Bible facile

Bible facile

Lisons la Bible à tout moment et marchons avec le Seigneur

Je comprends finalement que le destin de l’homme ne peut pas être dominé par lui-même

Lorsque j’avais huit ans, mon père ne pouvait pas s’en remettre du choc de la mort de ma mère. Il a négligé son travail, gaspillé toutes les économies, vivant dans une vie décadente de déb…

30 June 2018

Lorsque j’avais huit ans, mon père ne pouvait pas s’en remettre du choc de la mort de ma mère. Il a négligé son travail, gaspillé toutes les économies, vivant dans une vie décadente de débauche et ne se souciant pas de mon frère âgé de 7 mois et moi. Alors ma grand-mère, âgée, a pris soin de nous, vivant une vie très pauvre. Jeune, j’ai souffert le dédain de mes proches et goûté aux difficultés de la vie. Au moment le plus dur, je ne pouvais même pas payer mes frais de scolarités pour seulement cent yuan. Mes pairs étaient dorlotés et aimés par leurs parents, portaient de nouveaux vêtements, et possédaient les jouets qu’ils aimaient, tandis que je n’ai pas possédé un seul d’entre eux. Dès lors, je me suis dit : Je vais étudier dur. Tant que j’obtiens un diplôme à travers d’intenses études, je peux trouver un bon travail et me débarrasser de la vie de pauvre.

Depuis, j’ai commencé à étudier fort. La première chose que j’ai faite après l’école était de faire le devoir et réviser les leçons et je suis souvent resté debout jusqu’à 2 ou 3 heures du matin. Quelques fois, j’ai seulement dormi pendant deux heures et ensuite continué à étudier. Ma grand-mère était attristée de voir que j’étudiais dur jour et nuit, alors elle a essayé de me persuader de ne pas me faire souffrir. Mais, compétitive, je ne me suis pas permis de relaxer, car je croyais que tant que j’étudiais dur, je pourrais réussir et avoir un bon destin dans le futur. Tout vient à point, à qui sait attendre. J’ai fini première de ma classe et était admis dans le lycée provincial le plus important. L’école m’a offerte une scolarité gratuite pour trois ans à cause de mon excellent score. Mes efforts m’ont apporté un grand résultat, qui m’a fait plus fermement croire que j’aurais un futur merveilleux aussi longtemps que j’étudiais dur. Juste au moment où j’ai fait de mon mieux pour changer mon destin, ma grand-mère m’a dit : « Le destin de l’homme est dans les mains de Dieu. Quelqu’un ne peut pas changer son destin par un bon diplôme ou par sa lutte. Seulement si l’homme adore Dieu pourra il avoir un bon destin, prendre le bon chemin de la vie et vivre une vrai vie heureuse ». Ensuite, elle a lu les paroles de Dieu pour moi : « Dès lors que tu viens au monde en poussant ton premier cri, tu commences à accomplir ton devoir. En assumant ton rôle dans le plan de Dieu et dans Son ordination, tu commences ton voyage dans la vie. Quels que soient tes antécédents et quel que soit le voyage qui t’attend, personne ne peut échapper à l’orchestration et aux arrangements que le ciel a préparés, et aucun de nous n’a le contrôle de sa propre destinée, car seul Celui qui domine sur toutes les choses est capable d’une telle œuvre. » Bien que je croyais en l’existence de Dieu, je pensais que je pouvais changer mon destin par mes efforts. Notre école ne m’a elle pas offerte des frais de scolarité gratuits parce que j’ai obtenu un très bon score, par mes efforts ? Sur ce, j’ai toujours travaillé dur vers mon objectif par mes convictions. Je suis toujours sorti parmi les meilleurs, quand j’étais au lycée pour trois ans. Aussi, j’ai gagné plusieurs certificats de mérite. Ces choses ont renforcé les convictions dans mon cœur que « Les hommes peuvent changer leur destin par leurs propres efforts ». J’ai cru que la vie heureuse était venue de mes propres efforts.

livre

À travers mes efforts constants, j’ai senti que je me rapprochais de mon rêve. Et je pensais que je pourrais certainement être admit dans une université réputée, en conséquence de mes notes excellentes. Mais je n’ai jamais pensé que lorsque j’ai pris part à l’examen d’entrée à l’université, j’ai eu un blanc de mémoire et je semblais avoir tout oublié. Finalement, je pouvais juste être admis à l’université de mon deuxième choix. L’échec de l’examen était un coup sévère, pour sûr. Je me suis caché dans ma maisons, pleurant pendant trois jours. Je ne comprenais pas pourquoi je ne pouvais pas recevoir une récolte en proportion à ce que j’ai payé. J’avais appris la connaissance ; pourquoi ne pouvais-je penser à rien quand j’ai pris part à l’examen ? Me voyant dans l’agonie, ma grand-mère me dit : « Mon enfant, tu veux toujours changer ton destin par l’effort et l’étude. En fait, tu es affligée par les poisons sataniques tels que “ Le destin d’une personne est entre ses propres mains ” et “ La connaissance peut changer le destin d’une personne ”. C’est trop dur et épuisant pour l’homme de vivre par ces poisons sataniques. Dieu dit : « Le destin de l’homme est entre les mains de Dieu. Tu es incapable de te contrôler : quoiqu’il soit toujours en train de courir, de s’occuper pour lui-même, l’homme reste incapable de se contrôler. Si tu pouvais connaitre tes propres perspectives, si tu pouvais contrôler ton propre destin, serais-tu toujours une créature ? » L’homme est juste une petite créature : comment peut-il changer son destin par l’effort et la connaissance ? Le destin de l’homme est contrôlé par les mains de Dieu. Seulement en comptant sur Dieu et en obéissant aux orchestrations et aux arrangements de Dieu, l’homme peut se libérer des afflictions de Satan et de la vie douloureuse et peut vivre sous les soins et la protection de Dieu. L’homme peut vivre joyeusement parce qu’il vit par la parole de Dieu, pas parce qu’il a assez d’argent ou est admiré par les autres. Nous devrions croire en la souveraineté de Dieu et apprendre à obéir à Dieu ». Je n’avais aucun mot pour réfuter ma grand-mère. Bien sûr je voulais toujours changer ma situation actuelle, sortir de la pauvreté et vivre une bonne vie. Ai-je vraiment tord ? Mais comment pourrais-je vivre une belle vie sans mes efforts ? Après avoir travaillé dur, j’ai eu un bon résultat. Alors, je n’ai pas cru en la souveraineté de Dieu sur le destin de l’homme dans mon cœur. Et j’ai secrètement résolu dans mon cœur : Bien que je ne puisse pas aller à l’université qui est mon premier choix, je peux aller à celui du deuxième choix. Si je continue à travailler dur, je vais réussir.

Quand j’ai reçu la lettre d’admission de l’université de mon deuxième choix, je suis allée à cette université régulière qui était loin de ma ville natale. En étudiant fort, je suis devenue la chef de ma classe et la présidente de l’association des étudiants et gagné des bourses d’études. Il semblait que toutes les choses se développaient comme je l’avais prévu. En 2015, à ma dernière année, quand j’allais graduer, une pensée s’est formée dans mon cœur : Je veux étudier à l’étranger. Car étudier à l’étranger pourrais améliorer mon estime et je pourrais trouver un bon travail et vivre une meilleure vie après que je sois revenue. Alors, j’ai commencé à me préparer pour étudier à l’étranger. La demande pour l’école et la préparation pour tout les matériels se sont passées très en douceur. Mais finalement, j’ai rencontré des problèmes avec mon visa. Je ne pouvais pas aller immédiatement à l’étranger, mais avais besoin d’attendre pour la moitié d’un an. À ce moment, j’ai pensé dans mon cœur : Pourquoi cette chose était sans problème, mais maintenant est entravée ? L’homme ne peut-il pas changer son propre destin par les efforts ?

À ce moment, j’ai complètement ressenti que l’homme propose, Dieu dispose. Et j’ai soudainement senti que je n’avais pas de direction de vie et je ne savais pas ou je devrais aller. Quand j’ai perdu mon chemin et étais perplexe, ma grand-mère a essayé de me réconforter et m’a donné un livre. J’ai ouvert le livre et vu ces paroles : « Peut-on réaliser tout ce que l’on désire dans la vie ? Combien de choses au cours des quelques décennies de votre existence avez-vous été en mesure d’accomplir comme vous le souhaitiez ? Combien de choses ne se produisent pas comme prévu ? Combien de choses viennent sous forme d’agréables surprises ? De combien de choses les personnes attendent-elles encore des résultats, attendant inconsciemment le bon moment, attendant la volonté du ciel ? Combien de choses font que les personnes se sentent impuissantes et contrariées ? Chacun est plein d’espoirs sur son sort et espère que tout dans sa vie sera comme il le souhaite, qu’il ne sera pas en manque de nourriture ou d’habillement, que ses richesses vont augmenter de façon spectaculaire. Personne ne veut d’une vie pauvre et opprimée, remplie de difficultés et rongée de calamités. Mais les gens ne peuvent pas prévoir ou contrôler ces choses. » Ces paroles sont tellement concrètes et il semble que ces paroles me sont dites. J’étais réduite au silence par ces questions. En effet, personne ne veut une vie pauvre et opprimée qui est remplie de difficultés. Moi aussi. J’ai toujours voulu changer mon destin en étudiant dur. Mais peu importe quels efforts j’ai dépensé, il semblait y avoir une force qui me poussait tout le temps. J’étais toujours à deux doigts de mon rêve pendant ces années de lutte et le résultat différait de ce que j’avais envisagé.

Ces paroles ont touché mon cœur, alors j’ai continué à lire : « Où tu iras tous les jours, ce que tu feras, qui ou ce que tu rencontreras, ce que tu diras, ce qui t’arrivera – tout cela peut-il être prédit ? Les gens ne peuvent pas prévoir tous ces événements, encore moins contrôler la façon dont ils se développent. Dans la vie, ces événements imprévisibles se produisent tout le temps et ils sont des événements quotidiens. Ces vicissitudes quotidiennes et la façon dont elles se déroulent, ou leurs modes opérationnels, sont des rappels constants à l’humanité que rien ne se passe au hasard, que le cours de développement que prennent ces choses et leur caractère inévitable ne peuvent pas être changés par la volonté humaine. Chaque événement transmet un avertissement du Créateur à l’humanité, et il porte aussi le message selon lequel les êtres humains ne peuvent pas contrôler leur propre destin ; en même temps, chaque événement est une réfutation de l’ambition et du désir sauvages et futiles de l’humanité de prendre son destin entre ses propres mains. Ils sont comme des gifles puissantes sur les oreilles de l’humanité, l’une après l’autre, ce qui oblige les gens à reconsidérer qui, après tout, gouverne et contrôle leur destin. Et comme leurs ambitions et leurs désirs sont plusieurs fois contrariés et réduits à néant, les humains arrivent naturellement à l’acceptation inconsciente de ce que le destin a en réserve, à une acceptation de la réalité, de la volonté du ciel et de la souveraineté du Créateur. À partir de ces vicissitudes quotidiennes du destin de l’ensemble des vies humaines, il n’y a rien qui ne révèle pas les plans du Créateur et Sa souveraineté ; il n’y a rien qui ne porte pas le message selon lequel “l’autorité du Créateur ne peut pas être dépassée”, qui ne transmet pas la vérité éternelle selon laquelle “l’autorité du Créateur est suprême”. » Ces paroles m’ont rappelé que j’avais étudié dur durant ces années. Je veux gagner un diplôme supérieur par les études. Ensuite je peux trouver un bon travail et vivre une belle vie. Cependant, les faits réfutent mes pensées et mes désirs, encore et encore. À ce moment, je me suis senti convaincue dans mon cœur par rapport aux paroles de Dieu. J’ai aussi compris que mon destin ne pouvait pas être changé par les études et la lutte. C’est ordonné et commandé par le Créateur et que Son autorité ne peut pas être dépassée.

L’échec de l’examen d’entrée à l’université et la désillusion de mon rêve d’aller à l’étranger étaient comme des gifles puissantes sur mes oreilles, l’une après l’autre, me faisant réaliser que je ne peux pas changer mon propre destin par mes propres efforts. En effet, ma grand-mère m’avait dit que le destin de l’homme est entre les mains de Dieu. Pourtant je n’ai pas cru cela, mais l’ai contesté. Je voulais toujours changer mon destin par l’effort. En réalité, ça a raté et m’a juste laissé dans l’agonie. Quand mon désir n’a pas pu être satisfait, je me suis senti endolorie, lésée et provocante. Si j’avais réalisé plus tôt que Dieu règne sur toutes choses, je n’aurais pas changé mon destin par mes propres efforts and n’aurais pas été si bouleversée. Les paroles de Dieu et mes expériences personnelles me disent que Dieu règne sur le destin de l’homme et qu’on ne peut pas changer notre destin par les efforts. J’ai commencé à accepter ce fait dans mon cœur. À ce moment précis, mon angoisse a beaucoup diminué.

Comme j’ai cru que toutes les destinées humaines sont dans les mains de Dieu et était désireuse d’obéir à la souveraineté et aux arrangements de Dieu, une de mes amies avec qui je n’avais pas eu de contact depuis longtemps m’a offert un travail : être une enseignante à l’étranger. Alors, j’ai considéré d’être une enseignante plutôt que d’étudier à l’étranger. J’ai mis mon entrevue devant Dieu et L’ai prié : « Oh, Dieu ! Je suis disposée à T’obéir et je ne vais plus lutter avec mon destin. Que mon entrevue puisse être réussi ou non, c’est dans ta main et je vais obéir Ton arrangement. Je ne m’attendrais pas trop. Car j’ai compris que je devrais obéir à Ta souveraineté et arrangements en tant que créature. » Enfin, j’ai passé l’entrevue avec succès.

Voyager

En février, 2016, je suis venue travailler à Singapour. Bientôt après, j’ai pris contact avec les frères et sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant et vécu la vie d’église. Comme j’ai lu plus de paroles de Dieu, j’ai appris à compter sur Dieu, regarder à Lui et j’ai aussi appris que lorsque je rencontrerais quelque chose, je devrais apaiser mon cœur devant Dieu et prier à Lui pour chercher Sa direction plutôt que de faire des choses à ma propre façon. Car j’ai fais toutes les choses avec ma propre habileté et calibre avant. Il n’y a pas longtemps, j’avais besoin de trouver une maison appropriée. Au début, j’ai pensé que ce n’était pas trop difficile. Mais au fil du temps, je me suis battu la tête contre le mur : J’ai regardé plusieurs maisons, mais elles ne me convenaient pas. Puis, je suis venue devant Dieu pour prier et Lui confier mes difficultés pour qu’Il règne. Un jour, une de mes collègues a entendu que je voulais trouver une maison. Elle m’a dit : « Je cherche aussi une maison. Que penses-tu de vivre ensemble ? Tu n’as pas besoin de t’en charger. Tu viens juste y vivre après que j’en trouve une. » Plus tard, elle a trouvé une maison qui convenait et on y a vécu ensemble. Quoique cette chose ne soit pas très grande, j’ai vu que l’autorité de Dieu est partout et j’ai expérimenté que compter sur Dieu est le meilleur choix pour nous. J’ai vraiment ressenti l’amour de Dieu Tout-Puissant envers l’homme. Sous la direction des paroles de Dieu Tout-Puissant, j’ai graduellement arrêté de combattre contre le destin et me suis débarrassé de la vie épuisante. Maintenant, je lis les paroles de Dieu et écoute le sermon après que je revienne du travail chaque jour. J’ai aussi des réunions, chante des hymnes avec les frères et sœurs à mon loisir. La paix et la joie remplissent ma vie. Je remercie les paroles de Dieu Tout-Puissant d’avoir changer mon mauvais point de vue et de m’avoir appris à chercher Sa direction et obéir à Sa souveraineté et arrangements au lieu d’agir par moi-même quand les choses surviennent.

Toute la gloire soit à Dieu !

Jiajia Singapour

Contactez-nous

Bienvenue à BIBLE EN LIGNE ! Pour toutes questions ou confusion dans la croyance en Dieu, veuillez nous contacter.

Sujets connexes

Célébrité & Argent
Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Réflexions sur la vie

Réflexions sur la vie

La rubrique « Réflexions sur la vie » rassemble des réflexions spirituelles sur le mariage, la famille, la vie, la destiné etc.

Réflexions automnales

L’automne est arrivé. Tous les verts semblent s’être soudainement transformés. Des feuilles rouge vif ou jaune pâle jonchent les bas-côtés de la route. Tout est si tranquille et magnifique…

10 juin 2018 7 min de lecture
Réflexions automnales
xxxxxx

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?