Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Qui est-ce qu’a sauvé mon enfant des bras de la mort ?

Un enfant qui a 5 ans était embourbé dans le bourbier d’un fosse pendant une demi-heure et finalement il a survécu par miracle. Qui est-ce que lui a sauvé de la vallée de la mort? Comment est-ce qu’était créé ce miracle? Lisez cet essai : « Qui est-ce qu’a sauvé mon enfant des bras de la mort ».

19 October 2018

Depuis quatre ans que je mari je n’avais pas donné naissance à un enfant jusqu'à plus tard quand avec difficulté j’ai donné naissance à un fils. Nous l’avons tenu comme à la prunelle de mes yeux. Nous l’avons entouré parce que nous avons eu peur que si nous soyons négligents il serait blessé. En 2013 mes parents et moi nous avons cru en Dieu, et nous avons donnée toujours notre fils à la garde des mains de Dieu. Même quand il était tout petit souvent je lui dirais de la croyance en Dieu et comment prier Dieu. mais depuis je n’avais pas concentré sur pratiquant et expérimentant les paroles de Dieu. Je n’ai pas eu beaucoup de vrai foi en Dieu avant qu’un jour quand mon fils soit en danger de perdre sa vie, mais il était miraculeusement sauvé par Dieu et pour cette raison j’ai vraiment réalisé que Dieu est tout puissant et j’ai confirmé ma foi en Dieu.

Le 27 août 2016 à 4 heure l’après-midi, je suis allée avec mon fils Diandian l’âge de 5 ans au champ des légumes pour trouver mes parents. Quand nous sommes arrivés, j’ai vu un bourbier à coté du coin. À cause des expropriations de la terre, les issues et les bras de rivière étaient hermétiquement scellé et flottant dessus il y avait plusieurs bouteilles des produits chimiques agricoles avec une mauvaise odeur. Sous peu mes parents ont fini leur travail. Mon père m’a dit : « assieds-toi sur le tricycle électrique, je vais aller chercher quelque chose. » J’ai mis mon fils sur le tricycle et instinctivement je l’ai tiré avec le main. En ce moment ma mère m’a dit : « viens ici et ouvre le sac, nous sommes données ces cacahuètes par quelqu’un, nous les emballerons. » J’ai relâché ma prise sur le tricycle et je me suis tourné pour tenir le sac. Ce moment là, au-delà de mes attentes, ma mère a vu que le tricycle était démarré par mon fils à toute vitesse et il y avait un cri d’effroi d’elle : « Diandian est sur le tricycle électrique ! » Suivant sa voix je me suis tournée très vite et j’ai vu que le tricycle électrique était en marche et quand ma mère l’a couru après le tricycle s’est déjà retourné dans le bourbier.

Immédiatement je me suis précipité mais je n’ais pas vu mon fils. Mon cœur battait la chamade et j’ai vu avec inquiétude pour lui. En désespoir ma mère dit : « arrête de chercher, l’enfant était sur le tricycle électrique, il doit être le sous. » En entendant ses mots, tout de suit je me suis précipité au bourbier suivi par ma mère et mon père. L’eau a eu une mauvaise odeur, l’eau n’était pas profonde et elle n’atteint que ma cuisse mais la fange au fond du bourbier a atteint au genou. A travers du bourbier d’un mètre de large le tricycle électrique était allongé sur le côté. Le tricycle sous forme d’un triangle avec le bourbier et il était coincé entre les fossés et pour cette raison il n’était pas l’espace se mettre le pied. En voyant tout ça j’ai eu mal extrême du cœur comme c’était déchiré. Je me sens que mon fils a eu peu de chance de survie. Nous n’avons toujours épargné aucun effort chercher mon fils dans la seule ouverture. Nous avions tenté de placer le tricycle électrique avec toute notre puissance mais il n’a pas placé. Plus je pensais que le corps de mon fils était dans la fange qui était un environnement sans l’air, plus désespéré je devenais.

Ma mère disait continuellement : « Dieu ! je vous implore de sauver mon petit-fils… » J’ai eu beaucoup de peine et je me sens incapable, aussi j’ai désespérément appelé Dieu : « Dieu ! Vous êtes tout-puissant et le Créateur du paradis et de la terre et toutes choses, Vous êtes capable de faire en sorte que quelque chose vienne de rien, ou que quelque chose devienne rien. Je crois en Vous, s’il Vous plaît aidez-moi ! » Plus tard je voulais composer le numéro d’urgence 120 et aussi je voulais téléphoner 119 pour hisser le tricycle mais la terre était inculte et tout le sol qui l’entouré était absolument inaccessible à une grue. Même si une grue pourrait atteindre à ici elle serait trop tard… Qu’est-ce que je dois faire ? Plus de 10 minutes à passer pendant qu’il n’existe pas une trace de mon fils. En ce moment là j’ai vu mon père désespéré était prêt à monter à terre. J’ai pleuré sans cesse et j’ai hoché la tête frénétiquement vers lui. Je lui a dit dans mon cœur « tu ne montes pas à terre mon père. Même si mon fils est mort, nous devons trouver le corps, tu ne peux pas monter à terre ! » Il a lu l’esprit et il a continué à fouiller dans le fossé. Mon père autrefois un homme avec le cœur fort, en ce moment là, il était désespéré comme un enfant et il a crié en larmes « Dieu ! Dieu Tout-Puissant, aidez-moi s’il Vous plaît ! »

Dans mon cœur j’ai crié constamment à Dieu Tout-Puissant : « Dieu ! je suis seulement une minuscule humaine créée, dans l’environnement de nos jours, je peux seule Vous révérer et compter sur Vous. Je Vous en croire. » « Vous êtes Dieu Tout-Puissant et je confie la vie et la mort de mon enfant à Vos mains. » En ce moment je pensais de l’hymne des paroles de Dieu : « Peu importe le genre de raffinement que tu subis dans tes expériences des paroles de Dieu, Dieu exige que l’humanité croie. […] Lorsque tu ne peux pas toucher ou voir, c’est dans ces circonstances que ta foi est requise. La foi des hommes est requise quand quelque chose ne peut pas être vu à l’œil nu, et ta foi est requise quand tu ne peux pas renoncer à tes propres idées. Lorsque l’œuvre de Dieu n’est pas claire pour toi, ce qui est requis, c’est ta foi, […] ce n’est que par ta foi que tu pourras voir Dieu et, quand tu as la foi, Dieu te rend parfait. […] Les gens ont besoin de la foi en temps de difficultés et de raffinement… » (Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir le raffinement ») Les paroles de Dieu m’ont donné la foi et la force aussi que la façon de mettre mon foi en application. Je dois avoir la croyance en Dieu quand je rencontre les difficultés qui n’étaient pas d’accord avec mes opinions. Aujourd’hui, Dieu perfectionnerait mon croyance. Mon enfant serait donné par Dieu et sa vie et sa mort était dans les mains de Dieu. Aujourd’hui tout ce qui sera le résultat je dois avoir la foi en Lui et je ne dois pas me plaindre de Lui. Je dois maintenir un témoignage pour Dieu et je dois obéir à Son orchestration et aménagement. Une fois encore je m’ai rappelé les paroles de Dieu et un fois encore je Lui ai demandé de me donner la force et garder mon cœur tellement que je ne ferai pas les choses irrationnelles.

Le secondes passaient et mon père était toujours essayer d’agripper follement et de façon aléatoire. Vers d’une demi-heure plus tard, j’ai soudainement vu qu’il tirait du bourbier une chose foncé dans laquelle il y avait beaucoup de mauvaise herbes d’eau. Il faisait déjà nuit. Par conséquent, je ne pourrais pas voir clairement si cette chose était mon enfant et je ne pouvais pas croire ça. Quand mon père mettait mon fils à la terre, j’étais vraiment désespérée, j’ai presque perdu mon sang froid. Je frottais les yeux et je fixement regardais à mon enfant qui était couvert en boue. Le sang s’écoulait de quelque part du corps. Confronté à une scène tragique j’étais ébranlé et j’étais désespérée, penser qu’il ne pourrait pas être en vie. Je n’acceptais pas le fait. Mon père est tombé à genoux et il disait à maintes reprises : « Dieu Tout-Puissant, Vous êtes le médecin tout-puissant, la vie de mon petit-fils est dans Vos mains. Dieu sauvez-le s’il Vous plaît ! Dieu, Seul vous pouvez le sauver… » J’étais de la torture et j’ai silencieusement prié : « Dieu, est-ce que Vous pouvez me donner la foi et la force et empêchez-moi de me plaindre de Vous. Il parait qu’il n’y ait aucun espoir de survie pour mon enfant mais je ne Vous nie pas simplement parce que je l’aime, je ne peux pas être irrationnelle, je suis prêt à Vous suivre jusqu’à la fin. » Vers une minute plus tard, soudainement mon enfant a toussé et il a vomi l’eau et la fange. À cette scène les larmes d’excitation éclataient mes yeux parce que j’ai vu l’espoir de désespoir et sans cesse j’ai remercié Dieu dans mon cœur.

Je me suis accroupit et j’ai tiré les ourlets de mes vêtements et essuyé avec tendresse la fange sur le visage de mon fils. Au même temps je l’ai appelé dans une voix baisse : « Diandian, Diandian… » Quand j’avais essuyé le visage propre et j’avais confirmé qu’il est toujours vivant, mon père a dit avec cœur : « Dieu Tout-Puissant, je Vous remercie, seulement Vous pouvez sauver homme ». En ce moment-là, je pensais à autre extrait des paroles de Dieu : « Dieu a l’autorité de faire mourir une personne, de faire en sorte que son âme quitte le corps et retourne à Hadès ou à quelque lieu où elle devrait aller. Le moment de la mort d’une personne et le lieu où elle se rend après la mort, cela est déterminé par Dieu. Il peut faire ceci n’importe quand et n’importe où. Il n’est pas limité par les humains, les évènements, les objets, l’espace ou le lieu. S’Il veut le faire, Il peut le faire, car toute chose et tout être vivant sont placés sous Son règne et toute chose vit et meurt selon Sa parole, Son autorité. Il peut ressusciter un mort. C’est quelque chose qu’Il peut accomplir n’importe quand et n’importe où. C’est l’autorité que seul le Créateur possède » (Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même III »). Auparavant je ne croyais pas beaucoup ces paroles de Dieu, mais en ce moment je me sentais profondément la puissance de Dieu et je confirmais de mon cœur que les paroles de Dieu sont la vérité et celles-ci sont absolument vraies. Pensez-y : Selon la sagesse conventionnelle un petit enfant qui était embourbé dans la fange pendant beaucoup de temps, il doit mort mais quand j’ai révéré et appelé Dieu, mon enfant a miraculeusement repris conscience. C’était quelque chose que seulement Dieu peut accomplir et seulement Dieu possède telle autorité.

Mon père a poussé ma mère et moi faire le tricycle électrique amener mon fils à l’hôpital. En venant l’hôpital il pleurait continuellement et il a crié : « Maman, ça me fait mal, c’est insupportable ! » En écoutant à ses cris de douleur, j’étais très anxieuse et j’ai peur qu’il ait les blessures internes et je voulais arriver rapidement à l’hôpital. En ce moment ma mère m’a rappelé à compter sur Dieu et Le vénérer. En entendant ses mots, j’étais calme et je pensais : « oui, je voyais déjà la puissance de Dieu et mon fils est miraculeusement vivant, comment est-ce que je peux m’inquiéter pour lui. La vraie foi est à l’épreuve du temps et l’examen de la vérité. Je ne peux pas oublier la croyance seulement parce que mon fils pleure. Je dois avoir la foi en Dieu et je ne dois pas avoir les doutes. » Ma mère a dit à mon fils : « Diandian, ne crains pas, mamie ne peut pas te sauver et ta mère non plus. Seulement Dieu Tout-Puissant peut te sauver, chuchote-Lui : “Dieu Tout-Puissant sauvez-moi” ! » Mon fils cessait à pleurer et il sanglotait : « Je vois, à l’instant quand je presque mourais dans le bourbier, je me souvenais quand ma maman m’a dit que si j’avais des difficultés je pourrais appeler Dieu. Par conséquent, j’ai dit à Dieu Tout-Puissant : “ne me laissez pas mourir parce que si je mourais ma mère et mes grands-parents auraient tristes, je vous écouterais en l’avenir.” Puis je ne me sentais pas aucune douleur, et je vous attendais de me sauver. À l’instant je n’avais pas mal à mon corps mais maintenant j’ai mal à mon corps donc je pleure. » Il a dit ces mots et ma mère et moi ne pourraient pas réprimer les larmes. On versait les larmes, on n’avait pas comment on remercierait Dieu. On a fait le tricycle vers l’hôpital en priant. Mon fils appelait Dieu tous le temps. Graduellement il a cessé de s’agiter et il ne criait pas en douleur.

Quand on est arrivés à l’hôpital, on a accepté par un médecin. D’après avoir connu de la condition de mon fils, il a réglé rapidement avec la blessure. Quand mon fils avait été nettoyé j’ai vu qu’il avait seulement une part de la peau la taille d’un ongle du pouce qui était scié. Le médecin a dit : « Tous les autres médecins sont de repos. Venez-ici demain pour un examen par une radiographie. À en juger par sa condition, il n’y a rien sérieuse. Attendez jusqu’au demain examiner si votre fils a une infection ou des autres conditions. » Quand des autres personnes dans la pièce entendaient que mon fils avait piégé pendant trente minutes sous un tricycle électrique dans un bourbier, ils ont pensé qu’il était incroyable mais quand ils ont vu la fange sur les vêtements de mon fils, ils étaient convaincus qu’il était une réalité. Le médecin monologuait : « c’est surpris, quand les humains sont piégés par un grand tricycle électronique, ils deviennent habituellement handicapé ou ils meurent. cet enfant est tant petit encore il a seulement les petits douleurs, qui s’est passé avec lui est un miracle ! » Toutes les personnes ont parlé ensemble : « votre enfant a la chance et il est doté du ciel. » En entendent leurs mots, je voulais les dire d’une voix forte : « Ce miracle est grâce à notre croyance en Dieu, Dieu nous garde. Seulement Dieu peut nous garder et nous protéger, Croyez-en Lui à tous ! » Je voulais vraiment témoigner comment on vive la garde de Dieu et comment on a compris Ses actions. Mais en ce pays athéistique ou les personnes n’ont pas une liberté de la croyance religieuse et quelqu’un qui témoigné de Dieu en publique serait saisi d’un moment à l’autre, il faut que j’enterre ces mots dans mon cœur.

D’après on est retourné chez nous, j’ai dit à mon père la condition de mon fils. Il était tout excité et il disait incessamment : « remercions Dieu, remercions Dieu ! » D’après avoir vécu tout ça, mon fils était très fatigué et il s’est endormi pacifiquement. Mes parents et moi a parlé ensemble de ce qui s’est passé à mon fils. On racontait les actions extraordinaires de Dieu avec la reconnaissance à Dieu émerveillant nos cœurs. J’ai dit : « Papa maman, On doit avoir la croyance en Dieu et on doit accomplir nos devoirs correctement pour rembourser l’amour de Dieu dans l’avenir. » Ils ont hoché leurs têtes à brefs intervalles. Le prochain jour on est allés à l’hôpital afin d’avoir un examen de mon fils. Depuis la blessure fait une croûte les médecins le mettaient sous perfusion. Après ça on est retournés chez nous.

Qui est-ce qu’a sauvé mon enfant des bras de la mort

De nos jours mon fils a six ans. Il regarde souvent les vidéos de la famille de Dieu et il dit souvent a mon mari et moi : « si Dieu Tout-Puissant ne m’avait pas sauvé, j’étais mort. Je veux aussi croire en Dieu ! » Je lui ai demandé : « Pourquoi ? » et il m’a répondu avec la sincérité : « parce que Dieu Tout-Puissant peut sauver tous, quand vous L’appelez, il écoutera. » En voyant que mon fils avait une telle connaissance, j’étais particulièrement remercier Dieu.

Dès cet incident, j’ai vécu que notre vie et notre mort sont gouverné par Dieu et seul Dieu a une autorité unique : faire de rien devenir quelque chose ou quelque chose devenir de rien. Aussi j’ai eu de compréhension de la vérité que les paroles de Dieu sont la vérité, le chemin et la vie. En outre, j’ai vu que Dieu exprime les paroles pour tout accomplir dans les derniers jours. Ceux qui croient les paroles de Dieu après qu’ils les ont écoutées, ils seront bénis. À cause de cette expérience, à cause de ma foi, mon enfant était gardé par Dieu. À cause de ma foi, toute ma famille voyait sincèrement que Dieu est vraiment et réellement à côté de nous, et l’autorité de Dieu dépasse de tous. Rendons gloire à Dieu Tout-Puissant !

Auteur : Jiang Yun, China

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

La grâce de Dieu

La grâce de Dieu

« La grâce de Dieu » : Cette fournit des témoignages que des chrétiens reçoivent la grâce de Dieu.

La protection de Dieu : un témoignage sur la survie miraculeuse de mon petit-fils de six ans

Wang Yi, qui est chrétienne, a un petit-fils qui a été impliqué dans un accident de route, et lorsque la nouvelle lui est parvenue, son petit-fils était déjà en cours de traitement à l’hôpital. Elle s’est sentie faible et peinée. Alors, elle a prié Dieu et compté sur Dieu et, après avoir confié son petit-fils à Dieu, un miracle se produisit !

4 décembre 2018 7 min de lecture
La protection de Dieu : un témoignage sur la survie miraculeuse de mon petit-fils de six ans

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?