Le journal du petit Xi En : Qui m’a arraché au danger ?

Enfants

Xi En n’a que 10 ans, mais il est chrétien depuis 7 ans. Sa mère et sa grand-mère lui disent souvent qu’il faut prier Dieu peu importe ce qui arrive, et que surtout quand il est en danger, s’il prie Dieu avec son cœur, Dieu prendra soin de lui et le protègera. Xi En ne comprenait pas très bien le sens de leurs paroles à ce moment-là ; mais plus tard après qu’il ait rencontré plusieurs difficultés, il ressentit que Dieu est à ses cotes le protégeant à tous moments. Aujourd’hui, il partage son journal avec nous. Suivons ce qu’il y a écrit !

Le dimanche 27/11/2016

Ma mère et ma grand-mère m’ont toujours dit que Dieu prend soin des humains et les protège, mais je n’avais jamais compris ce qu’elles disaient jusqu’à ce jour où j’ai vécu une expérience malheureuse qui m’a amené à réaliser la protection de Dieu sur moi.

Cet après-midi, ma mère et moi allions aider une sœur à télécharger une application sur son portable. Comme ma mère avait un autre rendez-vous après, elle roulait donc sa moto à grande vitesse afin d’économiser le temps. Pendant qu’elle dépassait une autre voiture, un camping-car a heurté notre moto. J’ai été choqué parce que mon pied a été heurté par le pneu. Ma mère descendit rapidement de la moto, elle se pencha nerveusement et examina l’état de mon pied. Quand elle vit les traces de pneu sur ma chaussure et chaussette, elle paniqua et commença à pleurer tout en me demandant continuellement si j’avais du tout mal. Elle dit aussi de manière inquiète : « Je pensais que le bruit fort provenait du crash des véhicules mais pas sur ton pied. L’os est probablement brisé ! » J’avais tellement peur et ne savais pas comment lui répondre. Quand elle enleva ma chaussette pour examiner de près, je ressentais une petite douleur car une partie de peau de ma cheville était éraflée. Elle m’a demandé de bouger mon pied pour voir s’il faisait du mal. J’ai dit « Non. » Elle a dit : « Grâce à Dieu, l’os n’est pas blessé. »

De retour à la maison, maman s’inquiétait encore alors elle m’a demandé de nouveau : « Es-tu sûr qu’il ne fasse pas mal à l’os ? » J’ai répondu : « Non, il ne fait pas mal. » Pour éprouver cela, j’ai même dû sauter plusieurs fois. Elle me dit alors : « Ça ne peut être que la protection de Dieu. Je roulais tellement vite et le camping-car est bien grand, si ce n’était de la protection de Dieu, notre moto aurait été projetée à terre et les conséquences auraient été beaucoup plus désastreuses ! » J’étais très touché en entendant cette parole. En vérité, Dieu est à mon côté et veillant sur moi et me protégeant tous le temps.

Le vendredi 02/12/2016

Je suis heureux qu’il soit vendredi de nouveau et que je peux me réunir avec beaucoup de frères et sœurs de mon âge. Aujourd’hui, une sœur nous a demandé de partager comment nous avions prié et compté sur Dieu et comment nous avions fait l’expérience de Ses soins et de Sa protection. Après avoir écouté leur partage, j’ai aussi partagé ce que j’ai vécu il y a quelques jours. Durant ce partage, nous avons ressenti que l’amour de Dieu est si réel.

Après la réunion, maman a lu deux versets de la bible pour moi : « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Vous m’invoquerez, et vous partirez ; vous me prierez, et je vous exaucerai. » (Jérémie 29 :11-12) Maman me dit alors, Dieu est toujours à nos côtés, si nous prions Dieu de notre cœur, Dieu nous écoute, surtout pendant les difficultés. En tant qu’être humain, nous sommes faibles et vulnérables, mais Dieu prend soin de nous si nous croyons en Lui de tout cœur. Après avoir écouté l’échange de maman, je savais que Dieu m’accompagnait toujours et qu’Il est mon appui ; si je prie Dieu, Dieu m’écoutera.

Le mardi 12/12/2017

Aujourd’hui à la fin de l’école, tout le monde se pressait pour sortir de l’école en même temps. À ce moment-là, j’étais poussé par un camarade et tombais du haut des escaliers. Ma chute était si forte que mes dents cognaient contre la feuille métallique antidérapante. J’avais tellement mal et peur que je commençais à pleurer. Mes camarades hurlaient en voyant que ma bouche était remplie du sang. Un enseignant vint sur place et me porta avec empressement au centre de santé de l’école. L’infirmier a utilisé la compresse glacée pour que je puisse arrêter de saigner et m’a donné de l’eau froide pour rincer la bouche. Mais le traitement n’a pas marché, je saignais continuellement. Cela faisait qu’il y a eu du sang partout sur mon écharpe. Maman est arrivée et a été choquée quand elle m’a vu. L’infirmier lui a dit : « On a essayé d’arrêter le saignement, mais c’était échoué. On ne sait pas si les dents sont cassées ou si les gencives sont blessées. Vaut mieux l’emmener à l’hôpital aussi vite que possible. »

Maman et moi marchions dans le couloir de l’école. J’avais envie de me regarder dans le miroir du couloir. Maman m’a dit avec une petite voix : « N’aies pas peur, nous prions Dieu ensemble. Que Dieu nous guide. » Ces mots me rappelaient de la prière. Je priais dans mon cœur : « Dieu, ma bouche saigne sans arrêt, j’ai peur que ça va durer longtemps. Maintenant, maman m’emmène voir le dentiste. Dieu accompagne moi. » Après la prière, petit à petit, je n’avais ni peur ni mal.

Maman m’a emmené au cabinet dentaire le plus proche. Ma bouche a arrêté de saigner en route pour le dentiste. Maman priait continuellement en attentant le dentiste. Je priais dans mon cœur également parce que j’ai peur de dentiste, chaque fois quand le dentiste retire mon carier dentaire, il fait très mal. Le dentiste a examiné mes dents et a dit qu’il y n’avait aucun problème de dent ou de gencive. Il a proposé de profiter de cette consultation pour plomber mes dents, j’ai accepté avec plaisir. Avant j’avais peur de plombage, chaque fois quand j’allongeais sur la chaise, je glissais vers le bas en secret afin d’échapper le traitement. Mais cette fois je priais dans mon cœur, j’ai ouvert ma bouche et j’ai laissé le médecin me traiter. Il a fini le plombage dans un instant. De plus, j’étais content que ça ne fasse pas mal aujourd’hui. Grâce à cette expérience, j’ai éprouvé la force de la prière. Lors des difficultés ou des dangers, si je prie Dieu, je verrai Sa main me guider.

Le dimanche 24/12/2017

Cet après-midi, maman m’emmenait à un supermarché pour faire des courses. En route, je regardais les paysages routiers et les véhicules de toutes les sortes. J’étais heureux pensant que je pouvais acheter de nombreuses collations. Soudain, j’entendais le bruit aigu du frein de moto et le crie de maman. Après m’être ressaisis j’ai vu un très grand véhicule passer par notre côté en accélérant. Notre moto ne pouvait pas s’arrêter à cause de l’inertie. Son avant s’est tortillé et a secoué violement. J’ai serré maman fortement dans mes bras et je priais Dieu dans mon cœur : « Ô Dieu ! Soit avec moi ! » C’était merveilleux qu’après ma prière, la moto s’est arrêtée et le véhicule a été arrêté juste à son côté. Le pare-choc du véhicule a touché mes pantalons, mais pas mes muscles ni mes os. Grâce à Dieu, je n’avais aucune égratignure.

Après avoir examiné mes jambes, maman était sûr que tout va bien et a dit merci à Dieu sans arrêt. Elle a dit : « Mon cœur ne battait plus presque, parce que dans ce cas, si le véhicule s’était heurté contre notre moto, nous nous serions envolés. Si à cause de l’inertie, la moto continuerait à rouler, même si le véhicule ne se serait heurté contre moi, il pouvait se heurter contre toi. Si cela arrivait, je ne peux pas imaginer les conséquences. Merci à Dieu vraiment ! Grâce à la protection de Dieu, tu restes en sécurité. Même si je suis avec toi, je ne peux pas te protéger, parce que je ne peux pas me protéger. Il n’y a que Dieu qui est le seul recours de l’être humain. » Je lui ai dit avec joie : « J’ai prié dans mon cœur, donc je n’avais aucune peur. Parce que tu m’as dit que lors de la difficulté, il faut prier Dieu dans un premier temps. Les deux fois précédentes quand j’étais en danger, j’étais en sécurité grâce à la protection de Dieu. Je sais que Dieu est avec moi, donc je n’ai pas peur aujourd’hui. » En écoutant mes mots, maman a souri avec soulagement.

Dans le Psaume de la bible, il est écrit : « Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, Aucun fléau n’approchera de ta tente. Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies ; » (Psaumes 91 : 9-11) C’est vrai ! Dieu me protège vraiment tout le temps. Lors du danger, ma mère ne peut pas me protéger, ni mon père. Il n’y a que Dieu qui est mon recours. Je ne quitterai jamais Dieu. Dès ce jour, je dois prier Dieu souvent, lire Ses paroles et comprendre plus de vérité.

Auteur : Taiwan, Xi En

Traduction par NOEL K. TSHILUMBA

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

La sagesse – Verset biblique en image Jacques 1:5 Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera don...
Les versets bibliques classiques à propos de l’amour II Galates 5:13 Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair ; mais rendez...
Évangile du jour – Matthieu 7:13-14 Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. M...
Ne pas les dégoûter SVP Quelle créature parmi les images ci-dessus aimez-vous particulièrement quand vous les voyez ? En fait, la préférence de chacun est différente, tout ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *