Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Pourquoi la connaissance ne peut-elle pas changer ma destinée ?

Il voulait changer sa destinée en s’appuyant sur la connaissance, et c’est ainsi qu’il étudia assidûment. Mais au fil du temps, les faits ont contre-attaqué ses notions. Malgré le fait qu’il ait obtenu un diplôme d’études supérieures et divers certificats d’honneur…

5 September 2018

Quand j’étais petit, les professeurs nous ont toujours enseigné, « Si vous voulez vous affirmer dans la société et vivre en dominant les autres, alors vous devez avoir beaucoup de connaissance. » Graduellement, les notions de « La connaissance peut changer le destin d’un homme » et de « Les autres recherches ont peu de valeur, l’étude des livres les surpasse toutes » se sont implantées dans mon esprit. J’ai commencé à m’immerger dans l’océan de la connaissance, ne voulant rien faire d’autre qu’étudier toute la journée. Surtout quand je suis entré à l’université, j’apprenais sans repos, plutôt comme une horloge à remontage complet. Lorsque l’aube pointait, j’étais déjà hors de mon lit et lisais mes livres à ma table ; la nuit, quand il faisait déjà très sombre dehors, ma chambre était encore pleine de lumière tamisée – parfois j’étudiais au point d’aller me coucher seulement après minuit. Il m’arrivait parfois d’étudier toute la nuit, avec seulement une courte pause sur ma table de travail pour alléger la fatigue… Avec le développement rapide de la société, la compétition devenait de plus en plus rude. Alors en ce moment, tous mes efforts étaient consentis dans le but d’aller dans une bonne université et d’avoir un diplôme supérieur, afin de décrocher un bon travail dans la société pour gagner de l’argent, afin d’avoir la gloire et la fortune, et pour vivre en dominant les autres… Après plus de dix ans d’études exténuantes, j’ai finalement réalisé mon rêve d’université. Malgré le fait que je sois entré à l’université, je n’ai pas osé prendre mes études à la légère. En vue d’avoir de véritables compétences, j’écoutais attentivement en classe et étudiais soigneusement des sujets professionnels après les cours ; de plus, pour élargir mes perspectives, je restais toujours dans la librairie pour lire beaucoup de livres… Quelques années plus tard, j’ai obtenu mon diplôme ainsi que les tableaux d’honneur. Mes nombreuses années de dur labeur avaient finalement payé. Je me sentais joyeux à l’intérieur et mon visage était tout souriant, et j’ai établi les grandes lignes de mon merveilleux futur.

Après l’obtention du diplôme universitaire, je suis entré dans la société. Plein d’assurance, je pensais avec fierté qu’avec ces certificats et un diplôme d’université, je pourrais absolument trouver un bon travail. Alors, j’ai envoyé avec joie mon curriculum vitae à plusieurs entreprises qui offraient des emplois liés à mon domaine d’activité. Après cela, je suis resté à la maison à attendre leur coup de fil. Peu après, mon téléphone sonnait et je décrochais avec excitation, mais ce que j’entendais chaque fois était quelque chose du genre « Désolé monsieur, les connaissances que vous avez ne sont pas applicables dans notre entreprise… », « Je suis navré, nos postes sont déjà occupés… » ou « Excusez-moi monsieur. Notre entreprise a besoin de quelqu’un qui a de l’expérience… ». Ces refus polis ont éteint la flamme d’espoir qui brillait dans mon cœur. Après avoir raccroché le téléphone, mon cœur ne s’apaisait pas pendant un long moment. Un fort sentiment de perte se manifestait spontanément, et je me disais : je suis rempli de connaissance, mais pourquoi ne puis-je pas trouver un bon travail ? Pourrait-on dire que la connaissance ne peut changer ma destinée ? Pourquoi cela ?

Entretien

Je ne pouvais pas me résigner au fait de ne rien gagner grâce aux efforts que j’avais fournis pendant tant d’années et de passer toute ma vie dans la médiocrité. Alors, avec une lueur d’espoir, j’ai continué à me précipiter dans cette vaste mer de l’humanité à la recherche d’un travail. Cependant, les résultats que j’obtenais étaient toujours ces mots de refus polis… Confronté à ces coups cruels, je me suis senti totalement épuisé et ne pouvais plus supporter la pression du chômage. Chaque jour, j’étais sur mon téléphone à sillonner les sites de recherche d’emploi, à lire les journaux pour trouver des entreprises qui voulaient des travailleurs… Chaque jour et nuit, tout ce à quoi je pensais, c’était trouver un emploi. Dans cette ville, j’ai continué à courir dans les rues, sans tenir compte du vent et de la pluie. J’ai demandé, mais je ne savais toujours pas où aller. A la tombée de la nuit, en rentrant chez moi dans le bus, j’avais la mine renfrognée et la tête pleine de soucis. En regardant les passants à travers la fenêtre, je m’endormais inconsciemment à cause de la fatigue. Lorsque je me réveillais, je ne savais pas de combien d’arrêts j’avais déjà dépassé ma maison. Sans rien y gagner, je m’asseyais dans la rue vide. En regardant dans le ciel étoilé, j’avais tellement envie de hurler, mais je ne pouvais pas. Tout ce que je pouvais faire, c’était verser des larmes, en silence et seul. Chacun des mots des refus polis résonnait dans mon esprit et me transperçait le cœur encore et encore…

La cruelle réalité m’a impitoyablement désillusionné et a écrasé mon rêve d’avenir. Au cœur de ma douleur, je ne pouvais m’empêcher de réfléchir : pourquoi suis-je toujours incapable de changer ma destinée alors que j’ai toute cette connaissance ? Pourquoi les dictons tels que « La connaissance peut changer le destin d’un homme » et « Les autres recherches ont peu de valeur, l’étude des livres les surpasse toutes » ? Les instructions de mes professeurs sont-elles erronées ? Pourquoi le diplôme que j’ai obtenu après tant d’années d’étude assidues n’a pas plus d’utilité qu’un papier brouillon ? Pourrait-on dire que les objectifs que j’ai poursuivis toutes ces années étaient faux ? Quand j’y pense, j’ai l’impression d’avoir été trahi. Instantanément, mon cœur s’emplissait d’une tristesse et d’une souffrance incomparables, et je ne pouvais m’empêcher de regarder le ciel et de soupirer : pourquoi un bon cheval ne peut-il rencontrer un bon juge de chevaux ? Est-ce ceci le résultat de tant d’années d’études acharnées ? Pendant plus de dix ans, combien de jours et nuits ai-je passés à m’efforcer et me battre dans l’unique but d’utiliser mon savoir pour changer ma destinée, obtenir un emploi satisfaisant dans cette société compétitive, et être capable de me démarquer et de dominer les autres ? Mais pourquoi je ne reçois aucune récompense pour cela maintenant ? Pourquoi diantre est-ce que c’est ainsi ? J’ai crié dans mon cœur : pourquoi la connaissance ne peut-elle changer ma destinée ?

Mon esprit était dans un état chaotique, parce que mon rêve de changer ma destinée en m’appuyant sur la connaissance était tombé à l’eau, et il n’y avait personne à qui je pouvais parler de ma tristesse et mes soucis. Était-ce là la fin de toute ma vie ? Après, j’ai entendu une chanson par hasard : « Le Tout-Puissant a pitié de ceux qui souffrent profondément. En même temps, en a assez de ces gens sans conscience, parce qu’Il doit attendre, attendre trop longtemps pour une réponse de l’homme, de l’homme. Il veut chercher ton cœur et ton esprit. Il veut t’apporter à manger, à boire. Il veut te réveiller, te réveiller. Pour que tu n’aies plus soif, plus faim. Lorsque tu te sens fatigué, quand tu commences à sentir la désolation, la désolation de ce monde, ne sois pas perplexe, ne pleures pas. Dieu Tout-Puissant, le Gardien, à tout moment t’accueillera » (Extrait de « Dieu cherche ton cœur et ton esprit »).

En écoutant cette chanson, j’éclatai en sanglots malgré moi. Un peu comme si j’avais entendu une maman appelant son enfant qui s’était perdu pendant des années, mon cœur à la dérive a trouvé une direction et un sentiment d’appartenance : j’ai finalement trouvé ma maison. Il s’est avéré que Dieu veillait à mes côtés et attendait que je revienne à lui depuis le début. L’appel de Dieu à mon endroit a fait en sorte que mon cœur solitaire ne dérive plus et n’erre plus, ni perplexe ni pleurnichard…

Un jour, j’ai lu un autre passage de la parole : « Certaines personnes choisissent un bon cours de spécialisation dans une institution d’études supérieures et finissent par trouver un emploi satisfaisant après l’obtention du diplôme, faisant ainsi un premier grand pas triomphant dans le voyage de leur vie. Certaines personnes apprennent et maîtrisent de nombreuses compétences et pourtant ne trouvent jamais un emploi qui leur convienne ni ne trouvent leur poste, encore moins ne font carrière ; dès le début de leur voyage de la vie, elles se trouvent contrariées à chaque tour, en proie à des ennuis, avec des perspectives lugubres et une vie incertaine. Certaines personnes s’appliquent avec diligence à leurs études, mais manquent de justesse toutes leurs chances de recevoir un enseignement supérieur, et semblent vouées à ne jamais atteindre le succès, leur première aspiration dans le voyage de leur vie fondant comme neige au soleil. Ne sachant pas si oui ou non la route est lisse ou rocheuse, elles sentent pour la première fois comment la destinée humaine est pleine de variables et considèrent donc la vie avec espoir et effroi. Certaines personnes, malgré leur bas niveau d’études, écrivent des livres et arrivent à avoir une certaine renommée ; certaines, bien que presque totalement analphabètes, font de l’argent en affaires et sont ainsi en mesure de subvenir à leurs besoins… […] L’occupation que l’on poursuit, ce que l’on fait pour vivre, et combien de richesse on amasse dans la vie, cela ne procède pas de la décision des parents, de ses talents, de ses efforts ou de ses ambitions, mais c’est prédéterminé par le Créateur » (Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique III »).

Après avoir lu tout cela, j’ai fini par comprendre que le destin d’un homme est contrôlé par les Mains de Dieu, et que cela ne peut être changé par la connaissance. Peu importe le nombre de talents ou le degré de connaissance que nous avons, nous sommes toujours incapables de contrôler notre propre destinée ou d’échapper à la souveraineté et aux commandements de Dieu. J’ai toujours cru que « La connaissance peut changer la destinée d’un homme » et tant que je travaillais dur et obtenais un diplôme d’université, ma destinée allait changer pour le meilleur. Ce point de vue était totalement faux. Malgré que j’ai acquis la connaissance et obtenu le diplôme avec les divers tableaux d’honneur, cela ne signifiait pas que je pouvais bénéficier d’un statut, avoir un bon emploi, gagner de l’argent, et obtenir la gloire et la fortune dans cette société compétitive. Mon expérience personnelle a prouvé que le fait de penser que la destinée de quelqu’un pouvait être changée en se fiant à la connaissance n’était qu’un rêve et un mauvais point de vue que Satan nous a enseigné. Si nous vivons en fonction des lois sataniques de survie, nous ne pourrions qu’être trompés et détruits par Satan, perdre le soin et la protection de Dieu, et finir par tomber dans la douleur et la perdition, sans savoir quoi faire. Maintenant, j’ai réalisé qu’on ne peut avoir une bonne destinée de par notre dur labeur, et qu’on peut encore moins changer notre destinée en s’appuyant sur la connaissance. Au lieu de cela, nous devons venir devant Dieu chercher la vérité, discerner et rejeter les lois sataniques de survie, posséder la véritable perspective sur la vie et les valeurs, et en fin de compte être capables d’obéir à Dieu, craindre Dieu, et recevoir Son leadership et Son orientation. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrions vivre librement, et vivre une vie qui a de la valeur et du sens.

Plus tard j’ai lu autre parole qui dit : « Pendant le processus d’acquisition de la connaissance par l’homme, Satan utilisera toutes les méthodes pour que les gens satisfassent leurs convoitises et réalisent leurs idéaux. Sais-tu de manière claire sur quel chemin Satan veut te conduire ? […] Satan utilise une façon très subtile, une manière en accord avec les notions des hommes ; ce n’est pas un chemin drastique. De façon tout à fait inconsciente, les gens en viennent à accepter la manière de vivre de Satan, ses règles de vie, à établir des objectifs de vie et leur direction dans la vie, et ce faisant, ils en sont également, inconsciemment, arrivés à avoir des idéaux dans la vie. Quelle que soit la hauteur de ces idéaux dans la vie, ils ne sont qu’un prétexte inextricablement lié à la gloire et au gain. […] Les hommes peuvent-ils encore exercer un contrôle sur eux-mêmes une fois qu’ils sont passés du côté de Satan, de cette façon et lui deviennent fidèles ? Certainement pas. Ils sont complètement et totalement contrôlés par Satan. Ils sont également totalement et complètement incapables de se libérer du bourbier dans lequel ils se sont enfoncés. Une fois que quelqu’un est plongé dans la gloire et le gain, il ne cherche plus ce qui est lumineux, ce qui est juste ou ce qui est beau et bon. C’est parce que le pouvoir de séduction que la gloire et le gain ont sur les hommes est trop grand et elles deviennent des choses que les gens poursuivent sans fin tout au long de leur vie et même pour l’éternité. N’est-ce pas vrai ? » (Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VI »).

Pourquoi la connaissance ne peut-elle pas changer ma destinée

Après avoir lu ces mots, j’ai plus tard compris que : dans notre poursuite du savoir, Satan nous enseigne plein de ses lois satanique de survie, nous incitant à nous éloigner de Dieu et à Le renier. Ce faisant, il essaie de nous empêcher à venir devant Dieu et veut que nous perdions complètement le salut de Dieu. Satan est si insidieux et si venimeux ! Quand je repense au moment où j’étais à l’école, j’étudiais assidument juste pour avoir un bon point d’appui dans cette société compétitive et de vivre une vie où je serais au-dessus des autres. Cependant, la cruelle réalité m’a drastiquement désillusionné, et cela brisé le plan de toute ma vie. Peu importe à quel point j’ai essayé et combien j’ai souffert, j’étais toujours incapable de changer mon destin, et ce, après m’être dévoué à mes études pendant plus de dix ans. J’ai donc fini par vivre d’interminables chagrins et souffrances. Il s’est avéré que Satan a utilisé mon désir de poursuite de gloire et de fortune pour me tromper et me détruire. Il m’a amené à me plaindre de l’injustice de mon destin, ce qui m’a poussé à être confus et à me plaindre à propos de Dieu, et donc à vivre dans une résistance passive. J’ai apprécié le salut de Dieu au moment opportun qui m’a permis de clairement voir le mal et la bassesse de Satan, de me libérer de la tromperie et du contrôle de ce dernier, et de comprendre que c’est seulement en nous tournant vers Dieu et en nous soumettant à Sa souveraineté et à Ses commandements nous pourrions bénéficier de Sa miséricorde et de Ses soins.

À partir de là, j’ai décidé de me confier aux Mains de Dieu, Le laissant prendre ma vie en charge. Peu importe l’activité que j’enclencherai, j’étais prêt à la soumettre à la souveraineté et aux commandements de Dieu. Depuis que j’ai accepté l’Évangile de Dieu, j’ai activement vécu une vie chrétienne, lu la parole de Dieu, et chanté des hymnes pour adorer Dieu, et j’ai pu avoir chaque jour me nourrir, m’abreuver et m’approvisionner de la parole de Dieu. Et étant donné que je me suis libéré de mon ancien point de vue erroné, mon cœur est parvenu à la libération et à la liberté. Mon visage rayonne de satisfaction, et je ne suis plus déprimée ou en souffrance. Je participe toujours aux réunions et aux partages de la parole avec les frères et sœurs pour adorer et magnifier Dieu. Ma vie est remplie de paix et de joie à présent.

En faisant une rétrospection, je réalise soudain que le Créateur n’est pas du tout loin de nous. Il nous accompagne de l’aube jusqu’au crépuscule, nous donne la vérité et nous guide dans la direction de notre progrès. Seulement en acceptant et en obéissant à tous les commandements du Créateur, je peux vivre une vie qui a extrêmement du sens. Soudain, je me suis souvenu d’un hymne : « A lonely soul has traveled from afar, probing the future, seeking the past, toiling arduously, and pursuing a dream. It knows not whence it comes or it goes, born in tears and fading in despair. Though trampled underfoot, it is still holding on. Your coming puts an end to afflicted life adrift. I catch a sight of hope, and welcome the light of dawn. I gaze into the misty distance, I catch a glimpse of Your shape. That is the radiance, the radiance of Your face. Yesterday, drifted in foreign land, but today I’ve found my way back home. Riddled with wounds, unlike human, I lament life is a dream. Your coming puts an end to afflicted life adrift. I am no longer lost. I’m no longer wandering. My home I’m now within. Now I see Your white robe. That is the radiance, the radiance of Your face. Many cycles of rebirth, so many years of waiting, now the Almighty has come. The lonely soul found its way, and it’s no longer sad. A dream of a thousand years ».

Auteur : Youran, Chine

Traduction par Eddy Hazoume

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Sujets connexes

Célébrité & Argent
Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Retour à Dieu

Retour à Dieu

Retour à Dieu

La rubrique « Retour à Dieu » partage l’expérience des chrétiens de différents pays qui suivent les pas de l’Agneau sous la direction du Saint-Esprit et accueillent le retour du Seigneur Jésus.

Croyance catholique : J’ai enfin l’espoir de réaliser mon rêve du royaume des cieux

Elle a toujours cru qu’elle pourrait entrer dans le royaume des cieux en travaillant dur. En cherchant, elle a trouvé le vrai chemin pour y entrer.

20 juillet 2019 7 min de lecture
Croyance catholique : J’ai enfin l’espoir de réaliser mon rêve du royaume des cieux

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?