Menu

La manière et les caractéristiques uniques des déclarations du Créateur sont un symbole de l’identité et de l’autorité uniques du Créateur

Genèse 17:4-6 : « Voici mon alliance, que Je fais avec toi. Tu deviendras père d’une multitude de nations. On ne t’appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d’une multitude de nations. je te rendrai fécond à l’infini, je ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi. »

Genèse 18:18-19 : « Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. Car je l’ai choisi, afin qu’il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Éternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu’ainsi l’Éternel accomplisse en faveur d’Abraham les promesses qu’il lui a faites. »

Genèse 22:16-18 : « Je le jure par moi-même, parole de l’Éternel ! parce que tu as fait cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique, je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. »

Job 42:12 : « Pendant ses dernières années, Job reçut de l’Éternel plus de bénédictions qu’il n’en avait reçu dans les premières. Il posséda quatorze mille brebis, six mille chameaux, mille paires de bœufs, et mille ânesses. »

https://www.kingdomsalvation.org/fr/wp-content/uploads/2018/01/a-symbol-of-the-unique-identity.jpg" alt="Pourquoi Dieu prend-Il le nom de Dieu Tout-Puissant à l’ère du Règne ?" width="615" height="346" class="aligncenter size-full wp-image-18922" />

Nombreux sont ceux à désirer chercher et gagner les bénédictions de Dieu, mais tous ne peuvent pas gagner ces bénédictions, car Dieu a Ses propres principes et bénit l’homme à Sa propre manière. Les promesses que Dieu fait à l’homme et la quantité de grâce qu’Il accorde à l’homme sont attribuées en fonction des pensées et des actions de l’homme. Que démontrent alors les bénédictions de Dieu ? Que peuvent y voir les hommes ? À ce stade, mettons de côté la discussion sur les types de gens que Dieu bénit et les principes de la bénédiction de l’homme par Dieu. Au lieu de cela, regardons la bénédiction de l’homme par Dieu avec l’objectif de connaître l’autorité de Dieu, depuis la perspective de connaître l’autorité de Dieu.

Les quatre passages de l’Écriture ci-dessus sont tous des récits sur la bénédiction de l’homme par Dieu. Ils fournissent une description détaillée des bénéficiaires des bénédictions de Dieu, tels qu’Abraham et Job, ainsi que des raisons pour lesquelles Dieu a accordé Ses bénédictions et de ce qui était contenu dans ces bénédictions. Le ton et la manière des déclarations de Dieu et la perspective et la position à partir desquelles Il a parlé permettent aux gens de reconnaître que Celui qui accorde des bénédictions et le bénéficiaire de telles bénédictions ont une identité, un statut et une essence distinctement différents. Le ton et la manière de ces déclarations, et la position à partir de laquelle elles ont été prononcées sont uniques à Dieu, qui possède l’identité du Créateur. Il a l’autorité et la force, ainsi que l’honneur du Créateur et la majesté qui ne tolère aucun doute de la part d’aucun homme.

Regardons d’abord Genèse 17:4-6 : « Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d’une multitude de nations. On ne t’appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d’une multitude de nations. Je te rendrai fécond à l’infini, je ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi. » Ces paroles sont l’alliance que Dieu a établie avec Abraham, ainsi que la bénédiction de Dieu sur Abraham : Dieu ferait d’Abraham le père des nations, le rendrait fécond à l’infini et ferait de lui des nations, et des rois sortiraient de lui. Vois-tu l’autorité de Dieu dans ces paroles ? Et comment vois-tu une telle autorité ? Quel aspect de l’essence de l’autorité de Dieu vois-tu ? À partir d’une lecture attentive de ces paroles, il n’est pas difficile de découvrir que l’autorité et l’identité de Dieu sont clairement révélées dans la formulation des déclarations de Dieu. Par exemple, quand Dieu dit : « Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras […] je te rends […] Je te rendrai […] », des phrases telles que « tu deviendras » et « Je rendrai », dont la formulation atteste de l’affirmation de l’identité et de l’autorité de Dieu, sont, d’une certaine manière, une indication de la fidélité du Créateur ; d’une autre manière, elles sont des paroles spéciales utilisées par Dieu qui possède l’identité du Créateur. Elles font aussi partie du vocabulaire conventionnel. Si quelqu’un dit qu’il espère qu’une autre personne soit extrêmement féconde, que des nations viennent d’elle et que des rois viennent d’elle, alors c’est sans aucun doute une sorte de souhait, et non une promesse ou une bénédiction. Les gens n’osent donc pas dire : « Je ferai de toi ceci et cela, tu seras ceci et cela », car ils savent qu’ils n’ont pas un tel pouvoir ; cela ne leur revient pas et, même s’ils disaient de telles choses, leurs mots seraient d’une absurdité creuse, guidés par leur désir et leur ambition. Quelqu’un a-t-il l’audace de parler sur un ton si grandiose s’il estime ne pas pouvoir accomplir ses vœux ? Tous souhaitent le bien de leurs descendants et espèrent qu’ils excellent et connaissent un grand succès. « Quelle grande veine ce serait pour l’un d’eux de devenir empereur ! Si quelqu’un devait être gouverneur, ce serait bien aussi, du moment qu’il est quelqu’un d’important ! » Ce sont les vœux de tous, mais les gens peuvent seulement souhaiter des bénédictions sur leurs descendants, ils ne peuvent accomplir ou réaliser aucune de leurs promesses. Dans leur cœur, tous savent clairement qu’ils n’ont pas le pouvoir de réaliser de telles choses, car tout ce qui les concerne est hors de leur contrôle, et donc comment pourraient-ils commander le sort des autres ? Si Dieu peut dire de telles paroles, c’est parce que Dieu possède une telle autorité et est capable d’accomplir et de réaliser toutes les promesses qu’Il fait à l’homme et de faire en sorte que toutes les bénédictions qu’Il accorde à l’homme deviennent réalité. L’homme a été créé par Dieu et, pour Dieu, rendre quelqu’un extrêmement fécond serait un jeu d’enfant ; faire prospérer les descendants de quelqu’un n’exigerait de Lui qu’une parole. Il n’aurait pas à verser une seule goutte de sueur pour une telle chose, à Se creuser les méninges, ou à S’inquiéter ; c’est la puissance même de Dieu, l’autorité même de Dieu.

Après avoir lu : « Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre » dans Genèse 18:18, pouvez-vous sentir l’autorité de Dieu ? Pouvez-vous avoir une impression de l’aspect extraordinaire du Créateur ? Pouvez-vous avoir une impression de la suprématie du Créateur ? Les paroles de Dieu sont certaines. Dieu ne dit pas de telles paroles à cause de Sa confiance dans le succès ni afin qu’elles représentent cette confiance ; elles sont, au contraire, la preuve de l’autorité des déclarations de Dieu et un ordre qui accomplit les paroles de Dieu. Il y a deux expressions auxquelles vous devriez prêter attention ici. Quand Dieu dit « Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre », y a-t-il un élément d’ambiguïté dans ces paroles ? Y a-t-il un élément d’inquiétude ? Y a-t-il un élément de peur ? À cause des mots « certainement » et « seront » dans les déclarations de Dieu, ces éléments qui sont particuliers à l’homme et se manifestent souvent chez lui n’ont jamais eu aucun rapport avec le Créateur. Personne n’oserait employer de tels mots en souhaitant du bien aux autres, personne n’oserait bénir quelqu’un d’autre avec une certitude telle qu’il lui donnerait une grande et puissante nation ou lui promettrait que toutes les nations de la terre seraient bénies en lui. Plus les paroles de Dieu sont certaines, plus elles prouvent quelque chose, et quel est ce quelque chose ? Elles prouvent que Dieu a une telle autorité, que Son autorité peut accomplir ces choses et que leur accomplissement est inévitable. Dieu était certain dans Son cœur, sans la moindre hésitation, de tout ce qu’Il a accordé à Abraham comme bénédiction. De plus, tout cela s’accomplirait conformément à Ses paroles, et aucune force ne serait capable de modifier, d’obstruer, de perturber ou de déranger son accomplissement. Indépendamment de ce qui s’est passé d’autre, rien ne pouvait abroger ou influencer la réalisation et l’accomplissement des paroles de Dieu. C’est la puissance même des paroles déclarées par la bouche du Créateur et l’autorité du Créateur qui ne tolère pas le refus de l’homme ! Ayant lu ces paroles, as-tu encore des doutes ? Ces paroles ont été prononcées par la bouche de Dieu, et il y a de la puissance, de la majesté et de l’autorité dans les paroles de Dieu. Une telle puissance et une telle autorité, et l’inévitabilité de l’accomplissement des faits, ne sont accessibles à aucun être créé ou non créé et aucun être créé ou non créé ne peut les surpasser. Seul le Créateur peut converser avec l’humanité avec un tel ton et une telle intonation, et les faits ont prouvé que Ses promesses ne sont pas des paroles vides ou des vantardises futiles, mais sont l’expression d’une autorité unique que personne, aucun événement ni aucun objet ne peut surpasser.

Quelle est la différence entre les paroles prononcées par Dieu et les paroles prononcées par l’homme ? Quand tu lis ces paroles prononcées par Dieu, tu perçois la puissance des paroles de Dieu et l’autorité de Dieu. Comment te sens-tu quand tu entends des gens dire de telles paroles ? Penses-tu qu’ils sont extrêmement arrogants et vantards et que ce sont des gens qui se donnent en spectacle ? Car ils n’ont pas ce pouvoir, ils ne possèdent pas une telle autorité et ils sont donc complètement incapables de réaliser de telles choses. Qu’ils soient si sûrs de leurs promesses ne montre que la négligence de leurs propos. Si quelqu’un dit de telles paroles, alors il serait sans aucun doute arrogant et trop confiant et révélerait qu’il est un exemple classique du tempérament de l’archange. Ces paroles sont venues de la bouche de Dieu ; est-ce que tu sens un élément d’arrogance ici ? As-tu l’impression que les paroles de Dieu ne sont qu’une blague ? Les paroles de Dieu sont autorité, les paroles de Dieu sont un fait, et avant que les paroles ne soient déclarées par Sa bouche, c’est-à-dire, quand Il prend la décision de faire quelque chose, alors cette chose a déjà été réalisée. On peut dire que tout ce que Dieu a dit à Abraham était une alliance que Dieu a établie avec Abraham et une promesse faite par Dieu à Abraham. Cette promesse était un fait établi, aussi bien qu’un fait accompli, et ces faits se sont graduellement réalisés dans les pensées de Dieu selon le plan de Dieu. Ainsi, que Dieu dise de telles paroles ne signifie pas qu’Il a un tempérament arrogant, car Dieu est capable de réaliser de telles choses. Il a la puissance et l’autorité pour et Il est pleinement capable d’accomplir ces actes, et leur accomplissement est entièrement dans le champ de Ses capacités. Lorsque de telles paroles sont prononcées par la bouche de Dieu, elles sont une révélation et une expression du vrai tempérament de Dieu, une révélation et une manifestation parfaites de l’essence et de l’autorité de Dieu, et il n’y a rien de plus approprié et convenable comme preuve de l’identité du Créateur. La manière, le ton et la formulation de telles déclarations sont précisément la marque de l’identité du Créateur et correspondent parfaitement à l’expression de la propre identité de Dieu ; il n’y a pas de prétention ni d’impureté en eux ; ils sont complètement et totalement la parfaite démonstration de l’essence et de l’autorité du Créateur. Quant aux créatures, elles ne possèdent ni cette autorité ni cette essence, et encore moins possèdent-elles la puissance donnée par Dieu. Si l’homme manifestait un tel comportement, alors ce serait très certainement l’explosion de son tempérament corrompu et, à l’origine de cela, il y aurait l’effet perturbateur de l’arrogance et de l’ambition déchaînée de l’homme, et la manifestation des intentions malveillantes de nul autre que le diable, Satan, qui cherche à tromper les gens et à les inciter à trahir Dieu. Comment Dieu considère-t-Il ce qui est révélé par un tel langage ? Dieu dirait que tu souhaites usurper Sa place et que tu souhaites Le personnifier et Le remplacer. Quand tu imites le ton des déclarations de Dieu, ton intention est de prendre la place de Dieu dans le cœur des gens, de t’approprier l’humanité qui appartient légitimement à Dieu. C’est Satan, pur et simple ; ce sont les actions des descendants de l’archange, ce que le ciel ne peut tolérer ! Parmi vous, y a-t-il une personne qui a déjà imité Dieu d’une certaine manière en prononçant quelques mots dans l’intention d’induire les gens en erreur et de les tromper, et de leur donner l’impression que ses mots et ses actions portaient l’autorité et la puissance de Dieu, comme si son essence et son identité étaient uniques, et même comme si le ton de ses mots était semblable à celui de Dieu ? Avez-vous déjà fait quelque chose comme cela ? Avez-vous déjà imité le ton de Dieu dans votre discours, avec des gestes qui sont censés représenter le tempérament de Dieu, et que vous supposez être de la puissance et de l’autorité ? Est-ce que la plupart d’entre vous agissent souvent ou projettent d’agir de cette manière ? Maintenant, quand vous voyez, percevez et connaissez vraiment l’autorité du Créateur et revenez sur ce que vous aviez l’habitude de faire et de révéler de vous-mêmes, vous sentez-vous dégoûtés ? Reconnaissez-vous votre ignominie et votre impudence ? Après avoir disséqué le tempérament et l’essence de tels hommes, pourrait-on dire qu’ils soient la progéniture maudite de l’enfer ? Pourrait-on dire que tous ceux qui font de telles choses s’attirent l’humiliation ? Reconnaissez-vous le sérieux de cette nature ? Sérieux comment, au juste ? L’intention des gens qui agissent de cette manière est d’imiter Dieu. Ils veulent être Dieu, faire en sorte que les gens les adorent comme Dieu. Ils veulent abolir la place de Dieu dans le cœur des gens et se débarrasser du Dieu qui œuvre parmi les hommes, et ils font cela afin d’atteindre le but de contrôler les gens, de dévorer les gens et d’en prendre possession. Tous ont des désirs et des ambitions comme cela dans leur subconscient, et tous vivent dans ce genre d’essence satanique très corrompue, dans une nature satanique dans laquelle ils sont en hostilité avec Dieu, trahissent Dieu et souhaitent devenir Dieu. Après Mon échange au sujet de l’autorité de Dieu, est-ce que vous désirez ou souhaitez toujours personnifier ou imiter Dieu ? Désirez-vous toujours être Dieu ? Désirez-vous toujours devenir Dieu ? L’autorité de Dieu ne peut être imitée par l’homme et l’identité et le statut de Dieu ne peuvent être usurpés par l’homme. Bien que tu puisses imiter le ton de Dieu, tu ne peux pas imiter l’essence de Dieu. Bien que tu sois capable de te tenir à la place de Dieu et de personnifier Dieu, tu ne seras jamais capable de faire ce que Dieu a l’intention de faire et ne seras jamais capable de gouverner et de commander toutes choses. Aux yeux de Dieu, tu seras toujours une petite créature et, quelle que soit la qualité de tes compétences et de tes aptitudes, quel que soit le nombre de dons que tu as, tu es entièrement sous la domination du Créateur. Bien que tu sois capable de dire quelques mots impertinents, cela ne peut ni montrer que tu as l’essence du Créateur ni représenter que tu possèdes l’autorité du Créateur. L’autorité et la puissance de Dieu sont l’essence de Dieu Lui-même. Elles n’ont pas été apprises ou ajoutées de l’extérieur, mais elles sont l’essence inhérente de Dieu Lui-même. Et donc la relation entre le Créateur et les créatures ne peut jamais être modifiée. Comme l’une des créatures, l’homme doit garder sa propre place et se comporter consciencieusement. Garde avec dévouement ce qui t’est confié par le Créateur. N’agis pas de manière déplacée, ne fais rien qui dépasse tes capacités ou qui soit répugnant pour Dieu. N’essaie pas d’être grand, surhumain ou au-dessus des autres et ne cherche pas non plus à devenir Dieu. C’est comme cela que les gens ne devraient pas désirer être. Chercher à devenir grand ou surhumain est absurde. Chercher à devenir Dieu est encore plus scandaleux ; c’est vraiment dégoûtant et aussi méprisable. Ce qui est louable et ce à quoi les créatures devraient tenir plus que toute autre chose, c’est de devenir une véritable créature ; c’est le seul objectif que tout le monde devrait poursuivre.

– La Parole, vol. 2 : Sur la connaissance de Dieu, Dieu Lui-même, l’Unique I

Contactez-nous

Le Seigneur est revenu depuis longtemps et des millions de personnes L’ont déjà accueilli. Voulez-vous accueillir le Seigneur le plus tôt possible ? Contactez-nous immédiatement pour trouver le chemin.

Laisser un commentaire