de ses propres mains la marque des clous dans Ses mains qu’il y a cru. Ce genre de foi n’a pas eu l’approbation de Dieu. À bien y penser, quand nous croyons au Seigneur, bien qu’aucun d’entre nous ne voie le Seigneur Jésus, à travers Ses paroles et Son œuvre racontée dans la Bible, et en bénéficiant de l’œuvre du Saint-Esprit, nous pouvons déterminer que le Seigneur Jésus est l’unique vrai Dieu, et donc nous Le suivons. De même, dans les derniers jours Dieu revient dans la chair en tant que Dieu Tout-Puissant. Il a exprimé toutes les vérités pour le salut de l’humanité. En entendant Ses déclarations, ceux qui ont une soif sincère de vérité reconnaîtront que c’est la voix de Dieu, accepteront la vérité et Le suivront. Ceux-là sont les vierges sages. Ainsi, on peut accepter l’œuvre de Dieu si l’on aime la vérité et si l’on est capable de reconnaître la voix de Dieu. Si, comme l’a dit le pasteur E, on doit voir le Dieu incarné avant de pouvoir croire en Lui, alors comment se fait-il que les premiers pharisiens, ayant vu le Seigneur Jésus, Lui aient frénétiquement résisté, L’aient jugé, aient blasphémé contre Lui et L’aient crucifié au lieu de L’accepter ? Quand j’ai réalisé cela, mon cœur s’est illuminé. Le pasteur E ne voulait pas du tout examiner l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Il préférait éprouver Dieu.

Gardez-vous du levain des pharisiens sur le chemin du royaume des cieux

Dans le passé, le pasteur E et ma famille étaient aussi proches que peuvent l’être les membres d’une même famille. Pourtant, nous sommes maintenant plus éloignés et c’est tout juste si nous ne sommes pas devenus ennemis. En y songeant, je me suis sentie très mal à l’aise. Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi le pasteur E résistait autant à l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, et pourquoi il condamnait l’œuvre de Dieu sans aucune révérence pour Dieu. Durant ma recherche, j’ai pensé aux paroles de Dieu que les frères et les sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant m’avaient lues : « Voulez-vous savoir ce qui a poussé les Pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaître l’essence des Pharisiens ? Ils étaient remplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent encore le Messie, car ils n’ont aucune connaissance de la voie de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces Pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ? » Ces paroles de Dieu soulignent que les pharisiens croyaient en Dieu et Lui résistaient pourtant en substance. Ils étaient d’une nature arrogante et butée. Ils ignoraient l’œuvre du Saint-Esprit et ils ne cherchaient pas du tout la vérité. Quand le Seigneur Jésus s’est manifesté pour accomplir Son œuvre, ils ont vu que Ses paroles et Son œuvre étaient chargées d’autorité et de pouvoir, mais ils n’ont pas cherché ni examiné. Parce que le Seigneur Jésus n’était pas appelé le Messie et n’observait pas le sabbat, ils ont jugé le Seigneur, L’ont condamné, ont blasphémé contre Lui et L’ont même crucifié sans la moindre once de crainte. Après cela, la résurrection du Seigneur Jésus a secoué toute la Judée et de plus en plus de gens se sont tournés vers Lui. Les pharisiens ont craint que plus personne ne les suive si tout le monde suivait le Seigneur Jésus, aussi ils ont corrompu les soldats pour tenter de camoufler le fait que le Seigneur Jésus avait ressuscité. En outre, ils ont frénétiquement capturé et persécuté les chrétiens et ils ont été les ennemis de Dieu. Les réactions du pasteur E sont les mêmes que celles des pharisiens telles que les paroles de Dieu les révèlent. Il croit qu’il connaît bien la Bible, qu’il a une certaine connaissance biblique et qu’il comprend des théories théologiques, et donc il s’accroche aveuglément à ses propres notions et imaginations. Il pense que le Seigneur ne peut venir que sur une nuée, il n’admet pas l’idée que le Seigneur puisse d’abord œuvrer en secret puis se manifester publiquement, et il accepte encore moins la réalité de Dieu se faisant chair. Quand je l’ai réfuté jusqu’à le laisser sans voix, il a continué de s’accrocher à ses notions, sans aucune intention de chercher ni d’examiner. Il a même crié des paroles comme : « Je ne peux absolument pas accepter un Seigneur Jésus qui n’arriverait pas sur une nuée blanche. Quand bien même je devrais mourir, je n’y croirai pas. » On peut en conclure qu’il est d’une nature arrogante et obstinée. Il ne montre pas la moindre acceptation de la vérité. C’est un pharisien révélé par l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Dans le passé, je pensais que je pourrais entrer dans le royaume des cieux en le suivant. Maintenant, je vois qu’il n’est pas du tout apte à diriger un groupe de croyants. Sa façon de guider les frères et sœurs est exactement semblable à celle de l’aveugle qui guide les aveugles et les fait tomber dans un fossé. C’est un faux berger, donc qu’est-ce que j’aurai à perdre quand il partira ? Il faut que je sois avec Dieu et que je le rejette complètement. À ce moment-là, j’ai discerné la haine de la vérité chez le pasteur E.

Le lendemain, quand le pasteur E est reparti, je ne lui ai pas versé de donation ni d’indemnisation pour ses frais de voyage comme je le faisais auparavant. Il en a été contrarié. Il n’a pas tardé à envoyer à mon frère un message, dans lequel il disait que je suivais une mauvaise pente, que j’avais égaré mes proches et qu’il avait un moyen de me ramener à mon ancienne église. Comme auparavant le pasteur E ne venait chez moi que deux ou trois fois par an, je me suis dit : « Il ne reviendra pas avant plusieurs mois, alors comment peut-il me faire revenir dans mon ancienne église ? » Donc, je n’ai pas pris la chose au sérieux. Après cela, à ma grande surprise, il s’est mis à publier des messages sur notre groupe WeChat pour demander aux frères et aux sœurs de ne pas croire à l’Éclair Oriental. Tout de suite après, les anciens de notre localité ont commencé à nous interdire l’accès aux églises, ils ont dit aux croyants que toute ma famille croyait à l’Éclair Oriental et ils leur ont demandé de nous exclure. En plus de cela, ils ont souvent cherché des occasions de berner mon mari et de l’embrigader. Résultat, tous les frères et sœurs, mes proches et mes amis qui croyaient au Seigneur dans notre village, tous se sont mis à nous éviter, et certains nous ont calomniés. Ma meilleure amie faisait semblant de ne pas me voir quand nous nous croisions dans la rue, et elle traversait quand elle me voyait arriver. Nos voisins, qui d’habitude étaient pour nous comme de la famille et qui croyaient aussi au Seigneur, on arrêté de nous rendre visite. Chaque fois que je sortais, j’entendais quelqu’un qui me critiquait. Mon frère, mes neveux et mes nièces m’ont tous tourné le dos et ont cancané sur mon compte. Mon mari a été chagriné et secoué de voir notre famille abandonnée, isolée et même dénigrée. Et cela l’a déstabilisé. Chaque soir, il se mettait en colère contre moi sans aucune raison.

En songeant à la manière dont les frères et les sœurs, qui avaient été pour moi comme une famille, m’avaient abandonnée, et à ma famille qui ne me comprenait pas, j’ai eu le sentiment qu’il était vraiment difficile de croire en Dieu. J’ai souffert considérablement, et j’ai souvent prié Dieu en pleurant. Dieu est loyal. Il a écouté mes prières et a compati à ma faiblesse. À ce moment-là, Dieu m’a souvent éclairée avec ces paroles : « Ne te décourage pas, ne sois pas faible, Je te le révélerai. La route vers le royaume n’est pas si lisse, rien n’est si simple ! Tu veux que les bénédictions viennent facilement, n’est-ce pas ? Aujourd’hui tout le monde aura des épreuves amères à affronter, sinon le cœur aimant que vous avez pour Moi ne deviendra pas plus fort et vous n’aurez pas un amour vrai pour Moi. Même si ce ne sont que des circonstances mineures, tout le monde doit passer à travers, c’est juste qu’elles diffèrent à un certain degré. » Chaque fois que je méditais ces paroles de Dieu, cela me réconfortait, et j’ai fini par comprendre le sens de la souffrance. J’ai réalisé que si Dieu permettait que je subisse de telles afflictions, c’était pour parfaire mon amour et ma foi en Lui, et que c’étaient des bénédictions de Dieu. Comme l’a dit le Seigneur Jésus : « Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous » (Matthieu 5: 11-12). Bien que j’aie été abandonnée et calomniée par nos proches et par nos amis, par le pasteur et les anciens et par d’autres croyants à cause de ma foi en Dieu Tout-Puissant, j’ai été choisie par Dieu et j’ai pu venir devant Lui, suivre Son œuvre dans les derniers jours, j’ai la possibilité de faire l’expérience de Son œuvre et d’être purifiée, et c’est pour moi la plus grande bénédiction. Il ne faut pas que je sois négative ni faible à cause de la souffrance, il faut plutôt que je sois heureuse. Quelles que soient les circonstances que je traverse et la souffrance que j’endure, je dois suivre les pas de Dieu et témoigner pour Dieu. Par ailleurs, peu importe que les difficultés s’aggravent, Dieu est à mes côtés et Il m’aidera à les traverser. Ainsi, guidée par les paroles de Dieu, j’ai eu assez de foi pour affronter la situation.

Par la suite, les frères et les sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant ont lu les paroles de Dieu et ont témoigné de la vérité avec ma famille. Au bout d’un mois, ils les ont fait changer d’avis concernant l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et ils ont commencé à discerner la nature rebelle du pasteur et des anciens et la façon dont ils défiaient Dieu. Nous avons souvent eu des réunions ensemble, au cours desquelles nous avons lu les paroles de Dieu et communiqué notre propre connaissance et la compréhension que nous avions de ces paroles. Nous avons apprécié la douceur des paroles de Dieu et d’une vie heureuse, et nous avons retrouvé le sourire.

Un jour, en avril, le pasteur E m’a envoyé un message: « Sœur Kemu, est-ce que tu donnes toujours la dîme ? As-tu économisé de l’argent pour les donations ? J’organise une réunion évangélique, peux-tu m’aider ? » À la lecture de ce message, j’ai vraiment été écœurée et en colère, si bien que j’ai répondu : « Non, je ne peux pas. » Quelques jours plus tard, le pasteur E m’a envoyé un autre message pour tenter à nouveau de m’empêcher de croire en Dieu Tout-Puissant, mais je n’ai pas répondu. En voyant comment il se conduisait, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ces paroles de Dieu : « Ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais aucun d’eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de “chair ferme”, comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ? »

Ce que ces paroles de Dieu révèlent est tout à fait exact. Le pasteur E connaît bien la Bible. Il nous a souvent prêché la connaissance biblique et la théorie théologique, avec des discours grandiloquents. Il s’imagine qu’il connaît le Seigneur mieux que personne, alors qu’en réalité il ne connaît pas du tout l’œuvre de Dieu et il s’oppose à la vérité en toutes choses. Quand il a entendu parler de l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, il n’a montré absolument aucune disposition à chercher. Non seulement il ne l’a pas acceptée, mais il l’a condamnée et y a résisté frénétiquement, et il a empêché les croyants de l’examiner et de la recevoir. Il a fermé les églises et répandu des contre-vérités sur Internet pour que les croyants de mon église d’origine se méfient de l’Église de Dieu Tout-Puissant et lui résistent. Après que nous avons accepté l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant, il nous a d’abord induits en erreur avec des faux raisonnements et il a demandé aux frères et aux sœurs de tenter de nous ramener de leur côté, ensuite il leur a demandé de nous isoler et de nous abandonner, pour essayer de nous obliger à renoncer au vrai chemin. À sa façon d’agir, j’ai vu que le pasteur E prêchait partout non pas pour exalter Dieu et témoigner de Dieu ni pour amener les croyants devant Dieu, mais pour qu’ils le vénèrent, le suivent et le soutiennent lui, pour les garder sous son étroit contrôle et pour protéger son propre statut et son gagne-pain. Quand des croyants ont accepté l’œuvre de Dieu des derniers jours, il a eu peur de perdre son statut et son gagne-pain, si bien qu’il s’est carrément opposé à Dieu et s’est battu pour conserver les brebis de Dieu. N’est-il pas un antéchrist qui se bat contre Dieu pour une position ? Au lieu d’amener les croyants devant Dieu, le pasteur E les a incités à le suivre pour résister à l’œuvre de Dieu des derniers jours et perdre le salut de Dieu des derniers jours. N’est-il pas un démon qui dévore les croyants et leur cause du tort ? C’est un pharisien moderne qui mérite d’être maudit.

Après avoir fait l’expérience de ces situations, j’ai clairement perçu la nature du pasteur et des anciens qui les fait haïr la vérité et s’opposer à Dieu. Je les ai complètement reniés et j’ai cessé de les suivre et de les vénérer. Dans le même temps, j’ai appris à apprécier ces paroles du Seigneur Jésus : « Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et du levain d’Hérode. » Quand le Seigneur dit « le levain des pharisiens », cela fait référence aux faux raisonnements hérétiques des dirigeants religieux. C’est seulement là que j’ai compris que sur le chemin du royaume des cieux, il est extrêmement important de se garder du levain des pharisiens. Si nous vénérons et suivons aveuglément un homme, si nous ne cherchons pas la vérité et si nous ne considérons pas les choses selon les paroles de Dieu, nous serons facilement trompés par divers faux raisonnements hérétiques et nous perdrons le salut de Dieu, si bien qu’il ne sera pas question pour nous du royaume des cieux. Je remercie Dieu Tout-Puissant de me sauver et de me guider avec Ses paroles pour que je me libère des tromperies et des entraves des serviteurs du mal et des antéchrists du monde religieux, que je revienne devant Dieu et que je bénéficie de l’approvisionnement et de l’abreuvement de l’eau vive de la vie.

Auteur : Kemu, Myanmar

Recommandé :

Pourquoi se garder du levain des pharisiens et des sadducéens ?

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP

Laisser un commentaire