Pourquoi devrions-nous prêcher l’Évangile ? Que faire si on nous rejette ?

people

Qu’est-ce que l’Évangile ?

L’Évangile, qui signifie « la voix de la bénédiction » ou « le message béni ou la bonne nouvelle », est la bénédiction que le seul vrai Dieu qui a créé toutes choses accordera au monde. Si nous voulons comprendre à quel point cette bonne nouvelle peut avoir un effet sur nous et avec une importance pour nous, nous devons d’abord savoir ce qu’est la mauvaise nouvelle. Depuis qu’Adam et Eve, nos ancêtres, ont été corrompus par Satan, nous autres humains doivent faire face à la mort. C’est sans aucun doute la mauvaise nouvelle pour nous. Par la suite, afin de nous sauver de la corruption et de la mort, Dieu a commencé le travail de sauver l’humanité. Donc, chaque étape de l’œuvre de Dieu est l’Évangile. En particulier, l’œuvre de rédemption faite par le Seigneur Jésus au temps de la grâce est l’Évangile que nous connaissons le mieux et l’évangile qui a été répandu sur toute la terre. Parce que nous avons accepté Jésus-Christ comme notre Sauveur, nous sommes sauvés et libérés de l’esclavage et de la condamnation de la loi, et recevons l’évangile du royaume des cieux.

Pourquoi prêchons-nous l’Évangile ?

1. Le commandement de Dieu

Matthieu 28:18-20 dit: « Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ». Actes 1 : 8 dit : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ». Prêcher l’évangile est ce que Dieu nous a confié, et c’est ce que Dieu exige de Ses disciples. Prêcher l’Évangile est pour le bien de rendre témoignage à l’œuvre de Dieu, pour amener devant Dieu ceux qui n’ont pas reçu l’évangile, pour les amener à accepter Son salut. Par conséquent, prêcher l’évangile est aussi l’œuvre de rédemption de l’humanité, et est aussi un témoignage de notre exécution de la volonté de Dieu.

Le Seigneur a confié Sa grande mission à Pierre, Jacques et Jean, et à d’autres apôtres et disciples. Ils ont tous soutenu la mission de Dieu et ont prêché l’Évangile du Seigneur partout, et finalement ils se sont sacrifiés pour l’Évangile. De même, cette grande mission a été donnée aux églises et aux saints dans les âges passés. Par exemple, David Livingston est allé en Afrique, Robert Morrison et Hudson Taylor sont venus en Chine, William Kerry est parti pour l’Inde et Adoniram Judson est arrivé en Birmanie. Ils avaient vraiment épaulé cette mission. Le commandement du Seigneur Jésus était aussi le commandement donné aux églises, et le commandement à nous aussi. Nous devrions assumer la responsabilité de répandre l’évangile du Seigneur.

2. Le devoir de l’homme

Prêcher l’Évangile est la responsabilité et le devoir d’un être créé, et c’est aussi une bonne action. Si nous pouvons prêcher l’Évangile, et dans le processus de la prédication de l’Évangile, nous pouvons toucher le cœur du Seigneur, pratiquer et expérimenter Ses paroles, comprendre Ses paroles, et réaliser l’obéissance qui Lui est reservée et accomplir la mission du Seigneur. C’est le salut de Dieu et notre perfection, nous qui sommes les personnes choisies, et c’est la chose la plus significative. Romains 10 : 14 dit : « Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? » S’il n’y avait personne pour prêcher l’Évangile, les gens qui n’avaient pas accepté l’évangile du Seigneur Jésus ne recevraient pas le salut de la croix parce qu’ils ne l’avaient pas accepté comme leur Sauveur ; ils seraient condamnés par Dieu. Ce serait aussi nos péchés. Mais si nous prêchons et qu’ils n’acceptent pas l’Évangile, alors c’est leur propre péché.

Que faire si nous sommes rejetés quand nous prêchons l’Évangile ?

Alors nous devrions suivre le Seigneur Jésus pour marcher sur le chemin de la croix, et continuer à prêcher l’évangile. Matthieu 20 : 28 dit : « C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs ». Dans Luc 14 : 27 le Seigneur Jésus a dit : « Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple ». Le Seigneur, dans Son œuvre de rédemption, avait enduré toutes sortes de souffrances et sacrifié Sa propre vie et tout, et a finalement racheté nous l’humanité. Pour le bien de l’œuvre de Dieu, nous devrions également subir des moqueries, des calomnies et des insultes, et sacrifier nos esprits et nos corps. Même si nous rencontrons des échecs et des frustrations, nous ne pouvons pas perdre notre cœur, mais nous devrions plutôt compter sur Dieu et regarder vers Lui, et continuer à prêcher l’Evangile et à témoigner devant Dieu. Nous devrions aussi pratiquer cette parole : « … à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, … ». (Romains 12 : 1). Beaucoup de gens pourraient dire : « Nous savons porter la croix pour suivre le Seigneur, mais nous sommes incapables de mettre cela en pratique. Nous ne bénéficions pas de l’œuvre du Saint-Esprit, perdons notre foi originelle, notre amour, et n’avons pas la volonté de souffrir. Nous devenons passifs et faibles quand nous sommes confrontés à des difficultés, et nous voulons même abandonner. » Cependant, il est indéniable qu’à chaque époque, il y a certaines églises particulièrement bénies par le Saint-Esprit. Pourquoi ont-elles une force infaillible en prêchant l’Évangile ? Pourquoi est-ce qu’elles restent pleines de confiance même si elles sont ridiculisées et insultés par les autres ? Et de plus, elles obtiennent de bons résultats en prêchant l’Évangile, et un nombre croissant de personnes rejoignent de telles églises. Pourquoi ont-elles l’œuvre du Saint-Esprit, mais pas nous ? Apocalypse 14 : 6 dit : « Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple ». Qu’est-ce que cela veut dire ? C’est en effet une question qui necessité considération et recherche de notre part.

Auteur : Song Jiayin

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Auto-évaluation chrétienne : Sommes-nous qualifiés dans notre foi ? Un chrétien voulait faire une offrande de 10 dollars à la fin d’un service religieux. Par mégarde, il mit un billet de 100 dollars dans le tronc. Il l...
Les versets bibliques classiques à propos du Saint-Esprit IV Ephésiens 5:18 Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit ; Ephésiens 6:18 Faites en tout t...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *