Menu

Les secrets bibliques révélés : Pourquoi le Seigneur Jésus reconnut-il la foi de Pierre ?

Dans Mathieu 16 : 18 – 19, le Seigneur Jésus a dit : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux ». Chaque fois que je lisais ces versets, je me demandais : Pourquoi le Seigneur Jésus a–t–il confié à Pierre les clés du royaume des cieux ? Comme le Seigneur Jésus a investi Pierre d’une telle autorité, cela signifie qu’Il reconnaissait sa foi et que Pierre était une personne à la recherche de l’amour de Dieu. Cependant, je ne pouvais comprendre pourquoi le Seigneur avait porté son choix sur Pierre alors que celui-ci avait refusé trois fois de le connaître avant Sa crucifixion. J’étais très perplexe. Un jour, j’ai ouvert la Bible au niveau de Mathieu 16, pour essayer de trouver à partir du contexte les conditions et les raisons fondamentales sur lesquelles le Seigneur Jésus s’était fondées pour confier à Pierre les clés du Seigneur Jésus et Pierreroyaume des cieux. Mathieu 16 : 13–19 nous apprend : « Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean Baptiste ; les autres, Élie ; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux ». J’ai lu ces versets de nombreuses fois et y ait réfléchi attentivement : le Seigneur Jésus approuvait-il Pierre parce que, parmi Ses disciples, seul Pierre avait reconnu qu’Il était le Christ ? Pourquoi le Seigneur Jésus disait-il que Pierre était béni et lui confia les clés du royaume des cieux après que celui-ci ait répondu à sa question en disant, « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » ? Néanmoins, je ne parvenais toujours pas à comprendre pourquoi le Seigneur estimait la foi de Pierre et ne savais quel chemin suivre pour que Dieu reconnaisse ma foi. J’ai posé ces questions à tous les pasteurs que je connaissais mais personne n’a pu me donner une réponse satisfaisante. J’étais extrêmement déçu : pourquoi aucun d’entre eux ne connaissait la réponse ? Comment peuvent–ils guider les croyants sur le chemin de la bénédiction de Dieu ? Je ressentis que les perspectives de ma foi en Dieu étaient incertaines, pensant : si seulement je pouvais rencontrer le Seigneur Jésus et Lui poser cette question…

Je trouvais finalement plus tard les raisons pour lesquelles Pierre reçut l’approbation de Dieu dans un livre : « Pourquoi est-il dit que Pierre est un fruit ? Parce qu’il a quelque chose de valeur, ou quelque chose qui mérité d’être perfectionné, il a une résolution de chercher la vérité, et une volonté ferme ; il est raisonnable, est prêt à supporter la souffrance, et il se réjouit de la vérité dans son cœur, et lorsqu’il lui arrivera quelque chose, il ne lâchera pas. Ce sont tous des points fort » (Extrait de « Des gens confus ne peuvent pas être sauvés », dans Récits des entretiens de Christ). « Après un temps d’expérience, Pierre a vu en Jésus un grand nombre des actes de Dieu, il a vu la beauté de Dieu et il a vu une grande partie de l’être de Dieu en Jésus. De même, il a donc vu que les paroles de Jésus ne pouvaient pas avoir été énoncées par un homme et que l’œuvre que Jésus faisait ne pouvait pas avoir été faite par un homme. Dans les paroles et les actions de Jésus, en outre, Pierre a vu une grande partie de la sagesse de Dieu et beaucoup de l’œuvre de nature divine. Au cours de ses expériences, il n’a pas seulement appris à se connaitre lui-même, mais il a aussi prêté attention à chacune des actions de Jésus à partir desquelles il a découvert beaucoup de nouvelles choses, à savoir qu’il y avait de nombreuses expressions du Dieu concret dans l’œuvre que Dieu faisait par Jésus, et que Jésus différait d’un homme ordinaire par Ses paroles, Ses actions, ainsi que par Sa façon de guider les Églises et par l’œuvre qu’Il menait à bien. Ainsi il a appris de nombreuses leçons de Jésus, des leçons qu’il était censé apprendre, et au moment où Jésus était sur le point d’être cloué sur la croix, il avait acquis une certaine somme de connaissances de Jésus – connaissances qui, toute sa vie, sont devenues la base de sa loyauté à Jésus et de sa crucifixion la tête en bas pour le Seigneur »(Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu »).

« Bien que Pierre ait nié connaitre Christ par trois fois et bien qu’il ait tenté le Seigneur Jésus, une telle faiblesse humaine légère n’avait rien à voir avec sa nature, n’a pas entravé sa quête future et ne saurait prouver suffisamment que sa tentation était un acte d’antéchrist. La faiblesse humaine normale est quelque chose que toutes les personnes du monde ont en partage – crois-tu que Pierre puisse sortir du lot ? […] Bien que les nombreuses années d’expériences difficiles de Pierre ne soient pas consignées dans la Bible, cela ne prouve pas que Pierre n’a pas connu d’expériences réelles, ou que Pierre n’a pas été perfectionné. Comment l’homme peut-il sonder totalement l’œuvre de Dieu ? » « Pierre a été perfectionné en passant par le traitement et l’épurement. Il a dit : “Je dois satisfaire la volonté de Dieu en tout temps. Dans tout ce que je fais, je ne cherche qu’à satisfaire la volonté de Dieu, et que je sois châtié, ou jugé, je suis toujours heureux de le faire”. Pierre a tout donné à Dieu, et son travail, ses paroles et sa vie entière étaient tous consacrés à l’amour de Dieu. […] Ce dont se souciait Pierre, c’était le véritable amour dans son cœur, et celui qui était pratique et pouvait être réalisé. Il ne se souciait pas de savoir s’il recevrait une récompense, mais de savoir si son tempérament pouvait être transformé. […] Les expériences de Pierre visaient à accéder à un véritable amour et à une vraie connaissance de Dieu. Ses expériences visaient à le rapprocher plus étroitement de Dieu et à arriver à mener une vie pratique. […] Pour Dieu, plus les gens cherchent en Lui un véritable amour et une obéissance sans réserve envers Dieu, ce qui veut dire aussi chercher à remplir leur devoir en tant que créature de Dieu, plus ils sont en mesure d’obtenir l’approbation de Dieu »(Extrait de « Succès ou échec dépendent du chemin que l’homme emprunte »). Je compris à partir de ces Paroles que Pierre était un homme en quête de vérité, qu’il était honnête et simple, déterminé, et qu’il pouvait affronter des épreuves ; et chaque fois qu’il se heurtait à un obstacle, il n’abandonnait pas. Il avait de nombreuses qualités que Dieu pouvait parfaire. Pendant qu’il suivait le Seigneur, il se concentra particulièrement sur la poursuite de la connaissance des œuvres de Dieu et ainsi il était sûr de savoir qui était le Seigneur Jésus. Ses trois refus de reconnaître le Seigneur Jésus avant Sa crucifixion était lié à la faiblesse propre à la nature humaine. Dans ce temps–là, les Juifs s’étaient associés au gouvernement romain et arrêtaient irrationnellement les disciples du Seigneur Jésus ; ces derniers risquaient de perdre leur vie après leur arrestation. Toute personne confrontée à une telle situation serait faible. Lorsque le Seigneur Jésus fut arrêté par des soldats, tous Ses disciples furent si terrifiés qu’ils s’enfuirent, excepté Pierre qui Le suivit de loin. Étant donné que Pierre suivait le Seigneur Jésus seulement depuis trois ans, que sa foi le pousse à accomplir cet acte, était une chose rare et précieuse.

Quel que soit le jugement que les gens portent sur Pierre en fonction de leurs convictions, Dieu connaît précisément le fond de son amour pour Dieu et sa véritable nature. Avant d’être crucifié sur la Croix, le Seigneur Jésus dit à Pierre qu’il Le renierait trois fois avant le chant du coq. Le Seigneur savait qu’un homme de chair a des faiblesses propres à la nature humaine. Dieu ne se rappelle pas de l’immaturité et des faiblesses temporaires de l’homme, mais il voit si le cœur de l’homme se réjouit réellement dans la vérité et regarde son humanité et le chemin qu’il emprunte. Peu de temps avant Sa crucifixion, le Seigneur Jésus prenait encore soin de Ses disciples. Dans l’évangile selon Pierre, il y a l’amour de Dieu et Ses intentions bienveillantes. Le Seigneur Jésus connaissait la nature réelle de Pierre – celui-ci connaissait si peu le Seigneur qu’il ne comprenait pas quelle était Sa volonté mais croyait en Lui. Si sa foi en Dieu n’avait été qu’une croyance et non une foi véritable, il aurait été incapable de satisfaire réellement Dieu et aurait même pu jouer le rôle de Satan en interrompant et en dérangeant Dieu dans son œuvre. Ainsi, Dieu créa un environnement tel qu’il permit à Pierre de se révéler à lui-même et de mener une réflexion profonde sur sa foi.

Pierre était un homme qui croyait sincèrement en Dieu. Cette prise de conscience lui apporta beaucoup et fut un tournant majeur dans sa foi en Dieu. A travers elle, il se rendit compte que son être était si petit qu’il ne pouvait pas réellement aimer Dieu autant que son cœur le souhaitait, ce qui le poussa à vouloir encore plus chercher la vérité. Dès lors, il s’en remit entièrement à Dieu, et, tout ce qu’il fit fût pour satisfaire Dieu. Il n’accorda plus d’importance au plaisir des grâces et des bénédictions de Dieu en croyant en Lui, mais se mit avec détermination à la recherche de la connaissance de Dieu. Après avoir fait l’expérience, tout au long de sa vie, de centaines d’épreuves et de reprises faites par Dieu, Dieu en fit un être parfait, et, il devint l’homme qui connût Dieu le mieux parmi les Saints des siècles passés, et, il obtint la bénédiction de Dieu. A la fin, il fut cloué sur la croix la tête en bas, réalisant son désir d’aimer Dieu et il devint un exemple pour tous ceux qui sont en quête de l’amour de Dieu. A partir de ceci, j’ai compris que c’était parce que Dieu regardait favorablement à l’humanité de Pierre et à sa quête, que Dieu, à ce moment-là, lui confia les clés du royaume des cieux. Tout le travail que Dieu fit sur Pierre produisit pleinement son effet et Pierre obtint une place dans le royaume des cieux parce qu’il rechercha la connaissance et l’amour de Dieu.

Auteur : Zhang Jin

Traduction par Wakam

Contactez-nous

Aujourd'hui, les catastrophes sont fréquentes et c'est le moment crucial d'accueillir le retour du Seigneur. Si vous souhaitez accueillir le Seigneur avant les grandes catastrophes et être enlevé devant le trône de Dieu, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions en discuter ensemble.