Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Je ne rate plus aucune réunion maintenant que je sais reconnaître les stratagèmes trompeurs du Diable

En tant que chrétiens, nous sommes souvent perturbés par les personnes, les événements et les choses autour de nous, ce qui nous empêche d’assister régulièrement à nos réunions spirituelles. Comment pouvons-nous gérer toutes sortes de gens et d’événements pour assister aux assemblées sans perturbations ?

22 March 2019

Note de l’éditeur : Les réunions sont la meilleure occasion de se rapprocher de Dieu et de connaître la vérité. Pourtant, en tant que chrétiens, nous sommes souvent distraits par les personnes, les événements et les choses autour de nous, ce qui nous empêche d’assister régulièrement à des réunions et nous éloigne de Dieu. Ces choses semblent arriver par accident, mais que se cache-t-il derrière cela ? Comment devons-nous réagir face à ces personnes, événements et choses de manière à ce qu’elles n’influent pas sur notre envie d’assister à des réunions ?

Je suis chrétienne. En début 2017, j’ai rencontré par hasard plusieurs frères et sœurs. En lisant les paroles de Dieu et en assistant à des réunions avec eux, j’ai découvert que le Seigneur était déjà revenu et qu’Il prononçait de nombreuses vérités et accomplissait Son œuvre de jugement et de purification de l’humanité. Normalement, chaque fois que j’en avais le temps, je me réunissais avec mes frères et sœurs et échangeais sur les paroles de Dieu. Comme je vivais dans mon propre orgueil et ma vanité, je ne m’ouvrais que très rarement à mes frères et sœurs pour leur dire que j’avais un problème ou qu’il y avait quelque chose que je ne comprenais pas dans les paroles de Dieu, car j’avais toujours peur qu’ils se moquent de moi. Les frères et sœurs ont ensuite échangé avec moi sur l’idée que Dieu aime ceux qui sont purs, ouverts et honnêtes. C’est pourquoi j’ai commencé à travailler sur moi pour devenir une personne honnête. Pendant les réunions, je m’ouvrais plus à mes frères et sœurs et leur racontais toutes les difficultés que je rencontrais, et nous recherchions la vérité pour résoudre ces difficultés. Après un certain temps, j’ai commencé à me sentir plus légère, mon cœur se remplissait de joie et je prenais de plus en plus plaisir à me réunir avec mes frères et sœurs.

Plus tard, j’ai commencé à travailler dans un café. Ce travail était moins demandant, je ne travaillais pas beaucoup d’heures et j’arrivais à trouver plus de temps pour assister à des réunions avec mes frères et sœurs. Dieu était si bon envers moi ! Cependant, j’ai rapidement rencontré des problèmes qui m’ont empêché d’assister régulièrement à des réunions…

Un jour, une réunion était sur le point de commencer lorsque mon responsable m’a soudainement envoyé un message sur LINE, me disant qu’une de mes collègues avait eu un problème et qu’elle avait dû prendre sa journée. Il m’a demandé si je pouvais la remplacer. En lisant le message, je me suis sentie un peu mal à l’aise : si je remplaçais ma collègue, je ne pourrais pas à cette réunion et je raterais l’occasion de comprendre certaines vérités. De plus, j’avais déjà confirmé ma présence à cette réunion à mes frères et sœurs. Si je n’y allais pas, penseraient-ils que je ne tiens pas ma parole ? Mais ensuite, je me suis dit que c’était un incident de dernière minute que personne n’aurait pu prédire, et j’ai donc dit à mon responsable que je remplacerais ma collègue. Bien que je fusse au travail, dès je repensais au fait que je n’avais pas assisté à ma réunion. J’avais l’impression de devoir des excuses et je me faisais des reproches. Ce soir-là, quand je me suis connectée, j’ai raconté à l’une des sœurs ce qui s’était passé ce jour-là et je me suis excusée. La sœur m’a dit de ne pas m’inquiéter, et nous avons convenu d’une prochaine réunion.

Le jour de notre prochaine réunion était arrivé et, après le petit-déjeuner, j’attendais avec impatience d’y assister. Voyant qu’il restait encore un peu de temps avant le début de la réunion, je me suis mise au travail pour aider mes collègues. À ce moment-là, le propriétaire du café entra soudainement. Je le regardai avec surprise et pensai : « Je travaille ici depuis deux mois et je ne l’ai jamais vu entrer dans le magasin. Pourquoi est-il rentré aujourd’hui, tout d’un coup ? » En me voyant, le propriétaire dit : « Ying, vous travaillez ici depuis peu et vous ne savez pas encore préparer le café. Si vous travailliez tous les jours de la semaine, vous pourriez non seulement apprendre à préparer le café, mais vous gagneriez aussi plus d’argent, n’est-ce pas tout ce dont vous rêvez ? Allez enfiler votre tenue et au travail ! Je m’occupe de votre salaire. » En l’entendant dire cela, une partie de moi était heureuse. « C’est vrai, » pensais-je, « si je travaille un jour de plus, je gagnerai un peu plus d’argent. » Mais ensuite, je me suis dit : « Mais je n’aurai plus le temps d’assister à des réunions avec mes frères et sœurs. Mais que penserait le propriétaire de moi si je refusais son offre ? Croirait-il que, débutante comme je l’étais, je ne le respectais pas en refusant son offre à notre toute première rencontre ? » J’eu un temps de réflexion, pour finalement accepter son offre.

Après avoir manqué une autre réunion, j’avais vraiment l’impression de ne pas tenir ma parole. Je me sentais honteuse et redoutais de faire face à mes frères et sœurs. J’ai donc choisi de les éviter et de couper tout contact avec eux. Au fil du temps, je me suis progressivement éloignée de Dieu. Afin de m’adapter aux tendances sociales, j’ai commencé à boire de l’alcool, à accorder beaucoup de temps à mon apparence et à me maquiller. Quand je m’ennuyais, je regardais des défilés de mode de robes, des feuilletons thaïlandais, je jouais à des jeux vidéo, etc. Mais je ressentais un vide dans mon cœur et je m’emportais souvent. En me voyant perdre petit à petit mes valeurs chrétiennes, je ressentais un grand sentiment de culpabilité. Plus tard, je me suis dit que seul Dieu pouvait changer un homme, et j’eu envie de rejoindre mes frères et sœurs pour assister à des réunions et échanger sur les paroles de Dieu. Mais quand je repensais aux deux fois où j’avais manqué des réunions, je n’arrivais pas à dépasser ma honte et ne trouvais pas le courage de les recontacter.

Un mois plus tard, je me suis connectée par automatisme à Facebook. Une fois en ligne, j’ai vu qu’une sœur m’avait envoyé un message me demandant si elle avait fait quelque chose de mal, et si c’était la raison pour laquelle je ne participais plus aux réunions, et cela me fit me sentir encore plus coupable. J’ai repensé à la façon dont les frères et sœurs se sont toujours préoccupés de moi et à la manière dont ils ont toujours patiemment échangé avec moi sur la vérité. Ils n’avaient rien fait de mal ; c’est moi qui les avais délibérément évités et qui avais amené cette sœur à penser que c’était de sa faute si je ne venais plus. En pensant à cela, j’ai expliqué à la sœur les raisons pour lesquelles j’avais manqué des réunions. Elle m’a dit de ne pas me sentir mal à ce sujet et m’a encouragée à assister à des réunions en ligne. J’ai compris que Dieu m’aidait par le biais de cette sœur et me suis sentie submergée par les émotions. J’ai de nouveau recommencé à assister à des réunions avec mes frères et sœurs.

Je ne rate plus aucune réunion maintenant que je sais reconnaître les stratagèmes trompeurs du Diable

Lors d’une réunion, la sœur m’a envoyé les paroles de Dieu : « Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme s’il était né des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. Considérez quand Job a été éprouvé, par exemple : dans les coulisses, Satan faisait un pari avec Dieu, et ce qui est arrivé à Job vint des actions des hommes et de l’ingérence des hommes. Derrière chaque étape que Dieu fait en vous, il y a le pari de Satan avec Dieu. Derrière tout cela, il y a une bataille. » Elle a ensuite échangé en disant : « Comme le montrent les paroles de Dieu, les personnes, les événements et les choses que nous vivons et rencontrons chaque jour apparaissent de l’extérieur comme étant des personnes interagissant les unes avec les autres. Dans le monde spirituel, cependant, c’est en fait Satan qui essaie de nous distraire et parie avec Dieu, et nous devons tenir ferme dans notre foi. C’est comme la mise à l’épreuve de Job, par exemple. Toutes ses richesses lui ont été retirées en une nuit. De l’extérieur, il semblait que tout lui avait été volé par des voleurs, mais en réalité, c’était une tentation de Satan. Lorsque Job tint ferme dans sa foi, Satan eut honte et prit la fuite. Satan sait qu’en assistant à des réunions, nous pouvons alors comprendre plus de vérités. Mais il ne veut pas que nous comprenions la vérité et que nous obtenions le salut de Dieu. Il essaie donc sans cesse de nous distraire en utilisant les personnes, les événements et les choses qui nous entourent de manière à nous éloigner de Dieu et à subir les dommages causés par Satan. Récemment, ton patron t’a demandé de remplacer une collègue et le propriétaire du café t’a demandé de faire des heures supplémentaires. De l’extérieur, nous pouvons avoir l’impression que les gens attendent des choses de nous, mais derrière cela se cache Satan qui essaie de nous distraire. Satan utilise le travail pour occuper le temps qu’une personne devrait investir à assister à des réunions, pour nous empêcher de venir à Dieu et pour fragiliser notre relation avec Dieu. Cela nous pousse alors à nous éloigner de Dieu et nous entrons alors dans un cercle vicieux pour finir par vivre dans les ténèbres. Nous devons donc reconnaître les stratagèmes trompeurs de Satan, persévérer pour assister à des réunions avec des frères et des sœurs et échanger sur les paroles de Dieu, car ce n’est que de cette manière que nous pourrons maintenir une relation normale avec Dieu et suivre le chemin du salut. »

Un frère a ensuite envoyé un passage de Sermons et échange sur l’entrée dans la vie : « Les stratagèmes de Satan font principalement référence à tous les types d’épreuves auxquelles les gens sont confrontés chaque jour, y compris à toutes sortes de mauvaises pensées desquelles ces personnes emplissent leur cœur et leur nature. Quand Pierre a dû faire face à de telles épreuves, il a prié Dieu, a recherché Ses paroles et a cherché l’éclairage et l'illumination du Saint-Esprit. Il lui a sans doute fallu des jours d’étude et plusieurs échanges pour comprendre l’intention de Dieu, la volonté de Dieu. De cette manière, il a réussi à comprendre Dieu et est aussi parvenu à reconnaître les stratagèmes de Satan. » Le frère échangea ensuite et dit : « En plus d’utiliser les gens, les événements et les choses qui nous entourent pour nous empêcher de nous rapprocher de Dieu, Satan utilise également nos pensées incorrectes, comme lorsque l’on se dit « Si je ne fais pas d’heures supplémentaires, mon patron va-t-il penser que je ne le respecte pas ? » ou « Je peux gagner plus d’argent si je fais des heures supplémentaires » et « En ayant manqué deux réunions, mes frères et sœurs penseront-ils que je ne sais pas tenir ma parole ? » etc. Satan utilise ces pensées et ces idées pour vous distraire, vous obliger à rater des réunions afin de protéger votre vanité et votre estime de soi, et pour gagner un peu d’argent supplémentaire, au point que vous évitiez même les frères et sœurs. En bref, tout comportement, pensée ou idée qui nous fait régresser et mal nous comporter, ou qui nous éloigne de Dieu, vient de Satan. Lorsque nous rencontrons des problèmes, nous devons imiter Pierre et prier davantage Dieu, connaître la volonté de Dieu, apprendre à discerner les pensées et les idées qui viennent de Dieu et celles qui viennent des distractions de Satan, et éviter de se laisser prendre aux stratagèmes trompeurs de Satan. »

Ce n’est qu’après les échanges de mes frères et sœurs que j’ai compris que Satan est partout : il utilise l’argent pour me séduire et pour m’empêcher d’assister à des réunions et de me rapprocher de Dieu. C’était lui qui me faisait croire je n’étais pas digne de confiance. Il m’a fait me sentir honteuse pour ne pas que je revoie mes frères et sœurs et que j’assiste à d’autres réunions. De cette façon, je me suis éloignée de Dieu et me suis causée du mal. Merci mon Dieu d’avoir arrangé une situation qui m’a permis de venir à Dieu, et d’avoir utilisé les échanges des frères et sœurs pour me permettre de comprendre la vérité et de reconnaître les stratagèmes trompeurs de Satan. À partir de ce moment, j’ai décidé de me rapprocher de Dieu et de prier davantage, d’établir une relation normale avec Lui, d’apprendre à voir les choses du point de vue du monde spirituel et de ne pas succomber aux tentations de Satan. Plus tard, je me suis remise à lire les paroles de Dieu et à chanter des cantiques chaque fois que j’en avais le temps. Je maintenais une relation normale avec Dieu et je me sentais de mieux en mieux.

Un jour, une sœur et moi-même avons pris nos dispositions pour pouvoir assister à une réunion en soirée. Sans que je m’y attende, mon responsable est soudainement entré dans le café et m’a dit : « Ying, notre café a remporté la deuxième place d’un concours dans une autre province. Le patron invite tout le monde ce soir à dîner et à faire la fête. Voulez-vous vous joindre ? » J’ai repensé à la réunion de ce soir-là. Alors qu’auparavant, j’aurais failli à cette épreuve à cause de ma cupidité et pour protéger ma vanité et mon estime de moi, aujourd’hui, j’étais une fois de plus confronté à la tentation, mais je voulais pratiquer la vérité et satisfaire Dieu. J’ai donc refusé l’invitation.

Un jour, quelques semaines plus tard, comme je ne comprenais pas vraiment certaines des vérités que j’avais lues le matin, je comptais demander à mes frères et sœurs d’échanger sur celles-ci lors de notre réunion du soir. En fin d’après-midi, cependant, le responsable a soudain dit : « La femme du patron nous invite tous à sortir ce soir à dîner. Nous allons donc fermer une heure plus tôt aujourd’hui. » Tout le monde a crié : « Génial ! » Moi, je me suis dit « J’ai une réunion ce soir, je vais leur dire que je ne peux pas sortir dîner. » Avant d’avoir eu l’occasion de leur répondre, une collègue m’a dit : « Ying, tu ne peux pas refuser de venir, pas une deuxième fois. Cette fois, tu dois venir ! Dis à ta sœur que tu as quelque chose ce soir. Manquer une réunion, ce n’est pas grave ! » Ce que m’a dit ma collègue m’a déstabilisée et je me suis demandée ce qu’ils penseraient de moi si tout le monde sortait dîner sauf moi. Auraient-ils des préjugés contre moi et penseraient-ils que je suis asociale ? Si ensuite ils m’excluaient de leur cercle, comment pourrais-je m’entendre avec eux à l’avenir ? Alors je me suis dit que je ferais mieux de sortir avec eux juste pour cette fois.

J’ai donc manqué ma réunion. Je me sentais très coupable parce que je n’avais pas tenu ferme dans ma foi, et je n’avais pas envie de dîner. Après être rentrée à la maison, un sentiment de culpabilité et un malaise m’ont gagnée. J’ai prié Dieu en disant : « Mon Dieu ! Face à ce dilemme, j’ai de nouveau choisi de rater une réunion. Je me sens anxieuse et je Te demande de m’éclairer et de me permettre de comprendre Ta volonté. » Après avoir apaisé mon cœur, j’ai pensé à tout ce qui s’était passé au cours des deux dernières semaines. Pourquoi les deux invitations à sortir dîner ont-elles coïncidé avec l’heure de mes réunions à l’église ? À ce moment-là, je me suis souvenue de l’échange précédent de mes frères et sœurs sur la manière dont les choses apparaissaient comme être des arrangements de l’homme, alors qu’en réalité, elles sont le fruit d’une bataille dans le monde spirituel qui fait rage en coulisse. J’ai finalement réalisé que c’était les stratagèmes trompeurs de Satan qui se cachaient derrière ces événements. Satan savait que j’étais très égocentrique et que je me souciais de ce que les autres pensaient de moi. Il savait que j’avais peur que mes collègues de travail m’excluent de leur cercle. Il a alors utilisé mes faiblesses pour me faire faillir, me faire suivre les désirs de la chair et trahir Dieu. En ne connaissant pas la vérité, je n’avais aucun moyen de comprendre les choses d’un point de vue spirituel. J’ai donc été prise au piège des stratagèmes trompeurs de Satan, et j’ai même renoncé à assister à des réunions pour entretenir ma relation avec mes collègues de travail.

Ensuite, j’ai lu un passage des paroles de Dieu qui disait : « Si tu n’as pas une bonne relation avec Dieu, peu importe ce que tu fais pour maintenir ta relation avec d’autres personnes, quel que soit le travail que tu abats ou quelle que soit l’énergie que tu y consacres, cela relève toujours d’une philosophie humaine de la vie. Tu es en train de maintenir ta place parmi les gens à travers une perspective humaine et une philosophie humaine afin qu’ils te louent. Tu n’établis pas de bonnes relations avec les gens selon la parole de Dieu. Si tu ne te concentres pas sur ta relation avec les gens, mais entretiens une bonne relation avec Dieu, si tu es prêt à donner ton cœur à Dieu et à apprendre à Lui obéir, très naturellement, ta relation avec tout le monde deviendra normale. » Les paroles de Dieu m’ont permis de comprendre que des relations saines établies entre les personnes ne peuvent être fondées que sur la pratique de la parole de Dieu et ne doivent pas être basées sur les philosophies du monde. J’ai compris que lorsque l’on entretient une relation normale avec Dieu, les relations avec les autres se normalisent naturellement. En prenant du recul sur mon comportement face aux problèmes que je rencontrais, j’ai réalisé que je ne me concentrais pas sur la bonne pratique des paroles de Dieu ni sur la construction d’une relation normale avec Dieu. Au contraire, j’utilisais mes propres méthodes pour maintenir mes relations avec les autres. Comme lorsque le propriétaire du café m’avait demandé de faire des heures supplémentaires et de renoncer à mes jours de congé, par exemple. Je savais très bien que je ne pouvais assister à des réunions que pendant mes jours de congé, mais pour éviter qu’il ne pense que je ne le respectais pas, j’avais accepté les heures supplémentaires, en renonçant ainsi à assister à des réunions. Quand tous mes collègues sont allés dîner, je les ai encore une fois suivis et ai renoncé à assister à des réunions pour ne pas qu’ils aient de préjugés à mon encontre et qu’ils me mettent à l’écart. Je repensais au fait que je croyais en Dieu sans pourtant avoir de place pour Dieu dans mon cœur, et chaque fois que la tentation apparaissait, je faisais le choix d’entretenir des relations sociales et je m’éloignais de Dieu. Ce comportement montrait que je ne tenais pas ferme dans ma foi. J’étais devenue la risée de Satan, et Dieu n’a pas approuvé. La volonté de Dieu était de pratiquer la vérité et de Le satisfaire avant tout lorsque je rencontrais un problème, et de ne pas essayer d’entretenir des relations sociales pour préserver ma vanité et mon estime de moi-même, en m’inquiétant de ce que les autres pourraient penser de moi, ou de ce que mon patron et mes collègues de travail penseraient de moi. Ayant pris conscience de cela, j’ai prié Dieu dans mon cœur : « Je ne souhaite plus entretenir de relations sociales à l’avenir, et peu importe ce qui me distrait ou m’empêche d’assister à des réunions, je pratiquerai toujours la vérité, et tiendrai ferme dans ma foi pour satisfaire Dieu ! »

Plus tard, le propriétaire est venu au café et nous a invités le samedi matin à un barbecue de fruits de mer. J’ai pensé à la réunion que j’avais ce samedi, et j’ai refusé l’invitation. Mes collègues de travail m’ont dit que le responsable avait dit que nous devions tous y aller et que ne pas y aller lui ferait perdre la face. Je me suis rappelée de ce qui s’était passé la dernière fois, et j’ai décidé de ne pas choisir mes relations sociales cette fois-ci au détriment de la pratique de la vérité. J’ai décidé de tenir ferme dans ma foi afin de satisfaire Dieu. Alors je leur ai dit fermement : « Je ne viendrai pas ! » De manière inattendue, un de mes collègues m’a demandé : « Qu’est-ce qui est le plus important, nous ou les réunions ? » Je savais que c’était Satan qui me tentait pour voir si je me laisserais influencer par d’autres personnes, alors j’ai ri et j’ai répondu : « Évidemment que mes réunions sont plus importantes ! Si vous voulez bien assister à l’une d’entre-elles avec moi, vous comprendrez mon choix. » Mon collègue de travail ne rien répondu et partit.

Ce soir-là, lors d’une réunion, nous avons principalement échanger sur des vérités telles que l’importance de se connaître et de reconnaître ses propres tempéraments corrompus, chose que j’ai trouvée extrêmement bénéfique pour moi. Dans le passé, chaque fois que j’étais face à quelque chose qui ne correspondait pas à mes propres désirs, je ne me remettais jamais en question, et cela me conduisait souvent à me plaindre des gens, des événements et des choses qui m’entouraient. En échangeant sur la vérité de la connaissance de soi, j’ai fini par comprendre les bonnes pratiques à suivre. Une fois la réunion terminée, je sentis mon cœur s’alléger et la joie m’envahit. C’est à ce moment-là que j’ai enfin compris la parole de Dieu qui dit que : « Lorsque tu auras satisfait Dieu, tu auras la direction de Dieu en toi et tu seras particulièrement béni par Dieu, ce qui te donnera un sentiment de jouissance : tu te sentiras particulièrement honoré d’avoir satisfait Dieu, tu te sentiras particulièrement lumineux à l’intérieur et, dans ton cœur, tout sera clair et paisible. Ta conscience sera réconfortée et libre de toute accusation et tu te sentiras bien à l’intérieur quand tu vois tes frères et sœurs. C’est ce que signifie jouir de l’amour de Dieu, et seulement cela est vraiment la jouissance de Dieu. »

Grâce aux expériences vécues durant cette période, j’ai appris identifier les différentes tentations de Satan et j’ai compris que, lorsque nous sommes face à des épreuves, nous devons prier davantage, rechercher la volonté de Dieu et analyser à travers la vérité les personnes, événements et choses qui nous entourent, car ce n’est que de cette manière que nous pourrons éviter d’être pris dans les stratagèmes trompeurs de Satan. À partir de maintenant, je ne permettrai plus jamais à une personne, un événement ou une chose de m’empêcher d’assister à des réunions ! Dieu merci. À partir de ce jour, je participerai à plus de réunions et ferai tout mon possible pour rechercher la vérité et satisfaire Dieu !

Xiuhan, Thaïlande


En lire plus : Les chrétiens ne doivent pas négliger d’assister aux assemblées

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Combat spirituel

Combat spirituel

Combat spirituel

« Combat spirituel » rassemble des témoignages dans lesquels des chrétiens comptent sur Dieu et triomphent de Satan dans le combat spirituel.

J’ai gagné du discernement après avoir parlé avec mon pasteur

Après avoir parlé 2 fois avec mon pasteur, j’ai vu son vrai visage et j’ai compris que pouvoir expliquer la Bible ne représente pas connaître Dieu.

24 mai 2019 7 min de lecture
J’ai gagné du discernement après avoir parlé avec mon pasteur

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?