Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Témoignage chrétien : Comment surmonter une trahison amoureuse ?

Mon époux et moi étions marriés pendant 20 ans, mais il m’a cruellement trahi. Avec beaucoup de peine, j’ai surmonté cette trahison amoureuse sous la direction de Dieu.

26 July 2019

Note du rédacteur : Chaque femme espère avoir un mariage magnifique et heureux où mari et femme s’aiment toute leur vie, mais cela ne se passe pas toujours comme on l’aurait souhaité. Bien que les gens s’échangent leurs promesses « jusqu’à ce que la mort nous sépare », nombre de difficultés nous attendent après le mariage. Christian Song Zhen et son mari étaient mariés depuis 20 ans. Après que son mari l’ait trahie sans remords, comment arrivera-t-elle, blessée au plus profond de son être, à relever la tête après son divorce ?

Un accord secret sur papier

Un jour, en fin 2010, mon mari est parti pour un voyage d’affaires. Dans un coffre-fort de son bureau, j’ai par hasard aperçu une petite boîte faite main cachant au fond un accord sur papier. En l’ouvrant, j’ai vu qu’il s’agissait d’un accord « avec intérêts » qu’il avait conclu avec une femme de 20 ans. D’un coup, je me suis mise à entendre un bourdonnement dans ma tête et j’ai eu l’impression d’avoir un voile noir devant les yeux. Mes mains et mes jambes tremblaient, et je suis tombée par terre incapable de me relever. Je n’arrivais pas à croire que mon mari, en qui j’avais toujours eu confiance, avait pu me trahir ainsi.

Je repensais à l’entreprise de pièces automobiles que nous avions créée à partir de rien, en se soutenant et en s’encourageant mutuellement à chaque étape. Nous avions traversé tellement de difficultés pour arriver là où nous étions. Il y avait eu tellement de fêtes et d’anniversaires, et mon mari m’avait toujours acheté des cadeaux comme des bijoux en argent ou en or pour me faire plaisir. En presque vingt ans de mariage, on peut dire que nous avons vécu des moments difficiles ensemble. Je n’aurais jamais pu imaginer qu’il me trahirait comme ça. C’était comme s’il m’avait planté un couteau dans le cœur. Je me suis mise dans mon lit et j’ai pleuré sans pouvoir m’arrêter, mes larmes trempaient l’oreiller. Je n’arrivais pas à accepter ce qu’il m’avait fait, et je criais dans mon cœur : « Comment a-t-il pu me faire cela ? Pourquoi m’a-t-il trahi ? J’ai tant donné à notre famille pendant nos années de mariage et voilà comment il le rend à notre famille et à moi. Comment arrive-t-il à vivre avec ça sur la conscience ? »

J’ai ressenti la trahison de mon mari comme un violent coup de poignard dans le cœur. C’était tellement douloureux que j’avais l’impression qu’on me torturait de l’intérieur. Je ressentais une profonde haine pour cette femme qui avait détruit notre foyer. Elle était tellement jeune et n’avait aucun respect pour soi-même, quelle honte ! Tous les jours qui passaient après cette découverte m’étaient insupportables à vivre, j’étais incapable de manger ou de dormir, comme dans un état second. Parfois, lorsque mes enfants me parlaient, quand je ne les regardais pas sans rien dire, je leur répondais à côté. Chaque jour qui passait me paraissait durer une année entière.

Témoignage chrétien Comment surmonter une trahison amoureuse

Je fais tout pour le reconquérir mais il choisit la femme pour laquelle il m’a trahie

Finalement, le moment est arrivé pour mon mari de rentrer de son voyage. J’ai jeté l’accord sur la table devant lui et je lui ai demandé des explications. À ma grande surprise, il m’a dit avec nonchalance : « De nos jours, les hommes qui ont les moyens ont une maîtresse, et ceux qui n’en ont pas sont considérés comme des vaux-rien. C’est juste une relation avec intérêts entre nous deux, je n’aurai jamais de sentiments pour elle, notre foyer est toujours ma priorité absolue. Tu devrais être fière d’avoir un mari comme moi ! »

En l’entendant dire cela sans une once de honte, tout mon corps s’est mis à trembler de rage. Je me sentais trompée, trahie et j’étais pleine de ressentiment, toute ces émotions se mélangeaient dans mon cœur. J’aurais adoré lui sauter dessus pour lui mettre une énorme gifle au visage. Folle de rage, je lui ai crié : « Avoir un mari comme toi est une honte pour moi. Comment ai-je pu être aussi aveugle pour me marier avec toi ! » Les larmes ont commencé à couler sur mes joues avant même que je puisse finir ma phrase. Après avoir pleuré, j’ai repensé à combien j’avais travaillé dur durant nos 20 ans de mariage, pour être ainsi trompée. Je n’arrivais pas à l’accepter, alors je me suis dit : « Je ne peux pas baisser les bras devant cette autre femme. Je dois sauver mon mariage. »

Je me suis donc rendue à China Mobile pour obtenir une copie des enregistrements des appels de mon mari et j’ai trouvé le numéro de téléphone de la femme. Je voulais la rencontrer et avoir une conversation avec elle. De manière inattendue, elle n’a pas répondu à mes appels et a même changé de numéro de téléphone. Je me suis dit : « Tu peux courir, mais tu ne peux pas te cacher. Si tu ne montres pas ton visage, je trouverai un moyen de retrouver tes parents et leur dévoilerai comment tu as détruit sans pitié le mariage de quelqu’un d’autre, pour que tout le monde sache que tu es une destructrice de foyer. Je vais ruiner ta réputation ! » Je me suis rendue au poste de police pour essayer de trouver sa véritable identité, sans résultat. Je n’avais d’autre choix que de faire une croix sur ce plan. Plus tard, je me suis disputée avec mon mari, et pour que je ne puisse pas la retrouver, il a acheté une autre maison en secret et a commencé à vivre avec elle. J’étais au bord de l’implosion quand je l’ai découvert, et n’arrivais plus à manger ou dormir. Chaque fois que j’entendais que quelqu’un l’avait vu avec sa maîtresse dans un lieu de divertissement ou autre, je devenais folle et je partais à sa recherche, peu importe à quelle distance il était, de jour ou de nuit, ou même si je devais enfermer mes deux enfants à l’intérieur de la maison.

Au cours de cette période, j’étais épuisée mentalement et physiquement. Je n’arrivais pas à me concentrer au travail et j’avais même des pensées suicidaires, mais chaque fois que je voyais le visage de mes pauvres enfants, j’abandonnais toute idée de suicide. Mais je n’arrivais toujours pas à accepter la réalité des choses, alors j’ai continué à tenter de sauver mon mariage. J’ai essayé de faire peur à mon mari en arrêtant de m’occuper de mes enfants, mais il n’a eu aucune réaction. J’ai demandé à ses aînés et à ses amis de le convaincre de revenir, mais il refusait d’écouter leurs conseils. Le voir se comporter aussi mal me démoralisait, mais en même temps, j’étais remplie de haine et d’un désir de vengeance. Je me suis dit : « Tu m’as fait du tort et ma vie est devenue un enfer, alors je vais m’assurer que la tienne la soit aussi ! Non seulement je vous poursuivrai en justice, mais je vous humilierai en trainant vos noms dans la boue. Je ne vous laisserai pas vous en sortir si facilement ! »

Un rayon de lumière illumine mon cœur désespéré

Alors que la haine m’envahissait et que je vivais chaque jour dans une douleur que je n’arrivais pas à apaiser, la sœur de mon mari m’a donné un livre des paroles de Dieu et m’a demandé de le lire souvent, en disant que seul Dieu pouvait apaiser toutes les blessures dans mon cœur. Elle m’a également chanté une cantique, et j’ai fondu en larmes en entendant ces paroles : « Et j’errais dans le monde, aucun espoir, le cœur obscurci… » (Extrait de « Je marche sur le chemin du royaume », Suivre l’Agneau et chanter de nouvelles chansons). Ce cantique exprimait à la perfection ce que je vivais à cet instant-là dans ma vie. Je repensais à tout ce que j’avais donné sans me plaindre et combien j’avais travaillé dur pour construire un foyer et un mariage heureux et magnifiques, sans jamais imaginer que tout ce que j’obtiendrais en retour serait la cruelle trahison de mon mari. Il était la personne la plus proche de moi, et c’est lui qui m’a fait le plus mal. Je ne savais plus en qui je pouvais faire confiance dans ce monde et je me sentais tellement mal que j’avais l’impression de suffoquer. Je me sentais complètement désespérée et impuissante et j’avais perdu tout espoir en la vie. S’il n’y avait pas eu mes deux enfants, je n’aurais eu aucune raison de vivre.

Mon visage était entièrement couvert de larmes après avoir écouté le cantique, et ma belle-sœur m’a lu cet extrait des paroles de Dieu : « Ayant abandonné la provision de vie du Tout-Puissant, l’humanité ne connaît pas l’objet de l’existence, mais craint tout de même la mort. Sans aucun soutien ni aucune assistance, et pourtant encore réticente à fermer les yeux, elle se prépare à se traîner le long d’une ignoble existence dans ce monde, enveloppes charnelles insensibles à leurs propres âmes. […] Le Tout-Puissant est miséricordieux envers ces personnes qui ont profondément souffert. D’un autre côté, Il en a assez de celles qui n’ont aucune conscience, car Il a dû attendre trop longtemps la réponse de l’humanité. Il souhaite chercher, chercher ton cœur et ton esprit pour t’apporter de l’eau et de la nourriture, mais aussi t’éveiller afin que tu ne sois plus assoiffé ni affamé. Quand tu es las et que tu commences à ressentir quelque peu la sombre désolation de ce monde, ne sois pas perdu, ne pleure pas. Dieu Tout-Puissant, le Gardien, accueillera ton arrivée à tout moment. » J’ai fondu en larmes en entendant ces paroles de Dieu. J’ai ressenti comme un courant de chaleur qui me traversait le cœur me faisant ressentir quelque chose de fort et de doux. Juste au moment où la trahison de mon mari m’avait fait perdre espoir et m’avait déçu des gens de ce monde, et où je n’avais plus personne sur qui compter, le salut de Dieu m’est venu. J’ai pu faire l’expérience de l’amour et des soins de Dieu pour moi en écoutant ce cantique et en lisant les paroles de Dieu, et j’ai réalisé qu’Il avait toujours été à mes côtés, prenant soin de moi patiemment, attendant que je retourne à Ses côtés. À ce moment-là, je me suis sentie comme une orpheline sans défense qui entendait l’appel de sa mère, j’avais l’impression qu’après des années dans le brouillard, j’avais enfin retrouvé ma mère.

Après avoir accepté l’œuvre de Dieu, j’ai commencé à participer fréquemment à des réunions avec mes frères et sœurs, à lire les paroles de Dieu et à chanter des cantiques de louanges à Dieu. Lorsque je me sentais mal, je priais Dieu et, grâce à la direction de Ses paroles, mon état mental s’est considérablement amélioré, j’ai retrouvé goût à la vie. Environ un mois plus tard, j’ai appris que la maîtresse de mon mari avait fait une demande de biens et de statut officiel, mais quand il a refusé, elle a disparu. C’est ainsi que sa liaison a pris fin. Au fond de moi, cela me rendait heureuse, je pensais que mon mari voudrait enfin faire les choses de façon honnête et, pour le bien de nos enfants, je faisais beaucoup d’efforts pour oublier le passé et prendre un nouveau départ avec lui.

Je trouve le certificat de naissance d’un enfant dans le porte-documents de mon mari

Un matin de début 2014, alors que je rangeais le bureau de mon mari, j’ai remarqué qu’il avait rangé dans son porte-documents une copie du certificat de naissance d’un enfant, et qu’il était marqué en tant que père et qu’une jeune femme de 17 ans était marquée comme était la mère. L’adresse mentionnée était celle de la maison dans laquelle il avait vécu avec son ancienne maîtresse. Faire face à l’évidence d’une autre trahison m’a coupé le souffle. J’ai eu du mal à respirer et des larmes se sont mises à couler sur mes joues. Je ne comprenais tout simplement pas : pourquoi me faisait-il du mal une fois de plus ? J’étais complètement dévastée et la haine a de nouveau surgit en moi. Je me suis dit : « Il n’y a pas de raison de ne pas chercher à se venger. Tu m’as trahi et tu m’as blessé maintes et maintes fois, et cette fois, je ne vais pas te laisser t’en sortir si facilement. Je vais engager un avocat pour te poursuivre en justice. Tu es tellement insensible, tu ne peux pas me reprocher d’être impitoyable ! » À ce moment-là, la haine a complètement envahi mon cœur. Je mourais d’envie de me rendre directement au tribunal pour le dénoncer pour bigamie afin de pouvoir me venger en le faisant emprisonner.

Alors que la haine me ronge, les paroles de Dieu apaisent les blessures de mon cœur

Lorsque j’ai rassemblé assez de preuves pour pouvoir poursuivre mon mari en justice, je me suis rappelée que j’ai la foi, et que quand je rencontre un problème, je ne peux pas être impulsive ni agir sur un coup de tête, alors je me suis arrêtée. Cependant, la haine a continué à envahir mon cœur, me causant une douleur insoutenable. Tout ce que je pouvais faire était de me tourner vers deux sœurs de l’église à qui faire part de mes tourmentes, et je leur ai raconté ce que je vivais. Une sœur plus âgée m’a dit en me tenant la main : « Oh, ma sœur ! Ce n’est pas en poursuivant votre mari en justice que vous pourrez résoudre racine du problème, cela ne ferait que vous causer davantage de souffrances. Les stratagèmes de Satan vous ont séduite. Il veut que vous viviez dans la haine, que vous et votre mari vous fassiez du mal et que vous deveniez des ennemis, que vous vous livriez une bataille sans relâche, et que vous viviez tous les deux dans une souffrance de laquelle vous ne pourrez pas vous échapper. Mais maintenant, nous avons la foi, et les paroles de Dieu peuvent résoudre toutes nos difficultés. Lisons Ses paroles ensemble. »

Après m’avoir calmée, elle m’a lu un passage des paroles de Dieu : « L’une après l’autre, toutes ces tendances apportent une mauvaise influence qui continuellement débauche l’homme, lui causant continuellement une perte de conscience, d’humanité et de raison qui dégrade de plus en plus sa moralité et son caractère, à tel point qu’on peut même dire que la majorité des hommes n’a plus d’intégrité, plus d’humanité, qu’elle n’a plus de conscience, encore moins de raison. Alors quelles sont ces tendances ? Tu ne peux pas voir ces tendances à l’œil nu. Lorsque le vent d’une tendance souffle, peut-être seulement qu’un petit nombre de personnes en deviendront les promoteurs. Ils commencent à faire ce genre de choses, en acceptant ce genre d’idées ou ce genre de perspectives. La majorité des gens, cependant, à travers leur inconscience, seront infectés, assimilés et attirés par ce genre de tendance, jusqu’à ce qu’ils, inconsciemment et involontairement, l’acceptent et soient tous submergés et contrôlés par elle. Pour l’homme qui n’est pas sain de corps et d’esprit, qui ne sait jamais ce qu’est la vérité, qui ne peut faire la différence entre les choses positives et négatives, ce type de tendances, l’une après l’autre l’amène à les accepter de plein gré, la vision de la vie et les valeurs qui viennent de Satan. Ils acceptent ce que Satan leur dit sur la manière d’aborder la vie et la manière de vivre. Ils n’ont pas la force, ni la capacité, et encore moins la conscience de résister. »

Cette sœur a échangé : « Les paroles de Dieu sont très claires. La raison pour laquelle les sentiments entre les gens sont si faibles et que les couples qui s’aimaient se trahissent se trouve dans les tendances perverses de Satan. Satan utilise toutes sortes de dictons pervers et de croyances pour semer la confusion et empoisonner les gens, comme par exemple : “les hommes tournent mal quand ils ont de l’argent et les femmes ont de l’argent quand elles tournent mal”, “veille à ce que la boutique tourne bien et prends du bon temps de ton côté”, “ne demandez pas l’éternité, profitez du temps présent”, “mépriser la pauvreté mais pas la prostitution”, “sans maîtresse, un homme n’a aucune raison de vivre”, et “sans amant, une femme ne vaut pas mieux qu’une truie”. Beaucoup de gens assimilent ces croyances erronées sans même s’en rendre compte, leur vision de la vie et leurs valeurs ont été faussées. Beaucoup d’hommes pensent que le fait d’avoir une maîtresse ou de prendre soin d’une autre femme est une preuve de leur masculinité. Sans cela, non seulement ils se pensent inutiles, mais ils seront moqués par les autres. Beaucoup de femmes deviennent des maîtresses ou vivent avec un partenaire riche pour leur argent et les plaisirs matériels, vendant leur propre corps sans scrupule en échange d’avantages matériels. Elles vivent guidées par leurs désirs charnels, s’abandonnant complètement et pensant sans honte que leurs charmes peuvent leur faire gagner les faveurs des autres. Empoisonnés par ces pensées et tendances sataniques et diaboliques, les gens n’attachent plus d’importance au mariage et à la fidélité ou aux responsabilités envers leur famille ou leurs proches, mais plutôt à satisfaire leurs désirs charnels et sombrent dans la promiscuité et la corruption. Ils sont constamment à la recherche de divertissements, et vivant dans l’ivresse. Petit à petit, ils perdent leur conscience, la raison, leur personnalité et leur dignité, faisant de moins en moins preuve d’humanité, et devenant de plus en plus pervers et dépravés. Dans la société actuelle, les hommes perdent pied et le mal a pris le pouvoir. Les taux de divorce et de remariage sont en augmentation constante et de plus en plus de personnes entretiennent des relations extraconjugales. Qui sait combien de couples aimants deviennent les pires ennemis et combien de foyers sont détruits à cause de cela, laissant d’innombrables enfants blessés au plus profond de leur être et aboutissant à des cas d’homicides les uns après les autres. Toutes ces choses-là sont les conséquences de la propagation et du poison des mauvaises tendances. Les gens qui n’ont pas la foi et qui ne comprennent pas la vérité n’arrivent pas à discerner les bonnes choses des mauvaises. En plus de cela, quand nous, êtres humains, avons été corrompus par Satan, nous avons tous commencé à convoiter les plaisirs charnels et à adorer le mal. Satan a saisi cette occasion pour utiliser de fausses croyances pour nous attirer, semer la confusion et nous faire du mal afin que nous devenions de plus en plus corrompus. Prenons l’exemple de votre mari qui a toujours fréquenté des hôtels étoilés et des lieux de divertissement convoités comme des karaokés. Il faisait constamment face à des tentations et des mises à l’épreuve, et il était emporté et blessé par tous ces hérésies sataniques et ces fausses croyances. Il ne considérait plus le fait d’avoir une maîtresse comme une chose honteuse, mais comme quelque chose qui ferait de lui quelqu’un de respectable et considérait cela comme un honneur, au point de perdre toute raison et conscience et de vous avoir blessée et trahie. Celui que nous devrions haïr, c’est Satan, parce que c’est celui qui blesse et joue avec les gens. C’est lui le vrai coupable. »

J’ai réalisé, grâce aux paroles de Dieu et à l’échange de cette sœur, que mon mari avait été influencé et imprégné des tendances diaboliques et sataniques parce qu’il ne comprenait pas la vérité et manquait de discernement, et c’était la seule raison pour laquelle il m’avait trahi. Quand je repense au passé, je me rends compte qu’il a toujours essayé de faire les choses bien, et qu’il se souciait vraiment de sa famille. Il avait été un mari et père merveilleux. Mais dès que nous avons commencé à gagner plus d’argent, il s’est mis à sortir fréquemment avec des amis et à fréquenter de nombreux lieux de divertissement. Il a donc progressivement commencé à suivre les tendances perverses de la société. Il a complètement changé et a commencé à fréquenter une autre femme comme symbole de son statut et à avoir une maîtresse pour profiter des plaisirs charnels au point de sombrer dans les tendances perverses, adoptant des attitudes de dépravé au point de perdre sa morale, sa conscience et sa personnalité. Il a également perdu son sens des responsabilités en tant que père et mari. En ayant une maîtresse, mon mari n’est-il pas l’exemple classique de quelqu’un qui a été corrompu par Satan et qui suit les tendances démoniaques ? Je me suis ensuite dit que ses maîtresses étaient aussi victimes de la corruption de Satan. Elles pensaient qu’être l’amante de quelqu’un était la preuve qu’elles plaisaient et qu’elles étaient suffisamment respectables pour être avec un homme riche, alors même si elles savaient clairement que cet homme avait une famille, elles restaient tout de même avec lui. Elles se sont même affichées devant d’autres personnes, prouvant qu’elles n’avaient aucune dignité ni personnalité. J’ai compris que lorsque nous manquons de vérité, nous devenons plus vulnérables face à Satan, nous vivons sous son domaine et nous nous laissons corrompre et manipuler par lui, tout en y prenant un certain plaisir. C’est vraiment pathétique, vraiment triste ! Soudain, j’ai ressenti une libération dans mon cœur après tant de temps où je me sentais oppressée, et j’arrivais même mieux à respirer. C’était vraiment grâce à Dieu. Si Ses paroles n’avaient pas révélé la racine du problème, j’aurais continué à vivre dans la souffrance et dans le tourment, Satan aurait continué à jouer avec moi et à me faire incroyablement souffrir.

Après avoir compris toutes ces choses, j’ai prié Dieu : « Mon Dieu ! Maintenant, je réalise que ma douleur était due aux dégâts causés par Satan. À partir de maintenant, je souhaite compter davantage sur Toi et vivre selon Tes paroles. Dieu, puisses-Tu me guider afin que j’arrive à ne plus avoir de haine envers mon mari et sa maîtresse et que Satan ne puisse plus me manipuler et me blesser. » Après avoir prié, j’ai essayé d’abandonner l’idée de me venger de mon mari, et chaque fois que je me sentais contrariée, je priais Dieu, écoutais les cantiques des paroles de Dieu et lisais davantage Ses paroles. Après avoir tenu mes promesses pendant quelques jours, mes angoisses ont diminué. Craignant que je ne sois dans un état mental instable et que je ne puisse faire quelque chose que je regretterais, mes sœurs me lisaient fréquemment les paroles de Dieu et échangeaient avec moi sur la volonté de Dieu, m’aidant à mieux comprendre les stratagèmes de Satan pour m’éviter de réagir sous le coup de la colère. Grâce à Dieu, avec les paroles de Dieu et les sœurs me soutenant et restant à mes côtés, j’ai réussi à me calmer.

Un jour, j’ai lu ces paroles de Dieu : « Les émotions de l’humanité sont égoïstes et appartiennent au monde des ténèbres. Elles n’existent pas pour la volonté de Dieu, encore moins pour le plan de Dieu, et donc on ne peut jamais parler de l’homme et de Dieu dans le même souffle. Dieu est toujours suprême et toujours honorable, tandis que l’homme est toujours vil, toujours sans valeur. C’est parce que Dieu fait toujours des sacrifices et Se consacre à l’humanité ; l’homme, cependant, prend tout et s’efforce seulement pour lui-même, toujours. Dieu Se soucie toujours de la survie de l’humanité, pourtant l’homme ne contribue jamais rien à la lumière ou à la justice. Même si l’homme fait un effort pendant un certain temps, celui-ci est si faible qu’il ne peut pas supporter un seul coup, car l’effort de l’homme est toujours pour lui-même et non pour les autres. L’homme est toujours égoïste, tandis que Dieu est toujours désintéressé. » Lire cela m’a laissé un sentiment de malaise. C’est tellement vrai ! Seul Dieu est saint et désintéressé. Je me suis rappelée que le Dieu suprême s’est incarné deux fois et a vécu à nos côtés pour que l’on soit sauvés. Il a enduré des humiliations incroyables et a été poursuivi et persécuté par les pouvoirs en place, mais a aussi été jugé, calomnié et rejeté par le monde religieux. Il a beaucoup souffert, mais Dieu n’attend jamais rien en retour et Il ne nous a jamais rien demandé. Au contraire, Il a accompli l’œuvre du salut de l’humanité dans l’obscurité la plus totale. L’essence de Dieu est si sainte, si belle et si bonne ! Mais nous, humains, sommes égoïstes et méprisables par nature et nous cherchons tous à satisfaire nos propres désirs. Quoi que nous fassions, nous le faisons en gardant nos propres intérêts comme objectif. Quand mon mari se comportait bien et vivait avec moi en harmonie, je me disais qu’il était merveilleux. Mais quand il m’a trahi, ma seule envie a été de me venger de lui et de vivre selon les lois de Satan disant « Si tu te comportes mal avec moi, je serai injuste envers toi ! » et « Il n’y a pas de raison de ne pas chercher à se venger. » Puis j’ai réalisé que j’aimais mon mari parce qu’il me valorisait et m’aimait. Je l’aimais seulement pour les bénéfices charnels que j’en tirais. Mais quand mes propres intérêts charnels n’ont plus été satisfaits, j’étais pleine de haine pour lui et je suis même allée à la recherche de preuves pour le poursuivre en justice, ainsi que sa maîtresse, car le seul fait de les voir en prison m’aurait rendu heureuse. N’est-ce pas incroyablement égoïste et malveillant ? Cela n’est-il pas totalement inhumain ? En ayant compris cela, j’ai prié Dieu et j’ai arrêté de penser à me venger. Je ne voulais plus être piégée par les stratagèmes de Satan, ni être manipulée ou blessée par celui-ci. J’ai pris la résolution de lire davantage les paroles de Dieu, de me débarrasser de la haine que j’avais dans mon cœur, de craindre Dieu et de fuir le mal, et de glorifier et rendre témoignage de Dieu.

La maîtresse essaye d’envenimer la situation mais je garde mon calme grâce à l’amour et à la protection de Dieu

Juste au moment où la haine que j’éprouvais à l’égard de mon mari et de sa maîtresse commençait à disparaître, j’ai dû faire face à une mise à la tentation de Satan.

Un après-midi, je me suis mise au travail pour apposer le cachet du comptable sur un document. Au moment où je me dirigeais vers la porte du bureau de mon mari, j’ai vu sa maîtresse parler avec lui en prenant un ton séducteur. Quand elle m’a vu, elle est sortie de son bureau, a haussé la tête et s’est tournée. J’avais l’impression qu’elle s’avançait vers moi d’une manière très provocante. Pendant un instant, la colère m’est montée, et je me suis mise à claquer fort sur le sol avec mes talons hauts. Je mourais d’envie d’aller la voir et de lui faire honte. Je me suis dit : « C’est toi qui me provoques. Tu devrais savoir où tu mets les pieds, sur mon terrain. Qu’est-ce que tu es arrogante ! » Alors que j’étais sur le point de me jeter sur elle, je me suis rappelée de la résolution que je m’étais faite en priant Dieu. J’ai silencieusement demandé à Dieu de veiller sur moi pour que je ne tombe pas dans les pièges de Satan et que je ne réagisse pas sur le coup de la colère. Grâce à la protection de Dieu, mon cœur s’est peu à peu calmé.

De retour à la maison ce soir-là, j’ai lu ce passage des paroles de Dieu : « Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme s’il était né des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. » Les paroles de Dieu m’ont permis de comprendre qu’un combat spirituel faisait rage derrière les environnements et les personnes, les événements et les choses que je rencontre tous les jours. Satan et Dieu font des paris, et mon devoir est de rendre témoignage de Dieu. Ce jour-là, j’avais eu l’impression que la maîtresse de mon mari me provoquait, mais c’était en fait Satan qui me testait. Il se servait de cela pour m’énerver afin que je retombe dans la souffrance et la haine dont je n’aurais pas réussi à me sortir. Je me serais battue contre sa maîtresse et nous aurions toutes les deux perdu. Il aurait alors ainsi réussi à me faire du mal et à me manipuler. Satan est vraiment mauvais et méprisable !

Plus tard, j’ai lu ces paroles de Dieu : « C’est très simple maintenant : que ton cœur espère en Moi et ton esprit deviendra immédiatement fort, tu auras un chemin à suivre et Je guiderai chacun de tes pas. Ma parole te sera révélée en tout temps et en tous lieux. Peu importe où et quand, ou à quel point l’environnement est défavorable, Je te montrerai clairement et Mon cœur te sera révélé si tu espères en Moi ; de cette façon tu courras sur la route devant toi et ne perdras jamais ton chemin. » Les paroles de Dieu m’ont indiqué le bon chemin à suivre : accepter le soutien de Dieu ! C’est vrai, seul Dieu est mon vrai soutien et Dieu est Celui qui me connait le mieux. Peu importe ce qui m’arrive, je dois prier Dieu, Le rechercher et Lui ouvrir mon cœur. De cette manière, je pourrai rechercher la vérité pour résoudre mes problèmes, mettre en pratique les paroles de Dieu et vivre en accord avec Dieu. De cette façon, Satan ne pourra pas jouer avec moi, et je triompherai alors les tentations de Satan.

Laisser ma haine s’en aller libère mon cœur

Témoignage chrétien Comment surmonter une trahison amoureuse

来自PhotoACacworks图片

Au cours des jours suivants, je faisais mon possible pour agir selon les paroles de Dieu, je Lui adressais davantage mes prières et mettais tout en œuvre pour me rapprocher de Lui, et lorsque des pensées qui n’étaient pas conformes à Sa volonté me traversaient l’esprit, je priais Dieu de m’aider à les chasser de mon esprit. Puis, je cherchais les paroles de Dieu contenant la vérité qui pourrait m’aider à résoudre mes problèmes. En apprenant de cette façon à calmer ma haine et à mettre en pratique les paroles de Dieu, mon cœur s’est peu à peu éclairci. Quand je me rendais à mon travail, je ne pensais plus au fait que je puisse y rencontrer la maîtresse de mon mari et même si je la voyais, sa présence ne me faisait plus rien. Je continuais à faire ce que j’avais à faire et je me focalisais sur mon travail. Un jour, elle s’est mise devant la porte du bureau de mon mari qui était face à mon bureau et a dit haut et fort : « Mon mari, mon chéri. » J’ai prié silencieusement Dieu et Lui ai demandé de me protéger de la colère ou de la jalousie pour pouvoir gérer cette situation calmement. En me rapprochant de Dieu de cette manière, Il a veillé sur mon cœur et j’ai petit à petit réussi à ne plus me mettre en colère et ne plus éprouver de jalousie envers elle.

Un après-midi de mars 2018, je suis allée chercher un document au bureau. Quand je suis passée devant le bureau de mon mari, j’ai vu que sa maîtresse y était seule. Je suis restée très calme. Quand elle m’a vue entrer, elle a fermé la porte et est rapidement sortie. En partant, je me suis dit : « Que tu t’en ailles ou que tu me provoques, je resterai de marbre. Il ne sert à rien de se battre avec toi à ce sujet. »

En laissant ma haine s’en aller, mon esprit s’est ouvert, et peu à peu, les poisons de Satan disant que « si tu te comportes mal avec moi, je serai injuste envers toi ! » et qu’ « il n’y a pas de raison de ne pas chercher à se venger » qui étaient enracinés dans mon cœur ont peu à peu perdu le contrôle qu’ils avaient sur moi. J’ai plus tard été élevé par Dieu et j’ai pu accomplir mon devoir au sein de l’église. En accomplissant mon devoir, je me rapprochais de plus en plus de Dieu. Je consacrais la grande partie de mon énergie à la lecture des paroles de Dieu, à l’écoute de sermons et d’échanges, et à l’accomplissement de mon devoir. La haine que je ressentais pour mon mari et sa maîtresse s’est peu à peu estompée pour finalement disparaître. Grâce à Dieu, tout cela était dû à l’effet des paroles de Dieu sur moi.

Aujourd’hui, les cicatrices qui me restaient de la trahison de mon mari se sont progressivement estompées. J’accomplis mon devoir au sein de l’église et lis souvent les paroles de Dieu. J’échange sur la vérité avec mes frères et sœurs. Chacune de mes journées est remplie et joyeuse et je deviens de plus en plus ouverte d’esprit. Cependant, tout ne se passe pas aussi bien pour mon mari. Il s’occupe de l’entreprise au jour le jour et doit amener l’enfant de sa maîtresse à l’école. Quand il rencontre des difficultés, j’essaye de l’aider dans la limite de mes capacités, et si je ne peux pas, je lui fais savoir et fais tout pour réagir de la bonne manière. Si je vois que nos enfants développent du ressentiment ou des préjugés à son égard, je les guide pour qu’ils ne vivent pas dans la haine et qu’ils ne se fassent pas envahir par leurs sentiments négatifs à son égard. J’ai complètement conscience que c’est la parole de Dieu qui m’a libérée de ma mauvaise volonté de me venger de mon mari et de sa maîtresse, me permettant ainsi de vivre à l’image d’une vraie personne. Sans l’éclairage et la direction des paroles de Dieu, j’aurais certainement pris le chemin de la vengeance à cause de la haine que j’éprouvais. Même si je n’avais pas réussi à le faire emprisonner, cela aurait engendré à un combat sans fin avec lui, et nous vivrions tous dans la souffrance, dévastés et manipulés par Satan. Je rends grâce à Dieu de m’avoir accordé Son salut ! Les paroles de Dieu sont la vérité et la seule chose sur laquelle je peux me reposer pour l’avenir. C’est la parole de Dieu qui m’a aidé à me sortir du tourbillon infernal de ma trahison conjugale, me permettant aujourd’hui d’avoir le sourire et d’avoir plein d’espoir en la vie.

Song Zhen, China

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Mariage & Famille

Mariage & Famille

Mariage & Famille

« Mariage & Famille » : Cette fournit les témoignages que des chrétiens pratiquent dans le mariage et la maison selon la Parole de Dieu et obtiennent de la paix et du bonheur.

Dieu a résolu la haine dans mon cœur

Les gens disent souvent : « Les choses se transforment en leurs opposés lorsqu’elles atteignent l’extrême. » L’amour profond peut se transformer en haine. Plus vous aimez, plus vous déteste…

18 juillet 2018 7 min de lecture
Dieu a résolu la haine dans mon cœur
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?