Le Mystère des différents noms de Dieu: Ma Quête m’a amené à rencontrer le Seigneur

Note de l’éditeur: Il est écrit dans Actes 4:12 du Nouveau Testament : « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Sur la base de ce verset des Écritures, de nombreux chrétiens croient qu’ils ne peuvent être sauvés qu’en se fiant au nom du Seigneur Jésus, et pourtant, il est dit dans le livre d’Isaïe 43:11 de l’Ancien Testament : « C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur. » Le nom Éternel et le nom Jésus sont tous deux des noms de Dieu, mais par quel nom pouvons-nous obtenir le salut de Dieu ? Pourquoi Dieu s’appelait-il l’Éternel à l’ère de la Loi mais Jésus à l’ère de la Grâce ? Comme Dieu a changé Son nom d’« Éternel » en « Jésus », est-ce que Dieu changera encore de nom quand Il reviendra dans les derniers jours ? Quels mystères cache le nom de Dieu ?

Rester vigilants

J’ai commencé à croire au Seigneur Jésus à l’âge de 15 ans. En lisant la Bible lors de réunions, j’ai compris que le Seigneur Jésus avait été crucifié pour notre rédemption à tous. Il est notre Sauveur. Tant que nous gardions comme repère le nom du Seigneur Jésus et que nous suivions Son chemin, nous pouvions être sauvés, car il est dit dans la Bible qu’ « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes des Apôtres 4:12). À partir de ce moment-là, j’ai servi et me suis dépensée pour le Seigneur, ce que je faisais avec beaucoup d’enthousiasme. Plus de 10 ans se sont écoulés sans que je m’en rende compte, j’ai constatais aujourd’hui que les catastrophes étaient de plus en plus grave, que le chaos régnait sur terre et que des guerres étaient sur le point de se déclencher. Les prophéties sur le retour du Seigneur étaient apparemment en train de s’accomplir et les prédicateurs de l’église nous disaient souvent que les derniers jours étaient arrivés, que les jours du Seigneur étaient proches et que nous devions rester vigilants et préparer une bonne réserve d’huile pour nos lampes. J’ai donc continué à servir et j’étais sobres, et vigilante à prier, espérant pouvoir un jour accueillir le retour du Seigneur.

Le Seigneur est-Il vraiment revenu ?

En août 2017, j’ai rencontré Frère Wang et Sœur Liu sur Internet et nous avons commencé à échanger sur nos connaissances des Écritures en ligne. Sœur Liu utilisait souvent des exemples et des histoires pour nous guider dans la compréhension de la Bible. Grâce à son échange, j’ai compris comment croire pour être approuvé par Dieu, comment faire entendre mes prières, comment lire la Bible pour mieux comprendre les paroles du Seigneur, etc. L’échange de Sœur Liu était clair et instructif. Cela m’a permis de recevoir beaucoup provision.

Un jour, alors que nous nous étions connectés juste un moment, Sœur Liu s’exclama joyeusement : « J’ai de bonnes nouvelles à vous annoncer ! Le Seigneur Jésus est déjà revenu ! Il est revenu cette fois principalement pour accomplir l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu en exprimant Ses paroles pour juger et purifier l’homme. C’est la dernière étape de l’œuvre du salut de l’homme, et c’est l’œuvre qui mettra fin à cet ère. Ceci accomplit la prophétie de la Bible : “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17). Nous ne serons sauvés que si nous acceptons la nouvelle œuvre du Seigneur… » En l’entendant parler, je suis restée abasourdie et je n’osais pas y croire. Je me suis dit : « Le Seigneur Jésus est-Il revenu ? Comment se fait-il que je n’aie jamais entendu cela ? Le pasteur et l’ancien n’ont pas prêché que le Seigneur était revenu. Alors est-ce vrai ? Si par erreur je me trompais à ce sujet, pourrais-je perdre le salut du Seigneur ? » Dans les jours qui ont suivi, je suis restée sur mes gardes concernant Sœur Liu.

Ensuite, j’ai regardé la bande-annonce d’un film chrétien sur Facebook, intitulé « Qui crucifie Dieu à nouveau ». Dans le film, une sœur chrétienne dit que l’Éclair Oriental témoigne du retour du Seigneur et dit qu’Il est Dieu Tout-Puissant incarné. Mais un pasteur dans le film dit que c’est absolument impossible… En regardant le film, je me suis instantanément rappelée que notre pasteur nous avait demandé à plusieurs reprises de ne pas nous approcher de l’Éclair Oriental. À ce moment-là, j’étais un peu surprise et je me suis dit : Sœur Liu a dit que le Seigneur Jésus était déjà revenu et les paroles qu’elle lisait étaient très similaires aux paroles de Dieu Tout-Puissant dans le film. Apparemment, le Seigneur Jésus revenu est probablement Dieu Tout-Puissant dont témoigne l’Éclair Oriental. À cette pensée, j’ai commencé à encore plus me méfier de Sœur Liu. Ensuite, le film a expliqué la raison pour laquelle les pasteurs et les anciens condamnent l’Éclair Oriental. Après avoir lu la parole de Dieu Tout-Puissant, de nombreux frères et sœurs de l’église ont été convaincus par cette parole, ont reconnu la voix de Dieu et, l’un après l’autre, ont accepté l’Éclair Oriental. Les pasteurs et les anciens voient que leurs croyants les quittent petit à petit, que personne ne leur fait plus de dons, que personne ne les vénère ni ne les suit plus, alors ils jugent et condamnent l’Éclair Oriental, colportent des rumeurs avec le PCC, et dénoncent même les prédicateurs de l’Éclair Oriental à la police pour qu’ils se fassent arrêter. De plus, dans le film, des frères et des sœurs ont lu certaines paroles de Dieu Tout-Puissant et, quand je les ai entendues, j’ai compris qu’elles étaient pleines d’autorité et de pouvoir et qu’elles ne pouvaient pas être de simples paroles qu’un être humain aurait prononcées. Mon cœur était en conflit : « Dieu Tout-Puissant est-Il vraiment le retour du Seigneur Jésus ? Mais il est clairement dit dans Actes 4 :12 que c’est seulement en faisant confiance au nom du Seigneur Jésus que nous pouvons être sauvés. Pourquoi l’Éclair Oriental témoigne-t-il du retour du Seigneur Jésus sous un nouveau nom, Dieu Tout-Puissant ? » Je ne savais pas qui croire, alors je me suis dit : « La seconde venue du Seigneur est un grand événement, après tout, et il faut que j’enquête avec prudence. Je vais continuer à chercher et je pourrai poser mes questions à Sœur Liu lors de la réunion de ce soir. » J’ai donc envoyé le film à Frère Wang, lui disant de faire preuve de prudence au sujet du retour du Seigneur, puis j’ai aussi envoyé le film à sœur Liu.

Révéler la vraie signification « Il n’y a de salut en aucun autre » dans les Écritures.

Lors de notre réunion ce soir-là, j’ai demandé : « Il est dit dans la Bible qu’“Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés” (Actes des Apôtres 4:12). Nous ne pouvons être sauvés qu’en gardant le nom du Seigneur Jésus comme repère et seul le Seigneur Jésus peut nous sauver. Pourquoi témoignez-vous de Dieu Tout-Puissant ? N’est-ce pas trahir le Seigneur Jésus ? »

En souriant, Sœur Liu a répondu : « Ma sœur, nous ne pouvons pas comprendre la signification des Écritures si nous ne les lisons que de manière littérale. Regardez, il est aussi dit dans la Bible : “C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur” (Esaïe 43:11). Il est dit qu’à part l’Éternel, personne d’autre ne peut être notre Sauveur. Alors dites-moi, devrions-nous croire à l’Éternel ou au Seigneur Jésus ? Qui peut vraiment nous sauver ? »

À ces mots, je n’ai su quoi répondre. En réfléchissant aux paroles de Sœur Liu, je me suis dit : c’est vrai. L’Éternel et le Seigneur Jésus sont un seul et même Dieu. Si seul le Seigneur Jésus pouvait nous sauver, alors comment expliquer les paroles « C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur » (Esaïe 43:11) ? Ces deux versets des Écritures n’étaient pas aussi simples qu’ils me paraissaient.

Sœur Liu a ensuite ajouté : « Lorsque Dieu a œuvré à l’ère de la Loi, son nom était l’Éternel. Les gens de cette ère ne pouvaient obtenir les soins et la protection de Dieu qu’en acceptant la direction de l’Éternel, en adorant l’Éternel, en suivant le chemin de l’Éternel et en se comportant de manière conforme aux exigences de Dieu. Par conséquent, à l’époque, les gens n’avaient le droit d’adorer qu’un seul Dieu, l’Éternel. C’est pourquoi l’Éternel a dit : “Et hors moi il n’y a point de sauveur”. Mais lorsque Dieu a débuté une nouvelle œuvre, Son nom a alors changé et ce n’est qu’en acceptant le nouveau nom de Dieu et en priant en Son nouveau nom que nous pourrons obtenir les louanges de Dieu. Comme à l’ère de la Grâce, le nom de Dieu n’était plus l’Éternel, mais est devenu Jésus, nous devions tous accepter le nom de Jésus et prier le Seigneur Jésus pour que nos péchés soient pardonnés et que nous puissions recevoir une grâce abondante, la paix et la joie offertes par le Seigneur. Si nous avions continué à nous adresser à l’Éternel dans nos prières à Dieu et avions refusé d’accepter le nom de Jésus, nous aurions été incapables de recevoir la direction de Dieu et le pardon du Seigneur Jésus. Donc, “Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.” cela signifie que, pendant l’ère de la Grâce, les gens ne pouvaient être sauvés qu’en acceptant le nom de Jésus. Bien que nous ayons accepté la rédemption du Seigneur Jésus et que nos péchés aient été pardonnés, nos natures pécheresses et sataniques n’ont pas résolu, nos tempéraments corrompus sont restés profondément enracinées en nous et nous continuons de pécher et de résister à Dieu, par exemple en étant arrogants et vaniteux, égoïstes, méprisables et trompeurs, avares et diaboliques, etc. Par exemple, lorsque nous sommes face à des choses qui ne nous conviennent pas, nous révélons souvent notre sang chaud. Quand un de nos collaborateurs réussit mieux que nous, nous le jalousons. Afin de protéger nos intérêts personnels, nous exagérons souvent trop notre discours, et nous mentons et essayons de tromper les autres, etc. Nous continuons à vivre dans un schéma de péché et de confession, sans mettre en pratique les paroles du Seigneur. Nous ne pouvons donc pas être enlevés dans le royaume des cieux. Comme Dieu est saint, les personnes souillées ne sont pas qualifiées pour voir Son visage. Tout comme il est dit dans la Bible : “Vous serez saints, car je suis saint” (Lévitique 11:45). Dans les derniers jours, afin de nous libérer totalement du péché, Dieu s’est fait chair pour exprimer des paroles et accomplir une étape de l’œuvre dans laquelle l’homme est jugé, châtié et purifié. Lorsque Dieu débute une nouvelle œuvre, Son nom change en Dieu Tout-Puissant, et ce n’est qu’en suivant de près les traces de l’Agneau et en acceptant le nouveau nom de Dieu que nous pourrons obtenir le salut et avoir l’espoir d’obtenir le salut de Dieu et d’entrer dans le royaume des cieux. »

Ce n’est qu’après avoir écouté son échange que j’ai compris le vrai sens de « il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » comme il est dit dans la Bible. Il s’avère que ces paroles se réfèrent à l’ère de la Grâce et que nous ne pourrons être pardonnés de nos péchés que si nous acceptons le nom du Seigneur. Il n’est pas dit que Dieu ne peut s’appeler que Jésus. Mais je ne comprenais toujours pas pourquoi le nom du Seigneur Jésus allait devenir Dieu Tout-Puissant à Son retour. Est-ce que cela avait une base biblique ?

Dévoiler le mystère du nom de Dieu

Sœur Liu a ensuite dit : « En ce qui concerne le nouveau nom de Dieu, cela a été prophétisé il y a longtemps. Par exemple, il est dit dans l’Apocalypse 3:12 : “Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau” (Apocalypse 3:12). Et il est dit dans l’Apocalypse 1:8 : “Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant.” Ces deux versets des Écritures prophétisent clairement que, dans les derniers jours, Dieu aura un autre nouveau nom, celui du Tout-Puissant, c’est-à-dire Dieu Tout-Puissant. Pourquoi Dieu souhaite-Il prendre le nom de Dieu Tout-Puissant à Son retour ? En réalité, les noms que Dieu prend à chaque ère ne sont pas choisis arbitrairement, mais ils ont chacun une signification. Lisons ce que les paroles de Dieu disent à ce sujet. »

Sœur Liu nous a envoyé un passage des paroles de Dieu : « “Éternel” est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et cela signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme. Cela signifie le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. “Jésus” est Emmanuel, et cela signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce et représente l’ère de la Grâce, et ne peut représenter qu’une partie du plan de gestion. […] Le nom de Jésus existait pour permettre aux gens de l’ère de la Grâce de renaître et d’être sauvés, et c’est un nom particulier pour la rédemption de l’humanité tout entière. Ainsi, le nom de Jésus représente l’œuvre de la rédemption, et désigne l’ère de la Grâce. Le nom l’Éternel est un nom particulier pour le peuple d’Israël qui a vécu sous la loi. Dans chaque ère et chaque étape d’œuvre, Mon nom n’est pas sans fondement, mais a une signification représentative : chaque nom représente une ère. […] Et ainsi, quand l’ère finale – l’ère des derniers jours – arrive, Mon nom change encore. Je ne dois pas être appelé l’Éternel, ou Jésus, et encore moins le Messie, mais Je dois être appelé le grand Dieu Tout-Puissant Lui-même, et sous ce nom Je mets un terme à toute l’ère. […] Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a jamais vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme au cours des derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et le feu ardent, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. […] J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, et que Je suis le Soleil brûlant et la flamme vive. C’est pour que tous M’adorent, le seul vrai Dieu, et pour qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur – Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, la terre et les mers. »

Sœur Liu a poursuivi son échange en disant : « Dieu prend un nom différent à chaque ère pour représenter l’œuvre qu’Il accomplit et le tempérament qu’Il exprime à cet ère. Le nom de “l’Éternel” représente l’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi et Son tempérament majestueux, courroucé et miséricordieux. À l’époque, Dieu a pris le nom de l’Éternel pour débuter l’œuvre de l’ère de la Loi. Il a guidé les premiers-nés de l’humanité dans leur vie sur terre et a utilisé Moïse pour proclamer Ses lois à suivre. À la fin de l’ère de la Loi, comme les hommes devenaient de plus en plus corrompus par Satan, ils ne pouvaient plus respecter les lois et les commandements. Plus aucun sacrifice d’expiation pouvait expier leurs péchés, et tous étaient confrontés au danger d’être condamnés à mort pour avoir enfreint les lois. Dieu ne pouvait pas supporter de voir les hommes qu’il avait créés en train de se détruire, c’est pourquoi Il a accompli une étape de l’œuvre de rédemption au nom de “Jésus”, a exprimé Son tempérament aimant et miséricordieux, a montré le chemin du repentir, a guéri les malades, a chassé les mauvais esprits et a donné Sa grâce sans limites à l’homme. Ainsi, le nom “Jésus” représentait le tempérament de Dieu tel qu’il était exprimé à l’ère de la Grâce, ainsi que l’œuvre qu’Il a accompli à cet ère. Dans les derniers jours, Dieu prend le nom de “Dieu Tout-Puissant” pour débuter l’œuvre de l’ère du Règne, sur les bases de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. En exprimant Son tempérament juste et majestueux, Dieu prononce Ses paroles pour juger et purifier nos tempéraments corrompus, pour nous sauver du domaine de Satan et pour nous conduire vers une belle destination. En même temps, Il séparera les hommes suivant leur nature, punira les méchants et récompensera les bons, et achèvera l’œuvre de gestion qu’Il aura entrepris pour sauver l’homme. Ainsi, dans les derniers jours, Dieu prend le nom de “Dieu Tout-Puissant” pour représenter l’œuvre qu’Il accomplit et le tempérament qu’Il exprime. Enfin, Dieu montrera à tous qu’Il ​​peut non seulement être un sacrifice d’expiation permettant aux hommes de pardonner leurs péchés, mais également modifier et purifier les tempéraments de l’homme et purifier l’homme de sa nature pécheresse. Il est le premier et Il est le dernier, et personne ne peut prendre la mesure de Sa grandeur, Ses actes, Sa sagesse et Sa toute-puissance. Voici pourquoi Dieu change de nom à chaque ère. »

En ayant écoute l’échange de Sœur Liu, je me suis sentie vibrer de l’intérieur. J’avais l’impression qu’une fenêtre s’était ouverte dans mon cœur et que la lumière y pénétrait. Avant, je connaissais seulement le nom de l’Éternel à l’ère de la Loi et de Jésus à l’ère de la Grâce pour désigner Dieu. Ce que je ne savais pas, c’était pourquoi Dieu S’était appelé ainsi. Aujourd’hui, j’avais enfin compris : le nom que Dieu prend à chaque ère a une signification. Chaque nom en lien avec l’œuvre que Dieu accomplit et au tempérament qu’Il exprime durant cet ère. Par conséquent, le nom de « Dieu Tout-Puissant » dans les derniers jours est également lié à Son œuvre de jugement et à Son tempérament juste et majestueux. Si Dieu s’appelait encore Jésus et exprimait Son tempérament compatissant et aimant, Son œuvre ne pourrait alors rester qu’au stade de la rédemption. Nous continuerions de vivre dans le schéma du péché et de la confession, et nous serions incapables de nous libérer des liens et des contraintes du péché. À ce moment-là, j’ai réalisé que mes connaissances étaient vraiment limitées et que je ne devais pas refuser de chercher l’œuvre de Dieu Tout-Puissant sous prétexte que le nom de Dieu avait changé, car je risquais de perdre le salut de Dieu.

Sœur Liu poursuivit dans son échange : « Bien que Dieu utilise des noms différents selon les ères et que Son œuvre soit différente, les œuvres de l’ère de la Loi, de l’ère de la Grâce et de l’ère du Règne sont toutes accomplies par un seul Dieu. L’Éternel, le Seigneur Jésus et Dieu Tout-Puissant sont un seul et même Esprit. Comme Dieu Tout-Puissant a dit : “De l’œuvre de l’Éternel à celle de Jésus et de l’œuvre de Jésus à celle de l’étape actuelle, ces trois étapes couvrent toute la portée de la gestion de Dieu et tout cela est l’œuvre d’un seul Esprit. Depuis la création du monde, Dieu a toujours été à l’œuvre en gérant l’humanité. Il est le Commencement et la Fin, Il est le Premier et le Dernier et Il est Celui qui commence une ère et Celui qui amène l’ère à sa fin. Les trois étapes de l’œuvre, à différentes ères et en différents endroits, sont indéniablement l’œuvre d’un seul Esprit. Tous ceux qui séparent ces trois étapes s’opposent à Dieu. Maintenant, il t’incombe de comprendre que toute l’œuvre, de la première étape à aujourd’hui, est l’œuvre d’un seul Dieu, l’œuvre d’un seul Esprit. Cela ne fait aucun doute.” Nous pouvons comprendre grâce à la parole de Dieu que Dieu Tout-Puissant est l’Éternel qui a proclamé les lois pour guider l’homme tout au long de sa vie et est aussi le Seigneur Jésus qui a été crucifié pour racheter les péchés de l’homme à l’ère de la Grâce. Par conséquent, accepter le nom de Dieu Tout-Puissant ne signifie pas trahir le Seigneur Jésus. Au contraire, nous suivons les pas de l’Agneau comme des vierges sages, comme il est dit dans l’Apocalypse : “ils suivent l’agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’agneau” (Apocalypse 14:4). »

La raison pour laquelle les pasteurs n’acceptent pas l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et nous empêchent d’enquêter

Quand notre réunion prit fin, je sentis des émotions fortes en me remémorant les paroles de Dieu Tout-Puissant et l’échange de Sœur Liu. J’étais maintenant sûre que la parole de Dieu Tout-Puissant était bien la vérité et qu’il était très possible que Dieu Tout-Puissant soit le Seigneur Jésus, car seul Dieu Lui-même pouvait donner d’aussi claires explications sur le mystère de Son nom. Mais pourquoi les pasteurs n’ont-ils pas accepté, mais encore pire, nous ont-ils empêchés de chercher et d’accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant ? Peu après, j’ai posé cette question à sœur Liu en ligne.

Sœur Liu a continué son échange en disant : « Pour répondre à cette question, les paroles de Dieu Tout-Puissant sont très claires. Lisons d’abord un passage de la parole de Dieu. » Puis Sœur Liu m’a envoyé un passage de la parole de Dieu : « Voulez-vous savoir ce qui a poussé les pharisiens à s’opposer à Jésus ? Voulez-vous connaitre l’essence des pharisiens ? Ils étaient remplis de fantasmes sur le Messie. De plus, ils croyaient seulement que le Messie viendrait, mais ne cherchaient pas la vérité de la vie. Et ainsi, encore aujourd’hui, ils attendent encore le Messie, car ils n’ont aucune connaissance de la voie de la vie, et ne savent pas ce qui est le chemin de la vérité. Comment, dites-Moi, ces gens insensés, têtus et ignorants pourraient-ils obtenir la bénédiction de Dieu ? Comment pourraient-ils voir le Messie ? Ils se sont opposés à Jésus parce qu’ils ne connaissaient pas la direction de l’œuvre du Saint-Esprit, parce qu’ils ne connaissaient pas le chemin de la vérité dont Jésus a parlé et, en outre, parce qu’ils ne comprenaient pas le Messie. Et puisqu’ils n’avaient jamais vu le Messie et n’avaient jamais été en compagnie du Messie, ils ont commis l’erreur de rendre un hommage vide au nom du Messie tout en s’opposant à l’essence du Messie par tous les moyens. Ces pharisiens en essence étaient têtus, arrogants et n’obéissaient pas à la vérité. Le principe de leur croyance en Dieu est : quelle que soit la profondeur de Ta prédication, quelle que soit la hauteur de Ton autorité, Tu n’es Christ que si Tu es appelé le Messie. Ces opinions ne sont-elles pas absurdes et ridicules ? » Après avoir fini de lire, sœur Liu a continué à échanger : « Comme l’humanité a été corrompue par Satan, nous sommes tous arrogants, vaniteux et nous n’avons plus aucun respect pour Dieu. Quand l’œuvre de Dieu va à l’encontre de nos convictions, nous jugeons, condamnons et résistons à Dieu. Les chefs religieux et les pasteurs qui ont œuvré et prêché pendant de nombreuses années croient tout savoir de la Bible et pensent comprendre la théologie, devenant ainsi encore plus obstinés et arrogants et s’accrochant à leurs croyances et à leur imagination pour résister et condamner l’œuvre de Dieu. Tout comme à l’ère de la Grâce quand le Seigneur Jésus est venu accomplir Son œuvre, les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens s’accrochaient obstinément à la croyance et à l’imagination selon lesquelles “vous ne pouvez pas être le Christ si vous ne vous appelez pas le Messie”. Bien qu’ils aient vu le Seigneur Jésus accomplir de nombreux miracles et prononcer de nombreuses vérités, démontrant pleinement l’autorité et le pouvoir de Dieu, ils ne cherchèrent et n’enquêtèrent pas, mais continuèrent à férocement résister et condamner le Seigneur Jésus. Ils induisaient les gens en erreur et les empêchaient d’accepter l’œuvre de Jésus. Afin de préserver leurs positions et statuts, ainsi que de contrôler et de tromper les gens, ils ont même collaboré avec le gouvernement romain pour faire crucifier le Seigneur Jésus. Non seulement leur comportement ne méritait pas les louanges de l’Éternel, mais pire encore, ils avaient commis un crime odieux, et furent maudits et punis par Dieu. Les pharisiens étaient arrogants et vaniteux et ils s’accrochaient à leurs croyances erronées, et c’est ce qui les a amenés à résister à Dieu et à être maudits par Dieu. De même, le Seigneur Jésus est revenu dans les derniers jours sous le nom de “Dieu Tout-Puissant”. Dieu a débuté l’œuvre de l’ère du Règne. Des frères et des sœurs de toutes les confessions qui aiment la vérité et attendent la venue de Dieu ont reconnu la voix de Dieu dans la parole de Dieu et sont venus à Dieu. Cependant, les pasteurs et les anciens s’accrochent à leurs croyances et pensent encore que, lorsque le Seigneur reviendra, il s’appellera Jésus, sinon Il ne peut pas être Dieu. Ils jugent et condamnent sans scrupule l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, empêchent les chrétiens d’enquêter sur le vrai chemin, et dénoncent des prédicateurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant à la police pour qu’ils se fassent arrêter. Leur comportement est donc identique à celui des pharisiens de l’ère de la Loi, crucifiant Dieu une nouvelle fois. Le tempérament de Dieu ne tolère aucune offense, et ils finiront maudits par Dieu. Dans les derniers jours, Dieu accomplit l’œuvre de séparer les hommes suivant leur nature, séparer le bon grain de l’ivraie et les boucs des brebis. Dieu révélera la destinée de chaque personne, récompensera le bien et punira le mal. Ceux qui entendent la voix de Dieu, qui arrivent à se défaire de leurs fausses croyances et conceptions, qui acceptent le nom de Dieu Tout-Puissant et suivent le rythme de Son œuvre sont des vierges sages et auront la chance d’obtenir le salut Dieu et d’être conduits par Dieu vers une belle destination. À l’inverse, ceux qui entendent la voix de Dieu mais ne veulent pas renoncer à leurs croyances sur l’œuvre de Dieu et refusent d’accepter le nom de Dieu sont des vierges folles et seront révélés et abandonnés par Dieu. Nous devons apprendre des erreurs des pharisiens et ne pas nous accrocher à nos croyances erronées, au risque de manquer l’occasion d’accueillir le retour du Seigneur et de perdre le salut de Dieu dans les derniers jours. »

En entendant la parole de Dieu Tout-Puissant et l’échange de Sœur Liu, la confusion dans mon cœur a disparu et j’ai compris que la raison pour laquelle les pasteurs et les anciens du monde religieux n’acceptent pas et empêchent les croyants d’accepter l’œuvre de Dieu des derniers jours est qu’ils sont de nature arrogante, et qu’ils continuent de comparer l’œuvre de Dieu à leurs fausses croyances et imagination. Comme j’avais été endoctrinée par les pasteurs, je m’étais accrochée à mes croyances et mes conceptions sur le nom de Dieu et avais failli rater l’opportunité d’accueillir le retour du Seigneur. J’étais terrifiée, alors j’ai décidé de renoncer à mes croyances pour rechercher avec ferveur l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours.

Par la suite, j’ai assisté à des réunions avec des frères et des sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant. En lisant les paroles de Dieu, j’ai compris certaines vérités et certains mystères, tels que le mystère du nom de Dieu, les raisons pour lesquelles Dieu accomplit Son travail de gestion de l’humanité en trois étapes, la manière dont Dieu juge et purifie les hommes, ce qu’il adviendra des hommes et leur destination, etc. Je recevais beaucoup de provision. Mon cœur est maintenant certain que les paroles prononcées par Dieu Tout-Puissant sont la voix de Dieu, et j’ai accepté avec joie l’œuvre accomplie par Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et ai été enlevée devant le trône de Dieu. Merci mon Dieu de m’avoir choisie !

Épilogue : le Seigneur Jésus a dit : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! » (Matthieu 5:3). « Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira » (Matthieu 7:7). Les expériences de Sœur Ming’ai rappellent à tous les chrétiens qui souhaitent rapidement accueillir le retour du Seigneur, tout en restant vigilants et patients, de ne pas oublier de garder l’esprit ouvert pendant nos recherches. Chacun d’entre nous aura beaucoup de confusion quand nous examinerons le vrai chemin, mais ce n’est qu’en cherchant activement et en enquêtant que nous pourrons comprendre la vérité et accueillir le retour du Seigneur !

Ming’ai, Malaysia


En lire plus :

« L’Éternel », « Jésus ». Pourquoi le nom de Dieu est-il différent ?

Pourquoi le nom de Dieu change-t-il ?

Film chrétien en français « Le nom de Dieu a changé ?! » Découvrez le mystère des noms de Dieu

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP