Bible facile

Paroles du jour | « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II » | Extrait 41

Satan tente Job pour la première fois (son bétail est volé et la calamité frappe ses enfants) a. Les paroles prononcées par Dieu (Job 1:8) L’Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon servite…

11 July 2020

Satan tente Job pour la première fois (son bétail est volé et la calamité frappe ses enfants)

a. Les paroles prononcées par Dieu

(Job 1:8) L’Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre ; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal.

(Job 1:12) L’Éternel dit à Satan: Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre ; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l’Éternel.

b. La réponse de Satan

(Job 1:9-11) Et Satan répondit à l’Éternel: Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu ? Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ? Tu as béni l’oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’il te maudit en face.

Dieu permet à Satan de tenter Job pour que la foi de Job soit rendue parfaite

Job 1,8 est le premier rapport que nous voyons dans la Bible d’un échange entre l’Éternel et Satan. Et qu’est-ce que Dieu a dit ? Le texte original raconte ce qui suit : « L’Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre ; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. » C’était l’évaluation de Job par Dieu devant Satan ; Dieu a dit qu’il était un homme intègre et droit, quelqu’un qui craignait Dieu et s’éloignait du mal. Avant ces paroles entre Dieu et Satan, Dieu avait résolu qu’Il utiliserait Satan pour tenter Job, qu’Il livrerait Job à Satan. D’une part, cela prouverait que l’observation et l’évaluation de Job par Dieu étaient exactes et sans erreur et ferait que Satan serait humilié par le témoignage de Job ; d’une autre part, cela rendrait parfaites la foi de Job en Dieu et sa crainte de Dieu. Ainsi, quand Satan s’est présenté devant Dieu, Dieu n’a pas hésité. Il est allé droit au but et a demandé à Satan : « As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre ; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. » Dans la question de Dieu, il y a la signification suivante : Dieu savait que Satan avait parcouru tous les lieux et avait souvent espionné Job qui était le serviteur de Dieu. Il l’avait souvent tenté et attaqué, essayant de trouver un moyen de ruiner Job afin de prouver que la foi de Job en Dieu et sa crainte de Dieu ne pouvaient pas tenir ferme. Satan cherchait aussi volontiers des occasions pour dévaster Job afin que Job renie Dieu et permette à Satan de l’arracher des mains de Dieu. Pourtant, Dieu regarda dans le cœur de Job et vit qu’il était intègre et droit, et qu’il craignait Dieu et s’éloignait du mal. Dieu a utilisé une question pour dire à Satan que Job était un homme intègre et droit qui craignait Dieu et s’éloignait du mal, que Job ne renierait jamais Dieu et ne suivrait pas Satan. Ayant entendu l’évaluation de Job par Dieu, une colère née de l’humiliation envahit Satan et il devint plus fâché et plus impatient de s’accaparer de Job, car Satan n’avait jamais cru que quelqu’un pouvait être intègre et droit, ou qu’il pouvait craindre Dieu et s’éloigner du mal. En même temps, Satan détestait aussi l’intégrité et la droiture dans l’homme et haïssait les gens qui pouvaient craindre Dieu et s’éloigner du mal. Et ainsi il est écrit en Job 1,9-11 : « Et Satan répondit à l’Éternel: Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu ? Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ? Tu as béni l’oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’il te maudit en face. » Dieu connaissait intimement la nature malveillante de Satan et savait très bien que Satan prévoyait depuis longtemps de ruiner Job et, ainsi, en disant à Satan une fois de plus que Job était intègre et droit et qu’il craignait Dieu et s’éloignait du mal, Dieu souhaitait amener Satan à se conformer, obliger Satan à révéler son vrai visage et à attaquer et tenter Job. En d’autres termes, Dieu a délibérément souligné que Job était intègre et droit et qu’il craignait Dieu et s’éloignait du mal et, par ce moyen, Il a obligé Satan à attaquer Job à cause de la haine et de la colère de Satan inspirées par le fait que Job était un homme intègre et droit qui craignait Dieu et s’éloignait du mal. En conséquence, Dieu couvrirait Satan de honte par le fait que Job était un homme intègre et droit, quelqu’un qui craignait Dieu et s’éloignait du mal, et Satan serait complètement humilié et vaincu. Après cela, Satan ne douterait plus de l’intégrité et de la droiture de Job ni de sa crainte de Dieu et de son éloignement du mal, non plus qu’il ne ferait d’accusations au sujet de ces qualités de Job. De cette façon, l’épreuve de Dieu et la tentation de Satan étaient presque inévitables. Le seul qui pouvait résister à l’épreuve de Dieu et à la tentation de Satan, c’était Job. Suite à cet échange, Satan reçut la permission de tenter Job. Ainsi commença la première série d’attaques de Satan. La cible de ces attaques était les biens de Job, car Satan avait fait l’accusation suivante contre Job : « Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu ? […] Tu as béni l’oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. » En conséquence, Dieu a permis à Satan de prendre tout ce que Job avait, ce qui était la raison même pour laquelle Dieu parlait avec Satan. Néanmoins, Dieu avait une exigence pour Satan : « tout ce qui lui appartient, je te le livre ; seulement, ne porte pas la main sur lui » (Job 1:12). C’est la condition que Dieu a imposée après avoir permis à Satan de tenter Job et livré Job entre les mains de Satan, et c’est la limite qu’Il a établie pour Satan : Il a ordonné à Satan de ne pas faire de tort à Job. Parce que Dieu a reconnu que Job était intègre et droit et qu’Il avait foi que l’intégrité et la droiture de Job étaient hors de doute et pouvaient résister à l’épreuve, Dieu a ainsi permis à Satan de tenter Job, mais a imposé une restriction à Satan : Satan était autorisé à saisir tous les biens de Job, mais il ne pouvait pas lever la main sur lui. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que Dieu n’avait donc pas complètement livré Job à Satan. Satan pouvait tenter Job par tous les moyens qu’il voulait, mais il ne pouvait pas blesser Job lui-même, pas même un cheveu sur sa tête, parce que tout de l’homme est contrôlé par Dieu, que l’homme vive ou meure est décidé par Dieu et Satan n’a pas cette licence. Après que Dieu a dit ces paroles à Satan, Satan était anxieux de commencer. Il a utilisé tous les moyens pour tenter Job et, avant longtemps, Job avait perdu une tonne de brebis et de bœufs et tous les biens qui lui avait été donnés par Dieu… Ainsi lui sont advenues les épreuves de Dieu.

Bien que la Bible nous parle des origines de la tentation de Job, est-ce que Job lui-même, celui qui était soumis à ces tentations, était conscient de ce qui se passait ? Job était seulement un homme mortel ; bien sûr qu’il ne savait rien de l’histoire qui se déroulait à son insu. Néanmoins, sa crainte de Dieu, son intégrité et sa droiture lui ont fait réaliser que les épreuves de Dieu lui étaient advenues. Il ne savait pas ce qui s’était passé dans le domaine spirituel ni quelles étaient les intentions de Dieu dans ces épreuves. Mais il savait bien que peu importe ce qui lui arrivât, il devait rester fidèle à son intégrité et à sa droiture, et respecter la voie de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal. L’attitude et la réaction de Job devant ces faits étaient clairement observées par Dieu. Et qu’est-ce que Dieu a vu ? Il a vu le cœur de Job, qui craignait Dieu parce que depuis le début jusqu’au moment où Job a été éprouvé, le cœur de Job est resté ouvert à Dieu, il a été exposé devant Dieu et Job n’a pas renoncé à son intégrité ou sa droiture, ni n’a rejeté la voie de la crainte de Dieu et de l’éloignement du mal, ni ne s’en est détourné, et rien n’était plus gratifiant pour Dieu.

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II »

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Connaître Dieu (texte + audio)

Connaître Dieu (texte + audio)

Connaître Dieu (texte + audio)

Paroles du jour - Connaître Dieu : Lisez les paroles de Dieu chaque jour pour connaître le Dieu unique Lui-même à partir de Son travail et de Son tempérament afin de vous rapprocher de Dieu.

Paroles du jour | « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II » | Extrait 53

Accepte les tests de Dieu, vaincs les tentations de Satan et permets à Dieu de gagner tout ton être Pendant l’œuvre de Son approvisionnement et de Son soutien permanents de l’homme, Dieu rév…

27 juillet 2020 7 min de lecture
Paroles du jour | « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même II » | Extrait 53

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?