Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Un Kenyan a trouvé comment surmonter les péchés chrétiens

Cette histoire d’un Kenyan qui a trouvé comment surmonter les péchés chrétiens vous aidera à vous débarrasser de la situation où vous péchez et vous vous confessez.

16 August 2019

Mes frères et sœurs, que la paix soit dans le Seigneur ! Je me trouve très chanceux de pouvoir échanger avec vous tous aujourd’hui sur mes expériences d’accueil du Seigneur, et je suis très honoré et très reconnaissant au Seigneur de m’offrir cette opportunité.

Je suis né dans une famille chrétienne. Ma mère est très pieuse, et quand j’étais petit, elle nous faisait lire la Bible et chanter des hymnes et elle nous emmenait assister à des célébrations dans notre église. Quand je suis devenu grand, j’ai quitté la maison pour aller travailler et j’ai commencé à assister à des réunions de fidèles dans ma nouvelle église locale, et au bout de deux ans j’en ai été nommé responsable. Le pasteur ne prêchait jamais rien de nouveau, il se contentait toujours de prêcher la manière dont on devait faire les offrandes et il n’avait pas l’éclairage du Saint-Esprit, si bien que certains fidèles s’endormaient en écoutant ses sermons, et certains décidaient de ne pas revenir car il ne leur apportait rien. Parfois, afin de retenir les croyants, nous avons invité quelques prédicateurs d’autres églises à venir dire des sermons, et nous avons organisé des activités. Cependant, ces méthodes n’avaient qu’un effet temporaire, et après la fin du rassemblement, les fidèles ne revenaient pas. Il y avait aussi de nouveaux croyants qui venaient pendant quelques jours, puis ne revenaient plus. Je m’en inquiétais : « Que se passe-t-il, ici ? La situation dans notre église est vraiment mauvaise, et nous n’arrivons même pas à retenir les nouveaux croyants. Peut-être faisons-nous quelque chose qui n’est pas en accord avec la volonté de Dieu ? Ou bien, Dieu a-t-Il abandonné notre église ? »

Cependant, ce n’était pas le seul problème, car moi-même, qui étais responsable de l’église, je commettais constamment des péchés. Chaque fois que je voyais quelqu’un qui vivait une vie plus riche que la mienne ou qui était meilleur que moi dans un certain domaine, j’étais très jaloux, à tel point que je trouvais des raisons pour lesquels le Seigneur devait me bénir. Je me demandais : « Pourquoi le Seigneur ne me bénit-Il pas ? Je me dépense pour Lui, donc Il devrait me bénir davantage. » Par ailleurs, je devenais dépendant des jeux sur Internet et j’étais possédé par ces choses-là, si bien qu’il m’arrivait même de ne plus lire la Bible et de ne plus prier régulièrement. Quand je voyais sur Internet des photos de jolies femmes, j’avais de mauvaises pensées, et ces mauvaises pensées m’obsédaient. Je pensais alors à ce que le Seigneur Jésus avait dit auparavant : « Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur » (Matthieu 5:28). « Je suis en train de commettre un péché, pensais-je. Bien que je prie le Seigneur, que je me repente devant Lui et que j’essaie de me contenir, je pèche tout le temps. Je ne comprends pas pourquoi je suis encore capable de pécher, alors que je prie le Seigneur et que j’essaie de me maîtriser. »

J’ai donc parlé au pasteur de cette situation dans laquelle je me trouvais, mais il a simplement essayé de me réconforter en me citant la Bible : « Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ » (Romains 6:11), et en ajoutant : « Ne t’inquiète pas. Nos péchés, ceux que nous avons commis dans le passé comme ceux que nous commettrons dans l’avenir, sont tous pardonnés par Jésus-Christ notre Seigneur. Il nous suffit de prier davantage le Seigneur, de nous confesser et de nous repentir devant Lui. » Je n’ai pas été vraiment convaincu par ce qu’il m’avait dit, je me suis plutôt senti plus perdu encore. Il est écrit dans la Bible : « la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14). Cependant, j’étais toujours capable de pécher sans arrêt. Un tel comportement était-il digne de la louange du Seigneur ?

Afin de résoudre ce problème dans ma vie spirituelle, je me suis mis à chercher des vidéos sur YouTube, et je suis allé aussi sur d’autres sites Internet à la recherche d’informations spirituelles. Un jour, je faisais des recherches en ligne quand je suis tombé sur ce passage : « Bien que beaucoup de gens croient en Dieu, peu comprennent ce que signifie avoir foi en Dieu et ce qu’ils doivent faire pour être selon le cœur de Dieu. En effet, bien que les gens soient familiers avec le mot “Dieu” et des expressions telles que “l’œuvre de Dieu”, ils ne connaissent pas Dieu, encore moins Son œuvre. Pas étonnant donc que tous ceux qui ne connaissent pas Dieu aient une croyance confuse. Les gens ne prennent pas la croyance en Dieu au sérieux parce que croire en Dieu est trop inconnu, trop étrange pour eux. De cette façon, ils ne répondent pas aux exigences de Dieu. En d’autres termes, si les gens ne connaissent pas Dieu et ne connaissent pas Son œuvre, alors ils ne sont pas aptes à être utilisés par Dieu, encore moins peuvent-ils réaliser le désir de Dieu. “La croyance en Dieu” signifie croire qu’il y a un Dieu ; c’est le plus simple concept de la foi en Dieu. De plus, croire qu’il y a un Dieu n’est pas la même chose que croire véritablement en Dieu ; au contraire, c’est une sorte de foi simple avec de fortes connotations religieuses. La vraie foi en Dieu signifie faire l’expérience de la parole et de l’œuvre de Dieu sur la base d’une croyance que Dieu est souverain sur toutes choses. Ainsi tu seras libéré de ton tempérament corrompu, satisferas le désir de Dieu et connaîtras Dieu. Ce n’est qu’au long d’un tel parcours que l’on peut dire que tu crois en Dieu. Pourtant, les gens trouvent souvent que croire en Dieu est quelque chose de très simple et frivole. La croyance de ces personnes n’a pas de sens et ne saurait jamais être approuvée par Dieu, parce qu’ils empruntent le mauvais chemin. Aujourd’hui, il y a encore ceux qui croient en Dieu dans les écritures, dans les doctrines vides. Ils ignorent que leur croyance en Dieu n’a pas de substance et qu’ils ne sont pas en mesure d’obtenir l’approbation de Dieu, et ils prient quand même pour recevoir la paix et une grâce suffisante de Dieu. Nous devrions nous arrêter et nous demander : croire en Dieu est-il réellement la chose la plus facile sur terre ? Croire en Dieu ne signifie-t-il rien de plus que de recevoir beaucoup de grâces de Dieu ? Les gens qui croient en Dieu, mais ne Le connaissent pas et qui croient en Dieu, mais s’opposent à Lui, réalisent-ils vraiment le désir de Dieu ? » (« La Parole apparaît dans la chair »)

J’ai réfléchi à ces paroles que j’étais en train de lire. Elles révélaient ce qu’était une véritable foi en Dieu : la foi en Dieu ne consistait pas à simplement demander à Dieu des bénédictions ou la grâce mais, plus important, elle consistait à croire que Dieu gouverne tout, et sur cette base, à faire l’expérience de Ses paroles et de Son œuvre. J’ai réfléchi à la situation dans laquelle se trouvait notre église. Les sermons du pasteur portaient toujours sur la manière dont on pouvait s’enrichir et vivre heureux et en paix. Il ne parlait jamais de la manière dont on devait mettre en pratique et vivre les paroles du Seigneur, ni de ce qu’était Sa volonté, si bien que nous n’étions croyants que pour recevoir des bénédictions. Il n’était pas surprenant que les problèmes de ma vie spirituelle ne puissent pas être résolus. J’ai songé que j’étais jaloux dès que je voyais quelqu’un mener une meilleure vie que moi ou jouir d’un statut plus élevé, que j’en faisais alors le reproche au Seigneur et que je voulais tirer parti du fait que je me dépensais pour le Seigneur pour trouver des raisons d’être béni et de poser des conditions, en exigeant qu’Il me bénisse. Après avoir lu ce passage, je me suis enfin rendu compte que ma façon de croire en Dieu était mauvaise : je croyais en Dieu pour obtenir Ses bénédictions en échange. J’avais été vraiment égoïste et indigne, à toujours exiger de Dieu qu’Il me bénisse davantage, et cette façon d’être croyant n’était pas louable du tout. Le Seigneur Jésus a dit un jour : « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21). Le Seigneur a dit que seuls ceux qui font la volonté du Père céleste peuvent entrer au royaume des cieux, et pourtant je ne faisais pas la volonté du Père céleste et je ne vivais pas les paroles et l’œuvre de Dieu dans ma recherche. Croire en Dieu toute sa vie de cette manière était tout à fait vain, et je savais que je ne pouvais pas continuer ainsi. Ce passage que j’avais lu sur Internet me guidait vers le chemin correct de la foi, et me donnait envie d’en lire davantage encore.

J’ai alors lu un autre passage de ces paroles : « Aujourd’hui, Dieu a une nouvelle œuvre. Tu pourrais ne pas accepter ces propos, ils pourraient te paraitre étranges, mais Je te conseille de ne pas exposer ton naturel, car seuls ceux qui ont vraiment faim et soif de justice devant Dieu peuvent obtenir la vérité, et seuls ceux qui sont vraiment pieux peuvent être éclairés et guidés par Dieu » (« La Parole apparaît dans la chair »). En lisant cela, j’ai été surpris : Dieu serait en train d’accomplir une nouvelle œuvre ? Comment Dieu pouvait-Il accomplir une nouvelle œuvre ? Je n’en avais encore jamais entendu parler. J’ai été rempli de confusion, mais ensuite, j’ai lu ces paroles : « seuls ceux qui ont vraiment faim et soif de justice devant Dieu peuvent obtenir la vérité. » J’ai alors pensé à ce qu’avait dit le Seigneur Jésus : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! » (Matthieu 5:3). Je me suis dit que ces paroles étaient formidables, et j’ai eu l’impression qu’elles pourraient sans aucun doute résoudre le problème de mes péchés, alors pourquoi ne pas chercher et étudier ? J’ai donc écrit dans la colonne de discussion en ligne pour expliquer ma confusion concernant le problème des péchés. J’ai aussi écrit que je voulais mieux comprendre la nouvelle œuvre de Dieu. C’est une sœur qui m’a répondu. Comme il était difficile d’expliquer ce problème sur le chat en ligne, nous avons décidé d’aller échanger sur Facebook.

Un Kenyan a trouvé comment surmonter les péchés chrétiens

La sœur m’a dit : « En tant que croyants, nous attendons tous le retour du Seigneur. Mais maintenant Il est vraiment revenu, et Il est revenu dans la chair pour accomplir une nouvelle œuvre… » Je n’arrivais pas à le croire. Je me demandais : « Le Seigneur Jésus est vraiment revenu ? »

La sœur a poursuivi : « S’étant incarné à nouveau, cette fois Dieu exprime essentiellement Ses paroles pour sauver les hommes, ce qui accomplit précisément cette prophétie du Seigneur Jésus : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir” (Jean 16:12-13). Les gens de cette époque ayant une stature trop petite pour pouvoir supporter ce que le Seigneur Jésus avait à dire, Il y a un certain nombre de vérités qu’Il n’a pas dites. Cependant, quand Il reviendra dans les derniers jours, Il nous révélera toutes ces vérités et tous ces mystères. Maintenant, cette prophétie est accomplie, et Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour. Il exprime toutes les vérités permettant aux hommes d’être purifiés et d’obtenir le vrai salut, et Il accomplit l’œuvre de jugement et de purification. Ce n’est que si nous acceptons l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours et que nous vivons selon les vérités que Dieu exprime, et selon Ses paroles, que nos tempéraments corrompus seront purifiés et que nous serons finalement aptes à entrer dans le royaume de Dieu. »

J’ai écouté l’échange de la sœur et j’ai réfléchi à ces versets de l’Écriture. Bien que nous les ayons déjà lus souvent, nous n’avions jamais compris leur véritable sens. Maintenant seulement, j’ai compris que le Seigneur Jésus avait dit qu’Il nous en dirait plus quand Il reviendrait dans les derniers jours. Cela m’a fait penser à ce qu’Il avait dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. » Seul Dieu Lui-même pourrait transmettre la vérité à l’humanité, montrer aux gens le chemin et nous permettre d’obtenir la vie.

Après cela, j’ai assisté à plusieurs réunions avec la sœur, et mes problèmes ont été résolus en grande partie. Cependant, je voulais encore savoir pourquoi on ne pouvait entrer au royaume des cieux qu’en acceptant l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours, parce que le pasteur nous avait toujours affirmé que nos péchés avaient été pardonnés et que lorsque le Seigneur reviendrait, nous serions immédiatement reçus dans le ciel. Je n’en avais jamais été sûr, car le Seigneur a dit : « Vous serez saints, car je suis saint » (1 Pierre 1:16). Dieu est saint, et pourtant nous péchons sans arrêt, alors comment pourrions-nous obtenir la louange du Seigneur ?

Au cours de la réunion suivante, la sœur a échangé sur ce qui me troublait : « Même si nos péchés sont pardonnés grâce à notre foi dans le Seigneur et que nous faisons montre extérieurement d’une bonne conduite, en nous abstenant de voler et de dérober, de fumer et de boire et de faire tout ce qui pourrait être un péché évident, cela ne veut pas dire que nous avons été purifiés, et ce n’est pas non plus la preuve que nous sommes comme le Seigneur aime que l’on soit et que nous pouvons entrer au royaume des cieux. C’est parce que dans notre vie, nous sommes toujours capables de pécher et de résister au Seigneur. Pour ne citer que quelques exemples, lorsque quelque chose porte atteinte à nos intérêts, nous mentons et nous essayons de rouler les autres. Quand nous remarquons que quelqu’un réussit moins bien que nous, nous le rabaissons et nous le méprisons au fond de nous. Quand une personne réussit mieux que nous dans tous les domaines, nous devenons jaloux. Il est écrit dans la Bible : « Vous serez saints, car je suis saint » (1 Pierre 1:16), et « la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14). Dieu est saint, et ceux qui entrent au royaume des cieux doivent se libérer du péché et obtenir la purification. Et pourtant, nous péchons sans arrêt et nous sommes entièrement souillés, et nous ne pouvons pas obtenir la louange du Seigneur ni entrer au royaume des cieux. Nous comprendrons mieux cela en lisant deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant.

Dieu Tout-Puissant dit : “À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché.” “Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu.

Les paroles de Dieu Tout-Puissant ont dévoilé ce mystère. À l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a accompli l’œuvre de rédemption, et si nous avons foi dans le Seigneur et que nous sommes désireux de prier et de nous repentir, nos péchés peuvent alors être pardonnés et le Seigneur ne S’en souviendra plus. Cependant, notre nature pécheresse et notre tempérament satanique restent profondément enracinés en nous, et ce sont des choses bien plus graves et plus difficiles à résoudre que nos péchés. Si elles ne sont pas résolues, nous ne cesserons jamais de nous débattre dans un cycle de péché et de confession, et nous serons incapables de nous libérer du péché. La Bible dit : “Le salaire du péché, c’est la mort” et quand nous péchons et nous confessons, nous restons tout simplement indignes de voir la face de Dieu et nous ne sommes pas aptes à entrer dans le royaume de Dieu. En outre, grâce à notre expérience, nous pouvons comprendre qu’en nous fiant à notre propre capacité de nous abstenir, notre nature pécheresse n’a aucun moyen d’être résolue et nous avons encore besoin, nous autres humains, que Dieu accomplisse Lui-même Son œuvre pour nous sauver. Comme le dit la Bible : “de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut” (Hébreux 9:28). Si Dieu S’incarne dans les derniers jours pour exprimer la vérité et accomplir l’œuvre de jugement, c’est pour corriger notre nature pécheresse, et c’est seulement si nous acceptons l’œuvre de jugement de Dieu que notre nature pécheresse et notre tempérament satanique peuvent être purifiés et que nous pouvons finalement obtenir le vrai salut de Dieu et être emmenés au royaume des cieux. »

Cet échange de la sœur m’a apporté un éclairage formidable. Le Seigneur Jésus a pardonné nos péchés, et cependant notre nature satanique est toujours en nous, c’est pourquoi nous sommes encore capables de commettre le péché et de résister à Dieu. Je me suis dit que j’avais vraiment voulu résoudre ce problème du péché et j’étais allé voir mon pasteur, mais qu’il n’avait pas encore été résolu. Nous avons véritablement besoin que Dieu accomplisse une nouvelle étape du salut.

Je lui ai demandé : « Comme nous sommes effectivement incapables de nous libérer du péché, ma sœur, dans ton échange, tu viens de dire que Dieu est en train d’accomplir Son œuvre de jugement dans les derniers jours pour nous purifier de notre corruption. Mais comment Dieu accomplit-Il Son œuvre de jugement ? »

La sœur m’a alors lu un autre passage des paroles de Dieu Tout-Puissant : « Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout. Seules les méthodes de ce genre sont considérées comme un jugement ; c’est seulement par un jugement de ce genre que l’homme peut être maîtrisé et forcé à se soumettre totalement à Dieu, et acquérir de surcroît une vraie connaissance de Dieu. Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui. Ce travail est l’œuvre du jugement faite par Dieu. »

La sœur a poursuivi : « Dieu exprime la vérité pour accomplir l’œuvre de jugement et Il dévoile notre corruption au moyen de Ses paroles, et avec Ses paroles Il dévoile entièrement des choses qui sont présentes dans notre foi en Lui, comme nos mauvaises motivations et la racine de notre résistance à Son égard. Une fois que nous avons lu Ses paroles de jugement, nous sommes terriblement bouleversés et déstabilisés, car nous nous rendons compte que nous avons été très profondément corrompus par Satan et que notre nature est caractérisée par l’arrogance, l’égoïsme, l’avidité, l’iniquité et la tromperie. Sous la domination de nos tempéraments sataniques, nous n’avons pas de véritable amour ni de véritable attachement pour Dieu, et même si nous semblons renoncer, nous dépenser, souffrir et payer un prix pour le Seigneur, nous ne le faisons que pour être récompensés en allant au royaume des cieux : nous essayons simplement de conclure un marché avec Dieu. Et dès qu’Il ne nous accorde pas la grâce et les bénédictions, alors, même si ce n’est pas à haute voix, nous Lui en faisons le reproche et nous Lui résistons intérieurement. Souvent, dans notre vie, afin de sauvegarder nos propres intérêts et ce qui nous concerne, nous mentons et trompons les autres. Nous suivons les tendances de ce monde, nous convoitons les richesses et les plaisirs matériels, et nous conspirons les uns contre les autres pour de l’argent, pour la renommée et la fortune, et nous devenons de plus en plus dénués de conscience et de raison, et dépourvus de la moindre ressemblance avec des êtres humains véritables. En même temps, à travers le jugement et les révélations des paroles de Dieu, nous découvrons quelle sorte de personne Dieu aime, quelle sorte de personne Il déteste, quelle sorte de personne Il sauve et quelle sorte de personne Il élimine, etc. Nous découvrons aussi Son tempérament juste, nous commençons à avoir un cœur qui craint Dieu et nous sommes disposés à tomber à terre devant Lui, à obéir à Son jugement et à Son châtiment, à nous repentir et à renaître. Dieu organise aussi toutes sortes de situations pour nous dans notre vie afin de dévoiler notre corruption et de tester, épurer et purifier notre tempérament satanique. Grâce à notre expérience, nous percevons, du plus profond de nous-mêmes, que si nous désirons être libérés du péché et voir notre tempérament de vie changer, alors nous devons mieux accepter le jugement et le châtiment par les paroles de Dieu et nous devons passer par l’expérience pratique des épreuves et de l’épurement que Dieu organise pour nous. Ainsi seulement, nous pouvons être purifiés de notre corruption, et finalement, obtenir le vrai salut de Dieu et être emmenés dans le royaume. »

J’ai songé que je vivais dans le péché, toujours contraint par la servitude du péché et sans aucun chemin pour résoudre cela. Maintenant, grâce à l’échange de la sœur, j’avais finalement compris que Dieu était revenu dans les derniers jours pour accomplir l’œuvre du jugement, qu’Il exprimait la vérité, qu’Il dévoilait et disséquait notre nature corrompue et qu’Il organisait des situations pratiques en vue de nous purifier et de nous transformer, de telle sorte que nous puissions enfin être emmenés au royaume des cieux. J’ai alors compris que l’œuvre de jugement de Dieu était très importante pour nous. Par la suite, j’ai continué à chercher et étudier ce chemin et à échanger avec mes frères et mes sœurs, et d’après les paroles de Dieu, j’ai acquis la certitude absolue que Dieu Tout-Puissant est effectivement le Seigneur Jésus de retour.

Cela fait maintenant plus d’un an que je crois en Dieu Tout-Puissant. Chaque fois que je lis les paroles de Dieu, mon cœur est rempli de joie et je sens que Dieu est à mes côtés, qu’Il m’abreuve, m’alimente et me montre le chemin de la vraie foi en Lui. Auparavant, je n’avais jamais le bon objectif à poursuivre, et j’étais croyant pour obtenir des bienfaits matériels et pour vivre une vie enrichie en échange. Mais quand la réalité ne répondait pas à mes attentes, j’en voulais à Dieu et je ne Le comprenais pas, je vivais constamment dans un état de péché, et mon esprit était ténébreux. Maintenant, j’ai l’approvisionnement des paroles de Dieu et je sais que dans sa foi, on doit corriger ses conceptions, chercher à aimer Dieu de tout son cœur et de toute son âme, et s’acquitter de son devoir d’être créé. Je ne cours plus aveuglément après les bienfaits matériels dans ma vie, et je cherche à vivre dans la présence de Dieu et à accomplir mon devoir. Mon esprit n’est plus assoiffé, et j’éprouve la joie d’avoir Dieu à mes côtés. J’ai beaucoup de chance d’être né dans les derniers jours et j’ai heureusement accepté l’œuvre de Dieu des derniers jours. Je connais maintenant le chemin pour surmonter le péché, et j’ai l’espoir d’obtenir le vrai salut et d’entrer au royaume des cieux. Merci Dieu Tout-Puissant !

Joseph, Kenya

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Retour à Dieu

Retour à Dieu

Retour à Dieu

La rubrique « Retour à Dieu » partage l’expérience des chrétiens de différents pays qui suivent les pas de l’Agneau sous la direction du Saint-Esprit et accueillent le retour du Seigneur Jésus.

J’ai enfin compris les noms de Dieu et leurs signification

Il ignorait pourquoi Dieu avait de différents noms « Éternel » et « Jésus ». Plutard, il était au courant du retour du Seigneur et a connu les noms de Dieu et leur signinfication.

17 juillet 2019 7 min de lecture
J’ai enfin compris les noms de Dieu et leurs signification
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?