Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Quelles sont exactement les pensees du seigneur Jesus derriere « cinq pains et deux poissons » ?

Il y a un récit dans la Bible, « Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit : Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pou…

1 July 2018

Il y a un récit dans la Bible, « Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit : Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens ? Jésus dit : Faites-les asseoir. Il y avait dans ce lieu beaucoup d’herbe. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Jésus prit les pains, rendit grâces, et les distribua à ceux qui étaient assis ; il leur donna de même des poissons, autant qu’ils en voulurent. Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde. Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restèrent des cinq pains d’orge, après que tous eurent mangé » (Jean 6 : 8-13)

A chaque fois que je lis ce passage à propos de la façon dont le Seigneur Jésus a nourri cinq mille hommes avec seulement cinq miches de pain et deux poissons, je suis tellement éblouis et je peux affirmer au plus profond de mon cœur que le Seigneur Jésus est en effet le seul vrai Dieu qui pourvoit toutes choses et commande toute chose et Il est le seul Dieu qui est capable de sortir du néant. Je suis également persuadé que même s’il n’y avait pas de nourriture à ce moment-là, le Seigneur Jésus pouvait toujours accomplir ce miracle de nourrir ces cinq mille hommes, ou même plus, parce que rien n’est impossible à Dieu. Cette merveilleuse action du Seigneur Jésus est devenue le fondement de ma croyance et ma raison de Le suivre.

Plus tard, j’ai lu les paragraphes suivant qui m’ont mené à une croyance bien plus profonde et une connaissance de la pensée du Seigneur Jésus derrière le miracle de cinq pains et deux poissons.

Le texte disait, « D’abord, essayons de comprendre quel type de personnes étaient ces cinq mille. Étaient-ils ceux qui suivaient le Seigneur Jésus ? D’après les Écritures, nous savons qu’ils n’étaient pas ceux qui Le suivaient. Savaient-ils qui était le Seigneur Jésus ? Certainement pas ! Tout du moins, ils ne savaient pas que la personne debout devant eux était Christ, ou peut-être que quelques personnes connaissaient seulement Son nom et savaient quelque chose ou avaient entendu parler de choses qu’Il avait accomplies. Ils étaient simplement curieux de connaître le Seigneur Jésus à cause des histoires qu’on racontait, mais vous ne pouvez certainement pas dire qu’ils Le suivaient, encore moins qu’ils Le comprenaient. Quand le Seigneur Jésus vit ces cinq mille personnes, elles avaient faim et ne songeaient qu’à se rassasier ; c’est donc dans ce contexte que le Seigneur Jésus a satisfait leurs désirs. Quand Il a satisfait leurs désirs, qu’y avait-il dans Son cœur ? Quelle était Son attitude envers ces gens qui ne désiraient que rassasier leur faim ? À ce moment-là, les pensées du Seigneur Jésus et Son attitude avaient à voir avec le tempérament et l’essence de Dieu. Faisant face à ces cinq mille personnes au ventre vide et qui désiraient seulement manger un repas copieux, faisant face à ces gens pleins de curiosité et d’espoir à Son égard, le Seigneur Jésus a pensé uniquement à utiliser ce miracle pour leur accorder la grâce. Toutefois, Il n’a pas attisé Son espoir qu’ils commencent à Le suivre, car Il savait qu’ils voulaient avoir une partir du plaisir et manger à leur faim. Donc, Il tira le meilleur parti de ce qu’Il avait et utilisa cinq pains et deux poissons pour nourrir cinq mille personnes. Il ouvrit les yeux de ces gens qui appréciaient le spectacle, qui voulaient voir des miracles et ils virent de leurs propres yeux les choses que Dieu incarné pouvait accomplir. Bien que le Seigneur Jésus employât quelque chose de tangible pour satisfaire leur curiosité, Il savait déjà dans Son cœur que ces cinq mille personnes ne désiraient qu’un bon repas, aussi Il ne dit rien du tout et ne fit pas de sermon. Il les laissa simplement observer ce miracle. Il ne pouvait absolument pas traiter ces gens de la même façon qu’Il traitait Ses disciples qui Le suivaient vraiment, mais dans le cœur de Dieu, toutes les créatures étaient soumises à Son règne et Il permettrait à toute créature sous Ses yeux de jouir de la grâce de Dieu quand cela était nécessaire. Même si ces gens ne savaient pas qui Il était ou ne Le comprenaient pas, ou n’avaient aucune impression particulière de Lui ou de gratitude envers Lui, même après qu’ils eurent mangé les pains et les poissons, cela ne posait pas de problème à Dieu : Il offrit à ces personnes une opportunité merveilleuse de jouir de la grâce de Dieu. Certaines personnes disent que Dieu se base sur des principes pour ce qu’Il fait, qu’Il ne surveille ni ne protège les non-croyants et que surtout, Il ne leur permet pas de jouir de Sa grâce. Est-ce vraiment le cas ? Aux yeux de Dieu, tant qu’ils sont des créatures vivantes qu’Il a Lui-même créées, Il s’occupera d’eux et en prendra soin ; Il les traitera, prévoira pour eux et les dirigera de différentes manières. Ce sont les pensées et l’attitude de Dieu envers toute chose.

[…] Les Écritures n’indiquent pas qu’Il leur ait dit quoi que ce soit ; quand Il eut terminé Son miracle, Il s’en alla tranquillement. Alors, exigea-t-Il quelque chose de ces gens ? Y avait-il de la haine ? Il n’y avait rien de tout cela. Il ne voulait simplement pas prêter davantage attention à ces gens qui ne pouvaient pas Le suivre et à ce moment-là Son cœur était douloureux. Parce qu’Il avait vu la dépravation du genre humain et qu’Il avait senti un rejet de la part des hommes, quand Il voyait ces gens ou qu’Il était avec eux, la stupidité et l’ignorance humaines Le rendaient très triste et Son cœur se serrait, donc Il voulait seulement quitter ces gens le plus vite possible. Dans Son cœur, le Seigneur n’exigeait rien d’eux, Il ne voulait leur prêter aucune attention. Particulièrement, Il ne voulait pas dépenser Son énergie avec eux et Il savait qu’ils ne pouvaient pas Le suivre. En dépit de tout cela, Son attitude envers eux était très claire. Il voulait juste les traiter gentiment et leur accorder la grâce ; telle était l’attitude de Dieu envers chaque créature qui vivait sous Son règne : pour chaque créature, traite-la gentiment, subviens à ses besoins, nourris-la. Pour la bonne raison que le Seigneur Jésus était Dieu incarné, Il révéla naturellement la propre essence de Dieu et traita ces personnes gentiment. Il les traita gentiment avec un cœur de miséricorde et de tolérance.

[…] Même s’il s’agit d’une histoire que les gens ont lue pendant des milliers d’années, l’intrigue est simple et permet aux gens de comprendre un phénomène simple. Néanmoins, dans cette intrigue simple, nous pouvons voir quelque chose de plus précieux qui est le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est. Ces choses qu’Il a et qu’Il est représentent Dieu Lui-même et sont une expression des propres pensées de Dieu. Quand Dieu exprime Ses pensées, il s’agit d’une expression de la voix de Son cœur. Il espère qu’il y aura des personnes qui pourront Le comprendre, Le connaître et saisir Sa volonté. Il espère qu’il y aura des personnes qui puissent écouter la voix de Son cœur et qui seront capables de coopérer activement pour satisfaire Sa volonté. Toutes ces choses que le Seigneur Jésus accomplit étaient une expression silencieuse de Dieu. » ( Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III » )

Par ces mots, j’ai acquis une nouvelle interprétation de l’histoire de cinq pains et deux poissons dans l’Écriture. Auparavant, j’avais lu plusieurs fois ce passage des Écritures, mais ce que je pouvais comprendre n’était que l’autorité et la capacité de Dieu, sans exactement comprendre le tempérament et l’essence de Dieu que le Seigneur Jésus voulait révéler derrière ce miracle. Ce n’est qu’après l’analyse et la divine révélation que j’ai pu comprendre la signification de ce que Dieu avait fait.

A partir de ces mots, j’ai constaté que face à ceux qui ne voulaient qu’à apaiser leur faim mais en réalité ne voulaient pas suivre la vérité ou chercher à comprendre la Parole, Dieu leur a seulement accordé la grâce de les rassasier. Même s’ils ne pouvaient pas Le suivre après qu’ils aient mangé à leur faim, Dieu dans Sa nature n’avait aucune exigence ni haine envers eux en Soi-même. Ce qui révèle encore une fois la bonté et la compassion de Dieu envers l’être humain. D’ailleurs, Dieu savait très bien que les cinq mille hommes qui venaient de manger à leur faim n’allaient pas Le suivre, et à ce moment-là, Dieu n’avait aucune intention de leur dire plus. Ainsi, on peut voir que bien que Dieu aime l’homme et soit miséricordieux pour l’homme, mais Il a des principes d’aimer et de traiter envers différant type de gens. Quant à ceux qui croyaient en Dieu, mais voulaient seulement manger leur pain, Dieu leur accordait la grâce et les traitait avec bonté, mais Il ne leur exprimait pas Sa volonté. Cependant, quant à Ses disciples qui l’avaient suivi et aimé Sa vérité, Dieu les approvisionnait plus de vérités, afin qu’ils rassasiaient leur esprit et vivaient dans la conduite et la bénédiction de Dieu.

Dans les paroles de Dieu, j’ai aussi ressenti la voix du cœur de Dieu qui nous a exprimée derrière « cinq pains et deux poissons ». Bien que beaucoup de gens viennent devant Dieu, s’ils croient en Dieu juste pour manger Son pain, et obtenir la paix de la chair ou des bénédictions dans le futur, mais ne poursuivent pas la vérité ou la connaissance de Dieu, ils ne pourront jamais obtenir l’approbation de Dieu, et encore moins gagner la vérité et la vie. Au contraire, seuls ceux qui aiment vraiment la vérité et sont prêts à chercher à connaître Dieu peuvent gagner la vérité et la vie. Seules de telles personnes peuvent chercher la vérité, obéir à Dieu, et suivre résolument Dieu dans toutes sortes d’épreuves, de tribulations et de raffinements qui sont arrangés par Dieu. Seules ces personnes peuvent vivre la réalité des paroles de Dieu, changer leur tempérament de vie et être des hommes que Dieu aime vraiment. Seules ces personnes peuvent recevoir la promesse de Dieu et obtenir la vie éternelle. Derrière cinq pains et deux poissons, quelles sont les intentions du Seigneur Jésus ? Le comprends-tu maintenant ?

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Études bibliques

Études bibliques

La rubrique « Études bibliques » aide le chrétien à étudier plus profondément la Bible et à chercher la volonté de Dieu, afin de mieux comprendre les vérités Bibliques.

Pourquoi Pierre fut-il le seul à reconnaître Jésus comme le Christ ?

La Bible rappelle : « Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent: Les uns disen…

3 février 2018 7 min de lecture
Pourquoi Pierre fut-il le seul à reconnaître Jésus comme le Christ ?

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?