Comment traiter les prophéties de la Bible conformément à la volonté de Dieu

La Bible dit : « sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière, car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2 Pierre 1, 20-21). « … les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine » (2 Pierre 3, 16). « car la lettre tue, mais l’esprit vivifie » (2 Corinthiens 3, 6). Ces versets nous disent que nous ne pouvons pas interpréter les prophéties de façon littérale d’après nos conceptions et nos imaginations, car ces prophéties viennent de Dieu, et nous ne pouvons les comprendre que par l’illumination du Saint-Esprit. Or, avant que ces prophéties soient accomplies, nous avons vite fait de compter sur nos propres notions et de les interpréter littéralement. On s’expose ainsi à les interpréter de travers. Et puis, nos interprétations absurdes tromperont et induiront d’autres personnes en erreur. Concernant les prophéties qui annonçaient l’arrivée du Messie, par exemple, les pharisiens se fiaient à leurs propres idées. Avant que le Seigneur Jésus soit né, ils s’imaginaient l’arrivée du Messie en se fondant sur le sens littéral des prophéties dans Isaïe 7, 14; 9, 6-7 et Michée 5, 2 : le Messie naîtrait d’une vierge à Bethléem, et Il serait appelé Emmanuel ; Il grandirait dans un palais et gouvernerait Israël assis sur un trône. Cependant, quand les prophéties ont été accomplies, la façon dont ils L’avaient imaginé s’est trouvée contredite par les faits. En réalité, voici à quoi ils ont assisté : le Seigneur est né de Marie, qui était mariée, Il est né dans la famille d’un charpentier, et Il a été appelé Jésus ; Il est venu de Nazareth, et Il a été crucifié à la fin. C’est très différent de la signification littérale des prophéties. De ce fait, bien qu’ils aient vu que l’œuvre et la prédication du Seigneur Jésus étaient plein d’autorité et de pouvoir, les pharisiens n’ont pas reconnu le Seigneur Jésus comme le Messie promis. Au lieu de cela, ils ont même blasphémé contre le Seigneur Jésus en disant qu’Il dépendait du prince des démons pour chasser les démons. Ils ont donc commis le péché de blasphème contre le Saint-Esprit, ils ont offensé le tempérament de Dieu, et ils n’ont jamais obtenu le pardon du Seigneur. Et le peuple qui n’avait pas de discernement et qui croyait ce que disaient les pharisiens a aussi perdu le salut de Dieu. Cet exemple nous montre que les pharisiens, parce qu’ils s’en sont tenus à leurs imaginations et au sens littéral des prophéties, ont causé leur perte et ont aussi causé la perte d’autres gens.

Comment traiter les prophéties de la Bible conformément à la volonté de Dieu

Maintenant que deux mille ans se sont écoulés, c’est le moment clé pour accueillir la venue du Seigneur. Dans la Bible, on trouve différentes prophéties sur la venue du Seigneur et nous les expliquons souvent de manière littérale, si bien que nous nous faisons beaucoup de notions sur elles. Par exemple, quand nous lisons dans la Bible, dans des versets sur l’arrivée du Seigneur, les expressions « Au milieu de la nuit » et « comme un voleur » (voir Apocalypse 16, 15 ; Matthieu 25, 6), nous sommes convaincus par le sens littéral que le Seigneur viendra à minuit. En conséquence, certains chrétiens dorment la nuit en manteau et en pantalon, espérant être enlevés tout habillés. Or, quand nous voyons qu’il est écrit dans la Bible « tout œil le verra » (Apocalypse 1, 7), nous considérons que cela signifie littéralement que le Seigneur reviendra sur une nuée dans la journée pour apparaître à l’humanité, et que tout le monde Le verra. En conséquence, certains regardent souvent le ciel, attendant avec impatience le jour où le Seigneur descendra soudain parmi nous sur une nuée. En résumé, nous avons beaucoup d’idées fausses sur ce sujet. Les paroles de Dieu disent : « ce sont des conceptions et tout ce que l’homme accepte est selon le sens littéral et aussi selon son imagination ; il n’est pas en accord avec les principes de l’œuvre du Saint-Esprit et ne se conforme pas aux intentions de Dieu. […] ne sais-tu pas que les mystères de Dieu sont insondables pour l’homme ? Ne sais-tu pas que les paroles de Dieu ne peuvent pas être expliquées par l’homme ? Es-tu certain, sans l’ombre d’un doute, que tu as été éclairé et illuminé par le Saint-Esprit ? Est-ce que le Saint-Esprit te l’a montré directement ? Ces choses sont-elles des directions du Saint-Esprit ou proviennent-elles de tes propres conceptions ? » Les paroles de Dieu nous disent que personne ne peut concevoir les mystères de Dieu : nous fier à nos imaginations pour interpréter les prophéties de façon littérale n’est pas conforme aux intentions de Dieu, aussi devrions-nous cesser d’imaginer des scènes de l’arrivée du Seigneur, car nous ne savons pas du tout de quelle manière les prophéties vont se réaliser avant que Dieu Lui-même vienne les accomplir. Nous sommes tous des créatures de Dieu, et nous ne savons donc pas comment Dieu accomplira Son œuvre. Même si certains prophètes ont exprimé des prophéties après avoir reçu la révélation de Dieu, ils n’en connaissaient pas le vrai sens et ignoraient de quelle manière elles seraient accomplies.

C’est pourquoi, par rapport aux prophéties du retour du Seigneur, nous devons prier plus, avoir un cœur qui craint Dieu et une attitude qui cherche humblement, ce n’est qu’ainsi que nous pouvons recevoir l’illumination du Saint-Esprit et accueillir le Seigneur. Les disciples qui ont suivi le Seigneur Jésus à l’époque, comme Pierre, Jean et Nathanaël, ne s’accrochaient pas au sens littéral des prophéties et ne les comparaient pas avec ce que Dieu accomplissait, et ils ne fixaient pas non plus des règles concernant la manière dont Dieu devait venir. Ils se souciaient plutôt d’écouter la vérité qu’exprimait le Seigneur Jésus, et ils voyaient que ce que le Seigneur Jésus a fait contenait de l’autorité et du pouvoir et n’aurait pu être accomplie par personne d’autre. C’est pour cette raison qu’ils ont déterminé que le Seigneur Jésus était le Messie qui venait, et qu’ils ont donc accueilli le Seigneur Jésus et ont finalement reçu le salut de Dieu. C’est là la bonne voie par laquelle ils ont accueilli le Messie. Par conséquent, concernant la question de savoir comment traiter le retour du Seigneur, nous devons être des gens qui cherchent la vérité dans un esprit d’ouverture. Si quelqu’un témoigne du retour du Seigneur, il ne faut pas que nous commettions la même erreur que les pharisiens, opposer un refus aveugle en nous fiant à nos imaginations et à nos notions, et au sens littéral des prophéties : nous devons nous-mêmes chercher et étudier. Ce n’est qu’en révérant Dieu dans notre cœur que nous pouvons avoir la possibilité d’accueillir le Seigneur et de comprendre, presque sans nous en rendre compte, comment les prophéties se réalisent.

Auteur : Wang Wei, China

Recommandé :

J’ai finalement compris ce que signifie la « minuit » que le Seigneur Jésus disait

La prophétie dans l’Apocalypse 12 est accomplie ! Que devrions-nous faire ?

Que signifie l’Apocalypse quand il y est dit qu’aucun homme ne peut rien ajouter à la prophétie ?

Comment les prophéties annonçant le retour du Seigneur Jésus deviennent-elles réalité ?

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP

Laisser un commentaire