Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Pouvons-nous entrer dans le royaume des cieux tant que nos péchés sont pardonnés ?

Bien que nos péchés soient pardonnés, nous menons toujours des vies de péchés et demandons le pardon au quotidien. Sommes-nous vraiment qualifiés pour entrer dans le royaume des cieux ? Quelles sont les conditions nécessaires pour entrer dans le royaume des cieux ? Lisez cet article pour avoir des réponses.

15 June 2019

Mes frères et mes sœurs, que la paix soit sur vous ! De nombreux frères et sœurs partagent l’opinion selon laquelle, si nous suivons le Seigneur et prions en Son nom, nos péchés seront pardonnés et grâce à cela, en y ajoutant des dons fréquents, le travail, la prédication, les voyages et les dépenses de soi, nous sommes convaincus que nous entrerons finalement au royaume des cieux. Or, de nombreux chrétiens sont déboussolés. En effet, nos péchés sont pardonnés et nous avons accompli quelques bonnes actions, mais lorsque nous sommes en contact avec d’autres, nous continuons à faire preuve de colère et à nous fâcher, nous ne pouvons pas nous entendre paisiblement avec les autres, il nous arrive souvent de convoiter et de courir après les choses de ce monde… Même si nous prions et que nous nous confessons tous les jours devant le Seigneur, les mêmes problèmes se posent par la suite. Des personnes aussi remplies de péché que nous le sommes peuvent-elles réellement obtenir l’approbation de Dieu et entrer au royaume des cieux ? Aujourd’hui, nous allons échanger sur cette question.

Mes frères et mes sœurs, pour savoir si ceux dont les péchés sont pardonnés peuvent entrer au royaume de Dieu, nous devons d’abord comprendre à quoi fait référence le fait que nos péchés soient pardonnés et quelle en est la vraie signification.

Nous savons tous qu’au commencement Adam et Ève étaient sans péché. L’homme n’est devenu pécheur qu’après qu’ils ont été tentés de manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Quand nous sommes dominés par le péché, nous manifestons des comportements comme la jalousie, la colère, ou même, le meurtre. Le fils aîné d’Adam, Caïn, a assassiné son frère Abel par jalousie. Après cela, le péché est devenu plus grave encore, le mal et la fornication se sont étendus sur toute la terre, et finalement Dieu, en colère, a détruit le monde avec un déluge en n’épargnant que les huit membres de la famille de Noé. Afin de guider la vie des hommes sur la terre, Dieu a accompli l’œuvre de l’ère de la Loi. Dieu l’Éternel a proclamé les commandements et les lois afin que les hommes apprennent à Le vénérer, à offrir des sacrifices et à se repentir après avoir péché, ce qui leur permettait d’obtenir Ses bénédictions. L’observation des commandements et des lois de Dieu permettait aussi d’éviter que le péché se répande et s’aggrave. Cependant, vers la fin de l’ère de la Loi, les hommes étaient encore plus profondément corrompus par Satan et ne pouvaient plus observer les lois, et ils étaient toujours en danger d’être mis à mort par la loi. Afin de nous racheter et d’éviter que nous soyons mis à mort pour avoir violé les lois, le Seigneur Jésus a été crucifié en tant qu’éternel sacrifice d’expiation pour nos péchés. Par conséquent, dire que nos péchés sont pardonnés signifie que nous ne sommes plus en danger d’être mis à mort pour avoir violé la loi. Parce que nous croyons au Seigneur Jésus, une fois que nous avons péché, si nous prions le Seigneur et confessons nos péchés, le Seigneur nous pardonnera et ne nous appellera plus pécheurs. Comme il est dit dans la Bible : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1:9). Voilà ce que signifie véritablement le fait de voir ses péchés pardonnés. Cependant, nous comprenons que si le Seigneur nous a rachetés et pardonne nos péchés, c’est parce qu’Il a pitié de nous, et cela ne signifie pas que nous sommes sans souillure, que nous avons déjà été purifiés, ni que nous pouvons entrer au royaume de Dieu.

Pouvons-nous entrer dans le royaume des cieux tant que nos péchés sont pardonnés

C’est en fait ce qu’on ressenti un certain nombre de frères et de sœurs. À partir du moment où nous croyons au Seigneur, Ses enseignements nous permettent de changer un certain nombre de mauvaises habitudes comme fumer, boire, nous disputer, usurper, voler ou forniquer. Nous faisons souvent des dons d’argent à l’Église, nous nous occupons de frères ou de sœurs qui souffrent de maladie ou d’infirmité. Nous travaillons avec diligence pour le Seigneur, nous voyageons pour prêcher l’Évangile, nous créons des Églises partout, et même quand nous sommes mis en prison, nous ne trahissons pas le Seigneur. Ces expressions prouvent bel et bien que les paroles du Seigneur ont produit chez nous des résultats certains, mais nous ne pouvons pas non plus nier que notre nature pécheresse est profondément enracinée dans notre vie et que ce problème n’a pas été résolu. Nous sommes sous l’emprise de nos tempéraments sataniques et corrompus d’arrogance, de vanité, d’égoïsme, de lâcheté, de malhonnêteté, de sournoiserie, de malfaisance et de malveillance, et il nous arrive encore souvent de pécher : ainsi, dans nos relations avec les autres, lorsque quelqu’un va à l’encontre de ce que nous voulons faire, nous refusons de l’accepter, nous devenons insatisfaits, nous nous mettons même en colère et nous houspillons cette personne ou nous la réprimons ; quand nous avons affaire à des gens qui ont davantage de compétences ou de dons que nous, nous sommes jaloux et vindicatifs, il nous arrive même de les chasser, de les démolir par derrière et de les juger ; lorsque nos biens, notre réputation, nos intérêts ou notre orgueil sont concernés, il nous arrive souvent de mentir et de tricher ; en réunion, souvent, nous nous vantons pour nous faire admirer et vénérer au lieu de témoigner pour Dieu ; dans notre croyance en Dieu, il nous arrive souvent, au lieu d’écouter Dieu, d’admirer, de vénérer et de suivre d’autres personnes, et de les écouter dans tout ce qu’elles disent ; en cas d’échec professionnel ou de catastrophe naturelle, nous élaborons souvent des notions sur Dieu et nous Lui adressons des reproches, ou même, nous Le jugeons, Le renions et Le trahissons ; il y a aussi ceux qui convoitent la richesse, courent après la renommée et le statut, suivent les tendances de ce monde et cultivent un style de vie hédoniste sans assister normalement aux réunions ni maintenir une relation normale avec Dieu. Tous ces exemples nous montrent qu’il y a encore des tempéraments sataniques et corrompus chez ceux d’entre nous dont les péchés ont été pardonnés. Nous n’avons pas été purifiés de nos péchés, nous ne sommes pas compatibles avec Dieu et nous ne pouvons pas encore entrer dans Son royaume.

À ce stade, de nombreux frères et sœurs auront déjà compris : le Seigneur Jésus a pardonné nos péchés et le Seigneur ne nous voit plus comme des pécheurs, c’est là Sa miséricorde et Son amour. Mais en réalité, nous sommes toujours pécheurs et nous pouvons encore pécher tous les jours. Dans ces conditions, comment pourrions-nous entrer dans le royaume de Dieu ? Pourtant, certains d’entre nous se demandent peut-être encore, sachant que le Seigneur est miséricordieux et aimant et qu’Il nous pardonne déjà nos péchés, si vraiment nous ne pouvons pas entrer dans le royaume de Dieu sans nous être débarrassés de notre nature pécheresse.

Mes frères et mes sœurs, nous qui croyons au Seigneur, nous devons, en toute chose, nous conformer aux paroles de Dieu. Plus particulièrement en ce qui concerne des questions importantes comme de savoir si les croyants peuvent entrer au royaume de Dieu, nous ne devons pas les envisager sur la base de nos notions humaines et de notre imagination, car les conséquences seraient inimaginables. Les pharisiens délimitaient le Seigneur Jésus selon leurs notions et leurs imaginations, si bien qu’ils L’ont crucifié et ont ainsi perdu la grâce de Dieu. Telle est la gravité des conséquences d’une vision de l’œuvre de Dieu fondée sur nos propres imaginations. Examinons donc ce que Dieu a dit concernant l’entrée au royaume des cieux. Le Seigneur a dit : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7:21-23). « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours » (Jean 8:34-35). Ces paroles du Seigneur nous montrent que ceux qui pèchent souvent et ne se sont pas affranchis de leur nature pécheresse sont encore des serviteurs du péché, et que même s’ils prient le Seigneur tous les jours, travaillent, soignent les malades et chassent les démons au nom du Seigneur, ils ne pourront tout de même pas entrer dans le royaume de Dieu. Au royaume des cieux, les gens sont tous capables d’accomplir la volonté de Dieu, de Lui obéir, de Le craindre et de L’aimer de façon absolue, de rester droits et de témoigner pour Dieu, ce sont des gens comme Abraham, Job et Pierre. Il est vrai que Dieu est miséricordieux et aimant, mais Son essence est également juste et sainte et Il ne saurait garder dans Son royaume ceux qui sont sous l’emprise de tempéraments d’arrogance, d’égoïsme, de fourberie ou de malfaisance, ceux qui sont incompatibles avec Lui, ceux qui sont remplis de notions et d’incompréhensions Le concernant, et ceux qui sont capables de Lui résister ou de Le trahir.

Dans Jean 17:19, le Seigneur Jésus a dit : « Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. » Dans 1 Pierre 1:15-16, il est écrit : « Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint. » Dans l’Épître aux Hébreux 12:14, il est écrit : « La sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. » À la lecture de ces versets de l’Écriture, on peut voir que la volonté du Seigneur est que nous cherchions à nous purifier de nos péchés, à échapper à l’influence de Satan, à ne pas être sous l’emprise de nos tempéraments corrompus, et enfin, à devenir des personnes comme Dieu les aime. Ces personnes sont semblables à celles annoncées dans l’Apocalypse : « Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges ; ils suivent l’agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’agneau ; et dans leur bouche il ne s’est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles » (Apocalypse 14:4-5). « Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints » (Apocalypse 19:7-8). Comme on peut le voir, ceux qui peuvent entrer au royaume des cieux sont ceux dont les péchés sont purifiés et que Dieu appelle des justes. Ceux qui s’affranchissent de leur nature pécheresse, qui ne vivent plus dans des tempéraments comme l’arrogance, la suffisance, l’égoïsme, la lâcheté, la malhonnêteté et la sournoiserie et qui se libèrent totalement du péché, ceux qui vivent selon la parole de Dieu, qui peuvent Lui obéir, L’aimer et Le craindre, et qui sont le même cœur et le même esprit que Dieu, ce sont ceux-la que Dieu veut. Quand des personnes s’affranchissent de leur nature pécheresse, quand elles ne pèchent plus, alors seulement, leur bouche ne profère plus de mensonges, elles peuvent revêtir les étincelants vêtements en lin de la pureté, leurs actes sont justes, et elles sont les promises aptes à recevoir l’époux. Quand les gens s’affranchissent de leur nature pécheresse, quand ils ne pèchent plus, alors seulement, ils sont des vainqueurs et peuvent gagner la promesse de Dieu et entrer dans Son royaume.

Nous comprenons maintenant que ceux dont les péchés sont pardonnés ne peuvent pas entrer au royaume de Dieu, mais dans le même temps, une nouvelle question se pose. Nous avons suivi le Seigneur pendant des années, nous faisons preuve d’autodiscipline et nous sommes rigoureux avec nous-mêmes conformément aux paroles du Seigneur, par conséquent, pourquoi ne pouvons-nous pas vivre selon les paroles du Seigneur et échapper aux contraintes du péché ? Comment pouvons-nous nous affranchir de notre nature pécheresse ? C’est là le problème qu’il est urgent de comprendre. Dans le passé, j’ai cherché opiniâtrement dans la Bible des moyens de m’affranchir du péché. J’ai lu la Bible pendant des années et j’ai cherché des réponses dans diverses confessions, mais je n’ai jamais trouvé le moyen de me purifier de mes péchés. J’ai imploré le Seigneur pour qu’Il m’aide, et grâces soient rendues au Seigneur, Il m’a guidé vers les versets suivants de l’Écriture, des versets qui ont été pour moi un rayon de lumière à travers le brouillard dans lequel j’étais. J’aimerais partager ces versets avec mes frères et mes sœurs : « à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! » (1 Pierre 1:5). « Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48). « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13). « Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises ! » (Apocalypse 3:22). En lisant ces versets, j’ai trouvé une nouvelle lumière. Le Seigneur Jésus reviendra dans les derniers jours, prononcera de nombreuses paroles et accomplira l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu. Ce sont des choses que nous n’entendions jamais et ne vivions jamais à l’ère de la Grâce, des préparations pour que Dieu purifie et change notre nature pécheresse. Ce n’est qu’en acceptant l’œuvre de jugement de Dieu par Ses paroles dans les derniers jours que nous pouvons nous débarrasser de notre nature pécheresse, nous affranchir de nos tempéraments sataniques corrompus, ne plus pécher, devenir compatibles avec Dieu et entrer dans Son royaume. Là est le salut de Dieu dans les derniers jours.

À ce stade de notre discussion, nous devons comprendre que le pardon des péchés signifie que Dieu ne retient pas nos péchés contre nous mais qu’en même temps, en vivant sous l’influence de Satan, nous continuons à pécher souvent, nous sommes incompatibles avec Dieu et nous ne pouvons pas entrer dans Son royaume. À l’avenir, j’espère que nous pourrons tous observer attentivement l’œuvre du Seigneur revenu, écouter Sa voix, accepter le salut du Seigneur revenu, nous fonder sur les paroles du Seigneur pour nous affranchir de notre nature pécheresse, devenir ces gens irréprochables dont aucun mensonge ne sort de la bouche et qui plaisent au Seigneur, devenir compatibles avec Dieu, gagner Sa promesse et entrer au royaume des cieux.

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Le royaume des cieux

Le royaume des cieux

« Le royaume des cieux » : Cette rubrique fournit des informations sur le royaume des cieux, et aide les chrétiens à trouver le chemin d'entrer dans le royaume des cieux et recevoir la vie éternelle.

Peut-on entrer dans le royaume de Dieu rien qu’en étant sauvé grâce à la foi ?

Certains chrétiens croient qu’ils peuvent être sauvés par leur foi et entrer dans le royaume de Dieu. Que dit Dieu à propos de l’entrée dans le royaume des cieux ?

18 février 2019 7 min de lecture
Peut-on entrer dans le royaume de Dieu rien qu’en étant sauvé grâce à la foi ?

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?