Bible facile

Newsletter

Abonnez-vous à notre site Web pour recevoir de riches ressources de dévotion.

subscription

Contenu

Comment être une personne honnête en accord avec la volonté du Seigneur ?

23 April 2018 7 min de lecture

Un soir, au début de l’été lors du marché nocturne, des vendeurs ambulants vendaient toutes sortes de marchandises. Cependant, le bruit du marché nocturne ne dérangeait pas Li Zhen, qui était plongée profondément dans ses pensées et qui semblait préoccupée. C’est à ce moment-là qu’elle ressentit subitement une douleur à l’épaule. Elle réalisa alors qu’elle venait de bousculer un passant. Après s’être excusée, elle marcha rapidement vers un parc voisin et trouva un endroit calme où s’asseoir.

Li Zhen était bouleversée et même un peu perdue. En Chine, les croyants ont toujours été persécutés et pire encore, un grand nombre a été arrêté, condamné et emprisonné. Elle était incapable de se souvenir du moment où la police était venue chez elle afin de rechercher des informations au sujet des nouveaux guides et collaborateurs de l’Église depuis l’arrestation d’Elder Cai à l’église. Elle n’avait tout simplement pas prêté attention au danger qu’elle courait en croyant en Dieu, elle avait en effet déjà décidé profondément de remettre sa vie entre les mains du Seigneur, de tout laisser à la merci du Seigneur, et de ne jamais le trahir, peu importe ce qui lui arriverait. Mais elle ne savait pas comment gérer le problème auquel elle devait faire face aujourd’hui. Elle pensa profondément : le Seigneur Jésus nous a appris à être honnêtes. Il a dit : « Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin » (Matthieu 5:37). Si je dis la vérité à la police, alors d’autres responsables et collaborateurs seront arrêtés, également. Dans ce cas, ne deviendrai-je pas Judas ? Mais si je ne le fais pas, je ne respecterais pas les mots du Seigneur. Que dois-je répondre exactement à la police ? Et comment devrais-je pratiquer les paroles du Seigneur ? Ce problème la déconcertait énormément et provoquait en elle beaucoup de souffrance. Elle ne savait vraiment pas quoi faire.

Comment être une personne honnête en accord avec la volonté du Seigneur

« Sœur Li ? » La voix interrompit ses pensées. Elle regarda autour d’elle, il s’avéra que c’était Zheng Yi, et elle se força donc de sourire. Zheng Yi s’assit près d’elle, et demanda avec inquiétude : « Est-il arrivé quelque chose ? La police est-elle à nouveau venue chez toi ? » Li Zhen acquiesça et ajouta aussitôt : « Hmm, ils veulent que je leur donne des renseignements sur les autres responsables et collaborateurs de l’Église. Zheng Li, par rapport à ça, je ne sais pas comment mettre en pratique les préceptes du Seigneur. Le Seigneur Jésus a dit : “Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin” (Matthieu 5:37). Dans ce cas, comment dois-je répondre aux questions de la police ? Si je dis la vérité, d’autres responsables et collaborateurs vont être arrêtés, mais dans le cas contraire, j’ai peur d’offenser le Seigneur en n’obéissant pas à ses préceptes. Hélas, je ne sais vraiment pas comment gérer ça. »

Tout en écoutant le problème de Li Zhen et en voyant sa souffrance et son regard sans espoir, Zheng Yi appelait Dieu de tout son cœur, Lui demandant de la guider afin d’aider Li Zhen à sortir de sa souffrance. Après avoir prié, Zheng Yi lui dit sincèrement : « Sœur Li, le Seigneur aime les personnes honnêtes, et nous demande aussi d’être honnête. Mais nous ne pouvons pas mettre en pratique ce précepte de façon aveugle. Nous devons être sages et raisonnables. » Tout en écoutant la réponse de Zheng Yi, Li Zhen la regardait avec perplexité.

Zheng Yi poursuivit ainsi : « Ma Sœur, le Seigneur nous demande d’être honnête, cela signifie principalement que nous devons être honnêtes envers Dieu et que nous devons ni le tromper ni lui mentir. Cela peut se manifester dans de nombreux aspects, par exemple lorsque nous prions Dieu, nous devons prononcer les mots depuis l’intérieur de notre cœur, et lui parler de notre vrai état d’esprit et de nos vraies difficultés au lieu d’utiliser des mots qui sonnent bien juste pour Lui plaire. Par exemple, il nous faut garder les vœux et les résolutions que nous avons faits devant Dieu. De même, il nous faut, dans tout ce que nous faisons ou disons, accepter que Dieu nous observe et ne jamais négocier avec Lui de façon superficielle ou essayer de le tromper en vue du bénéfice de nos propres intérêts. De plus, le Seigneur Jésus nous enseigna la pratique de l’honnêteté, ce qui exige de nous que nous ne trompions pas non plus nos frères et sœurs et que nous fassions correspondre nos mots avec la réalité. Cependant, en ce qui concerne ceux qui entravent et perturbent l’œuvre de Dieu ou qui s’opposent à Dieu, c’est une autre question et nous devons être sages dans nos relations avec eux. » Li Zhen donnait toute son attention à l’amitié de Zheng Yi. « Nous savons tous qu’après la résurrection et l’ascension du Seigneur Jésus, le gouvernement romain a frénétiquement arrêté et torturé les Chrétiens. Afin d’échapper à la traque du pouvoir romain, l’apôtre Jean lui-même s’est caché sur l’île de Patmos, où il témoigna de ce qu’il avait entendu et vu et dit aux gens ce qu’il adviendrait dans le futur. S’il ne s’était pas lui-même caché, il n’aurait pas accompli la tâche importante que Dieu lui avait confiée. C’est exactement ce que le Seigneur Jésus a dit : “Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes” (Matthieu 10: 16).De même, aujourd’hui, en tant que croyants en Dieu dans ce pays athée et contrôlé par le Parti Communiste Chinois, si nous disons où se trouvent nos frères et sœurs à ceux qui s’opposent à Dieu, nous ne ferons que livrer nos frères et sœurs au danger et au mal du Parti Communiste Chinois, causant ainsi des pertes pour le travail de l’église. Ce n’est pas en accord avec la volonté du Seigneur. La sagesse est quelque chose de positif. Tant que ce que nous faisons et disons est bénéfique pour l’église et protège nos frères et sœurs dans le Seigneur, Dieu l’approuvera. »

Après avoir écouté l’intervention de Zheng Yi, Li Zhen vit tout à coup la lumière et s’écria en riant : « Merci, Seigneur ! Zhen Yi, je comprends ce que tu me dis. C’est vrai, si nos frères et sœurs sont arrêtés, comment peuvent-ils continuer à croire en Dieu ou à répandre Son nom ? Pourquoi n’y ai-je pas pensé ? » A ce moment-là, Zhene Yi sut que le problème de Li Zhen était enfin réglé et elle riait elle- aussi joyeusement.

Après avoir fait ses adieux à Zheng Yi, Li Zhen fut en proie à des sentiments partagés dans son cœur alors qu’elle rentrait chez elle. Elle réalisa ceci : il s’avère que le fond du problème de l’honnêteté réside dans la portée de nos intentions lorsque nous agissons et parlons, de répondre à nos besoins ou de répondre aux besoins de Dieu. Si nos intentions sont de répondre aux besoins de Dieu, de protéger la sécurité de nos frères et sœurs et d’être utile à l’église, alors nous faisons usage de sagesse de la meilleure façon qui soit et ne sommes ni dans le mensonge ni dans la tromperie. Ceci est complètement en accord avec la volonté du Seigneur, avec l’approbation du Seigneur. Elle dit dans son cœur : maintenant, j’ai un bon chemin de pratique…

Auteur : Wang Ting

Traduction : Rosa Carmon

Sujets connexes

Personnes honnêtes

Veuillez lire et accepter notre politique de confidentialité ci-dessous avant de lancer la discussion avec nous.

Avez-vous lu et accepté notre politique de confidentialité?