La vraie dévotion spirituelle

Je suis allé à l’église grâce à la présentation de mon ami. Je me souviens clairement avoir posé beaucoup de questions au pasteur à la fin de son sermon, lorsqu’il descendait de la chaire ; il répondit à mes questions une par une. J’ai senti qu’il m’avait beaucoup apporté ce jour-là, alors je lui ai tout de suite dit que j’étais prêt à croire au Seigneur. Avant de quitter l’église, le pasteur m’a rappelé : « Un chrétien doit avoir une vie spirituelle. » J’ai demandé : « Qu’est-ce que la vie spirituelle ? Que dois-je faire ? » Il a répliqué : « La vie spirituelle consiste à lire les Saintes Écritures, prier et chanter les cantiques pour louer Dieu chaque jour. Le seigneur Jésus a déclaré : “Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité” (Jean 4 : 24). Ainsi, en tant que croyants, nous devons mettre en pratique la parole du Seigneur ; c’est uniquement en le faisant que nous pouvons lui être agréables. Lorsque vous priez le Seigneur, vous devriez prier pour vos familles, les frères et sœurs qui sont faibles dans notre église, les serviteurs de Dieu et les leaders nationaux. Tant que vous êtes capable de vous consacrer à la dévotion spirituelle, alors vous obtiendrez un esprit plus vif et vous aurez une bonne relation avec le Seigneur. Ainsi, vous serez agréables à Dieu ». L’importance d’une vie spirituelle m’a été révélée grâce à ses propos. Par conséquent, j’ai commencé à mettre en pratique l’enseignement du pasteur : après m’être réveillé à cinq heures du matin tous les jours, je lis d’emblée deux chapitres des Saintes Écritures, je chante des cantiques, puis je prie selon les recommandations du pasteur. Je l’ai fait sans interruption, que ce soit au printemps, en été, à l’automne ou en hiver.

la bible

Peu de temps après, étant donné que j’étais très zélé dans ma marche chrétienne et que je travaillais activement pour le Seigneur, je suis devenu un co-ouvrier. En prêchant, j’ai souvent encouragé les croyants à pratiquer la dévotion spirituelle comme je l’ai fait. Je leur disais que c’est en m’appuyant sur la dévotion spirituelle que je suis devenu un co-ouvrier, et qu’une telle dévotion était agréable au Seigneur. Je me vantais souvent de ma dévotion spirituelle devant mes frères et sœurs, alors ils m’admiraient avec satisfaction.

Un jour, je suis allé chez une sœur pour étudier la Bible. Quand nous avons parlé de ce qu’était la dévotion spirituelle, elle a sorti un livre, puis y a trouvé un passage qui affirmait : « Une vie spirituelle normale ne se limite pas à la prière, aux cantiques, à la vie de l’Église, à manger et boire les paroles de Dieu et à d’autres pratiques semblables, mais se manifeste par une vie spirituelle fraiche et vivante. Ce n’est pas la méthode, mais le résultat qui compte. La plupart des gens pensent que pour avoir une vie spirituelle normale il faut prier, chanter, manger et boire les paroles de Dieu ou essayer de comprendre les paroles de Dieu. Peu importe qu’il y ait un résultat ou une véritable compréhension, ces gens se concentrent uniquement sur la forme extérieure et ne se concentrent pas sur le résultat. Ils vivent selon les rituels de la religion et non dans l’Église, et ils sont encore moins les enfants du royaume. Ce genre de prières, chants, et manger et de boire les paroles par les gens se conforment tous à des règles ; ils sont contraints de le faire et ils le font en suivant les tendances ; ils ne le font pas volontairement ou du fond du cœur. Peu importe combien ces gens prient ou chantent, il n’y aura pas de résultat du tout, parce que ces gens ne pratiquent que des règles et des rituels religieux, et ils ne pratiquent pas la parole de Dieu. En se concentrant uniquement sur la méthode et en considérant les paroles de Dieu comme des règles à observer, ce genre de gens ne pratiquent pas la parole de Dieu, mais satisfont la chair et font des choses pour paraître aux yeux des autres. Ce genre de rituel et de règlement religieux vient de l’homme, non de Dieu. Dieu ne garde pas de règles, ne respecte pas les lois ; Il fait de nouvelles choses chaque jour et Il accomplit une œuvre pratique. Comme les gens dans l’Église des Trois-autonomies, qui sont limités à la veille du matin tous les jours, aux prières du soir, aux prières d’action de grâces avant les repas, à rendre grâces pour tout et à d’autres pratiques semblables, peu importe combien ils accomplissent ou combien de temps ils pratiquent, ces gens n’auront pas l’œuvre du Saint-Esprit. Si les gens vivent selon les règles, leur cœur voué à la pratique, alors le Saint-Esprit n’a aucun moyen de travailler, car le cœur des gens est occupé par des règles, bourré de conceptions humaines ; par conséquent, Dieu n’a aucun moyen d’œuvrer. Les gens vivront toujours sous le contrôle de la loi et ce type de personne ne pourra jamais recevoir la louange de Dieu. » ( Extrait de « Au sujet d’une vie spirituelle normale » ) Ce passage qu’elle a lu m’a vraiment choqué. Bien que je sois diplômé du séminaire et que j’aie lu de nombreux livres sur la spiritualité de tous les temps et de tous les pays et écouté de nombreux enregistrements de prédication de pasteurs célèbres, je n’ai jamais lu ou entendu de telles paroles. Plus tard, elle a beaucoup communié avec moi. À travers ces paroles et la communion de la sœur, j’ai compris qu’une quelconque vraie vie spirituelle ne peut être jugée en fonction de la qualité de nos actions extérieures ou en fonction de la manière dont nous prenons part aux cérémonies. Elle devrait être jugée en fonction de l’effet, en d’autres termes, des avantages ou de l’aide qu’elle peut nous apporter. Par exemple, chanter des cantiques ne devrait pas être par formalité. Au contraire, ce devrait être pour nous recueillir devant Dieu, offrant notre cœur à Dieu et obtenir l’illumination et la direction du Saint-Esprit. Prier ne devrait pas consister à répéter ces mots désuets au fil des jours et des années. Nous devrions plutôt révéler à Dieu notre vérité la plus profonde et nos difficultés pratiques. Nous devrions chercher la volonté de Dieu, comprendre Ses exigences, puis utiliser Sa parole pour résoudre ces difficultés dans notre vie. En lisant la parole de Dieu, nous ne devrions pas chercher à connaître les lettres et les doctrines, mais plutôt à acquérir une connaissance plus claire de Dieu et de Son œuvre.

En pensant à ma dévotion spirituelle, je ne me suis jamais concentré sur son effet ; j’ai simplement gardé les actions extérieures. Lorsque je chantais des cantiques, je le faisais avec désinvolture et sans but. Quand je priais, je répétais toujours mes anciennes prières encore et encore. En lisant, je comprenais tout simplement les lettres de la Bible, mais je ne méditais jamais la volonté de Dieu ou la manière de connaître Dieu. À la lumière de ces paroles, j’ai découvert que ma dévotion spirituelle respectait entièrement les règles et les cérémonies religieuses. En fait, ce n’était pas une vraie dévotion spirituelle. Au cours de ces années, non seulement je n’avais rien gagné, mais j’avais aussi trompé mes frères et sœurs. Je continuais à réfléchir sur ces paroles. J’ai vu qu’elles révélaient les déviations de ma vie spirituelle, mettaient en lumière la racine de ce problème et me montraient le chemin de la pratique. Alors, j’ai emprunté ce livre à la sœur.

De retour chez moi, j’ai encore lu quelques passages. Je suis tombé sur l’un de ces passages qui disait : « Les gens croient en Dieu, aiment Dieu et satisfont Dieu en touchant l’Esprit de Dieu avec leur cœur. Ainsi, ils satisfont Dieu et quand ils pensent aux paroles de Dieu dans leur cœur, ils sont donc émus par l’Esprit de Dieu. Si tu désires avoir une vie spirituelle normale et établir une relation normale avec Dieu, tu dois d’abord donner ton cœur à Dieu et apaiser ton cœur devant Dieu. Ce n’est qu’après avoir confié ton cœur à Dieu que tu pourras progressivement avoir une vie spirituelle normale. […] Si ton cœur peut se tourner vers Dieu et garder le silence devant Dieu, alors tu auras la chance d’être utilisé par le Saint-Esprit, de recevoir l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit et tu en auras aussi les qualifications, et il sera encore plus possible que le Saint-Esprit compense pour tes carences. Quand tu donnes ton cœur à Dieu, tu peux entrer plus profondément dans le côté positif et atteindre un degré plus élevé de compréhension ; du côté négatif, tu auras une meilleure compréhension de tes propres carences, ton désir de chercher à satisfaire la volonté de Dieu sera plus profond et, dans un état non passif, tu entreras plus activement et cela signifiera que tu es une personne correcte » ( Extrait de « Il est très important d’établir une relation normale avec Dieu » ). En méditant ces paroles, j’ai compris que si nous voulons avoir une vie spirituelle normale, nous devrions d’abord recueillir notre cœur devant Dieu et lire Sa parole avec un cœur honnête. Ce n’est qu’en faisant cela que nous pouvons établir une relation normale avec Dieu, obtenir l’illumination et la lumière du Saint-Esprit et nous rendre compte de ce qui nous manque dans notre vie réelle. Alors, nous devrions trouver un moyen de mettre en pratique la parole de Dieu et l’introduire dans notre vie pour résoudre nos difficultés pratiques. Ce n’est qu’en obtenant un tel effet que notre vie spirituelle peut être une vraie vie spirituelle. Je sentais que ces paroles communiquaient très clairement ce qu’était la vraie vie spirituelle et comment y parvenir.

J’ai aussi appris d’autres vérités dans le livre, notamment ce qu’est la vraie vie spirituelle, comment établir une bonne relation avec Dieu, ce qu’est la vraie vie d’église, etc. En pensant à ces passages que j’avais lus récemment, je sentais que plus je les lisais, plus mon cœur était éclairé. En outre, de nombreux passages des écritures que je ne comprenais pas avant me semblaient soudainement clairs, comme si je marchais sous le soleil. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à la parole du Seigneur Jésus : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16 : 12-13). Seul Dieu est la vérité, le chemin et la vie, et seul Dieu Lui-même peut révéler toutes les choses cachées. Ce livre illumine tout cela si clairement, peut-il être l’expression de l’Esprit de vérité ? Quand j’y pensais, je ne pouvais pas attendre une minute de plus pour aller voir la sœur pour que ce soit clair. Après avoir prié le Seigneur, j’ai immédiatement pris le livre et je me suis précipité chez elle…

Auteur : Li Cheng

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Réflexions automnales L’automne est arrivé. Tous les verts semblent s’être soudainement transformés. Des feuilles rouge vif ou jaune pâle jonchent les bas-côtés de la rou...
Le désespoir des Médecins résolu par les « Plantes médicinales anti-démangeaison » ! Quand j’étais enceinte de quatre mois, j’ai soudainement eu beaucoup de gonflements sur ma peau, elle était rouge et enflée, et cela me causait de ter...
Film chrétien complet en français « Où est ma maison » | Dieu est mon secours Film chrétien complet en français « Où est ma maison » | Dieu est mon secours Les parents de Wenya se sont séparés quand elle avait deux ans, après...
Pourquoi Judas a-t-il pu trahir le Seigneur Jésus ? Le soleil brillait, avec des nuages blancs qui passaient dans le ciel bleu et la lumière du soleil qui filtrait à travers les feuilles épaisses. Sous ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *