J’ai su comment m’entendre avec mes collègues

Lundi, 11 Décembre 2017

Récemment, notre département a eu un manque de membres du personnel et le travail a été de trop. Chacun de nous devrait alors faire des heures supplémentaires chaque jour. Notre compagnie a essayé de recruter de nouveaux employés pour notre département. Aujourd’hui, le chef de la compagnie m’avait appelé et me dit qu’une nouvelle employée viendrait le lendemain ; et ainsi, il m’avait envoyé son curriculum vitae par mail. J’ai ouvert le message électronique et j’ai lu son curriculum vitae. J’en suis venu à la connaitre sous le nom de Xiao Wei et elle avait quelques expériences professionnelles en planification. Je pouvais voir à travers son curriculum vitae qu’elle était très bonne à tout point de vue. Après être arrivée, elle serait certainement de grand soutien. J’étais impatient de la voir le lendemain.

Mardi, 12 Décembre 2017

Tôt ce matin, je suis rentré dans le bureau et mon regard a croisé une face étrange. J’ai deviné que c’était Xiao Wei. Les autres collègues la saluaient chaleureusement et arrangeaient son bureau. Puis chacun de nous s’était présenté. Avec respect, moi, étant le chef du bureau, je lui avais expliqué les règlements et normes qui régissent notre compagnie et l’ampleur de la tâche dans notre département. Elle a humblement prêté attention à mes explications. J’avais fini après une demi-heure, et nous sommes tous retournées au travail. Observant attentivement la manière dont elle faisait son travail, j’avais constaté qu’elle était prudente, je sentais que notre compagnie avait vraiment une vision, et que bientôt Xiao Wei ferait le travail d’elle-même. Cependant, dans l’après-midi, Xiao Wei m’avait posé de nombreuses questions, et m’avait dit que les contenus des formulaires étaient très compliqués et qu’elle n’était pas assez habituée avec plusieurs mots codés en Anglais. Donc je lui avais enseigné patiemment. Quand j’ai vu qu’elle devenait nerveuse pour le fait qu’elle soit nouvelle à une telle tâche, je l’ai rapidement réconforté : « Ne soit pas nerveuse. Tu viens juste de rejoindre notre compagnie donc c’est normal que plusieurs choses te paraissent étranges maintenant. Tout ira bien dans quelques jours, après que tu sois habituée à ces choses. » À mes paroles, elle avait humblement exprimé son accord par le signe de la tête. Je m’étais ensuite précipité vers mon bureau et j’avais recommencé à travailler contre le temps car il y avait beaucoup de donnés à trier.

Cependant, j’avais encore entendu la voix de Xiao Wei, après environ trente minutes, qui disait : « Directeur Zhang, je n’arrive toujours pas à m’en sortir avec ce formulaire. Pourriez-vous jeter un coup d’œil là-dessus ? » En ce moment, j’étais occupé à travailler sur un document urgent. Donc j’étais devenu immédiatement impatient dès que j’entendis qu’elle m’appelait. J’avais pensé : « Je te l’ai expliqué clairement, mais pourquoi n’arrives-tu pas à t’en sortir ? La directrice aussi met de la pression sur moi à propos des donnés sur lesquelles je travaille. Si je m’arrêtais pour t’aider, ma tâche, ne serait-elle pas retardée ? » Mais par la suite, quand j’ai pensé que je ne pouvais pas perdre mon image en tant que directeur, je n’avais qu’à forcer un sourire et je commençai à lui enseigner à nouveau.

À 17 heures, il était temps d’arrêter le travail. Tous les collègues avaient quitté excepté Xiao Wei et moi. Elle travaillait toujours ardemment et nerveusement. Puis, je m’approchai d’elle et je lui dis : « Xiao Wei, il est temps d’arrêter le travail. » « Oui, j’arrêterai après avoir fini cela en premier, répondit-elle. » « Donc, comment a été ton premier jour de travail avec notre compagnie ? » T’es-tu habituée à toutes choses ici ? lui avais-je demandé, préoccupé. » Elle répondit : « Je me suis senti assez stressée, puisque je ne suis pas habituée avec le travail de la compagnie et que je n’ai jamais utilisé ce type de formulaire ». Ayant entendu ceci, j’étais très déçu. Que devrais-je faire ? Rédiger ce formulaire est une tâche assez importante, et je pense lui confier cette tâche. Mais elle n’a jamais fait une tâche pareille, ne me poserait-elle pas encore des questions plus tard ? Le travail de la compagnie est très chargé ce mois, et je suis déjà stressé. Si je dois toujours jongler avec son travail et le mien, alors j’aurai trop de choses à traiter au même moment. Je ne veux pas m’étendre de trop. Et puis si la directrice me demandait si j’avais fini avec ma part de travail, que dirais-je ? Je ne peux pas lui dire que j’avais passé mon temps à former Xiao Wei. Autrement, que penserait-elle de moi ? Sans me rendre compte, j’avais commencé à me plaindre. Pourquoi est-ce que la compagnie embauche une nouvelle employée avant d’être sûr de ses compétences professionnelles ? Hélas, j’étais en colère.

En route vers la maison, J’avais cheminé avec la directrice. Je lui avais parlé du cas de Xiao Wei, mais elle m’avait dit : « Elle a ses forces à elle. Et elle vient juste de joindre ton département, donc c’est normal qu’elle ne sache pas faire son travail. Tu devrais lui enseigner patiemment. » Écoutant ses mots, je ne pouvais rien dire sauf les résonner : « Et bien, je l’aiderai davantage.

J’ai su comment m’entendre avec mes collègues

Lundi, 18 Décembre 2017

Aujourd’hui est le septième jour où Xiao Wei est venu dans notre compagnie, et elle a presque enregistré le formulaire. Mais il y avait toujours des erreurs ici et là dans toutes les tâches qu’elle exécutait et par conséquent, je devais passer du temps à les corriger. Aujourd’hui, son travail était si mauvais qu’il a fallu que je refasse presque tout à nouveau. Pensant à cela, j’étais très déprimé. Elle aurait dû prendre en charge une partie de la tâche du département, mais au contraire, elle m’a donné beaucoup de fardeaux parce qu’elle est peu familière avec son travail. J’avais pensé : « N’est-t-elle pas apte à travailler dans notre département ? »

Mardi, 19 Décembre 2017

Pendant la pause du déjeuner, j’ai entendu Xiao Wei parler a d’autres collègues: « J’ai déjà passé une semaine ici mais je me sens toujours stressée. Je suis toujours nouvelle à la tâche et je fais souvent des erreurs et je dois toujours vous faire passer mon travail pour que vous revoyez et fassiez des ajustements. Je suis vraiment désolée pour cela. » Sa voix se faisait entendre d’un son nasal ; je m’étais dit qu’elle avait dû pleurer. Après avoir entendu ses propos, les autres collègues l’avaient encouragé.

Ayant entendu les paroles de Xiao Wei, je me suis senti triste parce que je pouvais comprendre à quel point elle était stressée venant juste de joindre notre compagnie et n’étant pas habitué au travail. Quand j’étais aussi arrivé dans la compagnie, je m’étais senti pareillement. À cet époque-là, la directrice et mes collègues m’aidaient et m’encourageaient, et ce fut ainsi que j’avais traversé cette période. Mais pourquoi espérais-je tellement de Xiao Wei ? Avec un peu de détresse, j’étais venu en présence de Dieu et j’avais prié: « Oh Dieu, la nouvelle employée travaille ici depuis une semaine, mais elle n’est toujours pas habituée au travail et elle me rend inquiet. Ainsi je ne l’aimais pas et je la sous-estimais ; et j’ai même pensé qu’elle n’était pas convenable pour travailler dans notre département. Je sais que j’étais injuste pour l’avoir traité ainsi, mais je n’ai aucune idée qui justifie le traitement que je lui ai donné. Guide-moi Dieu. »

Après la prière, j’avais vu ces mots, “All people live for themselves. Every man for himself and the devil take the hindmost—this is the summation of man’s nature.” “What is contained within people’s nature? I’ve discovered that, regardless of what happens to them, or what they’re dealing with, people always protect their own interests and look out for their own flesh…. They make these demands and claims for their own sakes, or else they try to justify and look for excuses for their own sakes, and in many things it can be seen that everything they do is without sense, it is totally devoid of sense, which is full proof of the satanic logic of ‘Everyone for himself and the devil take the hindmost.’”

La révélation de tels mots m’a embarrassé et honni. Sous l’influence du poison satanique « chacun pour soi et Dieu pour tous », j’ai trop prêté attention à mes propres intérêts. N’est-ce pas juste pour ceci que je ne pouvais traiter Xiao Wei décemment ? Lorsqu’elle venait d’arriver, j’avais pensé qu’elle partagerait le travail dans notre département avec moi, ainsi ma pression serait amoindrie et le travail serait fait de meilleure manière. Cependant, son habileté professionnelle n’était pas très bonne comme je l’avais imaginé, donc je devais réserver un peu de temps pour l’aider. De plus, malgré le fait qu’elle ait passé une semaine à travailler dans notre compagnie, elle n’était toujours pas habituée au travail et faisait beaucoup d’erreurs, ce qui m’emmenait à mettre mon travail de côté et l’aider. Par conséquent, mes tâches étaient retardées. Ceci a influencé mes performances et terni la belle image que j’avais dans le cœur de la directrice. Comment pouvais-je tolérer une telle personne qui allait à l’encontre de mes intérêts ? Alors, j’avais commencé à avoir du dégoût pour Xiao Wei, et pensait même qu’elle n’était pas dotée pour travailler dans notre département et je voulais la renvoyer. J’avais vu en cela que j’étais égoïste. Je pouvais faire tout ce qui me profitait pour protéger mes intérêts, au détriment des autres. Cette manière dont je fais les choses est une démonstration de perte d’humanité et est aussi haïe par Dieu. Je ne peux plus continuer à vivre sous cette emprise du poison satanique.

Après, j’ai vu ces deux passages dans “We should have several principles of practice if we want to get along with others normally. We cannot be satisfied with nothing more than not taking unfair advantage of and not harming others. Besides, we should have love and have conscience and reason even more; we should tolerate and help each other and care for others so that others can benefit in all things; we should think about others but not only think about ourselves, should sympathize with others’ weaknesses and pardon others’ transgressions. Only with these principles can we establish the normal relationship with others, and be on friendly terms with others.” “We should treat others properly, neither overestimating nor underestimating any of them. … When doing things, we should take into account not only of our own interests, but also of others’. Besides, we should learn to be more considerate to others, and to benefit them. … Do not ask too much of others, and do not expect to gain any benefits from others—this is also a principle of treating others properly.” Ces mots m’ont montré la voie à pratiquer: Je ne devrais pas seulement considérer mes intérêts, mais plutôt les mettre de côté et considérer les intérêts des autres. Je dois bien traiter les autres au lieu d’espérer de trop de leurs parts ou chercher à gagner des avantages d’eux. Je dois davantage aider les autres. Xiao Wei est nouvelle ici et n’est toujours pas habituée à son travail; ainsi je ne pourrais pas espérer de trop d’elle ou l’égaler a un employé vétéran, mais plutôt bien la traiter et l’aider patiemment et avec amour. Voici ce que je devrais faire. Ayant compris ceci, j’ai décidé mettre de côté mes intérêts personnels et l’aider avec amour.

Mercredi, 20 Décembre 2017

Aujourd’hui, j’ai encore expliqué à Xiao Wei son travail en détail, et je lui ai montré les endroits où elle avait fait des erreurs et aussi je lui ai parlé de mon expérience de travail. Après avoir fait cela, je me suis senti beaucoup plus soulagé dans mon cœur, je n’étais plus impatient. Pendant que je parlais, Xiao Wei, toujours aussi humble, écoutait attentivement, et un sourire apparut sur son visage.

À l’approche de la mi-journée, la compagnie nous a demandé urgemment de faire la conception d’un document de planification. Mais aucun d’entre nous n’était habitué avec ce genre de planification, mais Xiao Wei a dit qu’elle voulait essayer. Peu après, elle nous avait donné son opinion et avait parlé des problèmes relatifs au livre de planification, et rapidement, elle avait fini de le modifier. Ce qu’elle avait fait a totalement changé ma pensé à propos d’elle, m’emmenant à la voir avec de nouveaux yeux. Je l’avais regardé comme quelqu’un qui ne pouvait aller de pair avec nous et même quelqu’un qui nous retardait, mais au-delà de mes attentes, elle a aujourd’hui apporté beaucoup de belles idées concernant le livre de planification et en avait fait toutes les modifications elle-même. Après que le livre de planification soit soumis, elle a été félicitée par la compagnie. À un moment, j’ai eu honte de moi-même pour avoir sous-estimer ma collègue et je me suis senti coupable pour avoir porté trop d’attention à mes intérêts personnels.

Lundi, 25 Décembre 2017

Après le travail, quand je me reposais allongé dans le canapé, je me suis rappelé que Xiao Wei a donné de nombreuses bonnes idées et a beaucoup contribué pour notre département. Ceci m’a permis de voir absolument une nouvelle Xiao Wei. À travers les échanges que j’ai eu avec elle ces jours, je me suis rendu compte que si nous voulons bien nous entendre avec les autres, nous devons premièrement mettre de côté nos propres intérêts ; apprendre à traiter les autres décemment ; aider les autres par amour et donner de la considération aux autres. En plus, nous ne devrions pas sous-estimer les autres en nous rendant compte de leurs faiblesses, mais plutôt chercher à trouver leurs forces. Si nous traitons les autres avec une telle attitude, alors nous n’aurons certainement pas de difficultés à nous entendre avec eux. Dieu merci pour Son guide.

Auteur : Zhang Yili, Chine

Traduction par Manasse Djan

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Est-ce que Dieu a fait des vêtements à Adam et Eve ? Qu’en pensez-vous ? Je me souviens de mon premier cours en biologie au collège. Le professeur nous a demandé de quoi était fait le premier vêtement de nos ancêtres ? A ce...
Plus jamais esclave de l’argent Née dans une famille de paysans, j’étais résolue à être une femme robuste dès mon jeune âge mais j’avais besoin d’argent pour avoir du succès et deven...
Dieu me conquiert, un athée J’étais autrefois athée et matérialiste. Je ne pouvais me fier qu’à mes yeux, et la science était ma seule référence. Je ne croyais en rien d’autre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *