Qu’est le Christ ? Pourquoi les oints ne sont-ils pas le Christ ?

Je suppose que nous connaissons tous bien le mot « Christ ». Dans la Bible, il est raconté ceci : « Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 16:15-17). Quand ils lisent ces versets, beaucoup de gens disent sans réfléchir : « Christ est le Seigneur Jésus incarné » ou « Christ est le Messie, le Fils de Dieu ». D’autres disent : « Christ est le Fils de l’Homme », « Christ signifie l’oint ». Cependant, confrontés à ces points de vue, certains sont perplexes : les prophètes, les rois et les prêtres de l’Ancien Testament étaient tous oints, sont-ils donc aussi des Christs ? Qu’est donc Christ ?

Qu’est le Christ Pourquoi les oints ne sont-ils pas le Christ

Afin de répondre à cette question, examinons tout d’abord deux passages de la parole de Dieu : « Le Dieu incarné s’appelle le Christ, et le Christ est la chair que revêt l’Esprit de Dieu. Cette chair ne ressemble à aucun homme qui est de chair. Cette différence tient au fait que le Christ n’est pas de chair et de sang, mais est l’incarnation de l’Esprit. Il possède à la fois une humanité normale et une divinité complète. Sa divinité n’est possédée par aucun homme. Son humanité normale sustente toutes Ses activités normales dans la chair, tandis que Sa divinité réalise l’œuvre de Dieu Lui-même. » « Dieu devenu chair est appelé le Christ et ainsi le Christ qui peut donner la vérité aux gens est appelé Dieu. Il n’y a rien d’excessif à ce sujet. […] Christ n’est pas seulement la manifestation de Dieu sur la terre, mais plutôt la chair particulière assumée par Dieu pendant qu’Il réalise et accomplit Son œuvre parmi les hommes. Cette chair ne saurait être remplacée par un homme quelconque, mais elle peut bien entreprendre l’œuvre de Dieu sur la terre et exprimer le tempérament de Dieu, et bien représenter Dieu et donner la vie à l’homme. » Ces deux passages révèlent des aspects de la vérité concernant le Dieu incarné. Christ est la chair de Dieu incarné, c’est-à-dire la réalisation de l’Esprit de Dieu dans un corps charnel avec une humanité normale et une pensée normale. Il devient une personne normale et ordinaire pour œuvrer et parler dans le monde humain. En apparence, Christ est un Fils de l’Homme normal et ordinaire, mais Il est différent en essence de toutes les personnes créées : les êtres humains créés n’ont qu’une humanité normale et sont dépourvus d’essence divine ; Christ a non seulement une humanité normale, mais aussi, plus important, une divinité complète, Il a l’essence de Dieu, Il peut exprimer l’entière vérité, Il peut exprimer le tempérament de Dieu et tout ce que Dieu a et est, et Il peut dispenser aux gens la vérité, le chemin et la vie. Comme l’a dit le Seigneur Jésus : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie » (Jean 14:6). Christ est la manifestation de Dieu sur terre. Il y a deux mille ans, le Seigneur Jésus est venu sur terre pour œuvrer, Il a mis fin à l’ère de la Loi, Il a inauguré l’ère de la Grâce, Il a exprimé les vérités requises pour l’œuvre de rédemption, Il a appris aux gens à confesser leurs péchés, à se repentir, à aimer leur prochain comme ils s’aiment eux-mêmes, et Il a accompli toutes sortes de miracles, comme guérir les malades, chasser les démons, rendre la vue aux aveugles, faire marcher les paralytiques, guérir les lépreux, ressusciter les morts, nourrir cinq mille personnes avec cinq miches de pain et deux poissons, calmer le vent et la mer par une parole, etc. Toute cette œuvre était l’expression directe de Sa divinité, et aussi, la manifestation de l’autorité et du pouvoir de Dieu. Ce sont des choses qu’aucun être humain ne peut posséder ni obtenir. C’est parce que Christ exprime Son œuvre divine dans un corps de chair avec une humanité normale et peut exprimer la vérité n’importe quand et partout, approvisionner, abreuver et guider les hommes, guider toute l’humanité, que nous pouvons dire qu’Il est Christ, le Dieu Lui-même incarné.

Ainsi donc, pourquoi les prophètes et ceux que Dieu utilise ne peuvent-ils pas être appelés Christ ? Il y a bel et bien une vérité à chercher ici. Lisons quelques passages de la parole de Dieu : « Ésaïe, Ézéchiel, Moïse, David, Abraham et Daniel furent des chefs ou des prophètes parmi le peuple élu d’Israël. Pourquoi ne furent-ils pas appelés Dieu ? Pourquoi le Saint-Esprit ne leur a-t-Il pas rendu témoignage ? Pourquoi le Saint-Esprit a-t-Il rendu témoignage à Jésus dès qu’Il a commencé Son travail et a commencé à prononcer Ses paroles ? Et pourquoi le Saint-Esprit n’a-t-Il pas rendu témoignage à d’autres ? Ils ont tous été appelés “Seigneur” ces hommes qui étaient de la chair. Indépendamment du nom qu’on leur a donné, leur travail représente leur être et leur substance, et leur être et leur substance représentent leur identité. Leur substance n’est pas liée à leur appellation ; elle est représentée par ce qu’ils ont exprimé et ce qu’ils ont vécu. Dans l’Ancien Testament, être appelé Seigneur était ordinaire, et une personne peut être appelée n’importe comment, mais sa substance et son identité inhérente restent immuables. » « Les paroles de Dieu incarné inaugurent une nouvelle ère, guident l’humanité tout entière, révèlent des mystères et montrent à l’homme la voie à suivre vers une nouvelle ère. L’inspiration reçue par l’homme n’est que simple pratique ou connaissance. Elle ne peut pas conduire l’humanité tout entière dans une nouvelle ère ou révéler le mystère de Dieu Lui-même. Après tout, Dieu est Dieu et l’homme est l’homme. Dieu a l’essence de Dieu et l’homme a l’essence de l’homme. » À la lecture de ces passages, on peut facilement se rendre compte que l’essence du Seigneur Jésus-Christ est Dieu, qu’Il peut directement accomplir l’œuvre de Dieu, exprimer tout ce que Dieu a et est et apporter aux gens la vérité, le chemin et la vie. Personne d’autre ne pourrait accomplir cela à Sa place, ni l’accomplir en quelque façon que ce soit. Ceux qui sont corrompus par Satan ne possèdent que l’humanité, ils ne peuvent pas exprimer la vérité et ils ne peuvent pas accomplir l’œuvre de Dieu. À l’ère de la Loi, dans l’Ancien Testament, un certain nombre de prophètes de l’Antiquité comme Moïse, Daniel et Isaïe guidaient le peuple pour lui faire obéir aux commandements et aux paroles de Dieu selon l’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi, diffusant des prophéties parmi les Israélites selon les instructions de Dieu ou leur transmettant les paroles de Dieu, notamment des rappels et des admonitions, et ainsi de suite, tout cela relevant entièrement des devoirs de l’homme. Sans les instructions de Dieu, ils n’auraient plus eu ce rôle de transmetteurs de Ses paroles. Cela prouve que les prophètes eux-mêmes n’avaient pas de vérité ni de chemin de vie. Ils étaient seulement des personnes que Dieu utilisait et qui coopéraient avec l’œuvre du Saint-Esprit. Même si l’on dit qu’ils sont oints, ce ne sont pas des Christs. Donc, Dieu a l’essence de Dieu, l’homme a l’essence de l’homme. Pour déterminer si quelqu’un est Christ, il faut voir s’il a l’essence de Dieu, s’il peut exprimer la vérité et s’il peut accomplir l’œuvre de salut de l’humanité, plutôt que se référer au nom qu’on lui donne. Peu importe le nom qu’on leur donne, les êtres créés sont toujours humains, pas Christ. Par conséquent, on peut comprendre Christ comme la chair incarnée de l’Esprit de Dieu. L’essence de Christ est la combinaison d’une humanité normale et de la divinité complète, et Il est Dieu Lui-même sur terre.

Avec ce qui précède, je crois que nous comprenons assez bien maintenant ce qu’est Christ. Pour percevoir plus clairement cet aspect de la vérité, nous devons aussi chercher et réfléchir davantage, car cela nous est très utile pour que nous puissions accueillir le retour du Seigneur. La Bible annonce : « Comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme » (Matthieu 24:27). « Car, comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut auparavant qu’il souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par cette génération » (Luc 17:24-25). Ces prophéties mentionnent « ainsi sera le Fils de l’homme en son jour » et nous savons tous que le Seigneur Jésus incarné est appelé le Fils de l’Homme et Christ. Donc, « ainsi sera le Fils de l’homme en son jour » mentionnée par le Seigneur Jésus doit être très probablement faire référence à Dieu revenant incarné dans les derniers jours. Notre perception du Dieu incarné et notre perception du Christ des derniers jours sont directement liées à la question de savoir si nous pouvons obtenir le salut de Dieu, aussi devons-nous rechercher attentivement l’œuvre et les paroles de Dieu, mais aussi écouter la voix de Dieu, si nous voulons accueillir la manifestation du Seigneur.

Xiaojuan, Chine


En lire plus : Qui est le Seigneur Jésus-Christ ?

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP

Laisser un commentaire