Que sont le chemin de la repentance et le chemin de la vie éternelle ?

Un matin, après avoir terminé mes méditation spirituelles, je suis allé sur un site Internet évangélique et sur le forum de discussion, je suis tombé sur une publication qui disait ceci : « Obtenir la vie éternelle grâce à la foi dans le Seigneur est ce à quoi aspirent de nombreux chrétiens. Mais sais-tu ce que sont le chemin de la repentance et le chemin de la vie éternelle ? Quelle différence y a-t-il entre l’un et l’autre ? Si tu veux éclaircir ces questions et gagner le chemin de la vie éternelle accordée par Dieu, viens participer à notre discussion. »

En lisant cette publication, j’ai pensé à ces paroles du Seigneur Jésus : « mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4: 14). Cela m’a rendu perplexe : « Puisque nous avons accepté le Seigneur Jésus comme notre Sauveur et puisque nos péchés ont été absous, n’avons-nous pas obtenu une nouvelle vie et le chemin de la vie éternelle donnée par Dieu ? Quelle est exactement la différence entre le chemin de la repentance et le chemin de la vie éternelle ? » Avec ces questions en tête, j’ai décidé de visualiser la discussion.

Je n’ai pas tardé à voir s’afficher une réponse : « Il est vraiment très important pour nous de comprendre ces questions parce qu’elles sont directement liées à la grande question de savoir comment notre foi en Dieu peut réellement nous permettre d’obtenir la vie éternelle. Pour y voir plus clair, nous devons d’abord savoir ce qu’est le chemin de la repentance. Comme nous le savons tous, quand le Seigneur Jésus est venu accomplir l’œuvre de rédemption, Il a prêché ce message : “Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche” (Matthieu 4: 17). En d’autres termes, nous devons confesser nos péchés et nous repentir devant Dieu si nous voulons entrer dans le royaume des cieux. Une fois que nous aurons confessé nos péchés passés, ils seront pardonnés. Nous ne serons plus pécheurs, nous serons repentis et nous renaîtrons. C’est cela, la repentance. À cette époque, le Seigneur Jésus nous a appris à confesser nos péchés et à nous repentir, à ne pas commettre le péché ni faire le mal, et à nous renier, à prendre la croix et à Le suivre. Et il nous a demandé de L’aimer de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit, d’aimer notre prochain comme nous-mêmes, d’être humbles, tolérants et patients, de pardonner aux autres soixante-dix fois sept fois, etc. Voilà ce qui constitue le chemin de la repentance. Quand nous confessons nos péchés et quand nous nous repentons devant le Seigneur Jésus, nos péchés sont pardonnés, ce qui nous rend aptes à prier devant Dieu et à recevoir l’abondante grâce et la vérité qu’Il distribue. Mais ce que nous ne pouvons pas nier, c’est que même si nos péchés ont été pardonnés, notre nature pécheresse est toujours là : nous sommes incapables de pratiquer ce que le Seigneur exige de nous, et nous vivons dans un cycle permanent dans lequel nous commettons des péchés puis nous les confessons. Observons notre situation réelle : souvent, nous mentons et nous nous adonnons à des pratiques trompeuses. Nous sommes remplis d’arrogance, de suffisance, de fatuité, de cupidité et de pensées mauvaises. Il nous arrive encore de haïr ou d’envier autrui. Nous suivons aussi les tendances de ce monde et nous nous accrochons à la richesse. Et surtout quand nous sommes confrontés à des épreuves ou à des catastrophes, nous nous plaignons, nous jugeons le Seigneur, et même, nous Le trahissons.

J’ai lu un jour dans un livre des paroles qui m’ont paru très bien exprimées. J’aimerais les partager ici avec vous : “Les péchés de l’homme pouvaient être pardonnés par le sacrifice d’expiation, mais quant à la manière d’en arriver à ne plus pécher et la manière d’extirper sa nature pécheresse et de la transformer, cela restait un problème insoluble. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause de l’œuvre de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur tempérament satanique corrompu du passé. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés de leur tempérament satanique corrompu afin que leur nature pécheresse soit extirpée à jamais, et ne puisse plus se développer, permettant ainsi au tempérament des hommes d’être transformé. Cela exige que les hommes comprennent le chemin de la croissance dans la vie, la voie de la vie et la façon de changer leur tempérament. Cela exige aussi que les hommes agissent conformément à cette voie afin que leur tempérament puisse changer progressivement, que les hommes puissent vivre sous l’éclat de la lumière, qu’ils puissent faire toutes choses en accord avec la volonté de Dieu, qu’ils puissent rejeter leur tempérament satanique corrompu, qu’ils puissent se dégager de l’influence des ténèbres de Satan et ainsi sortir complètement du péché. Alors seulement les hommes recevront le salut en plénitude.” Comme nous le savons tous, le Seigneur Jésus incarné a été crucifié en guise de sacrifice pour nos péchés, à nous autres humains, Il a pris sur Lui tous nos péchés et a racheté les hommes à cette époque, pour leur épargner la condamnation et les malédictions de la loi. À partir de là, nous sommes devenus aptes à venir devant le Seigneur pour confesser nos péchés et nous repentir, bénéficier de Sa grâce et obtenir la paix, la joie et le réconfort dans nos esprits. Cependant, même si nos péchés nous ont été pardonnés, notre nature pécheresse est un problème qui n’a pas été résolu. C’est la raison pour laquelle nous continuons sans arrêt à pécher et à offenser Dieu. Il est dit dans la Bible : “et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur” (Hébreux 12: 14). “Vous serez saints, car je suis saint” (1 Pierre 1: 16). Et dans le livre de l’Apocalypse, il y a une prophétie indiquant qui peut entrer dans le royaume des cieux : “et dans leur bouche il ne s’est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles” (Apocalypse 14: 5). Ces versets nous apprennent que ceux qui entrent dans le royaume des cieux et obtiennent la vie éternelle sont les gens honnêtes qui ne prononcent aucun mensonge, qui sont purifiés et sans tache, et qui craignent Dieu et évitent le mal. Or, nous n’avons pas été purifiés de notre nature pécheresse et nous pouvons toujours commettre sans arrêt des péchés, donc il est évident que nous n’avons pas obtenu la vie éternelle et que nous ne sommes pas aptes à entrer dans le royaume de Dieu. Sachant que le Seigneur Jésus a seulement accompli l’œuvre de rédemption et nous a donné le chemin de la repentance, ce qui nous permet simplement de confesser nos péchés, de nous repentir, de revenir à Dieu et de bénéficier de Sa grâce, si nous voulons nous débarrasser entièrement de notre nature satanique, obtenir la purification et devenir des gens qui connaissent Dieu, qui Lui obéissent et qui L’aiment, il faut que nous comprenions beaucoup d’autres d’aspects de la vérité. »

En lisant cette communication, je n’ai pu que commencer à réfléchir sur moi-même : dans la vraie vie, contraint par ma nature pécheresse, je vis véritablement, et sans pouvoir y échapper, dans un cycle consistant à commettre des péchés et à les avouer. Pendant un bon moment, j’ai été jaloux de ma collaboratrice Wang, car elle prononce de meilleurs sermons que moi et elle suscite l’admiration des frères et des sœurs. Même si je priais le Seigneur pour confesser mes péchés, chaque fois que je voyais les frères et les sœurs lui jeter des regards d’admiration, malgré moi je devenais jaloux d’elle et parfois même, je me mettais à la haïr. Afin de protéger mon statut et de sauver la face, il m’arrive souvent de mentir et de tromper les gens. Parfois encore, quand je me retrouve dans une situation défavorable, je me plains de Dieu… Ce n’est pas seulement moi, les frères et les sœurs dans mon église sont comme moi, ils mentent et s’adonnent à des ruses, ils prononcent des paroles fausses dans leurs prières pour abuser Dieu, et certains même suivent ces tendances de ce monde qui consistent à courir après l’argent, et ils ne se soucient plus de participer aux réunions. La Bible dit : « Car le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6: 23). Et le Seigneur Jésus a dit : « Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui » (1 Jean 3: 15). Sachant que nous vivons quotidiennement dans le péché, incapables d’échapper au cercle vicieux qui consiste à commettre des péchés et à les confesser, et qu’il nous arrive toujours de nous rebeller contre Dieu et de Lui résister, comment pouvons-nous être considérés comme des gens qui ont obtenu la purification et la vie éternelle ? Il s’avère que la raison pour laquelle nous sommes incapables d’échapper à la servitude du péché, quelle que soit la manière dont nous nous confessons et nous repentons devant le Seigneur, est que le Seigneur Jésus a seulement accompli l’œuvre de rédemption, et que ce qu’Il nous a donné était le chemin de la repentance, pas le chemin de la vie éternelle nous permettant de nous débarrasser de notre nature satanique et d’obtenir la purification. Mais qu’est-ce donc que le chemin de la vie éternelle ? Comment pouvons-nous y accéder ? J’avais hâte de trouver les réponses à ces questions.

C’est alors que j’ai lu une autre réponse : « Quel est donc le chemin de la vie éternelle ? Quand nous parlons du chemin de la vie éternelle, il ne s’agit pas simplement de la confession des péchés et de la repentance : nous parlons du chemin de vérité qui nous donne la vie éternelle. Il s’agit plus particulièrement de se libérer entièrement du péché, d’obtenir la vérité en tant que vie et de changer nos tempéraments de vie à divers degrés, de faire des paroles de Dieu notre boussole et notre code de conduite ainsi que la réalité de notre vie, et de devenir compatibles avec Dieu, de cesser de Lui résister et de Le trahir, et d’être entièrement gagnés par Lui. Voilà quel est le chemin de la vie éternelle. Ceux qui accèdent au chemin de la vie éternelle sont donc ceux qui ont obtenu la vérité, changé leur tempérament et échappé au péché et à l’influence de Satan, ce qui signifie qu’ils ne pèchent plus, ne s’opposent plus à Dieu et ne Le trahissent plus. Ils ont une vraie connaissance de Dieu, ils sont capables de Lui obéir, de Le vénérer et de L’aimer, et de devenir des gens compatibles avec Dieu qui obéissent à Sa volonté. Seules de telles personnes sont aptes à entrer dans le royaume des cieux.

Comment donc pouvons-nous gagner le chemin de la vie éternelle ? Le Seigneur Jésus a annoncé maintes fois “je viens bientôt” et Il nous a dit : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir” (Jean 16: 12-13). “Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour” (Jean 12: 47-48). Ces paroles nous enseignent que lorsque le Seigneur reviendra, Il nous accordera le chemin de la vérité éternel et nous purifiera entièrement de notre nature pécheresse au moyen de l’œuvre du jugement et du châtiment par la parole, afin que nous puissions nous débarrasser de l’influence de Satan et réaliser enfin un changement de tempérament pour être gagnés par Dieu. Ce n’est qu’en agissant conformément aux paroles exprimées par Dieu, en vivant comme de vrais hommes et en devenant des gens qui aiment véritablement Dieu et Lui obéissent, que nous pourrons vraiment accéder au chemin de la vie éternelle et être aptes à entrer dans le royaume des cieux. Ici, vous vous posez peut-être cette question : “Pourquoi le Seigneur Jésus n’a-t-Il pas exprimé les vérités pour la purification et le salut de l’humanité à l’ère de la Grâce ?” Eh bien, c’est parce qu’à cette époque, nous autres humains, nous venions juste de nous présenter devant Dieu et notre stature est trop petite. Comme nous sommes emplis de tempéraments corrompus sataniques, nous ne pouvons pas nous débarrasser de notre corruption et obtenir la vérité et la vie aussitôt que nous entendons les paroles de Dieu et que nous sommes disposés à nous repentir. Par conséquent, l’œuvre de Dieu à l’ère de la Grâce nous permet simplement de venir devant Lui confesser nos péchés, nous repentir et bénéficier de la grâce du Seigneur. Ce n’est que lorsque le Seigneur reviendra dans les derniers jours qu’Il exprimera toutes les vérités pour nous purifier et nous sauver, et nous dire comment nous débarrasser de notre nature pécheresse et comment faire pour devenir des gens qui obéissent à Dieu et qui L’aiment. À ce moment-là, dans la mesure où nous agirons conformément à ces vérités qui deviendront notre vie, nous serons entièrement purifiés et changés. On constate donc que c’est en fonction de nos besoins, en fonction des besoins des humains, que Dieu accomplit différentes œuvres et nous donne des chemins différents à des ères différentes. »

Que sont le chemin de la repentance et le chemin de la vie éternelle

Ayant lu tout cela, j’ai tout de suite ouvert la Bible aux versets mentionnés dans cette publication, et j’ai constaté que le Seigneur Jésus avait effectivement prononcé ces prophéties. J’y ai lu ensuite les versets suivants : « de même Christ, qui s’est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut » (Hébreux 9: 28). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu » (Proverbes 2: 7). J’ai pensé : « Est-ce que ces versets ne nous disent pas que lorsque le Seigneur reviendra, Il parlera à nouveau pour accomplir l’œuvre de purification complète de l’homme et pour sauver l’homme du péché ? Evidemment, ce n’est qu’en acceptant toutes les vérités que Dieu exprime dans les derniers jours, en faisant notre vie et en nous libérant de nos tempéraments corrompus, que nous pouvons véritablement accéder au chemin de la vie éternelle. »

À cette pensée, je me suis senti illuminé et j’ai écrit avec enthousiasme : « Grâces soient rendues au Seigneur ! Grâce à cette communication, je comprends que le Seigneur Jésus ne nous a donné que le chemin de la repentance, mais pas le chemin de la vie éternelle. Ce n’est qu’en acceptant le chemin de la vie éternelle que le Seigneur nous offrira quand Il reviendra, que nous pourrons être entièrement purifiés de notre corruption. Maintenant je comprends enfin la véritable signification de ces paroles du Seigneur Jésus : “mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle” (Jean 4: 14). Grâces soient rendues au Seigneur ! »

Chenchen


En lire plus :

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle

Les croyants religieux qui sont déjà morts peuvent-ils entrer dans le royaume des cieux et gagner la vie éternelle ?

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP

Laisser un commentaire