Le salut merveilleux – La tumeur au cerveau se déchire, le miracle apparaît !

J’ai 71 ans cette année. Quand j’étais jeune, je faisais très souvent des heures supplémentaires pour avoir un bon niveau de vie. Le résultat c’est qu’à 40 ans, j’ai souffert d’hypertension et j’avais une spondyloe lombaire. Mais je ne voulais pas payer l’hôpital, j’ai donc pris des médicaments par moi-même. Mais la maladie s’est empirée avec l’âge. Mon hypertension me donnait de grosses migraines et des vertiges, je tremblais tellement que je ne pouvais pas tenir des objets dans les mains. Il y avait encore beaucoup d’inconvénients dans ma vie.

Le 22 avril 2017, je me suis réveillée avec la migraine. Mais je pensais que c’était ma maladie chronique, je ne me suis pas inquiétée et je me suis rendue à une réunion. Une sœur m’a dit : « À l’âge que tu as, tu devrais aller à l’hôpital pour faire un bilan de santé. Ne sois pas pingre. Face à la maladie, d’une part, nous devons prier et compter sur Dieu ; d’autre part, nous devons également faire face au principe de réalité et nous rendre à l’hôpital pour consulter ». Je n’ai pas prêté attention à ce que cette sœur m’a dit pensant : « Ce n’est pas la première fois. J’ai des migraines depuis plus de 20 ans, et j’ai enduré cela depuis des années, ce n’est pas grand-chose ».

Le 2 mai, après le diner, j’ai eu une migraine épouvantable. J’ai pensé que c’était due à l’hypertension et qu’en prenant un médicament, ça passerait. À 19h15, je m’apprêtais à prendre ma douche lorsque tout à coup, je me suis évanouie inconsciente au sol. Après une heure, j’ai été réveillée par une énorme migraine. Je sentais comme si ma tête allait exploser, je voyais tout flou ce qui me donnait envie de vomir. J’ai essayé de me lever mais sans succès. Je pensais que les deux dernières fois que j’étais tombée à cause de l’hypertension, j’avais toujours réussi à me relever. Mais j’étais seule à la maison, et je n’arrivais pas à me relever par moi-même. Est-ce que j’allais mourir comme ça ? En pensant à cela, j’ai eu peur et je me sentais incapable de rien, j’ai prié dans mon cœur en disant : « Ô Dieu, autrefois, je n’ai pas voulu mettre de l’argent dans mon traitement. Maintenant je ne peux même pas me relever. Je sais que Toi seul peux me sauver. Dieu, s’il te plait, sauves-moi » Après cette prière, je me suis calmée et j’avais la foi. À ce moment-là, j’ai réalisé que Dieu est ma seule confiance, il n’y a rien à craindre car j’ai Dieu comme pilier.

Ensuite, j’ai senti de l’énergie revenir en moi, j’ai donc fait tous mes efforts pour me mettre debout en me tenant au mur. À cause d’un mal de tête très sévère, mon corps était flasque. Je devais me tenir au mur et me rapprocher de mon lit un pas après l’autre. Quand je suis tombée sur mon lit, j’ai prié Dieu silencieusement dans mon cœur pour Sa protection. Une heure plus tard, mon fils est rentré à la maison. Quand il a allumé la lumière et m’a vu allongée sur mon lit en souffrance, il a demandé dans la panique : « Maman, que s’est-il passé ? Où as-tu mal ? » J’ai répondu faiblement : « J’ai eu de l’hypertension quand j’étais sous la douche. Je me suis évanouie et j’ai faille mourir. Maintenant j’ai une grosse migraine. C’est comme s’il y avait une aiguille dans ma tête » Mon fils m’a en toute hâte conduit à l’hôpital local. Je suis rentrée dans les soins intensifs et le docteur m’a fait une auscultation complète. Il m’a dit : « La tumeur qui est dans votre tête s’est rompue et a beaucoup saigné, mais vous avez beaucoup de chance. Les conséquences auraient été désastreuses si vous étiez venue plus tard ». Après cela, j’ai entendu une discussion entre plusieurs docteurs, ils disaient : « L’état de cette patiente est critique. Nous devons opérer immédiatement, mais il y a peu de chance de réussir au vu de son âge. Et même si l’opération réussi, elle risque d’avoir de graves séquelles comme de la démence, ou peut-être la paralysie ou devenir comme un légume, elle risque aussi de décéder sur la table d’opération. Mais si elle n’opère pas, son cerveau sera obstrué par des caillots de sang, la circulation sanguine ne se fera plus et conduira inéluctablement à la mort. Le temps n’attend personne, informons sa famille de signer pour autoriser l’opération » En entendant cela, j’avais peur que, peu importe si j’étais opérée ou non, j’étais en danger. Je me suis dit qu’à mon âge, si je suis paralysée ou un légume, je serai inutile et surtout une charge pour ma famille. Sinon, je risque de mourir. En pensant à cela, je me sentais très douloureux dans mon cœur…

Au moment où j’avais peur et où j’étais en souffrance, j’ai à nouveau prié Dieu, Après la prière, j’ai senti Sa présence près de moi, me protégeant. Dieu est ma seule dépendance Il est mon rocher et je devrais regarder et compter sur Dieu de tout mon cœur. Que je meure que l’opération soit réussie ou que je vive avec des séquelles, tout est dans les mains de Dieu. En y pensant, j’ai prié Dieu avec soumission, puis j’ai décidé de faire cette craniotomie.

opération

Deux jours plus tard, j’ai eu cette opération du crane. J’ai à nouveau prié Dieu pour cette opération. J’ai perdu ma conscience après l’anesthésie Je me suis réveillée 6 heures plus tard, et j’ai vu que ma tête était recouverte de compresses et bandages, mais je n’avais aucune douleur et j’avais les idées claires. Je savais que je n’étais pas morte, et je n’étais pas non plus devenue un légume. C’est alors que je n’ai pas pu m’empêcher d’exprimer ma gratitude envers Dieu, j’ai prié ainsi : « Ô Dieu, je T’offre ma sincère reconnaissance. C’est Toi qui m’a recouvert de Ta grâce et Tu as eu pitié de moi. Sinon, à mon âge, je peux me réveiller d’une telle grande chirurgie. Une fois encore, je fais l’expérience de Ton amour et Ton salut ! » Le professeur LI est entré dans ma chambre pour voir mon état. Il m’a demandé de bouger mes bras et mes jambes, et c’est ce que j’ai fait. Très surpris, il m’a dit : « C’est étonnant de voir que vous êtes capable de vous réveiller et de bouger aussi librement après une opération aussi lourde et surtout à votre âge ! C’est vraiment un miracle de voir combien cette opération est réussie ! D’après mes nombreuses années d’expérience, c’est très rare de voir des patients de votre âge avec des veines bien rouge et flexibles. Généralement, leurs veines sont blanches et faibles. Lorsqu’ils tombent malade, leur veine se rompent et ils meurent. Très peu de personnes peuvent survivre à cela. Vous êtes tout à fait chanceuse ! La patiente à côté de votre chambre qui a à peu près le même âge que vous a aussi eu une craniotomie mais elle est dans le coma depuis 3 jours […] ». Après avoir entendu ce que le docteur a dit, je n’ai pas pu exprimer à quel point je suis reconnaissant et m’empêcher de remercier inlassablement Dieu dans mon cœur.

20 jours plus tard, je rentrais à la maison. J’ai dit tout excitée à ma fille : « C’est la grâce de Dieu si je peux rentrer à la maison aujourd’hui et retrouver la santé aussi vite. Même les médecins ont trouvé cela impossible. Cela m’a vraiment fait sentir l’amour de Dieu. C’est la protection de Dieu et Sa grâce qui m’ont gardé en vie, alors toute ma famille louera Dieu ! » Ma fille m’a dit : « Tu dis juste maman ! C’est un vrai miracle que tu sois encore en vie ! Nous devons en effet remercie le Dieu en qui tu crois ».

Plus tard, mes voisins sont venus me rendre visite, et ils étaient tous très surpris et disaient : « Tu as vraiment beaucoup de chance, j’ai une parente qui a aussi eu une opération du crane mais elle a souffert de démence après cela. Elle ne reconnaissait même pas les membres de sa famille après être rentrée chez elle. Normalement, cela prend un ou deux ans avant de pouvoir se remettre. Mais toi, tu te remets si vite et tu n’as aucune séquelle. Tu as l’air pleine de vie et tu ne ressembles pas à quelqu’un qui vient d’avoir une opération aussi lourde ! » En écoutant les dires de mes voisins, je savais qu’il s’agissait d’actions merveilleuses de Dieu. C’est la main puissante de Dieu qui m’a protégé et permis de m’en sortir. C’est la protection miraculeuse de Dieu qui me fait voir la toute-puissance et la souveraineté de Dieu. Dieu contrôle vraiment notre destin, et Il est réellement notre seul espoir et soutien. Comme le dit la Bible : « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi […] ». (Psaumes 23 :4). « Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, Aucun fléau n’approchera de ta tente. Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies ; Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. » (Psaume 91 :9-12) Que toute la gloire revienne à Dieu !

Auteur : ZHANG Jin

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Les versets bibliques classiques à propos de la louange et de la louange à l’Éternel IV Psaumes 149:1 Louez l’Éternel ! Chantez à l’Éternel un cantique nouveau ! Chantez ses louanges dans l’assemblée des fidèles ! Psaumes 149:9 ...
22 Mars 2018 – Proverbes 3:5 Confie-toi en l’Éternel de tout ton coeur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Proverbes 3:5 Réflexion sur le verset du jour La plus grande...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *