Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Quatre principes d’honnêteté des Chrétiens

Maintenant, ce pour lequel les frères et les sœurs accordent le plus d’importance c’est être intègre Car nous le savons tous, le Seigneur Jésus a déclaré : « Je vous le dis en vérité, si…

30 April 2018

Maintenant, ce pour lequel les frères et les sœurs accordent le plus d’importance c’est être intègre Car nous le savons tous, le Seigneur Jésus a déclaré : « Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux » (Matthieu 18:3). La Parole de Dieu nous déclare clairement que seules les personnes intègres sont selon le cœur de Dieu. Ce n’est qu’en devenant comme des petits enfants que nous pouvons être approuvés par Dieu et entrer dans le Royaume des cieux. Et que devons-nous faire pour être une personne intègre ?

D’abord, veiller à être intègre dans la prière est la porte pour entrer dans la vie avec Dieu

En tant que chrétien, la prière est une partie indispensable de notre adoration à Dieu. Cependant, nous disons toujours dans notre prière : « Seigneur, je T’aime de tout mon cœur ! Seigneur, Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.» Pourtant, très souvent, nous sommes incapables de mettre en pratique ce que nous disons. Nous travaillons dur pour la couronne à venir, chérissons notre avenir et notre destinée, notre fin et notre destination, mais n’avons pas le moindre amour pour Dieu. Et si nos prières sont pleines de louanges, nous nous plaignons sans cesse et allons même jusqu’à renier Dieu, Le jugeant et blasphémant aussi contre Lui lorsque nous sommes dans l’épreuve. Parfois, nous ne savons quoi dire dans la prière, et alors, nous disons quelques mots sans réelle conviction et ce, bien malgré nous, allant même jusqu’à réciter des versets bibliques qui louent Dieu. Mais ces mots ne viennent pas du fond de notre cœur et après notre prière, nous ne ressentons aucune joie ni aucune action du Saint-Esprit. Lorsque notre famille est malade, afin d’obtenir l’aide de Dieu, nous Lui adressons quelques bonnes paroles comme, « Seigneur, Tu es le Médecin tout-puissant. Je m’engage à me consacrer entièrement à Toi si ma famille retrouve la santé. » Et pourtant, une fois la guérison obtenue, nous négligeons de nous consacrer à Dieu.

La Parole déclare : « […] où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande » (Jean 4: 23). Dieu veut que nous L’adorions en esprit et en vérité. Par conséquent, nous devons ouvrir notre cœur à Dieu par la prière, Le rechercher et nous appuyer sur Lui. Peu importe le nombre de mots que nous prononçons, nous devons les exprimer de tout notre être et dire ce que nous avons sur le cœur sans fausseté, dissimulation ou pieuse rhétorique, sans louange vide de sens ou intention de Le tromper. Dieu est fidèle. L’amour de Dieu pour nous est réel, il n’est pas feint. Il nous traite toujours selon Sa fidélité et avec sincérité et s’adresse à nous directement. Par conséquent, Dieu se détourne de nos prières fausses et feintes et ne nous écoute pas. Nous devons donc commencer par être honnêtes dans nos prières. Nous devons nous présenter à Dieu tel que nous sommes dans nos difficultés ou avec nos péchés, adopter une attitude cohérente, même si nous avons du ressentiment, devant Dieu. C’est la porte d’entrée dans l’honnêteté.

Afin d’être honnête, nous devons ensuite dire la vérité et renoncer au mensonge. Il s’agit là de l’exercice le plus fondamental au quotidien.

Quatre principes d’honnêteté des Chrétiens

Dans le livre de Proverbes, il est écrit : « Les lèvres fausses sont en horreur à l’Éternel, Mais ceux qui agissent avec vérité lui sont agréables » (Proverbes 12: 22). Le Seigneur Jésus nous dit : « Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin » (Matthieu 5: 37). Le Seigneur a en horreur les personnes qui disent des mensonges dans l’intention de Le tromper. Pourtant nous disons beaucoup de mensonges au quotidien, inconsciemment et involontairement. Par exemple, nous tenons toujours des propos sans rapport avec nos intérêts lorsque nous discutons avec des sœurs et des frères. Cependant, lorsque nous commettons de graves transgressions, nous évitons d’en parler aux autres par crainte de leur regard condescendant. Dans nos interactions avec les autres, nous mentons afin de protéger notre image et notre vanité. Parfois, nous mentons afin de satisfaire nos intérêts charnels et atteindre nos fins ... étant donné que nous sommes incapables de dire la vérité, pire encore être honnête.

Comment pouvons-nous donc nous détourner du mensonge ? Nous devons particulièrement prêter attention à nos paroles et commencer par nous limiter en rapportant des faits. Nous devons nous y atteler avec rigueur et sérieux, et relater uniquement ces faits. Nous devons éviter à tout prix d’aller à l’encontre de notre conscience. Nous devons veiller à faire une introspection, déterminer si nous protégeons nos intérêts personnels ou nourrissons des mauvaises intentions, ou avons des objectifs inavoués. Si nous nous retrouvons à tenir des propos vides, ou qui diluent la vérité, ou faire des déclarations inexactes, nous devons sérieusement envisager de dire la vérité et rapporter les faits seulement. Si nous constatons que nous mentons et trompons l’autre, nous devons faire face à la réalité, reconnaître nos erreurs et agir selon la Parole de Dieu. Nous ferons un grand pas si nous considérons nos propos et nos actes avec sincérité. Comme la Bible le déclare « Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu’il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses » (1 Pierre 3: 10).

Troisièmement, la fidélité envers Dieu et le dévouement dans Son service sont les attributs d’une personne honnête.

Le Seigneur Jésus déclare: « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. » (Matthieu 22: 37-38). Il s’agit là de la norme du service que Dieu nous appelle à Lui rendre : nous acquitter de notre devoir et accomplir la tâche que Dieu nous inspire, de tout notre cœur, de toute notre âme et de toute notre pensée. Nous supposons tous être fidèles à Dieu et L’aimer. Nous pensons être de bons serviteurs aux yeux du Seigneur, travaillant dur pour Lui peu importe la difficulté et la fatigue. Cependant, nous ne nous rendons pas toujours compte des actes que nous posons. En effet, nous travaillons apparemment pour le Seigneur, mais nous suivons juste le processus et nous limitons à agir selon la position que nous occupons et non selon notre cœur. Lorsque des sœurs et des frères ont besoin de notre assistance et de notre aide en temps de difficultés, nous nous contentons de les exhorter à la lumière de la Parole de Dieu ou énoncer des doctrines, sans leur apporter une solution concrète à leur problème. Nous ne faisons pas preuve de responsabilité dans le service pour Dieu, nous contentons seulement que le travail soit effectué devant le pasteur ou les anciens qui nous ont sollicité, au lieu de considérer la volonté de Dieu. … Ces services à Dieu ne viennent pas du cœur, ni de notre pensée.

Selon les Écritures, « Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de coeur, dans la crainte du Seigneur. Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes » (Colossiens 3: 22-23). Nous le savons tous, le service est notre devoir en tant que créature de Dieu, et non pour plaire aux hommes. Par conséquent, nous devons venir en la présence du Seigneur et mettre en pratique Sa Parole dans le service. Il ne suffit pas seulement de suivre la procédure ou de se plier à des formalités, mais de travailler pour le Seigneur avec fidélité. C’est cela être honnête aux yeux du Seigneur. Chacun de nous dispose de compétences et de capacités particulières. Certains frères et sœurs peuvent prêcher l’Évangile, porter des fruits. Les uns évangélisent, les autres nettoient l’église depuis plusieurs années, veillent sur l’ordre lors des rencontres… Peu importe ce que nous faisons, nous devons appliquer les commandements de Dieu. Des failles ou des distractions peuvent survenir lors du service, toujours est-il que nous devons faire face aux réalités avec courage et accepter l’aide et les directives des autres. Lorsque nous commettons des fautes, nous ne devons pas cacher, déguiser ou déformer les faits pour jeter le tort sur d’autres, mais nous devons prier et nous repentir devant Dieu. Nous devons assumer nos propos et agir avec sérieux, relayer les faits tels quels, sans le moindre mensonge et accepter l’intervention de l’Esprit de Dieu. ... Le faisant, nous pouvons être davantage rassuré quant au fait d’être une personne honnête et respecter la volonté de Dieu.

Quatrièmement, une personne honnête doit accepter Christ de tout son cœur, ce qui constitue l’étape la plus cruciale.

Le Seigneur Jésus déclare : « Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi » ( Matthieu 15: 8). La Parole de Dieu nous met en garde contre le fait de tenir des propos mielleux, le cœur sans Dieu. Nous devons ouvrir notre cœur à Dieu, L’adorer et L’aimer d’un cœur sincère. Cependant, nous croyons en Dieu uniquement par l’esprit, sans lui ouvrir notre cœur et faire de Lui notre Roi. Un peu comme si, après avoir prié pour obéir à Dieu, nous rencontrons une difficulté, mais au lieu de chercher Sa volonté, nous agissons selon notre propre pensée. Nous disons aimer Dieu et être prêts à Lui offrir toute notre vie, mais au fond, nos cœurs sont remplis d’ambitions pour lesquelles nous souhaitons recevoir une intervention divine. Nous continuons de croire à Dieu selon nos intentions, mais n’avons pas encore ouvert notre cœur à Dieu.

Comme tout le monde le sait, Job était une homme droit selon Dieu. Il avait entièrement ouvert son cœur à Dieu, sans tenir compte de sa personne. Lorsqu’il a perdu ses biens par milliers et ces enfants ont été tués, il ne s’est pas plaint de Dieu. Il a également déclaré : « Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni ! » (Job 1: 21). Il a ouvert son cœur à Dieu et obéi à Dieu en tout point. Par conséquent il a été approuvé par Dieu. Si nous voulons donc être honnêtes, nous devons donner notre cœur à Dieu. Nous pouvons le faire de plusieurs manières : Premièrement, étant donné que nous croyons en Dieu, nous devons Le laisser prendre le contrôle de toute chose et nous plier aux dispositions prises par Lui sans faire quoi que ce soit selon notre propre volonté. Deuxièmement, outre le fait de remettre le contrôle à Dieu, nous devons faire le choix de notre époux(se), fixer nos objectifs et autres selon la volonté et les exigences de Dieu. Nous devons envisager ce que nous pouvons faire pour satisfaire la Volonté de Dieu. Troisièmement, nous devons chercher la volonté de Dieu en toute chose. Indépendamment de la taille des situations, du service ou des problèmes au travail, nous devons y faire face selon la Parole de Dieu. Il s’agit là sans le moindre doute de la consécration authentique de notre cœur à Dieu. Ce n’est qu’en faisant ainsi preuve d’honnêteté que nous pouvons vivre les manifestations du Saint-Esprit,

Étant donné que les quatre éléments ci-dessus sont capitaux pour devenir une personne honnête, si vous vous efforcez d’appliquer ces éléments, vous serez une personne honnête agréée par Dieu.

Auteur : Xi’en, États-Unis

Traduction par Bertrand Tankeu

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Sujets connexes

Personnes honnêtes
Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Prédications

Prédications

Prédications

La rubrique « Prédications » fournir toutes sortes de prédications chrétiennes, résoudre les difficultés sur la foi en Dieu avec lesquelles le chrétien rencontre afin qu'ils puissent vivre devant Dieu.

Trois clés pour distinguer le vrai Christ des faux

Ce n’est qu’en assimilant ces principes que nous pouvons éviter d’être trompés par de faux Christs et être des vierges sages pour accueillir le retour du Seigneur.

8 février 2019 7 min de lecture
Trois clés pour distinguer le vrai Christ des faux

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?