Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Une bataille spirituelle effrayante

Que devrions nous faire lorsque nos enfants nous empêchent de croire en Dieu ? Sa fille l'a menacé de mort, comment l'a-t-elle affrontée ?

27 February 2019

Je suis une femme ordinaire, d’une famille en Chine rurale. Après m’être mariée, je me disputais souvent et je me battais avec mon mari pour des questions insignifiantes. Je vivais chaque jour dans une agonie émotionnelle et je pensais souvent que j’allais mourir, mais à penser à mon jeune enfant me faisait toujours abandonner l’idée du suicide. En tant que telle, ma fille devint mon seul espoir de survie et je comptais sur cela comme soutien.

En novembre 2007, un de mes camarades de classe m’a prêché l’évangile du royaume. Je lus ces paroles de Dieu : « Depuis la création du monde, J’ai commencé à prédestiner et à sélectionner ce groupe d’hommes, à savoir, vous-même aujourd’hui. Mes mains ont tout arrangé : votre caractère, votre qualité, votre apparence, votre stature, la famille dans laquelle vous êtes nés, votre travail et votre mariage, votre être complet, même la couleur de vos cheveux et de votre peau, et le moment de votre naissance. Même les choses que tu fais et les personnes que tu rencontres tous les jours, cela est arrangé par Mes mains, sans parler du fait que t’amener en Ma présence aujourd’hui est en réalité Mon arrangement. Ne te livre pas au désordre ; tu devrais agir calmement. Ce dont Je te permets de jouir aujourd’hui est une part que tu mérites, et c’est Moi qui l’ai prédestiné lors de la création du monde. » Après avoir lu les paroles de Dieu, je compris que mon mariage et ma famille étaient tous les deux ordonnés par Dieu, et que j’étais prédestinée à croire en Dieu depuis longtemps. Je ne me plaignis plus. Peu de temps après, je commençais à vivre la vie de l’église : prier, lire les paroles de Dieu et chanter des hymnes pour louer Dieu avec mes frères et sœurs. Je me sentais particulièrement libérée, et étais libre de la vie douloureuse que je menais auparavant. L’espoir monta dans mon cœur.

Sept mois après avoir commencé à croire en Dieu, ma fille, qui était étudiante au lycée à cette époque, rentra à la maison pour l’été. Ce jour-là, je me rendis à une réunion et ma fille découvrit une note avec les mots de Dieu que j’avais copiés dans ma poche. Quand je rentrai de la réunion, elle semblait très malheureuse et demanda : « Crois-tu en Dieu ? » « Oui. Comment l’as-tu su ? » Répondis-je. Alors ma fille dit avec colère : « Notre directeur a dit à une réunion d’école que la croyance en Dieu est combattue par le gouvernement national. Les étudiants dont les parents croient en Dieu se verront interdire de passer l’examen d’entrée à l’université et leurs futures opportunités d’emploi seront également affectées. C’est à toi de faire face à cela ! » En l’entendant dire cela, mon cœur perdit courage. Croire en Dieu est une bonne chose, alors comment pourrait-il affecter négativement l’avenir de mon enfant ? Dans la confusion, je dis : « Dieu vient nous sauver et nous demande d’être de bonnes personnes. Il ne participe pas à la politique. Comment la croyance en Dieu peut-elle affecter ton éducation supérieure et ton emploi ? » Ma fille se fâcha en disant : « De toute façon, notre directeur a dit ces choses. Même si tu ne te soucies pas de toi, tu devrais au moins te soucier de moi. » Puis elle partit. Je me sentais mal, et méditais sur les paroles de ma fille. Ce qu’elle avait dit pourrait-il être vrai ? Et si elle ne pouvait pas trouver un bon travail dans le futur ? Si cela devait être le cas, ses perspectives d’avenir n’auraient-elles pas été gâchées par moi ? N’allait-elle pas m’en vouloir pour toujours ? En moi, il y avait une féroce bataille qui faisait rage. J’étais déchirée entre la protection des perspectives d’avenir de ma fille et Dieu, qui m’avait donné la vérité et la vie. Je ne pouvais tout simplement pas supporter d’abandonner ma croyance en Dieu. Que devais-je faire ? Plus j’y pensais, plus je me sentais contrariée. J’étais incapable de manger ou de bien dormir. Pendant les quelques jours qui ont suivi, je suis restée indécise à ce sujet.

Juste au moment où j’étais le plus désemparé et en détresse, une sœur de l’église vint chez moi. Je lui parlai de ma difficulté. Puis elle me dit : « L’avenir et le destin de la vie d’une personne sont entre les mains de Dieu, personne n’a le dernier mot, lisons les paroles de Dieu, Dieu dit : “Aussitôt que tu viens au monde en poussant ton premier cri, tu commences à accomplir ton devoir. Tu assumes ton rôle dans le plan de Dieu et dans l’ordination de Dieu. Tu commences le voyage de la vie. Quels que soient tes antécédents et quel que soit le voyage qui t’attend, personne ne peut échapper à l’orchestration et à l’arrangement que le Ciel a en réserve, et aucun de nous n’a le contrôle de sa destinée, car seul Celui qui domine sur toutes choses est capable d’une telle œuvre. Depuis le jour où l’homme est entré dans l’existence, Dieu a été stable dans Son œuvre, en gérant cet univers et en dirigeant le changement et le mouvement de toutes les choses. Comme toutes les choses, l’homme reçoit tranquillement et inconsciemment en nourriture la douceur, la pluie et la rosée de Dieu. Comme toutes les choses, l’homme vit inconsciemment sous l’orchestration de la main de Dieu.” D’après les paroles de Dieu, nous pouvons voir que la destinée de chacun de nous est arrangée par Dieu. Quant à savoir si ta fille peut aller à l’université ou quel genre de travail elle pourra obtenir dans le futur, Dieu a le dernier mot. Ce n’est pas décidé par une personne ou un gouvernement. » Alors je pensai : « le sort de l’humanité est en effet entre les mains de Dieu. Il n’est pas décidé par une personne. Je voulais trouver un bon partenaire et vivre une vie heureuse, mais les choses ne se sont pas passées ainsi. Les paroles de Dieu sont justes ! » Puis, la sœur poursuivit en disant : « Dieu permet un tel environnement qui nous arrive, C’est un test de notre foi de la part de Dieu. C'est une bataille du monde spirituel. Lorsque Satan agit sa fourberie, Dieu veut voir si l’on peut se tenir à l’attaque de Satan. Nous lisons un autre passage des paroles de Dieu. Dieu dit : “Parce que Dieu est devenu chair, Satan a utilisé toutes sortes de méthodes d’accusation, voulant attaquer Dieu de cette façon. Cependant, Dieu ne recule pas à cause de cela, Il parle et œuvre simplement parmi les hommes et permet aux gens de Le connaître à travers Sa chair incarnée. Satan a les yeux rouges de fureur et a déployé beaucoup d’efforts contre le peuple de Dieu pour le rendre négatif, pour qu’il batte en retraite et même perde sa voie. Mais à cause de l’effet des paroles de Dieu, Satan a échoué, ajoutant ainsi à sa sauvagerie. Voilà pourquoi Dieu a rappelé à tous : “Dans ta vie, il se peut que vienne le jour où tu rencontreras ce genre de situation : te laisserais-tu volontairement devenir captif de Satan ou Me laisseras-tu t’acquérir ?” Dieu veut nous sauver et nous libérer de l’esclavage de Satan afin que nous puissions vivre dans la lumière. Mais, d’un autre côté, Satan essaie de perturber et détruire l’œuvre de Dieu et de faire perdre à l’humanité l’opportunité du salut de Dieu. Satan sait que tu aimes ta fille plus que tout, alors elle l’utilise pour te déranger et tente de te faire rejeter et quitter Dieu. Une fois que tu quittes Dieu, tu seras sous le domaine de Satan, et Satan t’emmènera en enfer. C’est l’intention perfide de Satan. »

Au travers du partage de la sœur, je compris que tout était intrigue de Satan. Je lui dis : « Alors Satan utilisait les mots de ma fille pour me déranger et me rendre faible afin que je repousse Dieu. J’étais si près d’être trompée par Satan ! Je ne peux pas devenir captive de Satan et lui permettre de m’emmener en enfer. Je dois me tenir du côté de Dieu. Peu importe ce que ma fille dira dans le futur, je ne vais absolument pas hésiter. Que Dieu me donne la foi. » La sœur hocha la tête avec un sourire.

Cependant, Satan n’était pas prêt à être vaincu alors il employa de nouveaux tours. Une nuit moins d’un mois plus tard, sachant que je croyais toujours en Dieu, ma fille me dit avec impatience : « Maman, arrête de croire en Dieu ! Je vais bientôt passer l’examen d’entrée à la Faculté. Si tu insistes sur ta croyance en Dieu, mon école ne me permettra pas de passer l’examen. Tu devrais penser à moi. Ne sois pas trop égoïste. » En entendant ces mots, je pensais : C’est pour toi que j’ai fait des compromis et vécu avec ton père pendant toutes ces années. Depuis que j’ai commencé à croire en Dieu, je suis moins déprimée et angoissée que je ne l’étais auparavant, et mon état d’esprit s’est beaucoup amélioré. Tu ne vois pas cela ? Puis, je dis à ma fille d’un ton doux : « N’as-tu pas remarqué que je suis d’excellente humeur tous les jours depuis que j’ai commencé à croire en Dieu ? J’ai parcouru un long chemin pour trouver le vrai Dieu. Pourquoi ne me comprends-tu pas ? » Voyant que je ne l’écouterais pas, ma fille partit vexée sans dire un mot. Je lui ai demandé à la hâte : « Il fait déjà nuit noir. Où vas-tu ? » Elle ne répondit pas et continua son chemin. À ce moment-là, ma cousine était aussi là. Elle se précipita pour la ramener, mais ma fille ne voulait pas revenir, peu importe l’effort de la ramener. Après le départ de ma fille, mon cœur était dans la tourmente. Il faisait déjà nuit et l’école était fermée pour les vacances d’été, alors elle ne pouvait pas y retourner. Et nous n’avions aucun parent à proximité. Où pouvait-elle être partie ? Ma cousine et moi nous mirent à l’appeler à plusieurs reprises, mais elle ne répondit pas au téléphone. Nous sortîmes pour la chercher mais en vain. Il était dix heures du soir. Je lui envoyais des messages sur téléphones, mais elle ne me répondait toujours pas. J’étais si agitée que je marchais dans les deux sens autour de la maison, le cœur battant à se rompre. Ma cousine pleurait d’inquiétude en disant : « Ma sœur, et si ta fille a un accident ? » En entendant cela, je m’inquiétais encore plus. C’était une jeune fille de 18 ans, comment serais-je capable de me regarder dans une glace si elle avait un accident ? Plus j’y pensais, plus j’avais peur. J’attendis dans le suspens que ma fille réponde à mes messages. Ce n’est qu’à minuit cinq que je reçus finalement sa réponse. J’ouvris le message, et je lus les mots suivants : « Je ne reviens pas jusqu’à ce tu promettes de me donner ce que je veux. » En regardant son texte, j’étais inquiète et craintive. Donc, je répondis avec un brin de négociation : « S’il te plaît reviens maintenant. Je considérerai ce que tu as dit et te répondrai plus tard. » Une heure plus tard, cependant, ma fille répondit : « Si tu n’es pas d’accord avec ma demande et persistes dans ta croyance, je vais rompre avec toi et le mettre par écrit que je ne serai jamais en contact avec toi pour le reste de ma vie. » J’étais abasourdie par le message de ma fille. Qu’est qui se passait ? Je venais d’avoir foi en Dieu ; je ne me faisais rien de mal. Et cependant ma fille était sur le point de se séparer de moi. Cela me brisait le cœur. Elle était ma seule enfant, mon sang. J’avais payé un grand prix pour elle pendant toutes ces années, et je n’aurais jamais imaginé qu’elle pourrait être si cruelle à cause de ma croyance en Dieu. À ce moment-là, je voulus pleurer mais aucune larme ne coula. Alors j’ai pensé : je pourrais aussi bien ne pas croire. Croire en Dieu est trop difficile. J’ai complètement mis mon espoir dans ma fille. Je ne peux pas la perdre. Mon cœur me faisait de plus en plus mal quand je pensais à ça. Je sentais comme si le ciel tombait. Je m’agenouillai et me mis à crier vers Dieu : « Oh mon Dieu ! Que dois-je faire ? Aide-moi, s’il te plaît. Ma fille va rompre avec moi à cause de ma foi. Je crains de perdre ma fille unique, et je ne veux pas Te quitter. Oh Dieu, je ne sais pas quel chemin choisir. Je suis incapable de le surmonter. Je n’ai vraiment aucun moyen de m’en sortir. Quand je priais, je me souvins des paroles de Dieu : « Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme s’il était né des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. Considérez quand Job a été éprouvé, par exemple : dans les coulisses, Satan faisait un pari avec Dieu, et ce qui est arrivé à Job vint des actions des hommes et de l’ingérence des hommes. » En lisant les paroles de Dieu, je vis soudainement vu la lumière. Oh oh! Ne suis-je pas en train de tomber dans un piège de Satan ? N’est-ce pas une autre bataille spirituelle ? Je devrais être témoin de Dieu et ne jamais faire de concessions à Satan. Avec les mots de Dieu qui me soutenaient, j’avais le courage d’aller à la guerre contre Satan. Alors, j’envoyai un texto à ma fille : « Quoi qu’il arrive, je ne peux pas accepter ta demande. » Puis, je me sentis beaucoup plus ancrée à l’intérieur de moi-même et je n’étais plus aussi inquiète qu’avant.

une chrétienne est au téléphone

Une demi-heure plus tard, ma fille m’envoya encore un texto disant : « Dans ce cas, je vais mourir. » J’étais choquée et je pensai : « elle venait de dire quelque chose comme ça ! Peut-être devrais-je lui dire que j’arrêterai de croire en Dieu. Alors elle ne se suiciderait pas, et je ne serai pas torturée de la sorte. » Je pris mon téléphone pour appeler ma fille. Juste à ce moment-là, je me souvins d’un moment heureux lors d’un rassemblement avec mes frères et sœurs lorsque mon cœur était à l’aise et paisible. Si je ne croyais pas en Dieu, cependant, je retournerais simplement à la vie sombre et douloureuse que j’avais vécue dans le passé. Tenant le téléphone, je pensais alternativement à ma fille et à ma vie d’église, hésitant à l’intérieur de moi-même. Devrais-je faire des compromis avec ma fille ? Me sentant impuissante, je posais mon téléphone et je priais Dieu : « Oh mon Dieu ! Que dois-je faire ? Aide-moi s’il Te plaît… » Et puis, je me souvins un passage des paroles de Dieu : « Le cœur et l’esprit de l’homme sont tenus dans la main de Dieu, et toute la vie de l’homme est contemplée par les yeux de Dieu. Peu importe si vous croyez à cela ou non, toutes les choses, vivantes ou mortes, évolueront, changeront, se renouvelleront et disparaîtront selon les pensées de Dieu. C’est ainsi que Dieu règne sur toutes les choses. » Je pensai : Oui, que ma fille ait ou non fini sa vie ce soir est entre les mains de Dieu. Ce n’est pas à elle. La vie de chacun est contrôlée par Dieu. Le cœur et l’esprit de ma fille sont également contrôlés par Dieu. Ses pensées changeront selon les pensées de Dieu. N’essaie-t-elle pas de me persuader d’abandonner ma croyance en Dieu en menaçant de mort ? Avec la direction des paroles de Dieu, j’eus de nouveau confiance. Alors, je répondis à ma fille : « Je persiste à croire en Dieu. » Après un moment, elle a renvoyé un message disant : « Je vais mourir ! » Cette fois, je réalisais que c’était le complot sinistre de Satan. Il me menaçait de la mort de ma fille encore et encore. Que c’était méprisable ! Me sentant beaucoup plus calme que je ne l’avais été plus tôt cette nuit-là, je me rappelai de ne pas tomber à nouveau dans les pièges de Satan. La vie de ma fille était entre les mains de Dieu. Cela n’a pas été décidé par Satan, encore moins par un être humain. Après avoir pensé à cela, je répondis à ma fille : « Fais comme tu veux. » Puis, je dis une prière à Dieu : « Oh mon Dieu ! Je Te confie ma fille. Le fait qu’elle meure ou non est entre Tes mains. Sans Ta permission, elle ne mourra pas même si elle le veut. Je suis prête à obéir à Tes plans. » Après avoir prié, mon cœur fut à l’aise. Il était deux heures du matin. Je me suis couchée et je me suis endormie sans m’en rendre compte. Après l’aube, j’étais encore un peu inquiète quand je repensai à ce qui s’était passé la nuit précédente. Je suis restée dans la rue pendant un moment et je n’ai entendu aucune mauvaise nouvelle de qui que ce soit. Alors mon cœur s’est tranquillisé.

Une semaine plus tard, mon téléphone sonna. J’étais extrêmement excitée quand j’ai vu que c’était ma fille qui appelait. Je pris immédiatement mon téléphone et dis : « Bonjour ! » Elle me dit : « Maman, bon anniversaire ! » J’étais agréablement surprise et je dis en pleurant : « Oh, c’est aujourd’hui mon anniversaire ! Je l’ai oublié moi-même. » Ma fille dit également qu’elle avait acheté un cadeau pour moi. En entendant cela, je continuais à remercier Dieu dans mon cœur. Quand l’appel pris fin, je vins devant Dieu immédiatement et éleva sincèrement une prière de louange et de remerciement à Dieu.

Depuis lors, ma fille n’a plus jamais essayé de m’empêcher de croire en Dieu. En outre, ses perspectives de carrière n’ont pas été touchées du tout, et elle a trouvé un travail satisfaisant. Elle m’a même encouragé en disant : « Maman, je vois que tu as vraiment changé depuis que tu as cru en Dieu. Tu n’es pas le même qu’avant. Sois juste une bonne croyante en Dieu, pourvu que tu te sentes bien. » L’attitude de ma fille a changé. Je sais que c’est tout ce que Dieu a fait. Dieu a utilisé des situations réelles pour me laisser voir la méchanceté et la malveillance de Satan. Il emploie toutes sortes de méthodes pour tromper et avaler l’humanité, en essayant de faire de nous tous ses objets funéraires. A travers cette expérience, j’ai aussi réalisé que si nous pouvons compter sur Dieu et nous en remettre à Lui, et laisser la parole de Dieu dominer sur nous, Satan se retirera. Il sera pour toujours vaincu par Dieu. J’apprécie vraiment maintenant la puissance de la parole de Dieu et j’ai vu à quel point il est difficile pour Dieu de sauver l’humanité. Après avoir vécu cette guerre spirituelle, j’ai vu que Dieu est juste à côté de moi pour m’aider et me guider constamment. Grâce à Dieu ! Que toute la gloire soit rendue à Dieu !


En lire plus :

Prédication chrétienne : Les 3 coups de maître pour surmonter les tentations dans un combat spirituel

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Combat spirituel

Combat spirituel

Combat spirituel

« Combat spirituel » rassemble des témoignages dans lesquels des chrétiens comptent sur Dieu et triomphent de Satan dans le combat spirituel.

La parole de Dieu m’a guidée pour surmonter la tentation de Satan

Une guerre spirituelle : Lorsqu’elle était amenée à choisir entre le travail et la foi, comment a-t-elle discerné les astuces de Satan et témoigné de Dieu ?

22 février 2019 7 min de lecture
La parole de Dieu m’a guidée pour surmonter la tentation de Satan

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?