Bible facile

Qui sont les pharisiens d’aujourd’hui

Depuis mon enfance, je crois au Seigneur Jésus avec ma mère. À l’époque, ma mère m’emmenait avec elle à l’église qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Et le Seigneur nous accord…

20 January 2019

Depuis mon enfance, je crois au Seigneur Jésus avec ma mère. À l’époque, ma mère m’emmenait avec elle à l’église qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Et le Seigneur nous accordait une grâce abondante. Après mon mariage, j’ai continué à aller à l’église comme auparavant.

Qui sont les pharisiens d’aujourd’hui

Un jour, comme j’avais appelé ma mère, elle m’a dit ceci : « Le Seigneur Jésus est revenu ! J’ai lu beaucoup de paroles de Dieu Tout-Puissant, je suis sûre que Dieu Tout-Puissant est bel et bien le Seigneur Jésus revenu ! Il a apporté avec Lui une nouvelle œuvre et a pris un nouveau nom. Dorénavant, nous devons prier au nom de Dieu Tout-Puissant. » Elle m’a aussi fait part d’un grand nombre de détails de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Après avoir entendu ses paroles, je me suis dit en moi-même : « Ma mère est une chrétienne fervente. Elle m’a toujours dit de garder le nom du Seigneur Jésus. Comment se fait-il qu’elle se soit tournée vers Dieu Tout-Puissant ? Par ailleurs, si le Seigneur Jésus était vraiment revenu, les pasteurs seraient les premiers à le savoir. Comment pourraient-ils ne pas nous prévenir ? » J’ai fortement douté au fond de moi, concernant le retour du Seigneur. Mais en même temps, je craignais, si jamais le Seigneur était vraiment déjà revenu et que je refusais d’accepter Sa nouvelle œuvre, qu’Il m’abandonne. J’étais en proie à un vif conflit intérieur. Aussi, je n’ai pas arrêté de prier le Seigneur : « Ô Seigneur, es-Tu vraiment revenu ? Si oui, puisses-Tu me conduire et me guider. Je ne veux pas être quelqu’un qui croit en Toi mais qui Te rejette. » Afin de tirer les choses au clair au plus tôt, j’ai acheté un billet d’avion un mois plus tard pour aller chez ma mère.

l'aéroport

Un jour, après le déjeuner, ma mère est allée à l’aéroport chercher ma belle-sœur qui revenait du Canada. À cette époque, le pasteur venait rendre visite à ma mère avec des cadeaux. À peine était-il arrivé et s’était-il assis qu’il m’a dit : « Récemment, ta mère a commencé à croire à l’Éclair Oriental. Elle a dit que le Seigneur Jésus était revenu et que nous ne devions pas prier au nom du Seigneur Jésus, mais au nom de Dieu Tout-Puissant. Le Seigneur vous a accordé tant de grâces, et pourtant elle L’a trahi. C’est de l’apostasie ! » Il a aussi tenu beaucoup de propos blasphématoires à l’encontre de Dieu Tout-Puissant. J’étais là, assise en silence, et je pensais : « On dirait que l’heure est assez grave. Le pasteur est le serviteur du Seigneur et il devrait savoir mieux que nous. Et si ce à quoi ma mère croit était faux ? Quand elle reviendra, il faudra que je lui demande et que j’en aie le cœur net. » Avant de partir, le pasteur m’a exhortée : « Puisque tu es de retour, il faut que tu fasses tout ton possible pour persuader ta mère de ne pas croire à l’Éclair Oriental. »

Quand ma mère est revenue, j’étais impatiente de lui demander ce qui se passait. Elle m’a répondu : « Au cours de ces dernières années, j’ai vu les collaborateurs de l’Église montés les uns contre les autres. Et ce que les pasteurs prêchaient, ce n’était que des théories théologiques et des connaissances bibliques, qui ne pouvaient rien nous apporter du tout dans nos vies. J’étais si assoiffée spirituellement que je suis allée voir plusieurs autres églises. Mais par la suite, j’ai trouvé que la situation dans ces églises était pratiquement identique. La foi et l’amour des frères et des sœurs s’étaient refroidis, et ils étaient négatifs et spirituellement faibles. Alors que j’étais découragée et désespérée, j’ai rencontré une sœur de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Ce qu’elle a échangé avec moi m’a permis de comprendre : la raison pour laquelle les églises sont désolées est que l’œuvre du Saint-Esprit a changé et que les églises de l’ère de la Grâce en sont déjà privées. Seuls ceux qui suivent le rythme des pas de Dieu peuvent obtenir l’approvisionnement en eau vive de la vie et l’œuvre du Saint-Esprit. Dieu est maintenant revenu accomplir Sa nouvelle œuvre et a exprimé des millions de paroles. Ces paroles ont dévoilé tous les mystères de la Bible. En les lisant, ton père et moi, nous avons eu la certitude que Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu. Alors nous avons tous les deux accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours. Maintenant nous lisons les paroles de Dieu tous les jours, et nous profitons de l’abreuvement et de l’approvisionnement en eau vive de la vie qui coule du trône. Notre foi en Dieu est rétablie et nous avons le sentiment de suivre un chemin plus clair dans notre croyance en Dieu. Il n’y a pas longtemps, j’ai fait part de cette formidable nouvelle aux frères et sœurs dans l’Église. Mais je ne me serais jamais attendue à ce que les pasteurs, en l’apprenant, non seulement refusent de chercher et d’étudier l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, mais fassent aussi appel aux anciens et aux diacres pour m’interrompre, qu’ils ne me permettent de croire en Dieu Tout-Puissant, qu’ils disent beaucoup de choses blasphématoires envers Dieu Tout-Puissant, et qu’ils me barrent l’accès à l’église pour m’empêcher d’entrer en contact avec les frères et les sœurs. Les diacres m’ont même appelée pour me mettre en garde que si je continuais à prêcher aux frères et aux sœurs, ils appelleraient la police pour me faire arrêter. »

Ma mère m’a pris la main et a continué : « Jingjing, on ne peut pas vénérer les pasteurs, mais il faut obéir à Dieu et écouter Ses paroles. Notre plus grand souhait, à nous qui croyons au Seigneur, c’est d’accueillir Son retour. Puisque tu es revenue passer le Nouvel An à la maison, tu dois saisir cette chance d’étudier l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours ! » En entendant ses paroles, j’ai pensé : « La situation des églises à Taiwan n’est plus non plus aussi bonne qu’avant. Bien que j’assiste à des réunions chaque semaine et que je participe aussi aux groupes d’étude biblique et à la communauté féminine, je n’y ai rien gagné. Il n’y a aucune nouvelle lumière dans les prêches des pasteurs, et la foi et l’amour des frères et des sœurs se sont refroidis. Ainsi, la raison pour laquelle les églises sont maintenant si tristes et désolées est que l’œuvre du Saint-Esprit a changé. Par ailleurs, depuis que j’étais rentrée, j’avais remarqué que ma mère comprenait effectivement plus de vérité qu’auparavant. Alors je lui ai promis de me réunir avec les frères et les sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant pour étudier l’œuvre de Dieu Tout-Puissant.

Après le dîner, ma mère a invité une sœur de l’Église de Dieu Tout-Puissant, laquelle m’a alors communiqué la vérité concernant le nom de Dieu. Sa communication m’a permis de comprendre : Dieu n’avait pas de nom initialement. C’est simplement parce qu’Il a une œuvre à accomplir parmi les hommes qu’Il utilise un nom qui convient pour représenter l’œuvre qu’Il accomplit à chaque ère. À l’ère de la Loi, par exemple, le nom de Dieu était l’Éternel. Dieu a pris ce nom en raison de l’œuvre qu’Il accomplissait et du tempérament qu’Il exprimait à l’ère de la Loi. À l’ère de la Grâce, les gens ont respecté le nom du Seigneur Jésus comme un nom sacré. Aussi longtemps que les gens priaient au nom du Seigneur Jésus, leurs maladies étaient guéries et leurs péchés étaient pardonnés. Le nom de Jésus a été pris en fonction de l’œuvre de rédemption de Dieu à l’ère de la Grâce. Maintenant, à l’ère du Règne, Dieu prend un nouveau nom et est appelé Dieu Tout-Puissant. De la même manière, Il prend ce nom d’après Son œuvre du jugement dans les derniers jours. J’ai pensé à l’Apocalypse 1:8, qui dit : « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. » Il s’est avéré que Dieu avait averti depuis longtemps que Son nom serait Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours.

Il est le moment crucial d’accueillir le retour du Seigneur maintenant. Comment pouvons-nous discerner le vrai Christ des faux Christs et accueillir le retour du Seigneur ?
Cliquez et découvrons-le ensemble.

J’ai alors demandé à la sœur : « Les pasteurs et les anciens nous disent souvent d’attendre avec vigilance le retour du Seigneur. Puisque le Seigneur est revenu, ils devraient inviter les frères et les sœurs à chercher et étudier l’œuvre de Dieu. Comment se fait-il qu’ils lui résistent, et même, la condamnent ? »

Après m’avoir écoutée, elle m’a lu un passage des paroles de Dieu : « Voulez-vous savoir ce qui a poussé les pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaitre l’essence des pharisiens ? Ils étaient remplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. […] ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ? »

Elle a poursuivi sa communication : « Les paroles de Dieu ont clairement indiqué la racine et l’essence de la résistance à Dieu des pharisiens. Parce qu’ils avaient une nature follement arrogante, ils n’ont pas manifesté la moindre révérence envers Dieu, et ils n’ont jamais cherché la vérité non plus. Quand Dieu est venu accomplir Son œuvre, ils s’en sont tenus obstinément à leurs notions et à leurs imaginations, en pensant que dans la mesure où Il n’était pas appelé le Messie, Il n’était pas Christ. Bien qu’ils aient su que ce qu’exprimait le Seigneur Jésus n’était que la vérité, ils n’ont montré aucune intention de la chercher. Au lieu de cela, ils se sont efforcés de trouver toutes sortes d’accusations contre Lui à tous égards. Par ailleurs, ils ont incité le peuple juif à rejeter et à condamner Christ, ils les ont ainsi amenés à résister à Dieu et à être des ennemis de Dieu, et ils en ont fait les complices et les marionnettes de Satan. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant est venu. Il a exprimé des millions de paroles de vérité et Il est en train d’accomplir l’œuvre du jugement des derniers jours. De façon similaire, les dirigeants du monde religieux Lui résistent et Le condamnent. Semblables aux pharisiens, ils sont sous l’emprise de leur nature arrogante de Satan et ils s’accrochent obstinément à leurs notions et à leurs imaginations. Ils affirment que quiconque n’est pas appelé le Seigneur Jésus et ne vient pas sur une nuée blanche n’est pas Dieu. Ils n’invitent jamais les frères et les sœurs à chercher et étudier le vrai chemin, et en plus, ils résistent à l’œuvre de Dieu et la condamnent, et même, ils crucifient le Christ à nouveau. Ils suivent vraiment le chemin des pharisiens. À partir de là, nous pouvons voir leur nature satanique de haine de la vérité et de haine de Dieu. Si nous n’accordons aucune attention à l’écoute de la voix de Dieu et si nous ne cherchons pas et n’étudions pas le vrai chemin après avoir entendu la voix de Dieu, nous aurons vite fait de suivre les pasteurs et les anciens dans la résistance à Dieu. Dans ce cas, nous perdrons la possibilité du salut de Dieu et nous sombrerons dans les ténèbres où nous gémirons et grincerons des dents. »

En entendant son partage, j’ai mieux compris la nature satanique des pasteurs et des anciens qui résistent à Dieu. J’ai pensé aux pharisiens qui croyaient en Dieu depuis des générations. Ils lisaient et relisaient la Bible et paraissaient pieux. À cette époque, les juifs ont été induits en erreur par leurs actions extérieures. Ils les ont donc écoutés et vénérés aveuglément, et ils les ont suivis en résistant au Seigneur Jésus et en Le condamnant, et en offensant finalement le tempérament de Dieu. Puis, j’ai pensé à moi-même. J’ai toujours pensé que les pasteurs étaient des diplômés du séminaire, qu’ils servaient le Seigneur, qu’ils travaillaient pour Lui et qu’ils étaient les serviteurs du Seigneur, que par conséquent, ils devaient connaître Dieu mieux que nous, et que si le Seigneur revenait, ces pasteurs devraient être les premiers à L’accepter, puis nous en parler. Désormais, je savais : ce n’était qu’une idée fausse de ma part. En réalité, ils sont ceux qui n’aiment pas et n’acceptent pas la vérité. Je me suis rendu compte que je n’avais pas la réalité de la vérité, que je ne savais pas discerner les gens, et que ceux qui vénèrent aveuglément les autres sont facilement induits en erreur. Et parce que je vénérais aveuglément le pasteur, j’avais failli être trompée par lui et me perdre, et j’avais aussi failli empêcher ma mère d’accepter le vrai chemin.

Après cette réunion, la sœur m’a donné un livre des paroles de Dieu et m’a dit : « Dieu incarné des derniers jours est venu principalement pour juger, purifier et sauver l’homme en exprimant la vérité. Quiconque peut entendre la voix du Seigneur Jésus revenu, Le chercher et L’accepter est une vierge sage qui participera au banquet avec Lui. C’est l’accomplissement exact de ce qu’a dit le Seigneur Jésus : “Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent” (Jean 10:27). Si nous voulons être des vierges sages, nous devons lire davantage les paroles de Dieu Tout-Puissant. » Depuis, je lis tous les jours les paroles de Dieu comme si je mourais de soif et de faim. J’ai aussi échangé et partagé les paroles de Dieu avec les frères et les sœurs. J’ai progressivement compris la relation entre les trois étapes de l’œuvre de Dieu. Aux différentes ères, le nom et l’œuvre de Dieu sont différents, mais les trois étapes de Son œuvre sont étroitement liées et elles sont véritablement l’œuvre d’un seul Dieu. J’ai aussi compris ceci : ma mère a accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant et prie au nom de Dieu Tout-Puissant et ce n’est pas de l’apostasie, c’est suivre le rythme des pas de l’œuvre de Dieu. Grâce à la lecture des paroles de Dieu, beaucoup de perplexités que j’avais en croyant au Seigneur ont été résolues. J’ai ainsi eu la confirmation que Dieu Tout-Puissant est vraiment la manifestation et l’œuvre du Seigneur Jésus. Par la suite, ma belle-sœur a aussi accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours. J’ai été extrêmement heureuse de pouvoir accueillir le retour du Seigneur. C’est véritablement une bénédiction pour moi, et c’est aussi une faveur divine de Dieu à mon égard.

Un mois plus tard, je suis retournée à Taiwan. Un jour, j’ai appelé ma mère et elle m’a appris que les diacres de son ancienne Église l’appelaient souvent chez elle pour la menacer, et qu’elle n’avait pas d’autre choix que de quitter notre ville natale avec l’excuse de s’occuper de ma grand-mère, au cas où les pasteurs et les diacres appellent la police pour la faire arrêter. En entendant ces paroles, je bouillais de colère. En même temps, je percevais plus clairement la nature des pasteurs et des anciens, celle de gens qui résistent à Dieu et qui sont les ennemis de Dieu.

Peu de temps après mon retour à Taiwan, je suis entrée en contact avec les frères et les sœurs de l’Église locale de Dieu Tout-Puissant. En assistant à des réunions avec eux, j’ai compris peu à peu l’intention de Dieu de sauver l’homme. Quand j’ai vu que beaucoup de frères et de sœurs qui croyaient au Seigneur vivaient dans les ténèbres et attendaient désespérément Son retour, j’ai voulu amener devant Dieu ces gens qui croyaient sincèrement au Seigneur et qui attendaient Sa venue, afin de réconforter le cœur de Dieu.

Par la suite, j’ai contacté un frère qui s’était un jour réuni avec moi, et je lui ai rendu témoignage de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. De manière inattendue, il m’a répondu : « La prédication de l’Éclair Oriental est très profonde. Le pasteur a dit que notre stature est petite et il nous a demandé de ne pas les écouter, ni les lire, ni entrer en contact avec eux. » Il a utilisé cela comme excuse pour refuser d’étudier l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Au bout de plusieurs jours, j’ai transmis l’Évangile à une sœur. Après m’avoir écoutée, elle m’a dit que la prédication était profonde et contenait la vérité. Mais je n’aurais jamais pensé qu’elle appellerait le pasteur plus tard dans la journée. Le lendemain, elle m’a fait venir à l’église pour me piéger. Là, le pasteur m’a emmenée dans son bureau, où j’ai rencontré les prédicateurs, le pasteur, sa femme, les diacres et un chef de groupe qui y étaient réunis. Ils m’ont entourée tous les sept, chacun tenant une Bible dans ses mains. Puis ils m’ont interrogée de près, comme on interroge un criminel, pour savoir si j’avais accepté l’Éclair Oriental. Face à ces gens, j’étais quelque peu intimidée, alors j’ai prié Dieu en silence, en moi-même : « Ô Dieu ! Tu sais que ma stature est petite. Face aux attaques de gens si nombreux, j’ai très peur. Puisses-Tu me guider pour que je puisse porter témoignage en Ta faveur. » Après avoir prié, j’ai pensé à cette parole de Dieu : « Dieu Tout-Puissant, le Chef de toutes choses, exerce Son pouvoir royal dans Son trône. Il règne sur l’univers et sur toutes choses et Il nous guide sur la terre entière. Nous serons souvent près de Lui et nous nous présenterons devant Lui dans la tranquillité ; nous ne manquerons pas un seul moment et il y a des choses à apprendre en tout temps. L’environnement autour de nous, ainsi que les personnes, les choses et les objets sont tous permis près de Son trône. N’aie pas un cœur plaintif ou Dieu ne t’accordera pas Sa grâce. » « Je suis ton roc, votre soutien. » La parole de Dieu m’a donné de la confiance et de la force. Maintenant, je comprends que toutes les choses et toutes les affaires sont dans les mains de Dieu. C’est Dieu qui a permis que je me retrouve dans cette situation. Il a fait cela pour voir si j’avais une vraie foi en Lui, et si je pouvais porter témoignage pour Lui en étant assaillie par autant de personnes. Ayant compris cela, je n’avais plus peur de cette situation et je pouvais l’affronter calmement.

Alors le pasteur et les diacres m’ont interrogée avec acharnement : « Qui t’as transmis l’Évangile ? Qui t’a dit de venir dans notre église voler nos brebis ? Peu importe qui vient voler nos brebis, on ne l’épargnera pas. » Ensuite, ils ont aussi tenu un tas de propos blasphématoires contre Dieu. Ne supportant pas d’en écouter davantage, j’ai rétorqué : « L’Éclair Oriental est la manifestation et l’œuvre du Seigneur Jésus. C’est l’accomplissement exact de ces paroles du Seigneur : “Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme” (Matthieu 24:27). Confrontés à la manifestation du Seigneur, non seulement vous ne cherchez pas et vous ne vous y intéressez pas, mais vous m’accusez aussi de voler vos brebis. Le troupeau vous appartient ? Nous sommes tous les brebis du Seigneur. J’apporte la bonne nouvelle du retour du Seigneur à tous les frères et sœurs, qui espèrent impatiemment Son arrivée. Il y a quelque chose qui ne va pas là-dedans ? Vous empêchez les gens d’étudier le vrai chemin et vous les privez de leur droit d’étudier le vrai chemin. Est-ce conforme à la volonté du Seigneur ? »

En voyant que je n’allais pas céder, le pasteur s’est durci. Il a poursuivi : « Il ne faut pas croire à l’Éclair Oriental ! Dépêche-toi de revenir ! Regarde la sœur XX. À cause de sa croyance à l’Éclair Oriental, elle n’est plus normale maintenant. » En entendant cela, j’ai pensé : « Est-ce que vous ne racontez pas des inepties ? Cette sœur est honnête et attentionnée, et aussi, elle croit vraiment en Dieu. Par ailleurs, elle est bien sous tous rapports et tout à fait normale. Je n’aurais jamais pensé que pour m’empêcher de croire en Dieu Tout-Puissant, ils porteraient de faux témoignages et répandraient des mensonges de façon si éhontée. Ils ne craignent pas d’offenser le tempérament de Dieu ? » Avec cette pensée en tête, j’ai répondu au pasteur : « La Bible dit : “Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés” (Matthieu 7:1). Or, vous jugez et condamnez arbitrairement les gens. Est-ce conforme à la volonté du Seigneur ? La sœur n’est pas du tout ce que vous dites qu’elle est. Pourquoi mentez-vous et répandez-vous une telle rumeur sur elle ? En faisant cela, est-ce que vous suivez les enseignements du Seigneur ? » En voyant leurs bouches pleines de paroles de jugement contre Dieu et de blasphème, j’ai pensé à ce que disait le Seigneur Jésus : « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent » (Matthieu 7:6). En voyant leur attitude de haine de la vérité et de Dieu, j’ai su qu’il était inutile de continuer à leur parler. Alors j’ai dit au pasteur : « Je n’ai rien de plus à vous dire. Il faut que je rentre. » Il m’a mise en garde : « Ne reviens surtout pas ici voler nos brebis ! Si tu ne te repens pas, tu iras en enfer ! » J’ai répondu : « Que j’aille ou non en enfer, ce n’est pas à vous d’en décider. C’est Dieu qui a le dernier mot. » En entendant cela, il a grondé : « Tu n’es plus la bienvenue dans l’Église ! On t’exclura ! » Je me suis dit : « Maintenant l’Église est totalement privée de l’œuvre du Saint-Esprit, et vous autres, vous faites ce qui vous plaît sans la moindre révérence envers Dieu. Vous avez fait de l’église une caverne de brigands. Même si vous me demandiez de rester, je ne vous suivrais pas plus longtemps, bande de faux bergers. » À cette pensée, je suis sortie de l’église sans me retourner.

Qui sont les pharisiens d’aujourd’hui

Une fois rentrée chez moi, je n’arrivais pas à me calmer. Dans le passé, j’avais toujours éprouvé le plus profond respect pour les pasteurs et je les considérais comme des gens qui dirigeaient l’Église et qui travaillaient pour le Seigneur. Mais aujourd’hui, le pasteur m’a chassée de l’Église et m’a maudite, simplement parce que je transmettais l’Évangile de Dieu aux frères et aux sœurs. En repensant à son air féroce, plus je songeais à cela, plus je me sentais mal. Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi ces gens haïssaient à ce point les prédicateurs de l’Évangile de Dieu Tout-Puissant. Alors, à la réunion qui a eu lieu le soir, j’ai raconté aux frères et aux sœurs ce qui était arrivé ce jour-là et je leur ai fait part de ma perplexité. Une des sœurs m’a lu un passage de la parole de Dieu : « Ce sont ceux qui lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais ne comprennent pas le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et inutiles, ils se placent en hauteur pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons dirigeants qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de “chair ferme”, comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ? »

Ayant fini de lire la parole de Dieu, elle a communiqué : « La parole de Dieu révèle l’essence de la résistance à Dieu des pasteurs et des anciens. Ils adhèrent pour la forme à la croyance en Dieu et ne croient qu’en un vague Dieu dans les cieux, et ils ne cherchent pas du tout la vérité ni ne mettent en pratique les paroles du Seigneur. Lorsque l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours leur parvient, non seulement ils n’étudient pas l’œuvre de Dieu avec un désir de chercher, mais ils condamnent Dieu Tout-Puissant et blasphèment contre Lui délibérément, et ils ferment même les églises sous prétexte de protéger le troupeau de brebis. Ces gens sont semblables aux pharisiens. Ils font tout cela pour protéger leur statut et leur gagne-pain. Ils ont peur que personne ne leur donne de l’argent ni les tienne en haute estime, alors ils résistent à Dieu Tout-Puissant et Le condamnent par tous les moyens possibles, et ils font même tout ce qu’ils peuvent pour perturber les croyants et pour les empêcher d’étudier le vrai chemin. Ils essaient d’établir leur propre royaume indépendant dans le monde religieux et d’usurper les brebis de Dieu pour leur propre compte. Ils haïssent donc énormément Dieu Tout-Puissant et ceux qui Le proclament et portent témoignage en Sa faveur. Ces pasteurs et ces dirigeants du monde religieux sont semblables aux pharisiens juifs qui ont condamné le Seigneur Jésus et Lui ont résisté. Ce sont tous des antéchrists qui haïssent Dieu et sont en opposition avec Lui. Ce sont des démons qui piétinent les gens et dévorent leurs âmes. Ce sont précisément les serviteurs du mal et les vignerons meurtriers. C’est conforme à ce que disait le Seigneur Jésus quand il a condamné les pharisiens : “Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer” (Matthieu 23:13). À cause de ces pasteurs et de ces anciens, les gens perdent la chance de recevoir le salut, ce qui offense gravement le tempérament de Dieu. Ils recevront certainement la juste punition de Dieu. »

En entendant sa communication, je me suis calmée. Cette expérience m’avait permis de percer à jour la réalité de l’hypocrisie des pasteurs et des anciens. En y repensant, quand ma mère donnait chaque année à l’Église plusieurs milliers de yuans, ils priaient souvent pour nous et venaient rendre visite à ma mère avec des cadeaux pour lui montrer qu’ils s’intéressaient à elle. Cependant, quand ma mère a commencé à suivre Dieu Tout-Puissant, ils ont dévoilé entièrement leurs faces hideuses. Ils sont souvent venus déranger ma mère chez elle dans l’espoir de la faire renoncer au vrai chemin. De plus, quand ils ont appris que ma mère avait porté témoignage de la manifestation et de l’œuvre du Seigneur auprès des frères et des sœurs de l’Église, afin d’assurer leur subsistance, ils ont véritablement voulu servir de sbires au Parti Communiste Chinois et appeler la police pour la faire arrêter. Ne sont-ils pas comme Judas ? Ne sont-ils pas les complices de Satan ? En y songeant, j’ai trouvé que l’œuvre de Dieu dans les derniers jours était vraiment pleine de sagesse. Dieu se sert de Son œuvre pour révéler les chèvres et les moutons, les bons serviteurs et les mauvais serviteurs, de telle sorte que chacun se retrouve avec ses semblables. En même temps, cela nous permet de nous rendre compte que ces pasteurs et ces anciens sont les pharisiens d’aujourd’hui.

Par la suite, j’ai appris par une sœur que le pasteur m’avait exclue de l’Église, qu’il avait prononcé publiquement mon nom dans l’église et demandé à tous les croyants qui me connaissaient de me tourner le dos, qu’il leur avait interdit de me contacter, et en plus de cela, qu’il avait intensifié ses efforts pour résister à l’Éclair Oriental. Après cela, il est arrivé plusieurs fois que je rencontre dans la rue des sœurs de mon ancienne Église, et quand elles me voyaient, elles s’éloignaient de moi à chaque fois et n’osaient pas m’approcher. J’ai eu le regret pour ces frères et sœurs. Théoriquement, ils croient en Dieu, mais en réalité ils font du pasteur leur idole et pour eux, obéir au pasteur c’est obéir à Dieu. Quand ils ont entendu la vérité, ils n’ont pas cherché ni étudié, ils n’ont fait qu’écouter les rumeurs et les mensonges des pasteurs et des anciens. En conséquence, ils ont perdu leur dernière chance de recevoir le salut de Dieu.

À travers cette expérience, j’ai vu clairement l’essence hypocrite, la haine de la vérité et l’opposition à Dieu des pasteurs et des anciens. Je ne suis plus trompée par leur apparence extérieure. Désormais je lirai davantage la parole de Dieu et je m’armerai davantage de vérité. Je porterai témoignage du salut de Dieu aux frères et aux sœurs qui sont induits en erreur par des mensonges, pour qu’ils reviennent devant Dieu et reçoivent le salut de Dieu dans les derniers jours. Grâces soient rendues à Dieu Tout-Puissant !

Jingjing, Taiwan

Recommandé :

Connaissez-vous la substance de la résistance des pharisiens envers Dieu ?

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Sujets connexes

Discerner les Pharisiens
Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Retour à Dieu

Retour à Dieu

Retour à Dieu

La rubrique « Retour à Dieu » partage l’expérience des chrétiens de différents pays qui suivent les pas de l’Agneau sous la direction du Saint-Esprit et accueillent le retour du Seigneur Jésus.

Veillez ! Ce n’est qu’en entendant la Parole de Dieu que nous ne serons pas abandonnés

Le Seigneur Jésus dit : « Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée. V…

6 novembre 2018 7 min de lecture
Veillez ! Ce n’est qu’en entendant la Parole de Dieu que nous ne serons pas abandonnés

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?