Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

À la fin des temps, la cloche retentit

Les prophéties du Seigneur Jésus au sujet de la fin du monde se sont accomplies l’une après l’autre, les signes des derniers temps ont apparu…

16 September 2018

Il y a deux mille ans, lorsque les disciples du Seigneur Jésus Lui ont demandé quel serait le signe de Sa venue et de la fin des temps :« Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs » (Matthieu 24:6-8).

La cloche des derniers jours a sonné

De nos jours, les catastrophes naturelles et celles provoquées par l’homme sont fréquentes dans le monde entier. Elles touchent de plus en plus dans les régions et deviennent de plus en plus féroces. Les tremblements de terre, les inondations, les sécheresses, les famines et les fléaux peuvent être observés partout ; la violence, les conflits raciaux et les attaques terroristes ont souvent lieu ; la situation de chaque pays est dans la tourmente et les guerres continuent…. Les prophéties du Seigneur Jésus sur la fin des temps se sont accomplies les unes après les autres. Nous allons énumérer quelques catastrophes survenues ces dernières années dans le monde entier, et cela peut être prouvé.

En avril 2015, la grippe aviaire H5N2 a été détectée dans 16 États des États-Unis. Selon les experts, c’est la peste aviaire la plus grave des 30 dernières années aux États-Unis.

Le 25 avril 2015, un séisme de magnitude 8,1 survenu dans le centre du Népal a tué environ 9 000 personnes et en a blessé plus de 22 000 autres. Ce fut la pire catastrophe naturelle à frapper le Népal au cours des 80 dernières années.

En août 2015, la Corée du Nord a été frappée par sa pire sécheresse en un siècle et plus de 18 millions de personnes ont été menacées par la famine.

De novembre 2015 à juillet 2016, de nombreuses attaques terroristes ont eu lieu à Paris, Bruxelles et Nice, faisant au moins deux cents morts et plus de sept cents blessés.

Le 23 février 2016, au moins sept tornades ont balayé la Louisiane et le Mississippi aux États-Unis, laissant une trace de destruction partout où elles ont sévies.

En avril 2016, l’Inde a connu sa pire sécheresse depuis 40 ans, entraînant une pénurie d’eau potable pour 300 millions de personnes.

Le 19 mai 2016, un rapport faisant autorité a averti que les super bactéries menaçaient la santé humaine. Selon les statistiques, le nombre annuel de victimes des super bactéries avait atteint 700 000 personnes. Plus effrayant encore était le fait que les antibiotiques luttant contre l’invasion bactérienne avaient progressivement perdu de leur efficacité, et la profession médicale n’avait plus d’autre antibiotique « puissant » capable de les remplacer. Les experts ont souligné que si aucune mesure n’était prise, les super bactéries pourraient tuer une personne toutes les trois secondes d’ici 2050.

En juin 2016, de graves inondations ont eu lieu en Allemagne, en France, en Belgique, en Roumanie, en Ukraine, en Russie, au Mexique et dans d’autres pays.

En juin 2016, une inondation catastrophique a frappé la province du Hubei, en Chine. Jusqu’au 14 juillet, les fortes pluies ont touché 17 villes, 79 comtés et 9571,4 milliers de personnes dans la province du Hubei.

Le 12 juin 2016, la plus grande fusillade de ces dernières années a eu lieu dans une boîte de nuit gay à Orlando, aux États-Unis. Elle a tué 50 personnes et blessé des dizaines de personnes.

Le 3 juillet 2016, l’attentat suicide le plus meurtrier des sept dernières années a frappé le sud de Bagdad, en Irak, faisant plus de 200 morts.

Au petit matin du 24 août 2016, un séisme d’une magnitude de 6,2 a frappé le centre de l’Italie et environ trois quarts des zones les plus touchées ont été détruites. À la fin de la matinée, près de 250 personnes ont été tuées et on s’attendait que le nombre de morts augmente.

En août 2016, selon un rapport mondial sur la température publié régulièrement par la National Oceanic and Atmospheric Administration aux États-Unis, en juillet de cette année, les températures mondiales à la surface des terres et des océans étaient supérieures de 0,87 ° C à la moyenne du 20e siècle à la même période. Il s’agissait du quinzième mois consécutif de températures maximales record, ce qui est la plus longue période depuis 137 ans.

Le 9 septembre 2016, au mépris de la condamnation internationale, la Corée du Nord a mené son cinquième essai nucléaire de cette année-là. Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu une réunion d’urgence pour en discuter. Les autorités américaines et sud-coréennes ont exprimé leur détermination à prendre des mesures énergiques à l’égard de la Corée du Nord. La question nucléaire nord-coréenne a encore connu une escalade.

(Une partie des nouvelles ci-dessus sont tirées des médias Internet.)

Outre divers désastres fréquents et la situation internationale troublée, des événements célestes inhabituels sont également apparus : D’avril 2014 à septembre 2015, quatre lunes de sang consécutives sont apparues dans le ciel, accompagnées du rare phénomène de noircissement du soleil, sans précédent dans l’histoire. La plupart des érudits de la Bible ont convenu que cet événement indiquait que le monde aura un « événement extrêmement important ».

Face à de nombreuses catastrophes naturelles et causées par l’homme ainsi qu’à des phénomènes astronomiques rares, de nombreuses personnes voient l’accomplissement des prophéties bibliques. Les grandes catastrophes se rapprochent et la fin des temps va bientôt arriver. Bien que l’homme puisse améliorer sa vie matérielle grâce à la technologie, l’homme doit néanmoins faire face à la peur et aux inquiétudes lorsqu’il est confronté aux catastrophes. Ils ne peuvent trouver aucune mesure efficace pour empêcher au désastre de frapper, mais ils ne peuvent que le subir impuissants ou être détruits. Face aux catastrophes inévitables aujourd’hui, l’homme doit examiner sérieusement le sort et la destinée de l’humanité. Cependant, avec la crainte des catastrophes, l’homme ne sait pas d’où elles viennent et qui les contrôles. Pourquoi y a-t-il tant de catastrophes qui frappent les gens dans les derniers jours ? Quelle voie devrait suivre cette humanité ?

Dans les derniers jours, le Seigneur Jésus, Dieu Tout-Puissant, s’exprime par des millions de paroles qui révèlent à l’homme tous les mystères du plan de gestion des six mille ans de Dieu. Il avertit l’homme : « C’est Moi qui provoque la catastrophe et elle est bien sûr orchestrée par Moi. Si vous ne pouvez pas paraître bons à Mes yeux, alors vous n’éviterez pas de subir la catastrophe. » « Quand Dieu exprimera Sa grande colère, le monde entier subira toutes sortes de désastres en conséquence, comme l’éruption d’un volcan. Se tenant au-dessus du firmament, on peut voir que sur la terre toutes sortes de calamités se rapprochent de toute l’humanité, jour après jour. En regardant en bas d’en haut, on voit que la terre est comme une variété de scènes avant un tremblement de terre. Une eau flamboyante se précipite partout, la lave coule en tous lieux, les montagnes se déplacent et une lumière froide brille partout. Le monde entier a sombré dans le feu. C’est la scène de Dieu qui exprime Sa colère et c’est le temps de Son jugement. Tous ceux qui sont de la chair seront incapables d’échapper » (Extrait de « Interprétation de la dix-huitième déclaration »).

Les paroles de Dieu Tout-puissant, avec autorité et puissance, remplie de justice et de majesté, nous montrent la source des catastrophes, la fin du monde et le destin de l’humanité. Certains ne peuvent s’empêcher de demander : « Puisque Dieu a créé ce monde, pourquoi doit-Il le détruire ? Est-ce que Dieu n’est pas un Dieu d’amour et de miséricorde ? Pourquoi déverse-t-Il Sa colère contre l’homme ? » Pour comprendre ces questions, nous pourrions tout aussi bien revenir à l’époque de l’arche de Noé. La Bible dit : « La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence. Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue ; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. Alors Dieu dit à Noé : “La fin de toute chair est arrêtée par devers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre” » (Genèse 6, 11-13). À ce moment-là, l’humanité était corrompue jusqu’à un certain point. Personne n’écoutait les paroles de Dieu, et encore moins n’adorait Dieu. L’humanité prônait la méchanceté, suivait la vie mondaine et vivait au milieu du mal et de la licence à propos du manger, du boire et de la recherche du plaisir, en jouissant du plaisir du péché. Leur méchanceté devint insupportable à un tel point à Dieu d’en voir, et provoqué le tempérament juste de Dieu qui ne doit pas être offensé. Ainsi, Dieu avait Son plan de destruction du monde par un grand déluge. Mais Dieu se soucia du caractère d’ignorance et pitoyable de l’humanité, alors Il donna encore à l’homme des chances de se repentir. Dieu a commandé à Noé de construire une arche et de répandre l’évangile. Noé prêcha pendant 120 ans, mais personne ne crut aux paroles de Dieu et encore moins personne ne vint devant Dieu pour se confesser, se repentir et revenir à Lui. Alors la colère de Dieu s’abattit sur l’homme. Après l’inondation, seule la famille de Noé, composée de huit personnes, survécut ; les autres furent balayés et détruits par le déluge. Aussi, nous savons tous que Dieu a rasé Sodome avec le feu et le soufre.

Sodome était débordait alors de péché et de meurtre. Non seulement ses habitants n’acceptèrent pas les avertissements de Dieu, mais encore ils ne craignirent pas non plus la punition de Dieu. Au contraire, ils méprisèrent l’existence de Dieu, étaient hostiles à Sa venue et firent du mal à Ses messagers et à toutes les personnes justes. Leur conduite avait atteint le paroxysme de l’opposition et de colère contre Dieu. À l’égard d’une telle ville maléfique, Dieu n’avait plus de miséricorde, mais utilisa directement le feu pour les détruire totalement et les faire cesser d’exister. De cela, nous voyons dans le tempérament de Dieu, il n’y a pas seulement la bonté et la miséricorde, mais la justice, la majesté et la colère. Dieu se tient à Ses propres principes dans Ses actions. Il accordera la miséricorde et la tolérance à ceux qui écoutent Ses paroles et qui Lui obéissent, et les fera vivre sous Ses soins et Sa protection. Au lieu de cela, Dieu est profondément courroucé envers ceux qui ne croient pas aux paroles de Dieu mais rejettent Son appel et Son salut et s’opposent même à Lui et s’obstinent contre Lui, au point que cette humanité disparaisse aux yeux de Dieu. C’est comme Dieu Tout-Puissant dit : « La miséricorde et la tolérance de Dieu existent bel et bien, mais la sainteté et la justice de Dieu, lorsqu’Il déchaîne Sa colère, montrent aussi à l’homme le côté de Dieu qui ne tolère aucune offense. Lorsque l’homme est pleinement capable d’obéir aux ordres de Dieu et agit conformément aux exigences de Dieu, Dieu est abondant dans Sa miséricorde envers l’homme ; quand l’homme a été rempli de corruption, de haine et d’inimitié pour Lui, Dieu est profondément en colère. Et à quel point est-Il profondément en colère ? Sa colère continuera jusqu’à ce que Dieu ne voie plus la résistance et les mauvaises actions de l’homme, jusqu’à ce qu’elles ne soient plus sous Ses yeux. Alors seulement, la colère de Dieu disparaîtra. »

De nos jours, cette humanité a surpassé les gens à l’époque de Noé dans l’étendue de leur mal et de leur corruption. Leurs mauvaises actions ne sont pas différentes de celles des gens de Sodome. Les tendances mondiales deviennent de plus en plus démoniaques : l’homosexualité est légalisée ; la pornographie, le jeu et les narcotiques sont très répandus ; le taux de divorce et le taux de criminalité restent élevés ; les gens préconisent tous le mal, confondent le bien et le mal. Personne ne met plus l’accent sur la conscience et la raison. Personne n’a soif de vérité ou n’aspire à l’apparition de la vraie lumière, et encore moins prend l’initiative de chercher la venue de Dieu. De plus en plus de personnes considèrent l’œuvre et la parole précédentes de Dieu comme des mythes et des légendes. Les hommes n’ont aucun désir de rechercher l’existence de Dieu et, de plus, détestent et haïssent la venue de Dieu. Même le monde religieux est rempli des voix qui nient et condamnent Dieu, blasphèment contre l’œuvre de Dieu. Les pasteurs religieux et les anciens coopèrent même avec ceux qui sont au pouvoir pour condamner et résister à l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours, pour arrêter et persécuter ceux qui prêche l’évangile du Règne. Leur opposition à Dieu a atteint un niveau frénétique et hystérique. N’est-ce pas une récurrence des gens de Sodome et de Gomorrhe persécutant les anges qui ont transmis la volonté de Dieu ? Dieu a créé l’homme pour que celui-ci vénère Dieu, marche dans le droit chemin de la vie, vive dans les bénédictions et la protection de Dieu, et ne soit plus dupe et corrompu par Satan. Cependant, l’homme ignore Dieu et rejette l’exhortation et Ses avertissement. Il préférerait être affligé, piétiné et dévoré par Satan plutôt que de se détourner du mal et suivre Dieu. À l’égard d’une humanité si mauvaise qui est irrémédiablement corrompue et qui déteste la vérité et Dieu, quelle est l’attitude de Dieu ?

Dieu Tout-Puissant dit : « Regarde ensuite l’ère actuelle : des hommes justes comme Noé, qui pouvaient adorer Dieu et éviter le mal, ont disparu. Pourtant Dieu est toujours généreux envers cette humanité, et l’absout pendant cette dernière ère. Dieu cherche ceux qui rêvent de Son apparition. Il cherche ceux qui sont capables d’entendre Ses paroles, ceux qui n’ont pas oublié Son mandat et Lui offrent leur cœur et leur corps. Il cherche ceux qui sont aussi obéissants que des enfants devant Lui, et ne Lui résistent pas. Si tu es libre de toute influence dans ton dévouement à Dieu, alors Dieu te regardera avec faveur et t’accordera Ses bénédictions. » « Dieu avait méprisé l’homme parce que l’homme était en inimitié avec Lui, mais Sa bienveillance, Son souci et Sa miséricorde envers l’humanité restaient inchangés dans Son cœur. Même quand Il détruisit l’humanité, Son cœur resta inchangé. Quand l’humanité était pleine de corruption et désobéissante envers Dieu dans une certaine mesure, Dieu a dû détruire cette humanité à cause de Son tempérament et de Son essence, et conformément à Ses principes. Mais à cause de l’essence de Dieu, Il eut encore de la pitié pour l’humanité et voulut même utiliser diverses manières pour racheter l’humanité afin qu’elle puisse continuer à vivre. Au lieu de cela, l’homme s’opposa à Dieu, continua à désobéir à Dieu et refusa d’accepter le salut de Dieu, c’est-à-dire qu’il refusa d’accepter Ses bonnes intentions. Même si Dieu fit appel à eux, les fit se souvenir, les approvisionna, les aida, ou les toléra, les hommes ne le comprirent pas ou ne l’apprécièrent pas, pas plus qu’ils ne prêtèrent attention. Dans Sa douleur, Dieu n’oublia toujours pas de donner à l’homme Sa tolérance maximale, attendant que l’homme se convertisse. Après avoir atteint Sa limite, Il fit ce qu’Il avait à faire sans aucune hésitation. En d’autres termes, il y avait une période de temps spécifique et un processus entre le moment où Dieu avait prévu de détruire l’humanité jusqu’au début officiel de Son œuvre de destruction de l’humanité. Ce processus a existé dans le but de permettre à l’homme de se convertir et c’était la dernière chance que Dieu donnait à l’homme. »

À partir des paroles de Dieu Tout-Puissant, nous savons que la corruption de l’humanité a atteint son apogée, mais Dieu donne encore à l’homme de nombreuses occasions de se repentir et utilise diverses manières de racheter l’humanité pour qu’elle puisse continuer à vivre. C’est parce que le cœur de Dieu est bon. Ses soins, Sa miséricorde et Son salut pour l’humanité ne changeront jamais. Dieu ne veut pas voir l’humanité détruite, qu’Il a créée de Ses propres mains. Mais si l’homme refuse de se repentir et résiste obstinément à Dieu, à un certain moment, Dieu reprendra Sa miséricorde et Sa tolérance, et montrera Sa majesté et Sa colère à l’homme, comme lorsqu’Il brûla Sodome. A cette époque, l’homme ne pouvait plus récupérer la chance perdue. Nous assistons maintenant à toutes sortes de catastrophes qui frappent l’humanité, telles que les inondations, la grêle, la sécheresse, les tremblements de terre, la famine, la peste et la guerre. Dieu le fait d’abord pour punir et détruire les méchants parmi les hommes et pour démolir toutes les choses injustes, et se faisant prévenir et avertir l’homme. Dieu parle à l’humanité par diverses catastrophes pour l’inciter à réfléchir, dans l’espoir que l’homme puisse être comme le peuple de Ninive, abandonnant la violence de ses mains et se détournant de ses mauvaises voies et enfin revenant à Dieu pour confesser ses péchés, se repentir et mériter le salut de Dieu. Dieu Tout-Puissant dit : « Aujourd’hui, non seulement Je suis en train de descendre sur la nation du grand dragon rouge, mais Je suis aussi en train de tourner Mon regard vers l’univers tout entier, afin que tremble tout l’empyrée. Y a-t-il un seul endroit où ne sévit pas Mon jugement ? Y a-t-il un seul endroit qui ne soit pas soumis aux fléaux que Je déverse ? Partout où Je passe, J’ai dispersé des germes de catastrophes de toutes sortes. C’est l’une des voies par lesquelles J’œuvre, et elle constitue sans aucun doute un acte de salut pour l’homme, et ce que Je lui adresse est encore une façon d’exprimer Mon amour. Je souhaite même faire en sorte que davantage de personnes en viennent à Me connaître, à être capables de Me voir, et en viennent à vénérer Dieu qu’ils n’ont pas vu depuis tant d’années, mais qui, aujourd’hui, est réel. »

Il y a un tel groupe de personnes

Au cours des derniers jours, quel que soit le désastre et le moment, il y a un groupe de personnes qui peuvent toujours se sortir de diverses catastrophes inattendues. Quel pouvoir les délivre des catastrophes pleines de dangers et les garde en sécurité ? Voici les expériences et les témoignages réels sur la façon dont elles ont été protégées par Dieu lors de catastrophes. Bien que leur formulation soit très ordinaire, sans aucune théorie profonde, chaque expérience témoigne des attentes de Dieu et du salut de l’humanité. Puisse chacun de nous s’inspirer de ces expériences et témoignages.

Cas numéro 1 : Je m’appelle Xiang Yi, de la ville de Xuancheng, province d’Anhui. En juillet 2016, ma ville natale a été touchée par une inondation en raison des fortes pluies continues. Le 7 juillet, notre maison a été entourée d’eau et la porcherie a été noyée en raison de son emplacement peu élevé et plus d’une douzaine de porcs se sont échoués dans l’eau (notre famille ne vit qu’en élevant des porcs). Ma femme et moi ne pouvions que conduire les porcs à un endroit relativement élevé dans la cour. Après cela, l’inondation a entraîné une coupure d’eau et de courant dans une grande zone. En outre, avec la température élevée continue pendant plus de dix jours, sur l’eau dans notre cour flottaient toutes sortes de déchets de porcs et de déchets, qui avaient besoin d’être nettoyés. À la pensée de la crise cardiaque pour laquelle j’avais été hospitalisé quelques jours auparavant et de ma santé non restaurée, du climat chaud et humide, de nombreux moustiques et de l’environnement pollué, j’avais peur de refaire une crise cardiaque si je faisais un tel travail manuel. Si cela arrivait, comment ma femme pourrait-elle supporter le fardeau familial ? Je ne pouvais que continuer à prier et demander à Dieu de me donner la foi pour que je puisse être obéissant à l’orchestration et aux arrangements de Dieu dans la catastrophe, et ne pas me plaindre, peu importe ce qui devait arriver. Après la prière, je me suis senti beaucoup plus en sécurité en mon cœur et le travail n’a pas provoqué une trop grande fatigue en moi.

Deux jours plus tard, des villageois me dirent que dans un village voisin, des dizaines de porcs appartenant à une ferme avaient été tués dans l’inondation et que plusieurs personnes avaient été infectées par la peste porcine, dont une avait dû être amputée. À ce moment-là, je suis redevenu nerveux, de peur que je ne sois aussi infecté par la peste porcine. Puis j’ai soudainement pensé aux paroles de Dieu Tout-Puissant : « C’est Moi qui provoque la catastrophe et elle est bien sûr orchestrée par Moi » (Extrait de « Tu dois préparer suffisamment de bonnes actions pour ta destination »). J’ai aussi pensé à un passage se trouvant dans « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie » : « Au cours d’une épidémie, certaines victimes de l’épidémie survivent, tandis que des hommes sportifs meurent. N’est-ce pas que tout est dans les mains de Dieu ? Il y a un dicton qui dit : “Ceux qui sont condamnés ne peuvent échapper à la calamité”. Qu’est-ce que ça veut dire ? Cela signifie que cela a déjà été décrété par Dieu dans le domaine spirituel, et que personne ne peut s’en échapper. Si Dieu ne décrète pas qu’il devrait mourir, c’est-à-dire qu’il n’est pas condamné, alors il ne mourra pas même s’il est atteint de cette maladie. » Ces mots m’ont redonné la foi : le désastre est causé par Dieu et aussi orchestré par Lui. Que je sois infecté ou non, dépend de Dieu. Peu importe que je vive ou que je meure, je suis disposé à me soumettre à l’orchestration de Dieu. Si Dieu me permet de vivre, je ferai bien mon devoir pour Lui rendre Son amour; si Dieu me laisse mourir, je ne me plaindrai pas de Lui.

Les jours qui ont suivi, ma femme et moi avons marché dans l’eau pour nourrir les porcs tous les jours. Les incroyants de notre village, après avoir marché dans l’eau, avaient tous les jambes infectées par un virus et des cloques, extrêmement irritantes. Cependant, ma peau est restée intacte, de même que celle de ma femme. Plus miraculeusement encore, cette inondation a renversé le mur en béton de ma voisine, tandis que le mur de briques de ma maison construite il y a 30 ans avec de la chaux et du sable tenait debout, bien que la chaux et le sable aient été balayés après leur immersion dans l’eau pendant cinq ou six jours. Dans cette inondation, plus de vingt porcs d’autres agriculteurs de notre village sont morts et les autres sont tombés malades. Néanmoins, aucun de mes porcs n’est mort ou n’est tombé malade. De plus, je n’ai pas eu de rechute de crise cardiaque, bien que j’aie trop travaillé en ces jours de chaleur et d’humidité. Au vu de cela, j’ai réalisé que c’était toute la protection merveilleuse de Dieu. Après avoir vécu ce désastre, j’ai pratiquement goûté à l’autorité de Dieu et Ses actes partout. Au même moment, j’ai vu que Dieu veille sur toute la terre entière. Il sait qui croit et qui Le suit. Tant que l’homme aura la vraie foi en Lui et fait l’expérience de Son œuvre avec un cœur obéissant, il sera gardé par Dieu pendant les catastrophes. J’élève mes remerciements et mes louanges à Dieu du fond de mon cœur. Toute la gloire soit à Dieu Tout-puissant !

Deuxième cas : Je suis Wang Ming, du comté de Ninghua, province du Fujian, en Chine. Le soir du 10 juillet 2016, je dînais chez moi. Soudain, le vent souffla fortement à l’extérieur, avec de la foudre et du tonnerre, puis s’ensuivit une pluie torrentielle. Avant de réaliser ce qui s’était passé, la porte avait été ouverte. J’ai essayé de fermer la porte de toutes mes forces, mais elle ne pouvait toujours pas être fermée hermétiquement. À ce moment-là, un craquement est venu de l’extérieur et j’ai réalisé que les tuiles pouvaient être emportées par le vent. Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander si le vent allait souffler sur ma maison. Alors, j’ai prié Dieu immédiatement : « Ô Dieu ! Le fait que ma maison soit renversée ou non se trouve dans Tes mains. Je suis prêt à obéir à ta souveraineté et à tes arrangements, et je ne me plaindrai pas même si ma maison est détruite, car Tu es juste. À tout moment, je témoignerai Ta droiture. » Après la prière, j’ai entendu mon voisin crier à la hâte à l’extérieur : « Lao Wang ! Lao Wang ! Ouvre vite la porte ! Je viens chercher de l’aide. Le toit de ma maison a été soufflé par le fort vent ! » Après son arrivée, elle m’a dit : « C’est vraiment incroyable ! Tu n’as pas posé de pierres sur le toit de tuiles d’amiante. Mais avec un vent aussi fort, elles sont toujours là et n’ont pas été secouées par le vent. J’avais mis beaucoup de briques sur les tuiles, mais le toit en tuiles a été complètement emporté. C’est incompréhensible ! » Alors je lui ai dit : « Je crois en Dieu Tout-Puissant, le seul vrai Dieu qui a créé toutes choses. Les catastrophes sont causées par Dieu et commandées par Lui. De nos jours, l’humanité admire le mal et se livre totalement au manger, au boire et à la recherche du plaisir. Très peu de gens sont prêts à adorer Dieu. Au lieu de cela, ils résistent à Dieu, et certains maudissent même le Ciel lorsqu’ils rencontrent un petit problème. C’est pourquoi Dieu envoie les désastres pour détruire l’humanité méchante. Ce n’est que si l’humanité se repent devant Dieu, accepte l’œuvre de Dieu Tout-Puissant et Le suit vraiment, qu’elle peut être sauvée pendant les catastrophes. Sinon, elle finira par être punie et détruite par Dieu. C’est le tempérament juste de Dieu. » En entendant ce que j’avais dit, elle hocha la tête continuellement, disant : « Votre Dieu est si puissant. » Et sur le champ, elle dit qu’elle croirait en Dieu Tout-Puissant.

Le lendemain, j’ai entendu dire que seule ma maison était encore intacte et que les autres maisons de notre village avaient toutes été endommagées. Les villageois avaient appris par mon voisin que j’avais été protégée grâce à ma foi en Dieu Tout-Puissant. Ils en discutèrent : « Il semble que Dieu Tout-Puissant en qui Lao Wang croit est le vrai Dieu. » En entendant cela, je louais Dieu de tout mon cœur ! J’ai vraiment expérimenté les paroles de Dieu Tout-Puissant : « Dieu Tout-Puissant, le Dieu concret ! Tu es toujours notre tour solide. Tu es notre refuge. Nous nous rassemblons sous Tes ailes, et la calamité ne peut pas nous atteindre. C’est Ta protection et Ton attention divines. »

Troisième cas: Je suis Chen Xia, vivant dans la banlieue de la ville de Wuhan, province du Hubei, en Chine. Le 6 juillet 2016, il pleuvait beaucoup. Ce jour-là, je devais conduire une moto pour aller chercher une sœur dans une église située à environ 20 kilomètres de chez moi. Plus tard, il pleuvait de plus en plus fort. Après avoir conduit plus de dix kilomètres de chez moi, j’ai vu que l’eau des terres agricoles s’était étendue à la route. J’étais angoissée en mon cœur, craignant que de l’avant. En peu de temps, j’ai été vraiment choquée par ce que j’ai vu : l’inondation a recouvert la route devant moi sur une longueur d’environ 200 mètres et plus de 200 acres de terres agricoles des deux côtés de la route sont devenues une rivière d’eau débordante.

J’ai vu un jeune couple marchant dans l’eau main dans la main. En un coup d’œil, j’ai estimé que l’eau avait environ un pied de profondeur. J’ai pensé : puisqu’ils peuvent marcher, je peux passer aussi. Alors, je me suis élancée dans l’eau en troisième vitesse. De manière inattendue, l’eau a augmenté rapidement pendant que je conduisais et elle a atteint le dessus de mes genoux. La force d’impact de l’eau qui coulait arrêta ma moto et mes jambes ne pouvaient bouger comme si elles étaient attachées à un poteau. À ce moment-là, le moteur de ma moto s’est éteint et ne pouvait plus démarrer. Je devais m’arrêter là avec mes jambes soutenant la motocyclette. J’étais petit de taille et même en temps normal, il était difficile pour moi de soutenir ma moto avec mes jambes. Alors, je me suis contentée de me balancer dans une eau aussi rapide. Et pas loin devant moi, il y avait une rivière. Si je n’étais pas parvenue à me soutenir, j’aurais été emporté dans la rivière et serais morte. Prise de panique, j’ai crié à Dieu Tout-Puissant et Lui ai demandé de me protéger. Après que je l’ai appelé quatre ou cinq fois, j’ai soudainement constaté que le flux d’eau autour de moi avait nettement ralenti. Plus miraculeusement encore, quand j’ai essayé de démarrer ma moto, cela a fonctionné. Je l’ai mise en troisième vitesse et j’ai appuyé légèrement sur l’accélérateur. Elle a avancé facilement dans l’eau comme si quelqu’un m’avait aidé à la pousser par derrière. J’ai rapidement terminé plus de 200 mètres de la route couverte d’eau profonde. Lorsque le jeune couple a vu cela, il m’a lancé un regard surpris. Je savais profondément que tout cela faisait partie des actes merveilleux de Dieu. J’ai été tellement touchée que mes yeux se sont remplis de larmes. J’ai élevé une prière de reconnaissance à Dieu sur ma moto. C’était par Sa grâce et Sa protection que j’ai survécu au désastre.

Plus tard, j’ai appris que l’endroit où j’étais passé était une zone de dérivation des inondations. Ce jour-là, de nombreuses personnes ont été emportées lorsqu’elles se sont aventurées à traverser l’eau, et même un véhicule chargé de bétail a été emporté. Mais moi, petite et faible fille, j’avais pu conduire une motocyclette dans cette eau rapide et éviter le danger, ce qui était totalement du ressort du soin et de la protection de Dieu. J’ai vraiment expérimenté le fait que Dieu soit toujours à mes côtés pour veiller sur moi et me protéger. Dieu est ma confiance et mon aide toujours présente. Je fais une résolution : je vais adorer Dieu Tout-Puissant pour toujours ! Toute la gloire soit à Dieu Tout-puissant !

(Les histoires ci-dessus sont toutes des expériences réelles des auteurs, en dehors de leurs noms qui ont été modifiés)

Ces expériences sont un microcosme de chrétiens de l’Église de Dieu Tout-Puissant, protégés par Dieu lors de catastrophes. Les faits nous disent que lorsque Dieu envoie divers désastres pour les punir, seuls les vrais disciples de Dieu qui dépendent de Lui dépendent et Lui obéissent seront sauvés par Dieu et demeureront après les catastrophes.

Dieu Tout-Puissant dit : « Si l’humanité veut avoir un bon sort, si un pays veut avoir un bon sort, alors l’homme doit se prosterner devant Dieu en adoration, se repentir et se confesser devant Lui, sinon le destin et la destinée de l’homme finiront inévitablement par une catastrophe. » « L’œuvre de Dieu est comme des vagues puissamment déferlantes. Personne ne peut Le retenir, ni arrêter Ses pas. Seuls ceux qui écoutent attentivement Ses paroles, qui cherchent et ont soif de Lui, peuvent suivre Ses pas et recevoir Sa promesse. Ceux qui ne le font pas connaîtront un grand désastre et recevront une punition méritée » (Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité »). Dans les derniers jours, ce n’est qu’en acceptant l’œuvre de Dieu Tout-puissant et en écoutant attentivement Ses paroles que l’humanité peut éviter les souffrances causées par les catastrophes ; sinon, personne ne peut échapper à la calamité des derniers jours ! De nos jours, la voie à suivre et la finalité dépendent de notre propre choix.

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Prophéties bibliques

Prophéties bibliques

« Prophéties bibliques » partage avec vous les prophéties bibliques sur le retour du Seigneur et le jugement des derniers jours, qui ont déjà été accomplies, afin que vous compreniez la vérité sur le retour du Seigneur Jésus dedans.

L’Accomplissement de la Prophétie de la Femme en Douleurs de L’Enfantement — Quelle est la Volonté du Seigneur ?

Le 23 septembre 2017, le zodiaque de la Vierge apparaîtra parfaitement comme étant « enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête » qui accomplit exactement la prophétie de l’Apocalypse.

13 septembre 2018 7 min de lecture
L’Accomplissement de la Prophétie de la Femme en Douleurs de L’Enfantement — Quelle est la Volonté du Seigneur ?
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?