J’ai compris le mystère des noms de Dieu à travers une réunion

« Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4, 12). Je me suis rappelé que quand j’étais jeune, ma mère m’exhortait ainsi : « Ce n’est qu’en priant au nom du Seigneur Jésus que nous pouvons nous faire pardonner nos péchés et obtenir la paix et les bénédictions. » Et dans notre église, les pasteurs se servaient souvent de ce verset pour souligner l’importance de la prière au nom du Seigneur. Depuis, le nom du Seigneur Jésus est resté profondément gravé dans mon cœur, jusqu’à ce qu’un jour, j’apprenne que Dieu n’était pas seulement appelé Jésus, mais qu’il avait été appelé l’Éternel et que les noms de Dieu recelaient de nombreux mystères inconnus des hommes.

Ce chemin était vraiment rempli de lumière.

Un jour d’octobre 2017, j’ai rendu visite à mon meilleur ami, qui croyait au Seigneur et qui m’a emmené écouter un sermon. En entendant ce sermon, j’ai trouvé que c’était vraiment quelque chose de nouveau et plein de lumière, différent de ce que prêchaient les pasteurs de l’église. Curieux d’en savoir plus, je suis allé écouter les sermons tous les dimanches. Un jour, vers la fin du mois de novembre, la prédicatrice, sœur Xiao mo, a déclaré que le Seigneur était revenu, qu’Il s’était fait chair pour accomplir une nouvelle étape de Son œuvre en Chine, et qu’Il avait pris un nouveau nom. Sur le moment, je n’ai pas pris ses paroles au sérieux, j’ai pensé qu’elle disait cela pour plaisanter. Puis elle nous a fait écouter des hymnes et regarder des vidéos sur ce sujet. J’ai été tout de suite attiré par ces hymnes et par ces vidéos : j’ai été profondément touché et j’en ai ressenti de l’enthousiasme. J’ai alors eu envie de lui demander de télécharger des hymnes et des vidéos pour moi, mais comme nous ne nous connaissions pas encore très bien, je n’ai pas osé.

La propagande négative condamnant l’Éclair Oriental sur Internet est-elle fiable ?

Une fois rentré chez moi, je me suis précipité sur Internet pour faire une recherche sur l’Éclair oriental. Je voulais voir s’il était possible d’y trouver ces hymnes et ces vidéos. Je ne les ai pas trouvés, mais j’ai découvert une abondante propagande négative condamnant l’Éclair Oriental. À ce moment, je me suis souvenu que la sœur Xiao mo avait dit que le Seigneur était revenu et que Son nom avait changé. J’ai alors commencé à douter de ses paroles. Je me suis dit : « La Bible ne dit-elle pas clairement “Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés” (Actes 4, 12). C’est évident, nous autres chrétiens ne pouvons être sauvés qu’en nous en tenant au nom du Seigneur Jésus. Pourtant, la sœur a dit que le nom de Dieu avait changé. N’est-ce pas en contradiction avec ce que dit la Bible ? Il vaudrait mieux que je n’aille plus écouter ses prêches. »

Le lendemain, je suis allé voir mon ami pour lui raconter ce que j’avais vu sur Internet. Il a réfléchi un moment, puis il m’a répondu : « Sur la question de savoir si l’Éclair Oriental est ou non le vrai chemin, on ferait mieux d’étudier ça clairement avant de tirer une conclusion. Les potins sur Internet ne sont pas fiables. » J’ai trouvé que c’étaient des paroles sensées. Les informations sur Internet n’étaient pas fiables et je ne pouvais pas savoir qui écouter et qui croire. Par conséquent, j’ai continué à aller aux réunions avec mon ami pour écouter les sermons. En assistant à ces réunions, j’ai appris par la sœur que la propagande négative était mise en place par le PCC pour condamner l’Église de Dieu Tout-Puissant. Le PCC est un parti athée et il a toujours persécuté les croyances religieuses. Ses paroles ne sont certainement pas fiables ! Ayant compris cela, j’ai abandonné toute réserve. Même si tout en pensant que la voie de l’Éclair Oriental était profonde, je n’ai pas prié au nom de Dieu Tout-Puissant, car je croyais que le nom du Seigneur Jésus ne pouvait pas changer.

« Jésus » n’est qu’un des noms de Dieu.

Un jour, au cours d’une réunion, sœur Xiao mo a trouvé deux passages de la parole de Dieu et nous les a lus : « Certains disent que le nom de Dieu ne change pas, alors pourquoi l’Éternel change Son nom en Jésus ? La prophétie avait annoncé la venue du Messie, alors pourquoi un homme nommé Jésus est-Il venu ? Pourquoi le nom de Dieu a-t-il changé ? Un tel travail n’a-t-il pas été réalisé il y a longtemps ? Dieu aujourd’hui ne peut-Il pas faire un nouveau travail ? Le travail d’hier peut être modifié et le travail de Jésus peut succéder à celui de l’Éternel. Le travail de Jésus alors ne pourrait-il pas être suivi d’un autre travail ? Si l’Éternel peut changer Son nom en Jésus, le nom de Jésus ne peut-il pas aussi changer ? Cela n’est pas rare, mais les gens le pensent[a]seulement à cause de leur simplicité d’esprit. Dieu sera toujours Dieu. Peu importe les changements de Son œuvre et de Son nom, Son tempérament et Sa sagesse restent toujours inchangés. Si tu crois que Dieu ne peut être appelé que par le nom de Jésus, alors tu connais trop peu. » « La sagesse de Dieu, la splendeur de Dieu, la justice de Dieu et la majesté de Dieu ne changeront jamais. Son essence, ce qu’Il a et ce qu’Il est ne changeront jamais. Quant à Son œuvre, cependant, elle est toujours en progression, s’approfondit toujours, car Dieu est toujours nouveau, et jamais ancien. À chaque ère, Dieu prend un nouveau nom, à chaque ère, Il accomplit une nouvelle œuvre et à chaque ère, Il permet à Ses créatures de voir Sa nouvelle volonté et Son nouveau tempérament. » En entendant ces paroles de Dieu, j’ai reçu un choc, car elles étaient contraires à ce que je pensais : il s’avérait que le nom de Dieu pouvait changer.

J’ai compris le mystère des noms de Dieu à travers une réunion

Comme l’a dit sœur An : « Les paroles de Dieu nous indiquent que le nom de Dieu change quand Son œuvre change, ce qui signifie que lorsque Dieu accomplit une nouvelle phase de Son œuvre, Son nom change en conséquence. Comme nous ne comprenons pas la vérité et n’avons pas la connaissance de Dieu, nous nous référons au sens littéral de la Bible pour tirer la conclusion que le nom de Dieu ne changera jamais. De cette manière, nous avons vite fait de résister à Dieu. Tout comme les gens qui croyaient à l’Éternel à l’ère de la Loi : ils s’en tenaient au verset “C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur” (Esaïe 43, 11). et pensaient que le nom de Dieu ne pouvait être que l’Éternel. Comme l’Éternel les avait sauvés de Pharaon, leur avait prescrit des lois pour guider leur existence sur terre et les avait protégés à maintes reprises des attaques de leurs ennemis, ils en avaient conclu que seul l’Éternel était leur Sauveur et qu’ils ne devraient jamais renoncer au nom de l’Éternel. Quand Dieu s’est fait chair pour la première fois afin d’accomplir l’œuvre de rédemption, Son nom est devenu Jésus. Cependant, ils n’ont pas pu accepter le nouveau nom de Dieu et ils n’ont pas reconnu que le Seigneur Jésus était Dieu. À la fin, ils ont cloué le Seigneur Jésus sur la croix. Le Seigneur Jésus ayant été crucifié et ayant accompli l’œuvre de rédemption, tous ceux qui croyaient en Lui et Le suivaient ont reçu le salut de Dieu. À l’ère de la Grâce, les croyants se sont alors mis à prier au nom du Seigneur Jésus, car “Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés” (Actes 4, 12). En considérant les deux premières étapes de l’œuvre de Dieu, nous voyons que le nom de Dieu peut changer. Dieu prend des noms différents à différentes ères. Dans les derniers jours, Dieu prend le nom de Dieu Tout-Puissant, ce qui est précisément conforme à la prophétie que l’on trouve dans l’Apocalypse 1, 8 : “Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant.” Mais ceux qui croient que seul le Seigneur Jésus est le Sauveur ne peuvent pas accepter cette réalité, donc ils se soulèvent, et condamnent et défient Dieu Lui-même qui est revenu dans les derniers jours. En fait, Dieu prend des noms différents et accomplit des œuvres différentes à différentes ères, mais Son essence reste inchangée. Maintenant, Dieu a accompli une nouvelle œuvre et Son nom a changé. Si nous n’acceptons pas la nouvelle œuvre de Dieu et si nous ne prions pas Son nouveau nom, alors nous n’obtiendrons pas Son salut des derniers jours et nous perdrons la chance d’être sauvés. »

Grâce aux paroles de Dieu et à la communication de la sœur, j’ai compris que le nom de Dieu change à mesure que Son plan de gestion progresse et que si nous nous en tenons aux anciens noms de Dieu, alors nous aurons vite fait d’être éliminés par l’œuvre de Dieu et de devenir des adversaires de Dieu.

Quelles sont les significations des noms Jésus et l’Éternel ?

Sœur Xiao mo a aussi expliqué : « Le nom de Dieu ne reste pas inchangé. Dieu prend des noms différents à mesure que Son plan de gestion se développe. Il entame une ère et change d’ère avec un nouveau nom. Le nom de Dieu représente Son œuvre et le tempérament qu’Il exprime au cours de cette ère. Chacun de Ses noms est chargé de sens. Lisons un passage des paroles de Dieu : “‘L’Éternel’ est le nom que J’ai pris pendant Mon œuvre en Israël, et cela signifie le Dieu des Israélites (le peuple élu de Dieu) qui peut avoir pitié de l’homme, maudire l’homme et guider la vie de l’homme. Cela signifie le Dieu qui possède une grande puissance et est plein de sagesse. ‘Jésus’ est Emmanuel, et cela signifie le sacrifice d’expiation qui est plein d’amour, plein de compassion et qui rachète l’homme. Il a fait l’œuvre de l’ère de la Grâce et représente l’ère de la Grâce, et ne peut représenter qu’une partie du plan de gestion. […] Et ainsi, quand l’ère finale — l’ère des derniers jours — arrive, Mon nom change encore. Je ne dois pas être appelé l’Éternel, ou Jésus, et encore moins le Messie, mais Je dois être appelé le grand Dieu Tout-Puissant Lui-même, et sous ce nom Je mets un terme à toute l’ère. J’étais autrefois connu comme l’Éternel. J’ai aussi été appelé le Messie, et les gens M’ont déjà appelé Jésus le Sauveur parce qu’ils M’aimaient et Me respectaient. Mais aujourd’hui, Je ne suis pas l’Éternel ou Jésus que les gens connaissaient dans le passé — Je suis le Dieu qui est revenu dans les derniers jours, le Dieu qui mettra fin à l’ère. Je suis le Dieu Lui-même qui Se lève aux extrémités de la terre, rempli de tout Mon tempérament, et plein d’autorité, d’honneur et de gloire. Les gens ne sont jamais entrés en relation avec Moi, ne M’ont jamais connu et ont toujours ignoré Mon tempérament. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, personne ne M’a jamais vu. C’est le Dieu qui apparaît à l’homme au cours des derniers jours, mais qui est caché parmi les hommes. Il vit parmi les hommes, vrai et réel, comme le soleil brûlant et le feu ardent, rempli de pouvoir et débordant d’autorité. Il n’y a pas une seule personne ou chose qui ne sera pas jugée par Mes paroles, et pas une seule personne ou chose qui ne sera pas purifiée par le feu ardent. Finalement, toutes les nations seront bénies grâce à Mes paroles et aussi brisées en pièces à cause de Mes paroles. De cette façon, tous les peuples, au cours des derniers jours, verront que Je suis le Sauveur revenu, Je suis le Dieu Tout-Puissant qui conquiert toute l’humanité, et J’ai déjà été l’offrande expiatoire pour l’homme, mais dans les derniers jours, Je deviens aussi les flammes du soleil qui brûle toutes choses, ainsi que le Soleil de justice qui expose toutes choses. Telle est Mon œuvre des derniers jours. J’ai pris ce nom et J’ai ce tempérament afin que tous les gens puissent voir que Je suis un Dieu juste, et que Je suis le Soleil brûlant et la flamme vive. C’est pour que tous M’adorent, le seul vrai Dieu, et pour qu’ils voient Ma vraie face : Je ne suis pas seulement le Dieu des Israélites, et Je ne suis pas seulement le Rédempteur — Je suis le Dieu de toutes les créatures dans les cieux, la terre et les mers.

Les paroles de Dieu nous disent que “l’Éternel” signifie le Dieu qui guide l’existence de l’homme et représente le tempérament de Dieu qui consiste à prendre pitié de l’homme et à maudire l’homme. Comme les hommes, au début, ne comprenaient rien, Dieu a utilisé le nom de l’Éternel pour entreprendre l’œuvre de l’ère de la Loi, prescrire des lois et des commandements aux Israélites et guider leur existence sur terre. Dieu a pris en pitié et a béni ceux qui suivaient les commandements et les lois, et Il a maudit et puni ceux qui enfreignaient les commandements. À la fin de l’ère de la Loi, les hommes sont devenus de plus en plus corrompus : ils offraient de piètres sacrifices et ne maintenaient plus la loi. N’ayant pas le cœur à voir les hommes condamnés à mort par la loi, Dieu s’est fait chair et a pris le nom de Jésus. “Jésus” signifie le sacrifice pour le péché qui est rempli d’amour, rempli de compassion et rachète les hommes. Le tempérament du Seigneur Jésus exprimé à l’ère de la Grâce était la miséricorde et la bonté. Au cours de cette ère, le Seigneur Jésus a guéri les malades et chassé les démons, Il a accordé d’abondantes grâces et bénédictions aux hommes et finalement, Il a été crucifié en guise de sacrifice pour les péchés des hommes. Dans les derniers jours, nous sommes profondément corrompus par Satan et il faut que nous soyons entièrement purgés de notre corruption. Dieu se sert donc d’un nouveau nom, Dieu Tout-Puissant, pour accomplir l’œuvre du jugement et du châtiment, qui est aussi l’œuvre du classement et l’œuvre de clôture d’une ère. Le tempérament qu’exprime Dieu Tout-Puissant est différent de celui exprimé par le Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce. Dieu Tout-Puissant juge et châtie l’homme par Son tempérament de justice, de majesté et de courroux, afin de nous permettre de reconnaître notre propre corruption. En même temps, Il nous permet de connaître Son tempérament inhérent de justice, ce qui crée en nous un cœur respectueux envers Lui, si bien que nous pouvons nous repentir et changer en profondeur, et être sauvés par Lui. À la fin, Dieu fera en sorte que tout le monde connaisse Son pouvoir et Son autorité : Dieu peut non seulement créer les cieux, la terre et toutes les choses, et entamer une ère, mais aussi guider les hommes dans leur vie, les racheter, les purifier et les changer, et les amener à une merveilleuse destination. De là, on peut voir que le nom de Dieu continue de changer. Dieu a un nom pour chaque ère. Chaque nom a sa propre signification et représente l’œuvre et le tempérament de Dieu à l’ère en question. »

À ces mots, j’ai compris que les noms de Dieu avaient une signification profonde. C’est ce qui m’a vraiment permis d’ouvrir les yeux. J’ai su au fond de moi-même que les paroles que la sœur avait lues étaient les déclarations de Dieu. Qui, à part Dieu, peut révéler aussi clairement le mystère du nom de Dieu ? À partir de ce moment, je me suis mis à prier au nom de Dieu Tout-Puissant et à participer normalement à la vie de l’Église. Grâces soient rendues à Dieu pour m’avoir choisi et pour m’avoir permis de venir devant Lui et d’entendre Sa voix par l’intermédiaire du partage dont les frères et sœurs m’ont gratifié. Autrement, je continuerais à vivre selon mes idées et mes imaginations, à interpréter les Écritures selon ma propre volonté et à m’en tenir au nom du Seigneur Jésus, et je perdrais le salut des derniers jours. Grâces soient rendues à Dieu ! Que toute la gloire revienne à Dieu Tout-Puissant !

Auteur : David, Myanmar

Recommandé :

Film chrétien en français « Le nom de Dieu a changé ?! » Découvrez le mystère des noms de Dieu

Comment distinguer le fait d’être sauvé du vrai salut ?

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP