Le Seigneur Jésus reviendra t-Il encore porter l’image des Juifs ?

J’ai accepté le Seigneur Jésus en 1994. Ma troisième grande sœur m’a alors offert une Bible et m’a invité à prendre part à une réunion dimanche. Ce jour-là, dès mon entrée, je fus frappé par une image stéréoscopique rectangulaire représentant le Seigneur Jésus. Il avait tout d’un Juif et portait une robe blanche, avec de longs cheveux blonds bouclés qui lui tombaient sur les épaules, les yeux bleus, un grand nez et un visage bienveillant …. J’étais étonné et me dis tout bas que le Dieu en qui j’avais cru était un Juif… Zélé comme je l’étais, je devins très vite prédicateur. Un jour de sabbat, alors que je m’apprêtais à faire un sermon, je regardai les croyants assis après l’estrade et dis doucement : « Frères et sœurs, c’est à cause du grand amour du Seigneur que nous avons été choisis de différents horizons. Il est plein de bonté et de miséricorde, et Il nous a promis qu’il reviendrait. Ouvrons nos Bibles dans (Actes 1 : 11) où il est écrit : et dirent : “ Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. ” Comme nous le savons tous, le Seigneur Jésus est monté au ciel dans un revêtement juif. Ainsi, quand Il reviendra, Il descendra encore parmi Ses vrais disciples dans le même revêtement. Nous devons nous accrocher fermement au Seigneur si nous voulons vivre Son retour. » En écoutant ces paroles, les croyants hochèrent tous la tête en signe d’approbation. Une telle attente me rendait encore plus zélé dans ma façon de servir le Seigneur. Pourtant, je n’avais pas encore vécu Son retour…

Le Seigneur Jésus reviendra t-Il encore porter l’image des Juifs

Plus tard, la sœur Yang, dans sa vieillesse vint dans notre église. Le temps passé avec elle m’a permis de me rendre compte qu’elle était très spirituelle. J’ai donc pris l’habitude de partager avec elle sur les versets de la Bible. Un jour, elle m’a annoncé : « j’ai une bonne nouvelle pour vous. Le Seigneur Jésus est revenu, et il est à nouveau devenu chair et fait un nouveau travail en Chine. » Totalement secoué, j’ai demandai : « Vous avez dit que le Seigneur Jésus est revenu et qu’il fait un nouveau travail en Chine ? Alors, à quoi ressemble-t-Il ? » « Il a tout d’un Chinois, bien sûr ! » répondit-elle, tout sourire.(Actes 1 : 11)précise que “… Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. ” dis-je. Le Seigneur Jésus qui s’est monté au ciel portait l’image des Juifs, reviendra de la même manière en Juif. Comment peut-Il revenir dans la peau d’un Chinois ? C’est impossible ! » La sœur Yang me répondit en disant : « Considérons les différentes formes que Dieu a prises lorsqu’il est apparu aux hommes. » En fait, de façon générale, Dieu n’est jamais apparu à l’homme sous une forme fixe. À l’ère de la Loi, Dieu est apparu à Abraham sous la forme d’un homme (Genèse 18) et à Moïse au milieu d’un buisson et sous forme de feu (Exode 3 : 1-4). À l’ère de la Grâce, même si Dieu est devenu chair en la personne de Jésus, et a œuvré en Judée pendant plusieurs années, Il n’a jamais demandé de garder son image juive. Le Seigneur Jésus, par exemple, là été une fois transfiguré devant ses disciples, avec son visage brillant comme le soleil, qui n’avait certainement rien de particulièrement juif ; Après avoir été crucifié et ressuscité, Sa nouvelle image était tellement différente que les deux disciples qui se dirigeaient vers Emmaüs et Marie-Madeleine ne purent le reconnaître. L’homme ne saurait déterminer et attribuer avec précision une image à Dieu. Ce livre de vie révèle que : « Dieu est le plus grand dans l’univers entier, alors pourrait-Il s’exprimer pleinement Lui-même dans l’image d’une chair ? Dieu prend la chair pour réaliser une étape de Son œuvre.l’image de la chair n’a pas de signification, elle n’a aucun rapport avec le passage des ères et n’a rien à voir avec le tempérament de Dieu. […] Bien que l’image de l’homme fût créée à l’image de Dieu, comment l’apparence de l’homme pourrait-elle représenter l’image exaltée de Dieu ? Quand Dieu Se fait chair, Il descend simplement du ciel dans une chair particulière. Son Esprit descend dans une chair par laquelle Il fait le travail de l’Esprit. L’Esprit s’exprime dans la chair et l’Esprit fait Son travail dans la chair. Le travail accompli dans la chair représente pleinement l’Esprit et la chair est en vue du travail, mais cela ne fait pas de l’image de la chair un substitut de la véritable image de Dieu Lui-même ; cela n’est pas le but et la signification de Dieu fait chair. Il devient chair seulement pour que l’Esprit puisse avoir quelque part approprié où résider quand Il fait Son travail, pour qu’il puisse réaliser Son travail dans la chair, pour que les gens puissent voir Son travail, entrer en contact avec Son tempérament, entendre Ses paroles, et découvrir la splendeur de Son œuvre. Son nom représente Son tempérament, Son œuvre représente Son identité, mais Il n’a jamais dit que Son apparence dans la chair représente Son image ; cela est seulement une notion de l’homme. Et donc, le nom de Dieu, Son travail, Son tempérament et Son sexe sont les éléments clé de l’incarnation de Dieu. Il utilise ces éléments pour représenter Sa gestion dans cette ère. Son apparence dans la chair n’a aucune incidence sur Sa gestion et n’est qu’en vue de Son œuvre à ce moment-là. Cependant, il est impossible à Dieu incarné de ne pas avoir une apparence particulière, et donc Il choisit la famille appropriée pour Déterminer Son apparence. Si l’apparence de Dieu a une signification représentative, alors tous ceux qui ont des traits faciaux semblables aux Siens représentent aussi Dieu. Cela n’est-il pas une erreur flagrante ? Le portrait de Jésus fut peint par l’homme afin que l’homme puisse l’adorer. À l’époque, le Saint-Esprit ne donna aucune instruction spéciale, et donc l’homme a transmis le portrait jusqu’à aujourd’hui. En fait, selon l’intention originale de Dieu, l’homme n’aurait pas dû faire cela. C’est seulement à cause du zèle de l’homme que le portrait de Jésus a duré jusqu’à ce jour. Dieu est Esprit et l’homme ne sera jamais capable de représenter Son image exactement. Son image peut seulement être représentée par Son tempérament. » ( Extrait de « La vision de l’œuvre de Dieu (3) » ) Selon ces paroles, nous pouvons voir que Dieu est le Souverain suprême, et qu’il est l’Esprit invisible qui ne peut être défini sous une forme ou une image précise. Dieu peut s’élever dans les lieux très élevés et s’humilier jusqu’à se faire homme. Peu importe la forme sous laquelle Il apparaît, Il demeure Dieu dans Son essence. Lorsque Dieu s’est fait homme pour accomplir Son œuvre, c’était uniquement pour les besoins de Sa mission et non pour Se donner une image dans la chair. L’image de Dieu manifestée dans la chair ne peut être considérée comme Sa véritable identité. L’image de Dieu incarné n’a rien à voir avec l’essence de Dieu ou avec Sa véritable image. Le tempérament, l’essence et l’identité de Dieu ne peuvent qu’être reconnus qu’à travers Son œuvre et Sa Parole, seuls éléments qui révèlent que Dieu est la vérité, le chemin et la vie. « Nous ne devons pas considérer l’image que Dieu a prise dans la chair comme étant Sa véritable image et conclure qu’il en sera toujours ainsi. » Ce serait une calomnie et un blasphème contre Dieu. Chaque image que Dieu revêt dans l’accomplissement de Son œuvre a un but. Lorsque Dieu prend chair, Il s’incarne dans la peau du peuple au milieu duquel Il veut œuvrer. Cela facilite le contact avec le peuple et l’avancement de Son œuvre. À titre d’exemple, à l’ère de la Grâce, Dieu s’est fait chair en Judée et a accompli Son œuvre parmi les Juifs, Il revêtait l’image et les vêtements des Juifs, et parlait hébreu, leur langue. De cette façon, il était relativement facile pour les Juifs d’entrer en contact avec Lui, d’en savoir plus sur Sa Parole et Son œuvre et d’avoir ainsi part à Son salut. De même, Dieu est devenu chair en Chine dans les derniers jours, s’est incarné dans la peau d’un Chinois et parle chinois. De cette manière, il est plus facile pour le peuple élu de la Chine d’accepter Son œuvre et de recevoir l’Évangile de vérité exprimée par Dieu. Si en Chine le Seigneur avait à nouveau pris chair dans la peau d’un Juif, les Chinois n’auraient pu comprendre ni Sa parole, ni l’Évangile de vérité exprimée par Christ. L’œuvre du Salut de Dieu aurait-elle, dans ce cas, eu un quelconque effet ? Il est donc très logique que Dieu pour accomplir Son œuvre prenne chair dans la peau du peuple au milieu duquel Il veut œuvrer. Toutefois, nous devons savoir que quel que soit la peau du peuple dans lequel Dieu prend chair, Il demeure, sans l’ombre d’un doute, Dieu dans Son essence. Je me souviens de ce livre chrétien qui affirmait que : « Bien que l’image de la chair que Dieu a prise dans le travail d’aujourd’hui soit une personne tout à fait différente de Jésus, Ils partagent la même essence et la même racine, et Ils sont de la même source. Ils ont peut-être beaucoup de différences extérieures, mais les vérités intérieures de Leur travail sont complètement identiques. Les âges, après tout, sont aussi différents que la nuit et le jour. Comment le travail de Dieu peut-il rester inchangé ? Ou comment le travail de l’un peut-il interrompre l’autre ? » ( Extrait de « La vision de l’œuvre de Dieu (1) » )

En écoutant cela, j’ai réalisé qu’une telle fraternité était très raisonnable et irréfutable et que j’avais eu tort de prêcher, pendant des années, que Jésus reviendrait porter l’image des Juifs… C’était une prédication sans fondement biblique. La sœur Yang a continué en disant : Peu importe l’image que Dieu prend, où Il apparaît, ou de quelle manière il apparaît à l’homme, Il peut accomplir Son propre œuvre. Nous ne devons pas limiter Dieu en nous disant qu’il reviendra sous l’apparence de Jésus. Il est au dessus de notre entendement et de notre imagination Ne nous y limitons donc pas. Recherchons la vérité si nous voulons véritablement reconnaître et vivre le retour du Seigneur. Lisons cet autre passage du Livre de vérité : « l’objectif de l’apparition de Dieu, libre des contraintes de toute forme ou d’un pays, est de pouvoir accomplir l’œuvre de Son plan. Par exemple, lorsque Dieu est devenu chair en Judée, Son but était d’achever le travail de crucifixion pour racheter toute l’humanité. Pourtant, les Juifs croyaient qu’il était impossible pour Dieu de le faire, et ils pensaient qu’il était impossible que Dieu puisse devenir chair et prendre la forme du Seigneur Jésus. Leur « impossible » est devenu la base sur laquelle ils ont condamné et se sont opposés à Dieu, ce qui finalement a conduit à la destruction d’Israël. Aujourd’hui, beaucoup de gens ont commis une erreur similaire. Ils proclament sans ambages l’apparition imminente de Dieu, mais aussi condamnent Son apparition ; leur « impossible » limite de nouveau l’apparition de Dieu dans les limites de leur imagination. […] Mettez votre point de vue de « l’impossible » de côté ! Plus ces gens croient que quelque chose est impossible, plus il est probable que cela se produise, car la sagesse de Dieu dépasse les cieux, les pensées de Dieu sont plus élevées que les pensées de l’homme et l’œuvre de Dieu transcende les limites de la pensée et de la conception de l’homme. Plus quelque chose semble impossible, plus il y a la vérité à rechercher ; plus quelque chose est au-delà de la conception et de l’imagination de l’homme, plus il contient la volonté de Dieu. » ( Extrait de « L’apparition de Dieu a apporté une nouvelle ère » ) J’étais étonné de la lecture de ces paroles. Je devais arrêter de penser que Jésus reviendrait encore porter l’image des Juifs…

Grace à l’infini richesse contenue dans la Parole du Dieu Tout-Puissant, je comprends beaucoup d’autres vérités et réalise davantage combien riche est le Seigneur dans ce qu’il est et ce qu’il possède. Devant Dieu, l’homme n’est qu’une poignée de poussière. En tant que créature de Dieu, nous ne pouvons sonder la sagesse et la magnificence de l’œuvre de Dieu, encore moins définir Sa véritable image. Recherchons davantage la vérité sur le retour de Jésus dans la chair.

Traduction par Christiane Zana

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Mon Bien-Aimé, où es-tu ? Tous les frères et sœurs qui ont cru au Seigneur pendant des années ont l’expérience que lorsque nous avons l’œuvre du Saint-Esprit et une bonne relat...
Savez-vous qui sont les vierges sages ? En attendant le jour de l’apparition du Seigneur, chaque frère et chaque sœur, qui a une vraie foi dans le Seigneur, espère que nous sommes les vierge...
Pourquoi Pierre fut-il le seul à reconnaître Jésus comme le Christ ? La Bible rappelle : « Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de ...
Les fruits de la lecture de la Bible 7 mars Dans les réunions, j’ai souvent entendu le pasteur de notre église prêcher : Toute Ecriture est inspirée de Dieu, tout dans la Bible est la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *