Menu

La nourriture et le boire quotidiens que Dieu prépare pour l’humanité

Nous venons à peine de parler d’une partie de l’environnement dans son ensemble, précisément, les conditions nécessaires à la survie humaine que Dieu a préparées quand Il a créé le monde. Nous avons parlé de cinq choses, cinq éléments de l’environnement. Notre prochain sujet est étroitement lié à la vie physique de chaque humain, et il est plus pertinent à cette vie et un plus grand accomplissement de ses conditions nécessaires que les cinq précédents. Il s’agit de la nourriture que les gens consomment. Dieu a créé l’homme et l’a placé dans un environnement de vie approprié. Ensuite, l’homme avait besoin de nourriture et d’eau. L’homme avait ce besoin, donc Dieu a fait les préparatifs correspondants pour lui. Donc, chaque étape dans l’œuvre de Dieu ainsi que chaque chose qu’Il fait ne sont pas des paroles vides prononcées, mais de véritables actions pratiques entreprises. La nourriture n’est-elle pas indispensable pour les gens dans leur vie quotidienne ? Est-ce que la nourriture est plus importante que l’air ? Les deux sont d’une importance égale. Les deux sont des conditions et des substances essentielles à la survie de l’humanité et pour protéger la continuité de la vie humaine. Lequel est plus important, l’air ou l’eau ? La température ou la nourriture ? Ils sont tous également importants. Les gens ne peuvent pas choisir entre eux, car ils ne peuvent pas vivre sans chacun d’eux. Ce problème est réel et pratique, non un problème de choix entre les choses. Tu ne sais pas, mais Dieu sait. Quand tu vois de la nourriture, tu penses : « Je ne peux pas vivre sans nourriture. » Mais juste après avoir été créé, savais-tu que tu avais besoin de nourriture ? Tu ne le savais pas, mais Dieu le savait. Ce n’est qu’au moment où tu as eu faim et que tu as vu qu’il y avait des fruits dans les arbres et des grains sur la terre que tu pouvais manger que tu t’es rendu compte que tu avais besoin de nourriture. Ce n’est que lorsque tu as eu soif et que tu as vu une source d’eau, seulement lorsque tu en as bu que tu t’es rendu compte que tu avais besoin d’eau. L’eau a été préparée par Dieu pour l’homme. La nourriture, peu importe que l’on mange deux ou trois repas par jour, ou même plus, en bref, c’est quelque chose d’indispensable aux humains dans leur vie quotidienne. C’est une des choses nécessaires pour maintenir la survie normale et continuelle du corps humain. Alors, d’où vient la majorité de la nourriture ? Premièrement, elle vient du sol. Le sol a été préparé pour l’humanité par Dieu et il convient à la survie de plusieurs plantes, pas seulement les arbres ou l’herbe. Dieu a préparé pour l’humanité les semences pour toutes sortes de grains et divers autres aliments, et Il a donné à l’humanité des sols et des terres convenables où les gens peuvent les planter, et avec ces choses, l’humanité obtient de la nourriture. Quelles sont les différentes sortes de nourriture ? Vous le savez déjà probablement ? Premièrement, il y a les variétés de grains. Quelles différentes sortes de grains y a-t-il ? Le blé, le millet sauvage, le millet gluant, le millet commun et d’autres types de grains qui ont une cosse. Les céréales aussi sont de toutes sortes, avec des variétés différentes du sud au nord : l’orge, le blé, l’avoine, le sarrasin, etc. Différentes espèces sont adaptées à la culture dans différentes régions. Il y a aussi différentes sortes de riz. Le sud a ses propres variétés de riz à grain long et adapté aux gens du sud parce que le climat est plus chaud, c’est-à-dire que les locaux doivent manger des variétés comme le riz indica qui n’est pas trop collant. Leur riz ne doit pas être trop collant, sinon ils perdront leur appétit et seront incapables de le digérer. Les gens du nord mangent du riz plus collant. Comme le nord est toujours froid, ils doivent manger plus de choses adhérentes. Ensuite, il y a beaucoup de sortes de haricots qui poussent au-dessus du sol et des légumes racines qui poussent dans le sol, telles que les pommes de terre, les patates douces, le taro et beaucoup d’autres. Les pommes de terre poussent dans le nord où elles sont d’une très haute qualité. Quand les gens n’ont pas de grains à manger, les pommes de terre peuvent devenir un aliment de base de façon à ce qu’ils puissent continuer à manger trois fois par jour. Les pommes de terre peuvent aussi servir de réserve alimentaire. Les patates douces ne sont pas d’aussi bonne qualité que les pommes de terre, mais elles peuvent quand même être utilisées comme un aliment de base pour assurer trois repas par jour. Quand il est difficile de trouver des grains, les gens peuvent utiliser les patates douces pour chasser la faim. Le taro, qui est souvent consommé par les gens dans le sud, peut être utilisé de la même façon et peut servir comme aliment de base. Telles sont les nombreuses cultures diverses qui font partie intégrante de la nourriture et de la boisson quotidiennes des gens. Les gens utilisent différents grains pour faire des nouilles, des brioches à la vapeur, du riz et des nouilles de riz. Dieu a donné ces différents types de grains à l’humanité en abondance. La raison pour laquelle il y a autant de variétés relève de la volonté de Dieu : elles conviennent à la croissance dans différents types de sols et de climats du nord, du sud, de l’est et de l’ouest, alors que les composantes et contenus variés de ces grains s’harmonisent avec les composantes et contenus variés du corps humain. Les gens ne peuvent conserver les nutriments et substances variés requis pour leurs corps qu’en mangeant ces grains. La nourriture du sud et du nord est différente, mais les deux ont beaucoup plus de similitudes que de différences. Les deux peuvent satisfaire les besoins normaux du corps humain et soutenir sa survie normale. Donc la raison expliquant l’abondance des espèces produites dans chaque région est que le corps humain a besoin de ce que produisent ces différents aliments. Ils ont besoin de ce que produisent ces divers aliments récoltés du sol pour préserver la survie normale du corps humain et mener une vie humaine normale. En bref, Dieu a été très prévenant pour l’humanité. Les différents aliments que Dieu a donnés aux gens ne sont pas uniformes, au contraire, ils sont très divers. Si les gens veulent manger des céréales, ils peuvent manger des céréales. Certaines personnes préfèrent le riz au blé et, n’aimant pas le blé, elles peuvent manger du riz. Il y a toutes sortes de riz, riz à grain long, riz à grain court, et ils peuvent tous satisfaire l’appétit des gens. Donc si les gens mangent ces grains, pourvu qu’ils ne soient pas trop capricieux au regard de leurs aliments, ils ne manqueront pas de nutrition et auront la garantie de vivre en santé jusqu’à la mort. C’était l’idée originale de Dieu quand Il a donné la nourriture à l’humanité. Le corps humain ne peut pas vivre sans ces choses, n’est-ce pas la réalité ? L’homme ne peut pas résoudre par lui-même ces problèmes réels, mais Dieu était prêt : Il y avait pensé à l’avance et avait préparé les choses pour l’humanité.

Mais ce n’est pas tout ce que Dieu a donné à l’humanité. Il a aussi donné les légumes à l’humanité ! Si tu ne manges que du riz et rien d’autre, tu peux manquer de nutriments. Si tu fais revenir à la poêle quelques légumes ou ajoutes une salade à ton repas, alors les vitamines, les oligoéléments et les autres nutriments des légumes pourront combler les besoins de ton corps naturellement. Et les gens peuvent aussi manger un peu de fruits entre les repas, pas vrai ? Quelquefois les gens ont besoin de plus de liquides et d’autres nutriments ou de différentes saveurs, alors il y a les légumes et les fruits pour les combler ces besoins. Comme les sols et les climats sont différents dans le nord, le sud, l’est et l’ouest, ils produisent aussi des variétés diverses de légumes et de fruits. Comme le climat du sud est excessivement chaud, la majorité des légumes et des fruits sont de type rafraichissant, c’est-à-dire qu’ils peuvent équilibrer le froid et le chaud dans le corps des gens quand ils les mangent. À l’opposé, il y a moins de variétés de légumes et de fruits dans le nord, mais suffisamment pour que les gens de la place en profitent. Cependant, en vertu des développements de la société ces dernières années, des soi-disant progrès sociaux, des améliorations dans la communication et le transport entre le nord et le sud et l’est et l’ouest, les gens du nord peuvent aussi manger des fruits et légumes du sud, des produits régionaux en provenance du sud, et ce, durant les quatre saisons de l’année. Même si les gens sont à même de satisfaire leur appétit et leurs besoins matériels, leurs corps sont involontairement soumis à du tort à différents degrés. Parmi les aliments qu’a préparés Dieu pour l’humanité, il y a des aliments, des légumes et des fruits destinés aux gens du sud, et aussi des aliments, des légumes et des fruits destinés aux gens du nord. C’est-à-dire que si tu es né dans le sud, manger des choses du sud est approprié pour toi. Dieu a précisément préparé ces aliments, ces fruits et légumes, parce que le sud a un climat particulier. Le nord a des aliments requis pour le corps des gens du nord. Mais parce que les gens sont gourmands, ils se sont involontairement laissés emporter par la vague des nouvelles tendances sociales, et ils enfreignent involontairement ces lois. Même si les gens considèrent que leur vie est meilleure que dans le passé, un tel progrès social cause des maux insidieux au corps de plus en plus de gens. Ce n’est pas ce que Dieu veut voir et ce n’est pas ce qu’Il avait envisagé quand Il a donné ces aliments, ces fruits et légumes à l’humanité. En transgressant les lois de Dieu, les humains eux-mêmes sont la cause de la situation actuelle.

Tous types d’aliments végétariens que Dieu prépare pour l’humanité

En plus de tout cela même, la générosité de Dieu envers l’humanité est vraiment riche en abondance, et chaque région a ses spécialités locales. Par exemple, certains endroits sont riches en dattes rouges (aussi appelées jujubes), alors que d’autres sont riches en noix, arachides et autres types de noisettes. Toutes ces choses matérielles fournissent les nutriments nécessaires au corps humain. Mais Dieu fournit à l’humanité, selon la saison et le moment de l’année, et Il accorde la bonne quantité au bon moment. L’humanité convoite le plaisir physique et est gourmande, faisant en sorte qu’il est facile de transgresser et d’endommager les lois naturelles de la croissance humaine établies par Dieu quand il a créé l’humanité. Prenons les cerises comme exemple. Elles mûrissent autour de juin. Dans des conditions normales, il ne reste plus de cerises en août. Elles ne peuvent être conservées fraîches que pour deux mois, mais à l’aide de méthodes scientifiques, les gens peuvent maintenant étirer cette période à 12 mois, même jusqu’à la prochaine saison des cerises. Cela signifie qu’il y a des cerises à longueur d’année. Ce phénomène est-il normal ? (Non.) Alors quelle est la meilleure saison pour manger des cerises ? Ce serait la période de juin à août. Passée cette limite, peu importe la fraîcheur à laquelle tu les conserves, elles n’ont pas la même saveur, pas plus qu’elles ne fournissent ce dont le corps humain a besoin. Quand la date limite de consommation est passée, peu importe les produits chimiques que tu utilises, tu ne pourras pas les remplir de tout ce qu’elles ont quand elles poussent naturellement. De plus, le dommage que les produits chimiques causent aux humains est quelque chose que personne ne peut éliminer ou changer, peu importe ce qu’ils tentent. Donc, qu’est-ce que l’économie de marché en vigueur apporte aux gens ? La vie des gens semble meilleure, le transport entre les régions est devenu très pratique et les gens peuvent manger toutes sortes de fruits, quelle que soit la saison de l’année. Les gens du nord peuvent manger des bananes régulièrement ainsi que n’importe quels spécialités locales, fruits ou autres aliments du sud. Mais ce n’est pas la vie que Dieu veut donner à l’humanité. Ce type d’économie de marché procure peut-être des bénéfices à la vie des gens, mais elle peut aussi causer du tort. À cause de l’abondance au marché, un grand nombre de gens mangent sans réfléchir à ce qu’ils se mettent dans la bouche. Ce comportement viole les lois naturelles et est dommageable à santé des gens. Donc l’économie de marché ne peut rendre les gens vraiment heureux. Observez-le vous-mêmes. Les raisins ne sont-ils pas vendus au marché pendant les quatre saisons ? Les raisins, en fait, ne restent frais que pendant une très courte période après qu’ils ont été cueillis. Si tu les gardes jusqu’à juin prochain, peuvent-ils encore être appelés des raisins ? Ou « ordures » serait peut-être un qualificatif plus convenable ? Non seulement n’ont-ils plus la substance de raisins frais, mais ils ont aussi plus de produits chimiques en eux. Après une année, ils ont perdu leur fraîcheur et aussi leurs nutriments depuis fort longtemps. Quand les gens mangent des raisins, ils expriment ce sentiment : « Nous sommes si chanceux ! Aurions-nous pu manger des raisins pendant cette saison il y a trente ans ? Tu n’aurais pu en manger même si tu l’avais voulu. La vie est tellement bonne aujourd’hui ! » Cela est-il vraiment le bonheur ? Si tu es intéressé, tu peux faire ta propre recherche sur les raisins qui ont été préservés chimiquement et voir de quoi ils sont faits, ainsi que si ces substances peuvent apporter quelques bénéfices aux humains. À l’ère de la Loi, quand les Israélites étaient sur la route après avoir quitté l’Égypte, Dieu leur a donné des cailles et de la manne. Mais Dieu a-t-Il permis aux gens d’en conserver ? Certains étaient peu clairvoyants et craignaient qu’il n’y en ait plus le lendemain ; ils en mirent donc de côté pour plus tard. Ensuite, que s’est-il passé ? Le jour suivant, tout avait pourri. Dieu ne te laisse pas en mettre de côté parce qu’Il a fait certains préparatifs pour assurer que tu ne sois pas affamé. Mais l’humanité n’a pas eu confiance, pas plus qu’elle n’a une vraie foi en Dieu. Elle veut toujours s’accorder une marge de manœuvre et n’est jamais capable de voir tout le soin et toute la réflexion de Dieu dans ce qu’Il prépare pour l’humanité. Elle est incapable de le ressentir, de sorte qu’elle ne peut pas placer pleinement sa foi en Dieu, se disant constamment : « Les actions de Dieu ne sont pas fiables ! Qui sait si Dieu nous donnera ce dont nous avons besoin ou quand Il nous le donnera ! Si je suis affamé et que Dieu ne me nourrit pas, ne vais-je pas mourir de faim ? Ne vais-je pas manquer de nutrition ? » Tu vois combien fragile est la confiance de l’homme !

Les grains, les légumes et les fruits, ainsi que tous les types de noix, sont tous des aliments végétariens. Même si ce sont des aliments végétariens, ils contiennent les nutriments nécessaires pour satisfaire les besoins du corps humain. Cependant, Dieu n’a pas dit : « Je vais donner seulement ces aliments à l’humanité. L’humanité peut manger uniquement ces choses. » Dieu ne S’est pas arrêté là, mais a commencé à préparer pour l’humanité beaucoup plus d’aliments qui sont encore plus délicieux. Quels sont ces aliments ? Ce sont les diverses variétés de viandes et de poissons que la plupart d’entre vous peuvent voir et manger. Il a préparé pour l’homme un grand nombre, un très grand nombre de viandes et de poissons. Les poissons vivent dans l’eau, et la chair des poissons dans l’eau a une substance différente de la chair des animaux qui vivent sur la terre et fournit des nutriments différents à l’humanité. Les propriétés du poisson permettent aussi de réguler le froid et la chaleur dans le corps humain, ce qui est très bénéfique à l’homme. Mais on ne doit pas trop manger d’aliments délicieux. Comme Je l’ai déjà dit : Dieu accorde à l’homme la bonne quantité au bon moment pour que les gens puissent bénéficier correctement de ces dons d’une manière normale et en accord avec les saisons et le moment. Or, quelle sorte de nourriture est incluse dans la catégorie de la volaille ? Poulets, cailles, pigeons, etc. Plusieurs personnes mangent aussi du canard et de l’oie. Bien que Dieu ait préparé tous ces types de viande, Il avait certaines attentes envers Ses élus et avait fixé des limites précises à son alimentation dans l’ère de la Loi. De nos jours, ces limites sont basées sur les goûts de chacun et sur leur interprétation personnelle. Cette variété de viandes fournit au corps humain divers nutriments qui permettent de reconstituer les protéines et le fer, d’enrichir le sang, de renforcer les muscles et les os et d’augmenter la force corporelle. Peu importent les méthodes que les gens utilisent pour les cuire et les manger, ces viandes peuvent améliorer la saveur des aliments et combler l’appétit des gens, tout en satisfaisant leur estomac. Ce qui est très important, c’est que ces aliments peuvent fournir les éléments nutritionnels nécessaires quotidiennement au corps humain. C’est ce que Dieu a considéré quand Il a préparé la nourriture pour l’humanité. Il y a des légumes, il y a de la viande, n’est-ce pas une abondance ? Mais les gens devraient comprendre ce qu’étaient les intentions de Dieu quand Il a préparé tous les aliments pour l’humanité. Était-ce pour laisser l’humanité manger de ces aliments à l’excès ? Que se passe-t-il quand les gens sont pris au piège en essayant de satisfaire ces désirs matériels ? Ne sont-ils pas surnourris ? Manger trop d’aliments ne fait-il pas de tort au corps humain de beaucoup de manières ? (Si.) C’est pourquoi Dieu fournit la bonne quantité au bon moment et laisse les gens profiter de différents aliments en accord avec différentes périodes et saisons. Par exemple, après un été très chaud, les gens ont accumulé beaucoup de chaleur ainsi qu’une sècheresse et une humidité pathogènes dans leurs corps. Quand l’automne arrive, beaucoup de sortes de fruits ont mûri et quand les gens mangent ces fruits, l’humidité dans leur corps est éliminée. À ce moment-là, le bétail et les moutons sont devenus robustes, alors les gens devraient manger plus de viande comme nourriture. En mangeant différents types de viandes, les gens acquièrent de l’énergie et de la chaleur dans leur corps pour les aider à supporter le froid de l’hiver et, en conséquence, ils peuvent passer l’hiver en sécurité et en santé. Avec le plus grand soin et la plus grande précision, Dieu contrôle et coordonne ce qu’Il fournit à l’humanité et quand Il le fournit, et aussi le moment de laisser différentes choses pousser, porter des fruits et mûrir. Cela se rapporte à « comment Dieu prépare les aliments nécessaires à la vie quotidienne de l’homme ». En plus de toutes sortes d’aliments, Dieu fournit aussi des sources d’eau à l’humanité. Les gens ont besoin de boire de l’eau après avoir mangé. Ne manger que des fruits est-il suffisant ? Les gens ne pourraient pas survivre en ne mangeant que des fruits. De plus, certaines saisons, il n’y a pas de fruits. Alors comment le problème de l’eau pour l’humanité peut-il être résolu ? Dieu l’a résolu en préparant de nombreuses sources d’eau en surface et souterraine, incluant les lacs, les rivières et les ruisseaux. Ces sources d’eau sont potables tant qu’il n’y a aucune contamination, et tant que les gens ne les ont pas manipulées ou endommagées. En d’autres termes, pour ce qui est des sources d’aliments pour la vie des corps physiques des humains, Dieu a fait des préparatifs très précis, très justes et très appropriés, de sorte que la vie des gens est riche et abondante et qu’ils ne manquent de rien. C’est quelque chose que les gens peuvent ressentir et voir.

Contactez-nous

Aujourd'hui, les catastrophes sont fréquentes et c'est le moment crucial d'accueillir le retour du Seigneur. Si vous souhaitez accueillir le Seigneur avant les grandes catastrophes et être enlevé devant le trône de Dieu, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions en discuter ensemble.