Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

La foi catholique : connaissez-vous le mystère du nom de Dieu ?

À l’ère de la Loi, Dieu a pris le nom de Yahvé. À l’ère de la Grâce, Il a pris le nom de Jésus, et le livre de l’Apocalypse a annoncé que Dieu aurait encore un autre nom. Pourquoi Dieu change-t-Il de nom ? De nombreux chrétiens ont des difficultés avec cet aspect de la vérité, si bien qu’ils ratent la possibilité d’accueillir la venue du Seigneur.

23 December 2018

À l’ère de la Loi, Dieu a pris le nom de Yahvé. À l’ère de la Grâce, Il a pris le nom de Jésus, et le livre de l’Apocalypse a annoncé que Dieu aurait encore un autre nom. Pourquoi Dieu change-t-Il de nom ? J’ai failli fermer la porte au retour du Seigneur Jésus parce que je ne comprenais pas cet aspect de la vérité. Mais finalement, après avoir cherché et étudié pendant un certain temps, j’ai fini par comprendre les mystères cachés derrière le nom de Dieu, et j’ai accueilli le retour du Seigneur Jésus.

Avoir des idées préconçues et fermer la porte à Dieu

En septembre 2017, une de mes amies a invité un certain frère Yang à partager avec nous un sermon. Ce jour-là, je me suis rendue en avance au lieu convenu, et après que tout le monde a échangé des salutations, nous avons commencé notre étude de la Bible.

Le frère Yang nous a parlé de l’œuvre de Dieu pour le salut de l’humanité, dont la Bible fait partie. Il a parlé de l’œuvre de Yahvé durant l’ère de la Loi, de l’œuvre de crucifixion du Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce, puis des prophéties contenues dans le livre de l’Apocalypse, selon lesquelles Dieu allait ouvrir le rouleau et ses sept sceaux dans les derniers jours. Il est aussi annoncé dans l’Apocalypse que Dieu parlera à toutes les Églises et que tous ceux qui ont des oreilles doivent entendre. Qu’ils soient chrétiens, catholiques ou orthodoxes, ils doivent tous être des vierges sages et écouter la voix de Dieu afin de pouvoir accueillir le retour du Seigneur Jésus. Le sermon du frère Yang était bien raisonné et lumineux : il m’a vraiment beaucoup apporté. Je croyais en Dieu depuis des décennies, mais je n’avais encore entendu personne expliquer aussi clairement l’œuvre de Dieu pour sauver l’humanité. J’étais très contente, et j’étais impatiente de continuer à écouter le frère Yang.

Après le déjeuner, le frère Yang, souriant, a déclaré : « Il est écrit dans la Bible, dans 1ère épître de Saint Pierre 4, 17 : “Car voici le temps où le jugement va commencer par la maison de Dieu.” Il en ressort clairement que lorsque Dieu revient dans les derniers jours, Il doit accomplir une étape de l’œuvre du jugement et de la purification, classer toutes les personnes selon ce qu’elles sont, et à la fin, ceux qui auront été purifiés de leurs tempéraments sataniques entreront au royaume des cieux. Le Seigneur Jésus est déjà revenu accomplir l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, et le rouleau annoncé dans le livre de l’Apocalypse a été ouvert. Ma sœur, aimerais-tu lire les paroles prononcées par Dieu dans les derniers jours ? »

« Hm ? Le Seigneur est revenu ? Le rouleau a été ouvert ? » J’ai été très surprise d’entendre le frère Yang dire cela. En songeant au mystérieux et légendaire rouleau en peau de mouton ouvert, recouvert de mots des deux côtés, j’ai été extrêmement enthousiaste. Le frère Yang m’a tendu un livre, et en le prenant j’ai demandé : « C’est le rouleau ouvert par Dieu ? » J’étais trop impatiente de l’ouvrir, mais dès que j’ai vu au dos du livre les mots « PUBLIÉ PAR L’ÉGLISE DE DIEU TOUT-PUISSANT », j’ai été stupéfaite. Je me suis demandée : « Se peut-il que le frère Yang soit réellement un membre de l’Église de Dieu Tout-Puissant ? » Quelque peu désappointée, j’ai pensé : « J’ai entendu dire que le Dieu auquel croient les membres de l’Église de Dieu Tout-Puissant s’appelle Dieu Tout-Puissant, mais le Dieu que j’attends s’appelle Jésus. Comment pourrait-Il être appelé Dieu Tout-Puissant ? Non, il faut que j’y réfléchisse. » Puis je lui ai dit : « Je suis désolée, mais il faut que je veille sur le magasin ce soir. Ce sera tout pour aujourd’hui. » Voyant que je me levais pour partir, le frère Yang m’a adressé ce conseil : « Ma sœur, nous devons écouter attentivement les paroles prononcées par Dieu. Si tu as des questions, nous pouvons chercher et prier ensemble. » Il a ajouté que les brebis de Dieu écoutent Sa voix, et il m’a demandé de prier et de continuer à chercher pour obtenir l’aide de Dieu.

Au milieu de la bataille, Dieu envoie encore une fois un Messager frapper à la porte

Dans les jours qui ont suivi, chaque fois que je pensais aux échanges du frère Yang, j’étais en conflit permanent avec moi-même. « Dans le discours du frère Yang, il y avait sans conteste la lumière et la conduite du Saint-Esprit. Si Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus revenu et si je n’écoute pas, est-ce que je ne ferme pas la porte à Dieu ? Mais il est très clair que le nom de Dieu est Jésus, alors comment pourrait-Il être appelé Dieu Tout-Puissant ? » Plus j’y pensais, plus j’étais en conflit avec moi-même. Je ne savais pas si je devais ou non continuer à chercher. J’ai pensé ensuite aux grands prêtres, aux scribes et aux pharisiens de l’ère de la Loi, qui avaient servi Dieu durant toute leur vie en invoquant toujours le nom de Yahvé mais qui, quand le Seigneur Jésus était venu œuvrer parmi les hommes, s’étaient accrochés à leurs idées préconçues, persuadés que quiconque n’était pas appelé Messie n’était pas Dieu. Ils ont donc résisté au Seigneur Jésus, ils L’ont condamné et ils L’ont crucifié. Il fallait que je tire les leçons amères de l’échec de ceux qui m’avaient précédée : je ne pouvais pas suivre le même mauvais chemin qu’eux !

Le surlendemain, le frère Yang, la sœur Zhang et mon amie de l’Église Mme Fang sont venus me voir au magasin. Mme Fang m’a raconté comme elle avait été rebelle et résistante avant de reconnaître l’œuvre des derniers jours de Dieu Tout-Puissant. Cela m’a ébranlée, et j’ai voulu continuer à discuter avec eux du retour du Seigneur.

Je me suis ouverte à eux et je leur ai fait part de la confusion que je ressentais en moi : « Je crois en Dieu depuis toute petite, avec ma mère. J’ai prié le nom du Seigneur Jésus pendant la moitié de ma vie et j’ai joui de nombreux bienfaits de la part du Seigneur. Le Seigneur est clairement nommé Jésus, mais maintenant vous dites que le Seigneur prononce des paroles sous le nom de Dieu Tout-Puissant. Qu’en est-il exactement ? Si j’accepte le nom de Dieu Tout-Puissant, est-ce que je ne trahis pas le Seigneur Jésus ? »

Le frère Yang m’a répondu avec calme : « Ma sœur, il est parfaitement normal que nous soyons incapables d’accepter immédiatement le fait que le Seigneur accomplisse une nouvelle œuvre sous le nom de Dieu Tout-Puissant. Cela s’explique par notre manque de clarté sur l’aspect de la vérité qui concerne le nom de Dieu. Réfléchissons : durant l’ère de la Loi, le nom de Dieu était Yahvé, mais ensuite Son nom a changé et est devenu Jésus à l’ère de la Grâce. Accepter le nom de Jésus, est-ce trahir le Dieu Yahvé ? »

Surprise par les paroles du frère Yang, j’ai vite répondu : « Bien sûr que non. Le Seigneur Jésus et Yahvé, c’est le même Dieu. »

Le frère Yang a souri et m’a dit : « Ma sœur, puisque Yahvé et Jésus sont le même Dieu, pourquoi Yahvé a-t-Il changé Son nom en Jésus ? Après avoir prié le Seigneur pendant des décennies, savons-nous pourquoi Il s’appelle Jésus ? Connaissons-nous le mystère qui se cache derrière le nom de Dieu ? »

Je n’ai rien dit, mais j’ai pensé en moi-même : « Où puis-je m’instruire sur ce mystère ? »

Comme je ne disais rien, le frère Yang a pris son téléphone et a trouvé deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant qu’il m’a invitée à lire.

La signification des noms de Dieu Yahvé et Jésus

J’ai lu ces paroles de Dieu Tout-Puissant : « Pourquoi l’Éternel et Jésus sont-Ils un alors qu’Ils ont des noms différents dans différentes ères ? N’est-ce pas parce que les ères de Leur œuvre sont différentes ? Un seul nom pourrait-il représenter Dieu dans Sa totalité ? Donc, Dieu doit avoir un nom différent pour une ère différente et doit utiliser ce nom pour changer et représenter l’ère, car aucun nom ne peut représenter pleinement Dieu Lui-même et chaque nom ne peut que représenter l’aspect temporel du tempérament de Dieu pendant une ère donnée ; tout ce qu’il doit faire, c’est de représenter Son œuvre. Par conséquent, Dieu peut choisir le nom qui convient à Son tempérament pour représenter l’ensemble de l’ère. » « “L’Éternel” est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et cela signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme. Cela signifie le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. “Jésus” est Emmanuel, et cela signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce et représente l’ère de la Grâce, et ne peut représenter qu’une partie du plan de gestion. [...] Dans chaque ère et chaque étape d’œuvre, Mon nom n’est pas sans fondement, mais a une signification représentative : chaque nom représente une ère. »

La foi catholique connaissez-vous le mystère du nom de Dieu

Le frère Yang a expliqué : « Les paroles de Dieu Tout-Puissant nous indiquent que le nom par lequel on appelle Dieu à chaque ère est toujours chargé de sens : il représente l’œuvre que Dieu accomplit et le tempérament que Dieu exprime durant cette ère. Nous savons tous qu’au début les hommes ne savaient rien : ils ne savaient pas comment vivre, comment interagir entre eux, ni comment vénérer et exalter Dieu. Alors, sous le nom de Yahvé, Dieu a commencé Son œuvre durant l’ère de la Loi conformément aux besoins de l’humanité. Le tempérament qu’Il a exprimé était un tempérament de miséricorde, de malédiction, de majesté et de courroux. Dieu s’est servi de Moïse pour proclamer Ses lois et Ses commandements, pour qu’ils sachent que c’était Dieu qui avait créé les cieux, la terre et toutes les choses, qu’ils sachent comment ils devaient accomplir des sacrifices et vénérer Dieu, ce qu’étaient le bien et le mal, etc. Ceux qui enfreignaient la loi étaient tués par lapidation ou brûlés par le feu du ciel, tandis que ceux qui respectaient la loi obtenaient la miséricorde et les bénédictions de Dieu. Dieu a normalisé leur conduite et les a guidés pour que leur vie soit empreinte d’ordre et de régularité. Au cours de la dernière période de l’ère de la Loi, les hommes ont été de plus en plus corrompus par Satan et ils sont devenus incapables d’observer les lois et les commandements, si bien qu’ils étaient en danger d’être exécutés par la loi. Il a fallu que Dieu se fasse chair afin de servir de sacrifice pour les péchés des hommes et de porter les péchés des hommes, pour que les hommes soient dignes de venir devant Dieu. C’est pourquoi Dieu a accompli une étape de l’œuvre de rédemption de l’humanité sous le nom de Jésus, a exprimé un tempérament de miséricorde et d’amour, a ouvert la voie de la repentance, a appris à l’homme à être tolérant et patient et à aimer ses ennemis, etc. Il a aussi guéri les malades, chassé les démons et dispensé à l’humanité une grâce abondante. Pour finir, le Seigneur Jésus a été crucifié et a terminé Son œuvre de rédemption, et dans la mesure où nous acceptions Son œuvre de rédemption et priions en Son nom, nous pouvions être pardonnés et profiter de la paix et de la joie qui viennent de Dieu. Sur la base des deux étapes précédentes de Son œuvre, nous pouvons voir que Dieu prend des noms différents durant les différentes ères, selon les exigences de Son œuvre et les besoins de l’humanité corrompue. Ainsi nous pouvons accéder à une meilleure compréhension de Dieu, et nous ne délimiterons pas ce que Dieu a et est. »

Ayant écouté la parole de Dieu Tout-Puissant et la communication du frère Yang, j’ai soudain réalisé : « Alors le nom que Dieu prend est en fonction des exigences de Son œuvre et des besoins de l’humanité corrompue ! Quel que soit le nom qu’Il prend durant une ère, tous ces noms représentent Son œuvre et Son tempérament durant cette ère et ils sont tous chargés de sens. Je crois en Dieu depuis toutes ces années et je prie le Seigneur chaque jour, mais je n’avais jamais su la signification profonde qu’il y avait dans Son nom. Et dans le passé, je n’avais jamais compris pourquoi le tempérament de Yahvé était si majestueux durant l’ère de la Loi, pourquoi ceux qui violaient la loi étaient incinérés et damnés, tandis que le Seigneur Jésus était plein de miséricorde et d’amour pour les gens et demandait que l’on pardonne soixante-dix fois sept fois. Il s’avère que c’est parce que l’œuvre était différente et que les tempéraments que Dieu exprimait étaient également différents. Là sont les intentions bienveillantes de Dieu de sauver l’humanité ! »

Le livre de l’Apocalypse a annoncé que Dieu aurait un nouveau nom

Le frère Yang a poursuivi : « Dieu veut nous sauver entièrement de l’étreinte de Satan et nous amener dans le royaume, mais l’œuvre de rédemption que le Seigneur Jésus a accomplie à l’ère de la Grâce consistait seulement à pardonner nos péchés. Notre nature pécheresse reste profondément ancrée en nous, si bien que nous ne pouvons encore pas nous empêcher de nous rebeller contre le Seigneur et de Lui résister. Nous sommes pris dans un cercle vicieux de péché et de confession : nous ne sommes pas encore aptes à entrer au royaume des cieux. C’est pourquoi Dieu Tout-Puissant des derniers jours a accompli une autre étape de l’œuvre du jugement en se fondant sur l’œuvre du Seigneur Jésus pour transformer et purifier nos tempéraments corrompus. Cela nous permet de nous débarrasser entièrement des liens du péché et de devenir des gens qui obéissent et aiment Dieu véritablement, qui soient dignes d’entrer dans le royaume de Dieu et de vivre avec Dieu pour toujours. Ma sœur, Dieu a pris le nom de Yahvé durant l’ère de la Loi et de Jésus durant l’ère de la Grâce : Dieu a différents noms à différentes époques. Crois-tu que lorsque Dieu reviendra dans les derniers jours, Il utilisera toujours le nom de Jésus pour représenter Sa nouvelle œuvre ? »

J’ai répondu spontanément : « Probablement pas. »

Le frère Yang a souri et a continué : « En effet. Il y a une nouvelle œuvre dans une nouvelle ère, donc Dieu prend un nom qui est représentatif de cette ère. Il représente et change l’ère avec Ses noms. Lisons l’Apocalypse de Saint Jean 3, 12. »

J’ai ouvert précipitamment la Bible et j’ai lu ce verset : « Celui qui vaincra, j’en ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; et j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem, qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. »

Le frère Yang a expliqué : « Ce verset indique clairement que Dieu aura un nouveau nom dans les derniers jours. Puisque c’est un nouveau nom, ce ne doit plus être Jésus. Alors quel sera le nouveau nom du Seigneur quand Il reviendra ? Lisons l’Apocalypse de Saint Jean 1, 8 : “‘Je suis l’alpha et l’oméga’ [le commencement et la fin], dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant.” »

En entendant cela, j’ai eu une prise de conscience soudaine : « Ouah, le nouveau nom de Dieu, Dieu Tout-Puissant, est vraiment écrit ici. J’ai beaucoup lu la Bible, mais je n’avais jamais fait attention à ce verset. En fait, je pensais être une croyante fervente, mais il s’avère qu’il y a encore beaucoup de choses que je ne connais pas. »

La Signification du fait que Dieu prenne le nom de « Dieu Tout-Puissant » dans les derniers jours

Mme Fang a alors pris la parole : « Le prophéties du livre de l’Apocalypse nous indiquent que le nouveau nom de Dieu dans les derniers jours est le Tout-Puissant, c’est-à-dire Dieu Tout-Puissant. Alors, savons-nous pourquoi Dieu prend le nom de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours ? Quelle est la signification de ce nom ? Lisons deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. » Mme Fang a ouvert le livre des paroles de Dieu Tout-Puissant et a lu : « L’œuvre de Dieu dans toute Sa gestion est parfaitement claire : l’ère de la Grâce est l’ère de la Grâce et les derniers jours sont les derniers jours. Il existe des différences distinctes entre chaque ère, car dans chaque ère Dieu accomplit une œuvre qui représente cette ère. Pour la réalisation de l’œuvre des derniers jours, il faut le feu, le jugement, le châtiment, la colère et la destruction pour mener l’ère à sa fin. [...] Par conséquent, durant l’ère de la Loi, l’Éternel était le nom de Dieu, et durant l’ère de la Grâce, le nom de Jésus représentait Dieu. Durant les derniers jours, Son nom est Dieu Tout-Puissant : le Tout-Puissant, qui utilise Sa puissance pour guider l’homme, conquérir l’homme, gagner l’homme et, à la fin, conclure l’ère. » « J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur parce qu’ils M’aimaient et Me respectaient. Mais aujourd’hui, Je ne suis pas l’Éternel ou Jésus que les gens connaissaient dans le passé — Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève aux extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament, et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. [...]J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, et que Je suis le Soleil brûlant et la flamme vive. C’est pour que tous M’adorent, le seul vrai Dieu, et pour qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur — Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, la terre et les mers. »

Mme Fang a continué ainsi sa communication : « Nous les humains, nous avons été très profondément corrompus par Satan ; nous présentons des tempéraments corrompus comme l’arrogance et la suffisance, la malhonnêteté et la ruse, l’égoïsme et l’indignité, la malfaisance et la cupidité. Nous nous rebellons contre Dieu et Lui résistons à la moindre occasion. Afin de changer nos tempéraments corrompus et de nous sauver entièrement de l’influence de Satan, Dieu a entrepris l’œuvre du jugement de l’ère du Règne sous le nom de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours. Il s’est manifesté devant nous dans Son tempérament de justice, de majesté et de courroux, Il a dévoilé la vérité de notre corruption par Satan en prononçant des paroles, tout en nous indiquant la voie pour que nous changions nos tempéraments. En subissant le jugement et le châtiment de Dieu, nous pouvons connaître notre propre nature et notre propre essence et nous rendre compte à quel point nous sommes corrompus par Satan et nous manquons foncièrement de qualités humaines. Nous pouvons aussi accéder à une certaine compréhension du tempérament juste de Dieu qui ne tolérera aucune offense de la part des humains, et voir le tempérament réel et vivant de Dieu. Quand nous sommes faibles et négatifs, les paroles de Dieu nous réconfortent et nous soutiennent ; quand nous sommes rebelles et résistons à Dieu, Ses paroles nous jugent, et Il organise l’environnement, les personnes, les événements et les choses de manière à nous émonder et à nous traiter. En faisant plusieurs fois l’expérience de jugement et de châtiment de Dieu, nous accédons à une véritable compréhension de nos propres tempéraments corrompus ; nous nous haïssons et nous éprouvons du remords au fond de nous, nous développons un cœur de révérence envers Dieu, et nous sommes de plus en plus disposés à renoncer à la chair et à mettre en pratique les paroles de Dieu. Alors, nos tempéraments corrompus sont progressivement purgés. Finalement, Dieu veut que nous nous rendions compte que non seulement Il a créé l’humanité, Il peut édicter des lois pour guider l’existence des hommes sur terre et être crucifié pour racheter nos péchés, mais qu’Il peut aussi prononcer des paroles pour purifier nos péchés et nous sauver entièrement des forces obscures de Satan. C’est pourquoi le fait que Dieu prenne le nom de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours est si chargé de signification ! En fait, autant le nom de Dieu peut changer, autant Son essence ne change pas, Son identité et Son statut non plus : au ciel et sur terre, il n’y a que ce Dieu unique et vrai. Accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours n’est pas trahir le Seigneur Jésus, c’est suivre les pas de l’Agneau. Mais parce que nous ne reconnaissons pas l’œuvre de Dieu et ne comprenons pas ce que signifie le fait qu’Il change de nom à différentes époques, nous nous fions à nos propres idées préconçues, et nous croyons que si Dieu qui est revenu dans les derniers jours n’est pas appelé Jésus, alors Il n’est pas Dieu, et qu’accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours revient à trahir le Seigneur Jésus. C’est une vision vraiment insensée, absurde. Ce n’est pas du tout conforme au dessein du Seigneur Jésus. Si nous continuons à nous en tenir à cette idée, nous allons fermer la porte au Seigneur Jésus qui est déjà venu, et nous serons des gens qui espèrent la venue du Seigneur mais qui Lui résistent, des gens qui trahissent le Seigneur ! »

Ces propos de Mme Fang ont été comme une épée dans mon cœur : Dieu est le Dieu sage et tout-puissant, mais moi, misérable petite créature, je me faisais des idées sur le nom de Dieu. Quelle arrogance ! Mais j’ai aussi rendu grâces à Dieu d’avoir pris conscience, en lisant les paroles de Dieu et en écoutant la communication du frère et de la sœur, de l’importance du nom de Dieu Tout-Puissant. Cela m’a permis aussi d’accéder à une meilleure compréhension de Dieu. Commencer une nouvelle ère, terminer une ère, être le sacrifice pour les péchés des hommes, et juger et châtier les tempéraments corrompus des hommes, ce sont là autant d’intentions de Dieu sous différents noms à différentes ères. Ce n’est que de cette manière que notre compréhension de Dieu peut devenir plus complète et plus correcte.

Au cours des deux semaines qui ont suivi, j’ai dévoré avec avidité l’intégralité du livre Le rouleau ouvert par l’Agneau. En lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant, j’ai compris que le Dieu Yahvé à l’ère de la Loi a donné des orientations pour la vie des hommes sur terre, que le Seigneur Jésus a été crucifié pour nous racheter de nos péchés à l’ère de la Grâce, et que Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours a prononcé des paroles du jugement et du châtiment pour purger nos tempéraments corrompus, pour finalement nous permettre de nous débarrasser complètement de notre corruption et d’être gagnés par Dieu. Chaque nouvelle étape de l’œuvre de Dieu repose sur l’étape précédente de l’œuvre : chacune des trois étapes a constitué une élévation progressive, et même si les ères ne sont pas les mêmes et si les noms de Dieu ne sont pas les mêmes, tout est accompli par un seul Dieu, du début à la fin. En comprenant le dessein de Dieu de nous sauver et la signification des noms de Dieu, j’ai réalisé qu’en acceptant le nouveau nom de Dieu on ne Le trahissait pas, mais on accueillait Son retour. À l’issue d’une période de recherche et d’enquête, j’ai accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours, et je suis les pas de l’Agneau. Grâces soient rendues à la direction de Dieu !

Auteur : Jingwei, Japon

Recommandé :

Film chrétien en français « Le nom de Dieu a changé ?! » Découvrez le mystère des noms de Dieu

J’ai compris le mystère des noms de Dieu à travers une réunion

Comment le Seigneur apparaîtra-t-Il à l’homme quand Il reviendra ?

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Retour à Dieu

Retour à Dieu

Retour à Dieu

La rubrique « Retour à Dieu » partage l’expérience des chrétiens de différents pays qui suivent les pas de l’Agneau sous la direction du Saint-Esprit et accueillent le retour du Seigneur Jésus.

La foi chrétienne : Qui dit croyance ne dit pas vraie foi en Dieu

Pour ce qui est de ma croyance en Dieu, ce sont vraiment les arrangements de Dieu, judicieux et merveilleux. Je suis venue en Amérique en juin 2013, et j’ai trouvé plusieurs emplois consistant à …

11 janvier 2019 7 min de lecture
La foi chrétienne : Qui dit croyance ne dit pas vraie foi en Dieu

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?