Mes pensées sur le chemin de la vie

« Ding dong … » Le téléphone a sonné, et c’était un appel d’un de mes amis. Elle m’a invité à dîner chez elle et j’ai vite accepté. Puis j’ai pris mes affaires et je suis partie en vélo. J’ai pris le chemin que je j’empruntais souvent, car c’était le plus court pour aller chez elle. De loin, j’ai vu qu’il y avait des barrières sur le chemin devant moi. Quand je me suis approchée, j’ai constaté qu’en fait, un groupe de constructeur réparait les routes. Puis j’ai regardé vers la droite mais il y avait un mur et pas de passage ; j’ai regardé vers la gauche et j’ai vu qu’il y avait une pelouse, sur laquelle les travailleurs de la construction préparer les objets de construction, et il était difficile pour moi de la traverser. Je me suis dit : « le chemin est en construction. Que dois-je faire ? Dois-je aller de l’avant ou revenir en arrière ? » Juste au moment où je commençais à hésiter, un des travailleurs m’a salué et m’a fait signe de traverser l’espace ouvert de la pelouse. J’ai hoché la tête, puis en poussant mon vélo, j’ai dévié les barrières et j’ai avancé. Cependant, avant d’aller plus loin, j’avais vu quelqu’un marcher devant moi. Le passage n’était pas grand, donc pour l’éviter, je me suis arrêtée puis j’ai poussé mon vélo pour aller de l’avant. Après l’avoir dépassé, je suis monté sur mon vélo pour aller plus loin. Mais avant d’aller plus loin, j’avais découvert qu’il y avait un morceau de bois qui bloquait le passage. Je n’avais pas d’autre choix que de m’arrêter et de l’enlever pour aller de l’avant. Enfin, je suis arrivé chez mon amie à l’heure convenue…

En pensant aux choses qui se sont passées sur le chemin, je n’ai pu m’empêcher de soupirer : pendant un si court voyage de chez moi vers la maison de mon amie, j’ai rencontré beaucoup d’obstacles. De même, le chemin de la vie n’est-il pas aussi cahoteux ? Beaucoup d’entre nous voulons emprunter un chemin facile à parcourir, nous espérons vivre des vies paisibles et harmonieuses dénuées d’obstacles dans nos études, carrières, perspectives d’avenir et notre vie de famille. Cependant, qui peut contrôler tout cela ? De nombreux événements sont souvent au-delà de nos attentes, et ils nous donnent l’impression que nous ne pouvons pas du tout contrôler toutes ces occurrences et ramifications. Je n’arrivais pas imaginer que le chemin qui avait toujours été accessible pouvait être en construction et qu’il y avait pas d’obstacles bloquant ma voie pour avancer. Cependant, lorsque nous rencontrons ces difficultés, beaucoup d’entre nous hésitons, soit pour avancer ou revenir en arrière, et il arrive que nous ne sachions pas quoi faire face à ces choses. Par exemple, les étudiants veulent tous réussir académiquement et devenir célèbres. Cependant, en cas d’échec inattendu à un examen, ils hésiteront à continuer ou non leurs études. Beaucoup d’entre eux se découragent et s’embourbent dans la défaite après avoir échoué à un examen d’entrée à l’université. Un autre exemple, ceux qui entreprennent une carrière veulent tous réaliser leurs ambitions et jouir du bonheur de la gloire et de la fortune. Cependant, quand ils se heurtent contre un mur dans leur carrière, ils hésitent entre abandonner ou continuer leur lutte. En attendant, certains d’entre eux deviennent frustrés et s’accrochent pour ne pas subir l’échec. Encore un autre exemple, certaines personnes souhaitent seulement avoir de l’affection conjugale et une famille heureuse. Cependant, ce qu’ils souhaitent souvent ne peut pas être accompli à cause de certaines choses imprévues. C’est comme dit l’hymne : « Au cours de sa vie, personne ne sait quel genre de revers il va rencontrer, il ne sait pas non plus à quel genre de raffinement il sera soumis. Pour certains, c’est dans leur travail, pour certains, c’est dans leurs perspectives d’avenir, pour certains, c’est dans leur famille d’origine, et pour certains, c’est dans leur mariage. […] » ( Extrait de « Le chemin… (1) » ).

Mes pensées sur le chemin de la vie

Alors, lorsque ces choses inattendues arrivent, quel genre d’attitude devons-nous adopter pour nous leur faire face ? Le livre sacré nous donne la réponse : “Dans la vie, ces événements imprévisibles se produisent tout le temps et ils sont des événements quotidiens. Ces vicissitudes quotidiennes et la façon dont elles se déroulent, ou leurs modes opérationnels, sont des rappels constants à l’humanité que rien ne se passe au hasard, que les ramifications de ces choses et leur caractère inévitable ne peuvent pas être changés par la volonté humaine.[…] À partir de ces vicissitudes quotidiennes du destin de l’ensemble des vies humaines, il n’y a rien qui ne révèle pas les plans du Créateur et Sa souveraineté ; il n’y a rien qui ne porte pas le message que “l’autorité du Créateur ne peut pas être dépassée” qui ne transmet pas la vérité éternelle que “ l’autorité du Créateur est suprême.” » « Lorsque tu es confronté à des problèmes de la vie réelle, comment devrais-tu connaître et comprendre l’autorité de Dieu et Sa souveraineté ? Lorsque tu ne sais pas comment comprendre, gérer, et expérimenter ces problèmes, quelle attitude devrais-tu adopter pour montrer ton intention, ton désir et ta réalité de te soumettre à la souveraineté et aux arrangements de Dieu ? D’abord, tu dois apprendre à attendre ; ensuite tu dois apprendre à chercher ; puis tu dois apprendre à te soumettre.“Attendre” signifie attendre le temps de Dieu, attendre les personnes, les événements et les choses qu’Il a arrangés pour toi, attendre que Sa volonté te soit peu à peu révélée. “Chercher” signifie observer et comprendre les intentions prévenantes de Dieu pour toi à travers les gens, les événements et les choses qu’Il a établis, comprendre la vérité à travers tout cela, comprendre ce que les humains doivent accomplir et les voies qu’ils doivent garder, comprendre quels résultats Dieu cherche à accomplir parmi les humains et quelles réalisations Il cherche à atteindre en eux. “Se soumettre”, bien sûr, fait référence à accepter les gens, les événements et les choses que Dieu a orchestrés, d’accepter Sa souveraineté et, à travers elle, parvenir à savoir comment le Créateur dicte le destin de l’homme, comment Il alimente l’homme de Sa vie, comment Il façonne la vérité dans l’homme. Toutes les choses sous les arrangements et la souveraineté de Dieu obéissent à des lois naturelles et, si tu te décides de laisser Dieu arranger et dicter tout pour toi, tu devrais apprendre à attendre, tu devrais apprendre à chercher, tu devrais apprendre à te soumettre. C’est cette attitude que chaque personne qui veut se soumettre à l’autorité de Dieu doit prendre, la qualité principale que chaque personne qui veut accepter la souveraineté et les arrangements de Dieu doit posséder. […] » (Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique III » ).

Je pensais ; de toutes les choses imprévues, ce que nous devrions apprendre à faire, c’est d’attendre, de chercher et de se soumettre, tout comme le dit le dicton « Jouons à l’oreille » qu’on utilise souvent. Parce qu’en dehors de Dieu, aucun d’entre nous ne peut contrôler un événement ou la manière qu’il se développe. Ce n’est qu’en choisissant d’obéir à Dieu que nous pouvons faire face calmement aux hauts et aux bas, aux déceptions et aux frustrations de la vie.

En fait, non seulement nous serons confrontés à des difficultés et des obstacles dans la poursuite de nos études et carrières, nous allons également rencontrer différents types de difficultés et tentations sur le chemin de la croyance en Dieu. Parfois, nous serons moqués et insultés par d’autres quand nous répandons l’évangile, parfois nous allons rencontrer l’obstruction et la persécution de nos familles incroyantes, et même parfois nous devrons choisir entre le travail, l’argent et Dieu. A cause de cela, nous hésitons, perdons courage et espérons que Dieu pourrait rapidement écarter ces adversités loin de nous. Mais quand les choses se retournent contre nous, nous devenons toujours négatifs et distants, nous ne savons pas comment persévérer. Réellement, à ce moment-là, nous pouvons trouver les moyens de pratiquer la parole de Dieu, c’est-à-dire que nous devrions d’abord apprendre « à attendre », puis apprendre « à chercher » et « à obéir ». Pendant ce temps de recherche et d’obéissance, nous récolterons plus de gains qui ne peuvent être récoltés dans un environnement confortable. Je me souviens de l’expérience de mon père, qui a commencé à croire en Dieu quelques années avant moi. Afin d’amener plus de personnes disposées à croire en Dieu et de leur permettre d’être sauvé par Dieu, mon père est allé en toute confiance prêcher l’évangile à mes oncles. Cependant, ils l’ont remboursé avec des insultes et des froideurs. Face aux malentendus de leur part, il était très faible et négatif. Pourtant, sous la direction de la parole de Dieu et avec la communion des frères et sœurs de foi, il a compris l’urgence de Dieu pour sauver l’homme et il savait que Dieu voulait perfectionner sa foi et sa persévérance dans les difficultés pratiques qu’il rencontrait. Par conséquent, il a vu à travers les plans de Satan et il a cessé de reculer devant les difficultés qu’il a affrontées. Pendant ce temps, il a retrouvé la foi et a continué à coopérer avec Dieu et à prêcher l’évangile à plus de gens. Après avoir subi la dérision et la persécution des incroyants, il a développé une relation plus étroite avec Dieu et une plus grande résolution pour le satisfaire. En fait, sur le chemin de croyance en Dieu, il y aura encore beaucoup d’épreuves, de raffinements et les souffrances qui nous accompagneront. Mais puisque nous reconnaissons que Dieu est la vérité et que sa voie est la vraie voie, nous devons croire en Dieu et le suivre jusqu’à la fin. Bien qu’il y ait des difficultés et des frustrations sur le chemin, nous ne perdons jamais courage, car chaque fois que nous éprouvons une difficulté, notre entrée dans la vie atteindra un nouveau niveau. Ces difficultés et frustrations augmenteront notre confiance et renforceront notre volonté. Finalement, nous deviendrons ceux qui auront une nouvelle vie et qui seront perfectionnés et gagnés par Dieu.

La Bible dit, « Je mettrai ce tiers dans le feu, Et je le purifierai comme on purifie l’argent, Je l’éprouverai comme on éprouve l’or. Il invoquera mon nom, et je l’exaucerai ; Je dirai : C’est mon peuple ! Et il dira : L’Éternel est mon Dieu ! » (Zecharie 13 : 9) J’ai pensé aux mots dans un livre, « Puisque tu es certain que cette voie est vraie, tu dois la suivre jusqu’à la fin ; tu devras maintenir ta dévotion envers Dieu. Puisque tu as vu que Dieu Lui-même est venu sur la terre pour te rendre parfait, tu devrais Lui donner entièrement ton cœur. Peu importe ce qu’Il fait, même s’Il te détermine un résultat défavorable à la fin, tu peux toujours Le suivre. C’est cela maintenir ta pureté devant Dieu. Offrir à Dieu un corps spirituel saint et une vierge pure signifie garder un cœur de sincérité devant Dieu. Pour l’humanité, la sincérité est la pureté, et être capable d’être sincère envers Dieu c’est maintenir la pureté. » ( Extrait de « Tu dois maintenir ta dévotion envers Dieu » ).

Je suis prêt à confier le voyage de ma vie aux mains de Dieu. De même, sur le chemin de croyance en Dieu, je suis prêt à obéir aux orchestrations et aux arrangements de Dieu. Bien que je puisse rencontrer beaucoup de difficultés et d’obstacles, je n’aurai pas peur que Dieu m’accompagne tout au long du voyage. Avec la direction des paroles de Dieu, je vais sûrement vivre sous la bénédiction et la protection de Dieu. Dieu merci ! Que tout la gloire soit à Dieu !

Auteur : Xiaoya, Canada

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

17 Avril 2018 – Proverbes 28:18 Celui qui marche dans l’intégrité trouve le salut, Mais celui qui suit deux voies tortueuses tombe dans l’une d’elles. Proverbes 28:18 Réfle...
Évangile du jour – Matthieu 10:32-33 C’est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux ; mais quiconque me reni...
Évangile du jour – Matthieu 6:7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Matthieu 6:7 Réf...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *