Menu

Une discussion sur le vrai sens de l’enlèvement - Étude biblique

Wang Lan est une collaboratrice importante d’une certaine Église locale. En voyant que le Seigneur Jésus n’était pas revenu en 2000, la foi et l’amour dans le cœur de nombreux frères et sœurs s’était refroidis depuis lors, et ils n’avaient pas assisté aux réunions. Bien qu’elle ait continué à prêcher et à travailler partout par courtoisie, en réalité elle était extrêmement perplexe dans son cœur. Le Seigneur Jésus n’était pas venu les enlever en 2000. Était-ce parce que le Seigneur n’était pas venu ou parce qu’ils marchaient sur le mauvais chemin et avaient été abandonnés par le Seigneur ? Elle ne savait pas. De plus, elle n’osait pas poser ces questions non plus…

La collaboratrice Li Hua avait toujours été active et enthousiaste. Cependant, toutes ces fois, elle avait été absente aux réunions. Dans l’après-midi, Wang Lan ainsi que Liu Yun visitèrent ensemble Li Hua.

Elles frappèrent à la porte de Li Hua. Li Hua apparut quelque peu abattue. Après un échange de salutations simples, Li Hua exprima ses sentiments intimes en toute confidentialité : « Ah, sœur Wang, sœur Liu, à vrai dire je ne veux pas manquer les réunions, mais vous connaissez à l’évidence l’état actuel de l’église. La présence du Seigneur n’habite plus du tout notre église. Je ne sens pas la direction du Seigneur. Même si je vais aux réunions, j’écouterai les mêmes vieux sermons. Il vaudrait mieux réfléchir moi-même à la maison : Pourquoi n’avons-nous pas la présence et la direction du Seigneur ? Ces derniers temps, j’ai continué à réfléchir sur cette question. À mon avis, il me semble que nous avons suivi l’homme, emprunté le mauvais chemin et avons été abandonnés par le Saint-Esprit. Autrement, selon la manière du Frère Lin, nous devrions être de plus en plus transformés et de plus en plus confiants. De plus, l’église ne devrait pas être si désolée maintenant. Vous ne croyez pas ? »

Ce dont parlait Li Hua toucha une corde sensible chez Wang Lan et Liu Yun. En réalité, ces questions étaient exactement ce que chacune d’entre elles avait considéré à la maison. Inopinément, Li Hua avait ouvert ce sujet aujourd’hui. Liu Yun jeta un coup d’œil à Wang Lan puis dit fermement : « C’est vrai. Je pense aussi que notre Église locale a depuis longtemps perdu l’œuvre du Saint-Esprit. Où travaille donc le Saint-Esprit maintenant ? Devons-nous aller rechercher l’œuvre du Saint-Esprit ? Ce n’est pas une bonne idée de s’asseoir et d’attendre passivement la mort tout ce temps. En tant que collaborateurs de l’Église, nous devrions être responsables de la vie des frères et sœurs. La Bible dit : « Vous n’avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée ; vous n’avez pas ramené celle qui s’égarait, cherché celle qui était perdue… » (Ezéchiel 34:4). Nous n’avons pas fait ce que nous devrions faire. Le moment venu, comment pouvons-nous rendre compte au Seigneur ? »

Les paroles de Liu Yun fendirent le cœur de Wang Lan comme une lame. Wang Lan dit : « Durant cette période, j’ai étudié attentivement les prophéties bibliques sur le retour du Seigneur. Et j’ai vu que les prophéties s’étaient déjà réalisées. Puisque c’est le cas, cela prouve-t-il que le Seigneur est revenu ? C’est juste que nous ne sommes pas enlevés, mais peut-être que d’autres églises l’ont été avant. » En entendant les mots de Wang Lan, Li Hua sembla être un peu excitée. Elle dit avec enthousiasme : « Je pense que c’est possible. Si d’autres églises sont vraiment enlevées, cela prouve que notre église a emprunté la mauvaise voie et a été abandonnée par le Seigneur. Alors où le Seigneur apparaît-il pour œuvrer maintenant ? » Wang Lan continua : « Selon les prophéties dans la Bible, il y a deux manières par lesquelles le Seigneur revient. L’une est de venir en secret, l’autre est de paraître publiquement. Je pense que le Seigneur revient peut-être de cette façon - en descendant secrètement d’abord avant de paraître publiquement. Maintenant c’est la fin des derniers jours. Peut-être que le Seigneur est descendu en secret, mais nous ne le savons pas encore. Comme lorsque le Seigneur Jésus a fait Son œuvre sur la terre, seule une petite minorité de personnes L’a reconnu et suivi. Ce n’est qu’après avoir été crucifié et être apparu publiquement à l’homme après Sa résurrection que plus de gens ont su qu’Il était le Messie à venir. » Les trois sœurs disaient ce qui était dans leur cœur, avec courage. Elles avaient dialogué les unes avec les autres. Plus elles en discutaient, plus cela devenait clair.

Liu Yun : « Sœur Wang, je suis tout à fait d’accord avec vous sur votre compréhension. Le Seigneur est peut-être vraiment revenu. Si nous ne cherchons pas, nous serons rejetées. »

Li Hua : « Par conséquent, nous ne devrions pas nous asseoir et attendre passivement la mort. Nous devrions aller à la recherche des traces de l’œuvre de Dieu. Cependant, où devrions-nous les chercher ? »

Wang Lan dit : « Le Seigneur Jésus a dit qu’il reviendrait. Il est venu dans la chair, puis Il deviendra incarné comme Fils de l’homme pour œuvrer sur la terre quand Il reviendra. Ses paroles peuvent le prouver. Il a dit : « Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération » (Luc 17:24-25). Je pense que « le Fils de l’homme » ici doit se référer à Dieu incarné. Si Dieu ne vient pas dans la chair pour faire Son œuvre, comment peut-Il souffrir beaucoup et être rejeté par cet âge ? Il est également prophétisé dans l’Apocalypse, « Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine » (Apocalypse 1:12-13). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises… » (Apocalypse 2:7). Comme on peut le voir dans ces paroles, lorsque Dieu revient dans les derniers jours, Il devrait être incarné comme Fils de l’homme et parler aux églises. Le Seigneur Jésus a également dit : « Mes brebis entendent ma voix… » (Jean 10 : 27). Nous devrions être des vierges sages, cherchant la voix de Dieu. Là où l’Esprit parle aux Églises, il y a la voix de Dieu. Quand nous trouverons la voix de Dieu et accepterons Son œuvre, nous serons enlevés. L’enlèvement que je comprends est d’accepter le Fils de l’homme incarné et de venir devant Dieu. C’est le sens de l’enlèvement. Si nous n’acceptons pas le retour du Seigneur, nous serons abandonnés et nous ne serons pas enlevés.

Liu Yun : Tu as raison ! Il est probable que le Seigneur retourne sur terre en tant que Fils de l’homme par l’incarnation afin d’accomplir Son œuvre. Accepter le Fils de l’homme incarné, c’est cela être enlevé. Nous devrions être des vierges sages, cherchant la voix de Dieu. C’est seulement si nous trouvons Dieu et acceptons Sa nouvelle œuvre que nous serons vraiment enlevés.

Li Hua : Ah, vos paroles sont éclairées et illuminées par le Saint-Esprit. Nous connaissons maintenant le véritable sens de l’enlèvement. Cela veut dire que le Seigneur vient sur terre pour nous chercher. Quand nous entendons Sa voix et que nous revenons à Lui, alors nous sommes enlevés. Ce n’est pas qu'Il se tient dans les airs et nous emmène au paradis. Ça c’est l’idée et l’imagination de l’homme, ce n’est pas soutenable.

Wang Lan : Selon la prophétie de l’Apocalypse, l’Église de Philadelphie sera enlevée quand le Seigneur viendra. Et Il dit aussi dans l’Apocalypse 3:12-13 : « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises ! ». « mon nom nouveau » mentionné ici doit signifier que le Seigneur aura un nouveau nom quand Il reviendra. L’église qui peut entendre la voix de Dieu et accepter Son nouveau nom est l’Église de Philadelphie. Ils sont la seule église vraiment enlevée. Ceux qui acceptent le retour du Seigneur sont ceux qui ont reçu l’enlèvement et qui se réjouiront avec Lui. Ceux qui ne peuvent pas L’entendre ou accepter Son nouveau nom seront abandonnés. Il doit en être ainsi.

Après quelques discussions, la tristesse de Wang Lan disparut. Il lui semblait que le sujet abordé dans l’après-midi avait été inspiré par le Saint-Esprit. Elle savait maintenant quel était le véritable sens de l’enlèvement et comprenait que sa compréhension de l’enlèvement dans le passé était vraiment son idée et son imagination et ne correspondait absolument pas aux faits réels. Mais au-delà de l’excitation, elles étaient maintenant tombées dans une autre confusion : Que devraient-elles faire pour être des vierges sages, marcher dans les pas de l’Agneau et assister aux noces de l’Agneau, afin de ne pas être rejetées par le Seigneur ?

Ye Zhiqiu

Contactez-nous

Aujourd'hui, les catastrophes sont fréquentes et c'est le moment crucial d'accueillir le retour du Seigneur. Si vous souhaitez accueillir le Seigneur avant les grandes catastrophes et être enlevé devant le trône de Dieu, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions en discuter ensemble.