Menu

Paroles du jour | « Comment connaître le tempérament de Dieu et les fruits que Son œuvre portera » | Extrait 15

00:00
00:00
Paroles du jour | « Comment connaître le tempérament de Dieu et les fruits que Son œuvre portera » | Extrait 15 Paroles du jour | « Comment connaître le tempérament de Dieu et les fruits que Son œuvre portera » | Extrait 15
00:00/ 00:00

Les personnes ont tendance à définir Dieu selon leur expérience

Quand vous communiquez sur le sujet de la connaissance de Dieu, avez-vous remarqué quelque chose ? Avez-vous remarqué que l’attitude présente de Dieu a subi un changement ? L’attitude de Dieu envers l’humanité est-elle inchangeable ? Dieu endurera-t-Il toujours de cette façon, accordant tout Son amour et toute Sa miséricorde à l’homme indéfiniment ? Cette chose engage aussi l’essence de Dieu. […] Une fois que les personnes savent que Dieu aime l’humanité, elles définissent Dieu comme un symbole de l’amour : peu importe ce que font les personnes, peu importe comment elles se comportent, peu importe comment elles traitent Dieu et peu importe leur désobéissance, rien de tout cela importe parce que Dieu a de l’amour et que l’amour de Dieu est illimité et incommensurable. Dieu a de l’amour, donc Il peut être tolérant avec les personnes ; Dieu a de l’amour, alors Il peut être miséricordieux envers les personnes, miséricordieux devant leur immaturité, miséricordieux devant leur ignorance, et miséricordieux devant leur désobéissance. Est-ce vraiment comme cela ? Certaines personnes, après avoir expérimenté la patience de Dieu une ou plusieurs fois, vont la traiter comme du capital pour leur propre compréhension de Dieu, croyant que Dieu sera patient envers elles, sera miséricordieux envers elles pour toujours et, au cours de leur vie, elles feront de la patience de Dieu la norme de la façon dont Dieu les traite. Il y a aussi les personnes qui, après avoir expérimenté la tolérance de Dieu une fois, pour toujours définiront Dieu comme tolérance, et cette tolérance est infinie, inconditionnelle et même totalement sans principes. Ces croyances sont-elles correctes ? Chaque fois que les questions de l’essence de Dieu ou du tempérament de Dieu sont discutées, vous semblez perplexes. Vous voir ainsi me met un peu en colère. Vous avez entendu beaucoup de vérité au sujet de l’essence de Dieu ; vous avez aussi écouté beaucoup de thèmes concernant le tempérament de Dieu. Cependant, dans votre esprit, ces choses et la vérité de ces aspects ne sont que des souvenirs basés sur la théorie et des écrits. Personne d’entre vous ne peut jamais expérimenter exactement ce qu’est le tempérament de Dieu dans sa vie réelle ni ne peut voir exactement ce qu’est le tempérament de Dieu. Par conséquent, vous êtes tous dans la confusion au sujet de vos croyances, vous croyez tous aveuglément au point que vous avez une attitude irrévérencieuse envers Dieu, que vous L’écartez. Où mène cette attitude que vous avez envers Dieu ? Elle vous mène à toujours tirer des conclusions au sujet de Dieu. Une fois que vous avez acquis un peu de connaissances, vous vous sentez très satisfaits, vous sentez que vous avez acquis Dieu dans Son intégralité. Par la suite, vous concluez que c’est ainsi que Dieu est et vous ne Le laissez pas se mouvoir librement. Et chaque fois que Dieu fait quelque chose de nouveau, vous refusez simplement d’admettre qu’Il soit Dieu. Un jour, quand Dieu dira : « Je n’aime plus l’homme. Je n’accorde plus Ma miséricorde à l’homme. Je n’ai plus de tolérance ou de patience envers l’homme. Je suis rempli d’un dégoût extrême et d’antipathie pour l’homme », les gens vont contester ce genre de déclaration du fond de leur cœur. Certains vont même dire : « Tu n’es plus mon Dieu. Tu n’es plus le Dieu que je veux suivre. Si Tu parles ainsi, alors Tu n’es plus qualifié pour être mon Dieu et je n’ai pas besoin de continuer à Te suivre. Si Tu ne m’accordes pas Ta miséricorde, ne me donnes pas Ton amour, ne me manifestes pas Ta tolérance, alors je ne Te suivrai plus. Seulement si Tu es indéfiniment tolérant à mon égard, toujours patient, et me fais voir que Tu es amour, que Tu es patience, que Tu es tolérance, seulement alors pourrai-je Te suivre, et seulement alors pourrai-je avoir la confiance pour Te suivre jusqu’au bout. Puisque j’ai acquis Ta patience et Ta miséricorde, ma désobéissance et mes transgressions peuvent être pardonnées indéfiniment, être acquittées indéfiniment, et je peux pécher à tout moment et en tout lieu, me confesser et être pardonné à tout moment et en tout lieu, et Te fâcher à tout moment et en tout lieu. Tu ne devrais pas avoir Tes propres idées ou conclusions à mon sujet. » Bien que tu ne penses probablement pas à ce genre de question d’une telle manière subjective et consciente, chaque fois que tu considères que Dieu est un outil qui pardonne tes péchés et un objet à utiliser pour obtenir une belle destination, tu as déjà imperceptiblement placé le Dieu vivant en opposition à toi, comme ton ennemi. C’est ce que Je vois. Tu peux continuer à dire : « Je crois en Dieu. » « Je cherche la vérité. » « Je souhaite modifier mon tempérament. » « Je veux me libérer de l’influence des ténèbres. » « Je veux satisfaire Dieu. » « Je veux obéir à Dieu. » « Je veux être fidèle à Dieu, et bien accomplir mon devoir. » etc. Cependant, peu importe le ton agréable de tout ce que tu dis, peu importe toute la théorie que tu connais, peu importe combien imposante est cette théorie, combien digne, le fait est que plusieurs d’entre vous maintenant ont déjà appris à utiliser la réglementation, la doctrine et la théorie que vous avez maîtrisées pour tirer des conclusions au sujet de Dieu et L’opposer à vous-mêmes d’une manière totalement naturelle. Bien que tu aies maîtrisé des lettres et des doctrines, tu n’es pas vraiment entré dans la réalité de la vérité, de sorte qu’il t’est très difficile de te rapprocher de Dieu, de connaître Dieu, de comprendre Dieu. C’est pitoyable !

J’ai vu cette scène dans une vidéo : quelques sœurs avaient en main le livre « La Parole apparaît dans la chair ». Elles le tenaient très haut. Elles tenaient ce livre au milieu d’elles, plus haut que leur propre tête. Bien que ce ne soit qu’une image, ce que cela évoque à l’intérieur de Moi n’est pas une image. Au contraire, cela Me fait penser que ce que chaque personne vénère dans son cœur n’est pas la parole de Dieu, mais le livre de la parole de Dieu. Cela est un sujet très déprimant. Cette façon de pratiquer n’est tout simplement pas un cas d’admiration de Dieu. C’est parce que vous ne comprenez pas Dieu qu’une telle question évidente, une si petite question, vous amène à développer vos propres notions. Quand Je vous pose des questions, quand Je suis sérieux avec vous, vous répondez avec vos propres conjectures et vos propres imaginations ; certains d’entre vous même adoptent un ton douteux et retournent la question. Cela confirme encore plus clairement pour Moi que le Dieu en qui vous croyez n’est pas le vrai Dieu. Après avoir lu la parole de Dieu pendant tellement d’années, vous utilisez la parole de Dieu, vous utilisez l’œuvre de Dieu et plus de doctrines pour tirer des conclusions au sujet de Dieu une fois de plus. En outre, vous ne tentez jamais de comprendre Dieu ; vous n’essayez jamais de comprendre la volonté de Dieu ; vous ne tentez pas de comprendre l’attitude de Dieu envers l’homme ; ou comment Dieu pense, pourquoi Il est triste, pourquoi Il est en colère, pourquoi Il rejette les gens, et d’autres questions semblables. De plus, encore plus de gens croient que Dieu a toujours été silencieux parce qu’Il ne fait que surveiller les actions de l’humanité, parce qu’Il n’a pas d’attitude à leur égard ni n’a Ses propres idées. Un autre groupe va encore plus loin. Ces personnes croient que Dieu ne dit pas un mot parce qu’Il a acquiescé. Dieu ne dit pas un mot parce qu’Il attend. Dieu ne dit pas un mot parce qu’Il n’a pas d’attitude, parce que l’attitude de Dieu a déjà été expliquée pleinement dans le livre, elle a déjà été exprimée à l’humanité dans Son intégralité et n’a pas besoin d’être répétée à maintes reprises à l’humanité. Bien que Dieu soit silencieux, Il a encore une attitude, un point de vue et une norme qu’Il exige des personnes. Bien que les personnes n’essaient pas de Le comprendre et n’essaient pas de Le chercher, Son attitude est très claire. Pensez à quelqu’un qui suivait Dieu avec passion, mais à un certain point L’a abandonné et est parti. Si cette personne voulait revenir maintenant, de façon assez surprenante, vous ne savez pas ce que serait le point de vue de Dieu et quelle serait l’attitude de Dieu. N’est-ce pas pitoyable ? En fait, cela est un sujet plutôt superficiel. Si vous compreniez vraiment le cœur de Dieu, vous connaîtriez Son attitude envers ce genre de personne et vous ne donneriez pas une réponse ambiguë. Puisque vous ne le savez pas, permettez-Moi de vous expliquer.

Extrait de « Comment connaître le tempérament de Dieu et les fruits que Son œuvre portera »

Contactez-nous

Aujourd'hui, les catastrophes sont fréquentes et c'est le moment crucial d'accueillir le retour du Seigneur. Si vous souhaitez accueillir le Seigneur avant les grandes catastrophes et être enlevé devant le trône de Dieu, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions en discuter ensemble.