Savez-vous qui sont les vierges sages ?

En attendant le jour de l’apparition du Seigneur, chaque frère et chaque sœur, qui a une vraie foi dans le Seigneur, espère que nous sommes les vierges sages, et que nous pouvons accueillir l’époux et souper avec le Seigneur. Certains d’entre nous lisent souvent la Bible et prient, scrutent et se préparent ; certains choisissent de travailler sans relâche, se sacrifiant et se dépensant ; d’autres assistent régulièrement aux réunions, attendant avec attention l’arrivée du Seigneur…. Tout le monde se prépare, dépense et attend la seconde venue du Seigneur dans nos propres voies et est fermement convaincu que nous sommes les vierges sages et que, dans l’attente de cette manière, nous pouvons certainement accueillir le retour du Seigneur. Mais est-ce que notre manière de préparer de l’huile est conforme au cœur du Seigneur ? Qui sont les vierges sages après tout ? Comment les vierges sages devraient-elles préparer de l’huile pour accueillir le Seigneur ?

les vierges sages

Rappelez-vous l’époque où le Seigneur Jésus est venu accomplir sa mission salvatrice sur terre au il y a deux mille ans. Les temples d’alors étaient désolés et transformés en repaire de voleurs, sans aucune gloire de Dieu. Quand le peuple juif est tombé dans les ténèbres et n’avait nulle part où aller, le Seigneur Jésus, le Messie, est venu et a fait Son œuvre de rédemption de l’humanité, apportant le chemin de la repentance à l’homme. Quant à ceux qui recherchaient sincèrement la vérité et aspiraient à l’apparition de Dieu, ils pouvaient, avec un cœur qui cherchait le seigneur, pouvaient prêter attention à la voix de Dieu, et ainsi ils virent que les paroles et l’œuvre du Seigneur Jésus débordaient d’autorité et de puissance tout comme cette voix qui créa les cieux, la terre et toutes choses par le Créateur. Un mot du Seigneur Jésus était capable de ramener les morts à la vie, de réprimander le vent et la mer pour les calmer, de nourrir cinq mille personnes avec cinq miches de pain et deux poissons, et ainsi de suite. Pierre, Nathanaël, Matthieu et les autres à l’époque, à travers les paroles du Seigneur Jésus, ont reconnu que le Seigneur Jésus est le Messie promis, et ainsi l’ont suivi. La femme de Samarie a entendu le Seigneur Jésus dire les secrets qu’elle gardait au plus profond d’elle en parlant avec Lui, et ensuite elle a réalisé que seul Dieu peut révéler ces secrets les plus intimes et que ces mots ne sont pas ce dont une personne peut si facilement révéler. Ainsi, elle, à partir des paroles du Seigneur Jésus, a conclu que qu’Il est le Messie promis, puis l’a suivi. De telles personnes sont des vierges sages. Mais le peuple juif qui suivait les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens, pensait que, tant qu’ils resteraient rigoureusement dans le temple, attachés servilement à la loi et aux doctrines, ils seraient des vierges sages et pourraient accueillir l’arrivée du Messie. En conséquence, ils préfèrent avoir soif ou mourir de faim plutôt que de rechercher et d’étudier les paroles et le travail du Seigneur. Peu importe l’autorité et la puissance des paroles du Seigneur, ils ont tous obstinément maintenu leurs propres conceptions et imaginations, suivant l’idée des dirigeants juifs que « Vous n’êtes pas venue de Dieu si vous n’êtes pas appelé le Messie ». Par conséquent, ils ont traités le Seigneur Jésus comme une personne ordinaire, ont banalisés les paroles de Dieu en les considérants comme les paroles d’un homme et a même jugé et blasphémé le Seigneur Jésus. En fin de compte, ils rejoignirent les dirigeants juifs pour clouer à la croix le Messie qu’ils attendaient depuis longtemps, devenant ainsi les gens qui croyaient en Dieu mais qui s’opposaient à Lui et sont tombés sous la colère et la punition de Dieu. Cela nous permet de voir que la sagesse des vierges sages consiste à prêter attention à ce que nous murmure la voix de Dieu et à être capable d’accepter la vérité après avoir entendu la voix du Dieu vivant. C’est seulement de cette manière que nous accueillerons l’apparition de Dieu. Au contraire, les vierges folles ne peuvent pas écouter la voix de Dieu et ne le cherchent même pas après avoir écouté les paroles de la vérité ; ils s’accrochent obstinément à diverses notions et à leur propre imagination, et observent et rejettent l’apparition et l’œuvre de Dieu, perdant ainsi le salut de Dieu. Cela me rappelle une chose : En ce qui concerne l’accueil de la seconde venue du Seigneur, si le Seigneur Jésus nous apparaît et fasse son œuvre en nous, quelle sera notre attitude ? Pouvons-nous reconnaître la voix du Seigneur ? Si, à cause du fait de ne pas connaître la voix du Seigneur, nous manquons l’occasion d’accueillir le fiancé et de souper avec le Seigneur, ne sommes-nous pas des vierges folles ?

Alors, comment devrions-nous regarder et préparer l’huile pour accueillir le Seigneur ? Le Seigneur Jésus a dit : « Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! » (Matthieu 25:6). « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20). « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 2:7). « Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10:27). De ces prophéties, nous voyons clairement que lorsque le Seigneur Jésus reviendra, il parlera aux églises et recherchera ses brebis précisément par ses paroles. Les vierges sages, entendant quelqu’un témoigner de l’apparition et des paroles de Dieu, chercheront et écouteront la voix de Dieu et ouvriront leurs cœurs pour accueillir le Seigneur. Un livre des « Paroles du Saint-Esprit » dit aussi : « Tous ceux qui sont capables d’obéir aux déclarations du Saint-Esprit d’aujourd’hui sont bénis. Peu importe quelles étaient leurs habitudes, ou comment le Saint-Esprit travaillait en eux — ceux qui ont bénéficié du plus récent travail sont les plus bénis, et ceux qui sont incapables de suivre le plus récent travail aujourd’hui sont éliminés. Dieu cherche ceux qui sont capables d’accepter la nouvelle lumière, et Il cherche ceux qui acceptent et connaissent Sa plus récente œuvre. Pourquoi est-il dit que vous devez être une vierge chaste ? Une vierge chaste est capable de chercher l’œuvre du Saint-Esprit et de comprendre les choses nouvelles, et en outre, capable de mettre de côté les vieilles conceptions, et d’obéir à l’œuvre de Dieu aujourd’hui. » « Puisque nous cherchons les empreintes de Dieu, nous devons rechercher la volonté de Dieu, les paroles de Dieu, les déclarations de Dieu — car là où il y a les nouvelles paroles de Dieu, il y a la voix de Dieu et là où il y a les empreintes de Dieu, il y a les actions de Dieu. Là où il y a l’expression de Dieu, il y a apparition de Dieu, et là où il y a apparition de Dieu, la vérité, le chemin et la vie existent. Pendant que vous êtes à la recherche des empreintes de Dieu, vous n’avez pas conscience des paroles que “Dieu est la vérité, le chemin et la vie” ».

De ces déclarations du Saint-Esprit, on peut voir que les vierges sages veillent et préparent l’huile quand il s’agit d’accueillir le Seigneur ; en d’autres termes, ils peuvent mettre de côté leurs idées et leur imagination, se concentrer sur l’écoute de la voix de Dieu, suivre les pas de Dieu, chercher la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, accepter et obéir à l’œuvre de l’Agneau. Par conséquent, ceux qui chercheront et examineront une fois qu’ils ont entendu la voix de Dieu sont les vierges sages. Ils seront amenés devant le trône de Dieu, profiteront de la provision de l’eau vive de la vie, et assisteront au souper des noces de l’Agneau ; tandis que ces vierges folles, aussi désolées et assombries que soient leurs églises, y restent fermement rattachées et s’attachent de façon têtue à leurs propres idées et à leur imagination plutôt que de rechercher à connaitre la parole et l’œuvre de Dieu, perdront ainsi et pour toujours l’occasion du salut de Dieu au dernier jour.

Translated from English by Callixte Nizigama

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Quel est le sens de « Dieu vit que cela était bon » dans la Bible ? Quand j'étais au lycée, j'ai appris de ma maîtresse que la Bible était un excellent travail de la littérature dans le monde. Plus tard, j'ai trouvé ce...
Évangile du jour – Matthieu 5:13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pi...
15 Avril 2018 – Proverbes 23:17 Que ton coeur n’envie point les pécheurs, Mais qu’il ait toujours la crainte de l’Éternel ; Proverbes 23:17 Réflexion sur le verset du jour ...
5 Avril 2018 – Exode 6:30 Et Moïse répondit en présence de l’Éternel: Voici, je n’ai pas la parole facile ; comment Pharaon m’écouterait-il ? Exode 6:30 Exode 6:30 Ré...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *