La confession spirituelle d’un pasteur

Je m’appelle Christopher et je suis pasteur d’une église de maison aux Philippines. J’ai eu la chance de me tourner vers le Seigneur par le baptême en 1987. Puis en 1996, je suis devenu pasteur de mon église locale. À cette époque, en plus de travailler dans de nombreux endroits aux Philippines, j’ai prêché à l’étranger, notamment à Hong Kong et en Malaisie. Sous la direction du Saint-Esprit, j’ai senti une force inépuisable pour travailler pour le Seigneur. J’ai toujours soutenu mes frères et sœurs lorsqu’ils étaient faibles et passifs. Parfois, leur famille incrédule m’était hostile, et m’offusquait même, mais je pouvais m’abstenir et être patient avec eux. J’ai toujours eu foi dans le Seigneur et j’ai cru que le Seigneur allait les changer. Je sentais que j’avais beaucoup changé après avoir cru au Seigneur. Cependant, depuis 2011, petit à petit, j’avais perdu cette force que me procurait l’œuvre du Saint-Esprit, je n’avais pas même un nouvel éclairage dans la prédication. Je vivais dans le péché et j’étais incapable de m’enfuir. À la maison, quand ma femme et ma fille faisaient quelque chose contre ma volonté, je ne pouvais m’empêcher de perdre mon sang-froid… Je leur faisais la morale sur des impulsions téméraires. Mais plus tard, j’ai beaucoup regretté : Pourquoi ne puis-je pas les aimer ou les tolérer ? Comment se fait-il que je commette de nouveau des péchés ? Je me sentais très angoissé. Afin d’être libre de la vie de péché et de confession, j’ai passé plus d’efforts à étudier la Bible, à jeûner et à prier le Seigneur, à porter ma croix et à discipliner mon corps. J’ai aussi trouvé de nombreux pasteurs spirituels avec qui chercher et parler, mais tous mes efforts n’ont été d’aucune utilité et je n’avais aucun moyen de pratiquer.

La confession spirituelle d’un pasteur(Partie I)

C’était ainsi jusqu’au mois de Mars 2016. Pendant que je cherchais des informations sur le net concernant le pasteur Sud-coréen Kim, J’avais vu un site web dont quelques mots dedans m’ont attiré : « Les hommes ont reçu de nombreuses grâces comme la paix et le bonheur de la chair, la bénédiction de toute la famille à cause de la foi d’un seul, la guérison des maladies, et ainsi de suite. Le reste relevait des bonnes actions des hommes et de leur apparence pieuse ; si cela donnait la vie aux hommes, alors ils étaient considérés comme de bons croyants. Seuls de tels croyants pouvaient entrer au ciel après la mort, ce qui signifie qu’ils étaient sauvés. Mais, durant leur vie, ils ne comprenaient pas du tout la voie de la vie. Ils commettaient des péchés, tout simplement, puis les confessaient, répétant le cycle sans une manière de changer leur tempérament ; telle était la condition des hommes à l’ère de la Grâce. Les hommes ont-ils été complètement sauvés ? Non ! » ( Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4)» ).

Ces mots sont tellement vrais. Je n’ai pas pu m’empêcher de continuer à lire : « Par conséquent, après que cette étape est terminée, reste le travail de jugement et de châtiment. Cette étape purifie les hommes par la parole pour donner à l’homme un chemin à suivre. Cette étape ne serait pas fructueuse ou signifiante si elle continuait l’expulsion des démons, car la nature pécheresse des hommes ne serait pas supprimée et les hommes se limiteraient au pardon des péchés. Par le sacrifice d’expiation, les péchés des hommes ont été pardonnés, car l’œuvre de la crucifixion a déjà pris fin et Dieu l’a emporté sur Satan. Mais le tempérament corrompu des hommes demeure en eux et les hommes peuvent encore pécher et résister à Dieu ; Dieu n’a pas acquis l’humanité. Voilà pourquoi à cette étape de l’œuvre Dieu utilise la parole pour dévoiler le tempérament corrompu des hommes et exige des hommes qu’ils pratiquent en conformité avec la bonne voie. L’œuvre de cette étape est plus signifiante que la précédente, et plus fructueuse que la précédente, car c’est maintenant la parole qui approvisionne directement la vie des hommes et qui permet au tempérament des hommes d’être complètement renouvelé ; c’est une étape de l’œuvre plus complète […] » ( Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4) » ). En lisant ces paroles, je me sentais si excité. Bien que je ne comprisse pas tous les mots et que j’étais même confus à propos de certains d’entre eux, j’avais vu l’espoir de me débarrasser de la condition de commettre et de confesser les péchés sans être capable de m’en sortir. Je sentais que je pouvais trouver le moyen d’être purifié et transformé ici. Au fond de mon cœur, j’ai remercié Dieu pour avoir écouté ma prière. J’ai toujours été affligé de vivre dans le péché mais j’étais incapable de me sauver moi-même, craintif de ne pas pouvoir entrer dans le royaume des cieux. J’ai vu le Seigneur dire : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 7 : 21), et « […] vous vous sanctifierez, et vous serez saints, car je suis saint ; […] » (Lévitique 11 : 44). Cela m’a fait réaliser qu’il fallait répondre à certaines normes si nous voulions entrer dans le royaume de Dieu. Ce n’est pas que, comme nous le pensions, nous serons sauvés avec la confession des mots que Jésus est le Seigneur et la croyance dans le cœur qu’Il est ressuscité d’entre les morts, et quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Non, ce n’est pas si facile. Le Seigneur est saint. Nous sommes incapables de pratiquer Ses paroles et nous Lui résistons encore souvent ; comment les gens comme nous peuvent-ils être directement emmenés dans le royaume des cieux ? Seuls ceux qui sont renouvelés, transformés et qui font la volonté de Dieu peuvent entrer dans le royaume des cieux ! Le contenu affiché sur ce site Web était très bon et pratique. J’ai lu autre chose sur le site. Il y avait beaucoup d’articles écrits par des chrétiens sur leurs témoignages de l’expérience du jugement de Dieu pour être purifié. Mon cœur assoiffé était arrosé. C’était la façon même d’être purifié que je cherchais. Alors sans hésitation, j’ai envoyé un message sur leur site web et j’ai laissé mon numéro de téléphone et mon adresse email par mail.

J’attendais impatiemment une réponse après avoir envoyé le mail, car j’avais beaucoup de questions à poser. J’ai fait d’autres lectures sur leur site Web les deux jours suivants, y compris des témoignages de l’expérience des chrétiens dans l’Église de Dieu Tout-Puissant. Les témoignages ont raconté comment Dieu Tout-Puissant a conduit les chrétiens hors du péché. J’ai compris dans mon cœur qu’il y avait effectivement le moyen d’être purifié et que les paroles de Dieu Tout-Puissant sont autorité. Je remercie le Seigneur ! Deux jours plus tard, deux sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant m’ont contacté. Nous nous sommes donc réunis et avons échangé ensemble sur Skype. Le sens de l’œuvre du jugement me dépassait. Ma femme et moi avons eu un débat sur ce sujet, mais nous n’avons pas réussi à parvenir à une conclusion. J’ai demandé à sœur Liu : « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. » (Romains 10 : 9). « Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. » (Romains 10 : 13). Les Écritures nous disent que puisque nous croyons au Seigneur Jésus et que nous comptons sur Lui, nous avons reçu Son plein salut. Pourquoi y a-t-il encore une étape de travail du jugement et du châtiment ?

Sœur Liu répondit : À la fin de l’ère de la Loi, comme l’homme s’éloignait de Dieu et perdait sa révérence pour Dieu, ils commettaient de plus en plus de péchés, et offraient même les moutons boiteux, aveugles et malades en sacrifice. Ils étaient incapables de respecter la loi. En conséquence, ils risquaient d’être condamnés ou mis à mort pour avoir violé la loi. Dans de telles circonstances, pour libérer l’homme de la menace de mort, Dieu s’incarne personnellement sur terre pour faire une étape de travail rédempteur, et enfin Il est cloué sur la croix pour racheter l’homme du péché. Ainsi, les péchés des hommes ont été pardonnés par leur croyance au Seigneur Jésus, et ils ne sont plus condamnés ou exécutés quand ils enfreignent la loi. Ils étaient qualifiés pour venir devant Dieu, prier Dieu et jouir de la grâce et des bénédictions de Dieu. C’est le vrai sens d’être sauvé à l’ère de la Grâce. Les gens sont simplement pardonnés de leurs péchés, et Dieu ne les considère plus comme des pécheurs, mais cela ne signifie pas qu’ils sont complètement sauvés ou purifiés.

Pour être purifié, les gens doivent accepter l’œuvre de jugement et de châtiment de Dieu dans les derniers jours, qui est aussi l’œuvre de purification et de salut.

Grâce à leur échange, j’ai compris qu’être sauvé signifie que quelqu’un a reçu le salut de Jésus et qu’il ne sera plus condamné ou exécuté pour avoir violé la loi. Cela ne signifie pas qu’il a été complètement purifié comme l’homme l’imagine. Ce qu’elles disaient avaient du sens. Une telle explication d’être sauvé est très pratique et n’est pas contradictoire avec notre condition de péché et de confession. Il semble que le travail du Seigneur n’est pas terminé. J’ai ressenti le besoin de chercher la vérité à ce sujet, alors j’ai décidé de continuer à les écouter.

Puis, Sœur Su m’a envoyé quelques paragraphes des paroles de la vérité de Dieu Tout-Puissant, « À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché. »

« […] Les hommes étaient guéris de leurs maladies et leurs péchés étaient pardonnés, mais le travail sur la manière de chasser les tempéraments sataniques corrompus en eux n’était pas fait. Les hommes étaient sauvés et leurs péchés étaient pardonnés seulement à cause de leur foi, mais la nature pécheresse des hommes n’était pas supprimée et demeurait en lui. Les péchés des hommes étaient pardonnés par Dieu incarné, mais cela ne signifie pas que les hommes n’avaient plus de péchés en eux. Les péchés de l’homme pouvaient être pardonnés par le sacrifice d’expiation, mais l’homme était incapable de résoudre le problème de comment ne plus pécher, de rejeter à jamais sa nature pécheresse et d’être transformé. Cela lui posait toujours problème. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause du travail de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur vieux tempérament satanique corrompu. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés du tempérament satanique corrompu afin que la nature pécheresse des hommes soit complètement supprimée et qu’elle ne croisse plus jamais, permettant ainsi au tempérament des hommes de changer. Cela exige que les hommes comprennent le chemin de la croissance dans la vie, la voie de la vie et la façon de changer leur tempérament. Cela exige aussi que les hommes agissent conformément à cette voie afin que le tempérament des hommes puisse changer progressivement, que les hommes puissent vivre sous l’éclat de la lumière, qu’ils puissent faire toutes choses en accord avec la volonté de Dieu, qu’ils rejettent le tempérament satanique corrompu, se dégagent de l’influence des ténèbres de Satan et ainsi se libèrent pleinement du péché. Alors seulement le salut des hommes sera complet. ».

« Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie. »

Sœur Su a dit : Le Seigneur Jésus a pardonné les péchés de l’homme, et non la nature pécheresse de l’homme. Ainsi, l’homme a été pardonné de ses péchés, mais est encore dominé par la nature pécheresse et souvent pèche et résiste à Dieu malgré lui. Si l’homme s’accroche à l’œuvre de rédemption que Dieu a faite à l’ère de la Grâce, mais refuse d’accepter l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours, la racine de son péché et de sa nature satanique ne seront pas résolue. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant est venu et a fait une étape de l’œuvre du jugement et de purification de l’homme sur la base de l’œuvre rédemptrice. En exprimant la vérité, Il a révélé le vrai fait de la corruption de l’homme et a jugé la nature satanique de l’homme, de sorte que la nature pécheresse de l’homme peut être complètement résolue et son tempérament satanique peut être changé, et il sera complètement libre de l’influence de Satan et sauvé par Dieu, et finalement, les hommes deviendront ceux qui obéissent vraiment à Dieu et adorent Dieu. Ainsi, l’œuvre de jugement et de purification de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours est l’œuvre la plus cruciale et fondamentale pour sauver l’homme et parfaire l’homme.

Pages: 1 2

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Évangile du jour – Matthieu 11:12 Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en s’emparent. Matthieu 11:12 ...
Établir la différence entre adorer Dieu et adorer les idoles Selon une déclaration circulant actuellement sur la toile, poster des photos illustratives de Jésus ou les partager avec des frères et soeurs sur Inte...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *