Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Contenu

Servir en harmonie avec la volonté de Dieu

18 November 2018 7 min de lecture

Salut, les frères et sœurs ! J’ai une question à vous proposer. Au cours du temps, j’avais tout abandonné, beaucoup dépensé et travaillé pour le Seigneur. J’avais prêché l’évangile du Seigneur plus de dix ans, j’avais donné des prédications et offert de l’aide aux frères et sœurs, et j’avais toujours assisté aux réunions. Les frères et sœurs ont donc accepté mon travail et service, et on me louait comme quelqu’un qui aime le Seigneur et qui appartient à Lui. Moi-même je me considérais aussi comme celle qui faisait la volonté du Seigneur. Cependant, aujourd’hui je me sens sombre dans l’esprit et éloignée du Seigneur, je ne ressens plus Sa présence ni l’œuvre du Saint Esprit dans mon travail et mes prédications. Je me sens désorientée. Je pensais que je méritais la direction et les bénédictions du Seigneur car j’avais travaillé et fait des dépenses en Son nom. Je ne sens plus tout ceci, pourquoi ? La présence du Seigneur m’a quittée, pourquoi ? Mon service, n’est-il pas en harmonie avec Sa volonté ? Je n’y comprends rien. Aidez-moi, s’il vous plaît.

Posté par Xiaoyang

Sœur Dingdang :

Salut, sœur Xiaoyang. Après la lecture de votre post, pour moi votre façon de servir Dieu est correcte. Votre problème pourrait être le résultat de votre mauvaise condition. Ne vous inquiétez pas trop. Lire la Bible, aller à l’église, prêcher l’évangile, offrir de l’aide aux frères et sœurs, tout cela c’est rendre service à Dieu. Il n’y a aucune raison pour vous inquiéter.

La Neige à la dérive :

Je suis d’accord avec vous, sœur Dingdang. Rendre service à Dieu consiste en lire la Bible, assister aux réunions, prêcher l’évangile et faire des prédications pour aider les frères et sœurs. J’ai des frères et sœurs qui ont quitté leurs familles et emplois, et même leur mariage, pour servir Dieu. Ils travaillent et prêchent partout pour former les évangélistes, et d’autres ont même envoyé leurs enfants au séminaire. Beaucoup de frères et sœurs les admirent, et les louent comme des serviteurs fidèles du Seigneur. Mais se peut-il que leur service n’est pas en harmonie avec la volonté de Dieu ? Que peut-on douter de cela ?

Le fruit en automne :

Je ne pense pas. Bien que beaucoup de frères et sœurs rendent service à Dieu de cette façon, il ne représente pas que c’est en harmonie avec la volonté de Dieu. Le Seigneur n’avait jamais dit que beaucoup travailler pour Lui sera toujours en accord avec Sa volonté. Par exemple, les pharisiens depuis des générations avaient servi Dieu dans le temple et avaient beaucoup voyagé pour prêcher l’évangile. De l’extérieur, on dirait qu’ils avaient tout abandonné et dépensé pour Dieu, et ils devraient donc être acceptés par Dieu, mais le Seigneur Jésus leur a dit, « Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7, 22-23). Pourquoi le Seigneur a-t-Il réprimandé, voire, condamné et maudit ceux-ci qui Le servaient? Il faut en chercher la raison. Je pense que dans notre service à Dieu, nous avons besoin de payer plus attention à chercher la vérité, prier à Dieu et essayer de comprendre Sa volonté. C’est le seul moyen de rendre service selon la volonté de Dieu.

Pourquoi le Seigneur a-t-Il réprimandé, voire, condamné et maudit ceux-ci qui Le servaient?

Xiaoyang :

Suite à vos commentaires, je pense que servir Dieu n’est pas une chose simple. Comment faire pour rendre service selon la volonté de Dieu ?

Chercher la lumière :

Salut, les frères et sœurs ! Je viens juste de lire ce post. En effet, cette question est importante. Je me rappelle d’un livre que j’ai lu et qui explique ce que cela veut dire servir Dieu, et comment faire pour rendre service selon Sa volonté. Dieu merci ! J’ai de nouvelles idées du livre que j’aimerais partager avec vous.

Le fruit en automne :

Génial ! Nous avons discuté cette question un certain temps maintenant, mais nous n’avons pas encore trouvé de réponses. J’ai hâte d’entendre votre contribution.

Chercher la lumière :

Merci Seigneur ! Permettez-moi d’expliquer un peu mon point de vue. On pense que si on abandonne tout et on travaille beaucoup, on rend donc service au Seigneur. Mais si on réfléchit bien, on trouve qu’on a souvent de mauvaises intentions dans notre service. Par exemple, d’aucuns cherchent la gloire, le prestige et l’estime, d’autres subissent les épreuves pour obtenir l’approbation des frères et sœurs. D’autres encore cherchent des positions au-dessus des autres, et de devenir des prêtres ou collaborateurs ; mais s’ils perdent la position et les moyens de subsistance, ils se plaignent contre Dieu et L’abandonnent même. Ce sont ceux qui sont à la recherche de la grâce et les bénédictions de Dieu, sans lesquelles ils perdraient la confiance de suivre et de travailler pour le Seigneur. Car nous travaillons pour nos propres désirs au lieu d’aimer et de satisfaire le Seigneur, notre service peut-il être en harmonie avec la volonté de Dieu ?

Xiaoyang :

Vous avez raison ! Je me rends compte que moi aussi j’avais mes intentions personnelles dans mon service au Seigneur. Je me sentais heureuse en secret et j’avais l’énergie pour travailler quand les frères et sœurs me louaient comme un serviteur fidèle du Seigneur car je communiquais bien et j’avais de la compassion pour eux ; mais quand ils me montraient mes problèmes, je les acceptais de l’extérieur, alors que dans mon cœur j’étais en conflit et sans énergie pour travailler. Ne travaillais-je donc pas pour mon propre position et statue ? Que j’aie eu l’énergie ou pas pour le travail, je faisais tout pour mes intérêts personnels. Mon amour n’est pas pour le Seigneur, et je ne suis pas soucieux de Sa volonté non plus.

Chercher la lumière :

Correcte. Examinons donc les exigences du Seigneur. Le Seigneur Jésus avait dit, « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement » (Matthieu 22, 37-38). « Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui » (Jean 14, 21). Comme on peut voir de ces paroles du Seigneur, la chose la plus importante dans la foi en le Seigneur est de chercher d’obéir à Lui, de L’aimer avant tout autre chose, et de travailler pour satisfaire Sa volonté, de toujours voir si nos actions sont en conformité avec Sa volonté, de prendre la charge de Dieu comme la nôtre, et tout dédier à Lui sans considération ni de nos gains ni de nos pertes. Prenons l’exemple de Pierre. Il avait dédié toute sa vie au Seigneur, et n’a jamais cherché l’approbation des autres dans son travail, mais plutôt d’aimer et de satisfaire le Seigneur ; il cherchait la volonté du Seigneur dans tout ce qu’il faisait, et obéissait à toutes Ses arrangements ; Finalement il a accepté d’être crucifié à l’envers pour l’amour du Seigneur, ce qui a été un témoignage fort et retentissant pour Lui. Devons-nous, nous aussi, imiter cette obéissance à mort et l’amour suprême envers Dieu. C’est le premier aspect du service à Dieu. Le deuxième aspect consiste en chercher à connaître la volonté de Dieu pour être au même rythme avec le travail du Saint Esprit.

Le fruit en automne :

Hélas ! Quand on parle du Saint-Esprit, je me rappelle de l’état désolé des églises d’aujourd’hui. La plupart des frères et sœurs n’ont plus d’amour ni de foi, et assistent aux réunions de façon superficielle. Moi-même je sentais un vide dans mon cœur bien que j’avais l’air d’être très occupée. Je n’apprenais rien de nouveau quand je lisais la Bible, et je n’arrivais plus à prêcher, donc les frères et sœurs ne gagnaient rien de moi. En plus, je n’arrivais pas à mettre en pratique les paroles du Seigneur pour L’honorer, ni de comprendre Sa volonté. C’était comme si la présence du Seigneur m’avait quittée. Je me suis rappelée de la fin de l’ère de la Loi, quand le temple était devenu morne et plus tard une repaire de voleurs car l’œuvre du Saint Esprit avait détourné. Les églises d’aujourd’hui, ont-elles aussi perdu l’œuvre du Saint Esprit ?

Chercher la lumière :

Je pense que vous avez raison. C’est peut-être parce que le travail du Saint Esprit a changé, et donc les églises d’aujourd’hui sont devenues mornes et désolé. La Bible dit, « Et moi, je vous ai refusé la pluie, Lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson ; J’ai fait pleuvoir sur une ville, Et je n’ai pas fait pleuvoir sur une autre ville ; Un champ a reçu la pluie, Et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché » (Amos 4, 7). On est dans les derniers jours, au moment critique où le Seigneur fait Son apparence et travaille. Peut-être que le Seigneur a déjà fait Son apparence, a parlé et a travaillé quelque part. Il nous faut donc écouter la voix de Dieu et suivre Ses pas pour gagner le travail du Saint Esprit. La Bible dit, « Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe » (Luc 11, 10). Nous avons besoin d’abandonner nos idées et prier Dieu sincèrement, chercher Sa volonté afin d’obtenir Ses éclaircissement et direction, et puis suivre Ses pas.

Sœur Dingdang :

C’est tout ?

Chercher la lumière :

Troisièmement, Il nous faut apprendre à traiter les problèmes des frères et sœurs au moyen des paroles de Dieu pour exalter Dieu et porter témoignage à Lui, et de faire approcher Ses peuples à Sa présence.

La Neige à la dérive :

C’est très simple. Nous aidons souvent les frères et sœurs résoudre leurs problèmes.

Chercher la lumière :

Bien qu’on les aide par amour, nous nous appuyons plutôt sur les mots et les doctrines suivant nos propres expériences au lieu des paroles de Dieu, pour résoudre leurs problèmes. On arrive parfois à résoudre leurs problèmes, mais c’est grâce à l’éclaircissement et l’illumination du Saint Esprit, et non pas par notre stature actuelle. Par exemple, on ne faisait pas attention à la volonté de Dieu lorsque les frères et sœurs étaient en mauvais état spirituel, n’avons-nous pas employé nos propres expériences pour les aider, tels comment exposer la corruption dans des situations difficiles, ou comment on avait mal compris et on s’est plaint contre Dieu, et comment Dieu nous avait aidé à travers Ses paroles résoudre nos problèmes. Au contraire, on avait parlé, comme les pharisiens, comment on avait souffert et payé cher au nom de Dieu, et comment on avait reçu la grâce de Dieu pour nous exalter et nous témoigner nous-mêmes. Ils nous admirent et obéissent à nos ordres. Ne les conduisons-nous pas dans notre propre présence et ne remplaçons-nous pas Dieu dans leurs cœurs ? Ne sommes-nous pas en concurrence avec Dieu pour leurs âmes ? Dieu ne maudit-Il pas cette résistance à Lui ? J’ai une fois vu ce texte dans un livre, « Le service selon la volonté de Dieu nous demande d’exalter Dieu en tout, de témoigner à Dieu, communiquer la volonté et les demandes de Dieu, et de permettre aux autres de suivre les paroles de Dieu. Nous avons besoin d’éviter de faire en sorte que les gens agissent selon les principes, les règles et les paroles de l’homme. Votre communication doit permettre aux gens de s’approcher à Dieu et d’obéir à Sa volonté. C’est la seule façon d’agir pour servir Dieu et Sa volonté. C’est la règle que les leaders ou les ouvriers doivent suivre. Vous avez besoin, dans vos prédications et communications, de prononcer des paroles pour exalter et faire témoignage à Dieu, et de communiquer davantage la volonté de Dieu et de Ses exigences du peuple. Vous ne devez pas parler de vos propres idées, ni des doctrines ou règles pour restreindre les gens. L’essentiel est ce que Dieu confie aux ouvriers pour leur permettre de diriger les gens à la présence de Dieu, de découvrir la vérité, d’obéir et d’adorer Dieu. Si les ouvriers ne tiennent pas compte de la volonté de Dieu, ne dirigent pas les gens vers Lui pour Le connaître selon Ses demandes, on ne suit pas la volonté de Dieu, et on devient une personne qui résiste à et trahit Dieu ». On apprend de ces paroles que pour servir la volonté de Dieu nous devons exalter et faire témoignage à Dieu en tout, employer les paroles de Dieu pour résoudre les problèmes pratiques des frères et sœurs et leur communiquer la volonté de Dieu, afin qu’ils puissent agir selon les demandes de Dieu, s’approcher de Dieu, et comprendre Dieu en vérité. Voilà le vrai service à Dieu.

Xiaoyang :

Vous avez totalement raison. Prenez mon cas par exemple. J’ignorais la vérité, et lors de mes prédications aux frères et sœurs, soit je parlais de mes efforts dans le travail pour le Seigneur, soit je prêchais les théories théologiques et les études bibliques. Personne n’en percevait rien après mes communications, et on me considérait même comme quelqu’un qui servait vraiment le Seigneur et qui L’aimait. Avant ceci me donnait plaisir en l’entendant et je croyais que j’avais la vérité en moi. Mais je comprends maintenant que je n’employais pas les paroles de Dieu pour résoudre leurs problèmes, et en même temps je les avais introduits à ma propre présence. N’était-ce pas ceci résister à Dieu ? Ne suis-je pas un mauvais serviteur ?

Le fruit en automne :

Correcte. Il nous faut désormais changer notre façon de travailler. Nous devons apprendre à résoudre les problèmes avec la vérité, et de diriger les gens vers la présence de Dieu.

Chercher la lumière :

Oui. C’est important et on arrive à comprendre la vérité sur le service à Dieu par le reflet et la connaissance de nos comportements. Le dernier aspect du service à Dieu est donc de nous calmer devant Dieu, réfléchir sur et de nous connaître nous-mêmes, et de corriger immédiatement nos erreurs afin de faire la volonté de Dieu sans obstacles. Un travail superficiel et le manque de faire un examen de nos fautes et déviations dans notre travail ne nous permettra pas de savoir si on suit la volonté et les exigences de Dieu. Si nous nous calemons et réfléchissons sur nos actions, nous arriverons à reconnaître nos problèmes, chercher la vérité pour pouvoir suivre les principes, et de rendre service selon la volonté de Dieu. Il s’agit d’être en mesure de servir la volonté de Dieu. C’est un aspect que nous devons mettre en pratique.

Xiaoyang :

Votre communication est très claire. Avant on ne faisait attention qu’au dévouement extérieur, et on ne se demandait pas si notre travail suivait les exigences de Dieu ou comment servir la volonté de Dieu. Grâce à votre communication, je comprends qu’il y a plusieurs aspects au service à Dieu. D’abord, nous avons besoin de chercher à aimer et à obéir à Dieu ainsi que suivre Sa volonté, au lieu de ne considérer que notre apparence extérieure. Ensuite, nous avons besoin de chercher la vérité pour comprendre la volonté de Dieu et de suivre de près le travail du Saint Esprit. Troisièmement, nous devons apprendre à exalter et à faire témoignage de Dieu dans notre travail, employer la vérité dans le traitement des problèmes des frères et sœurs afin de les rapprocher à la présence de Dieu pour qu’ils puissent comprendre Sa volonté, connaître Son tempérament et suivre Ses paroles. Finalement, nous avons toujours besoin de nous calmer devant Dieu et faire un examen de nos problèmes et chercher la vérité pour les résoudre. C’est le seul moyen de nous débarrasser de nos tempéraments corrompues, être purifiés et changés, et de servir selon la volonté de Dieu. Remercions Dieu pour Sa direction. Je vais partager ce que j’ai appris avec les frères et sœurs qui ont la même confusion.

Chercher la lumière :

Merci au Seigneur ! Tout cela c’est la direction du Seigneur. Que toute la gloire soit au Seigneur !

Auteur : Xiaoyang, la Chine

Traduction par Barrack Onyango

Recommandé :

L’homme peut-il entrer dans le royaume des cieux en travaillant dur pour le Seigneur ?

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?