Comment éviter de devenir ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit ?

Comme nous le savons, afin de racheter l’humanité, le Seigneur Jésus a prêché le chemin de la repentance et a accompli de nombreux miracles. Une fois, le Seigneur Jésus ayant chassé les démons du corps de quelqu’un, les pharisiens ont dit : « Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons » (Matthieu 12: 24). Alors, le Seigneur Jésus les a maudits : « Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir » (Matthieu 12: 31-32). Le Seigneur Jésus est Christ et le Fils de l’homme. Son autorité et Son pouvoir de guérir les malades et d’exorciser les démons lui venaient directement de Dieu Lui-même. Mais les pharisiens ont transformé le vrai en faux et ont condamné le Seigneur Jésus, en disant qu’Il chassait les démons par le prince des démons et qu’Il commettait ainsi le grand péché de blasphème contre le Saint-Esprit. Alors le Seigneur Jésus les a maudits, en déclarant que dans cette vie comme dans la vie à venir, ils étaient impardonnables. À ce sujet, je n’ai pas cessé de me poser des questions : si le Seigneur Jésus a maudit les pharisiens de cette manière, cela veut dire qu’ils ont dû être punis très sévèrement. Mais la Bible ne raconte pas la manière dont ils ont été punis. Alors, qu’est-ce que Dieu a fait avec eux ? À partir de là, quelle vérité devons-nous comprendre ? J’ai prié sans arrêt et j’ai souvent cherché cet aspect de la vérité.

Grâce à Dieu ! Il y a quelque temps, sur un site Internet évangélique, j’ai lu un passage des paroles de Dieu : « Le traitement de Dieu destiné aux gens qui blasphèment contre Lui ou qui Lui résistent, ou même ceux qui Le calomnient, ceux qui L’attaquent intentionnellement, Le calomnient et Le maudissent, n’est pas de fermer les yeux ou de faire la sourde oreille. Il a une attitude claire avec eux. Il méprise ces gens et, dans Son cœur, Il les condamne. Il déclare même ouvertement la fin qu’Il leur destine de sorte que les gens savent qu’Il a une attitude claire envers ceux qui blasphèment contre Lui, qu’ils savent comment Il déterminera leur fin. Toutefois, après que Dieu a dit ces choses, les gens pouvaient toujours rarement voir la vérité au sujet du traitement de ces gens par Dieu et ils ne pouvaient pas comprendre les principes à la base de la fin établie par Dieu, de Son verdict sur eux. C’est-à-dire que les hommes ne peuvent pas voir l’attitude et les méthodes particulières que Dieu emploie pour traiter avec eux. Cela est en rapport avec les principes de Dieu pour accomplir les choses. Dieu utilise l’apparition de faits pour s’occuper du comportement méchant de certaines personnes. C’est-à-dire qu’Il ne déclare pas leurs péchés et ne détermine pas leur fin, mais plutôt qu’Il utilise directement l’apparition de faits pour qu’ils soient punis et qu’ils reçoivent la rétribution qui leur est due. Quand ces faits arrivent, c’est la chair des gens qui endure la punition ; tout cela est clairement visible aux yeux humains. Lorsque Dieu s’occupe du comportement méchant de certaines personnes, Dieu les maudit simplement en paroles, mais en même temps la colère de Dieu s’abat sur eux et il se peut que le châtiment qu’ils reçoivent ne se remarque pas, mais ce genre de résultat peut être même plus grave que les résultats de punition et de mort que les gens peuvent voir. […] De l’extérieur, il semble que ces personnes qui ont ridiculisé, calomnié, condamné et blasphémé le Seigneur Jésus n’ont pas subi de conséquences. Cependant, la vérité est que Dieu adopte une attitude pour traiter chaque chose. Il peut ne pas employer un langage clair pour expliquer aux gens comment Il va traiter chaque type d’individu. Parfois Il ne parle pas directement, mais Il agit directement. Le fait qu’Il n’en parle pas ne signifie pas qu’il n’y a pas un résultat ; il est même possible que le résultat soit même plus sérieux. Selon les apparences, il semble que Dieu ne révèle pas à certaines personnes Son attitude ; en fait, Dieu n’a pas voulu leur prêter attention pendant longtemps. Il ne veut plus les voir. À cause des choses qu’elles ont faites, de leur comportement, à cause de leur nature et de leur essence, Dieu désire seulement qu’elles disparaissent de Sa vue, veut les livrer directement à Satan, donner leur esprit, leur âme et leur corps à Satan, permettre à Satan de faire ce qu’il veut. On voit clairement à quel point Dieu les hait, à quel point Il est dégoûté d’elles. Si une personne irrite Dieu au point que Dieu ne veut plus la revoir, qu’Il la laissera tomber complètement, au point que Dieu ne veut plus s’en occuper Lui-même, s’Il en arrive au point de la livrer à Satan pour qu’il en fasse ce qu’il veut, de permettre à Satan de la contrôler, de la dévorer et de la traiter n’importe comment, cette personne est complètement finie. Son droit d’être un humain a été révoqué définitivement et son droit en tant que créature est arrivé à sa fin. N’est-ce pas la sanction la plus sévère ? »

En méditant à plusieurs reprises ces paroles, j’ai compris que Dieu adoptait des attitudes claires vis-à-vis de différents types de personnes : avec ceux qui ont soif de l’œuvre de Dieu et qui peuvent l’accepter, qui aiment vraiment la vérité et la cherchent, Dieu est miséricordieux, aimant, tolérant et patient. Et il peut leur pardonner soixante-dix fois sept fois. Tandis que pour ceux qui connaissent parfaitement le chemin de la vérité mais qui s’opposent délibérément à Dieu, Lui résistent, Le dénigrent et blasphèment contre Lui, le tempérament de Dieu est fait de majesté, de courroux, de malédiction et de punition. Il y a tout de même des choses que l’on sait sur la manière dont Dieu punit ces gens : certains seront directement punis dans leur chair, et cela, les gens peuvent le voir. Ainsi, Dieu a envoyé des vers pour qu’ils dévorent le roi Hérode, qui avait ordonné la mise à mort de tous les bébés mâles de moins de deux ans à Bethlehem. Judas a été maudit par Dieu et son corps a éclaté, parce qu’il avait vendu le Seigneur. Une autre sorte de punition consiste à être maudit par Dieu par des paroles. Dieu, de tout Son cœur, détermine qu’Il ne sauvera plus ceux qui Lui résistent et blasphèment contre Lui, et Il les écarte complètement. Mais c’est bien plus sévère que punir les gens directement dans la chair : Dieu donne entièrement leur esprit, leur âme et leur corps à Satan et permet à celui-ci de jouer avec et de piétiner leur chair à volonté. Tout comme les gens qui sont possédés par des esprits mauvais, ils deviennent fous, débiles et psychologiquement anormaux, ils révèlent leur corps nu et balbutient des absurdités. Après leur mort, leur âme est envoyée en enfer et elle ne pourra jamais se réincarner. Cela nous permet de voir que Dieu ne ferme pas les yeux sur ceux qui L’ont dénigré et qui ont blasphémé contre Lui, mais qu’Il applique des principes clairs dans Sa manière de les traiter.

Comment éviter de devenir ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit

Même si la Bible raconte seulement que le Seigneur Jésus a maudit les pharisiens dans le verset « il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir », et même si elle ne dit pas quel a été leur sort, et si personne n’a jamais su quelle punition ils ont endurée, nous pouvons comprendre que les pharisiens n’étaient plus dignes d’être des créatures ni des humains et que Dieu n’avait plus rien à voir avec eux. Ce genre de punition est plus sévère que tout moyen de châtier les gens que nous avons pu connaître ou voir, et c’est quelque chose que l’esprit, l’âme et le corps de l’homme ne peuvent pas supporter. Maintenant, je comprends enfin la véritable signification de ces paroles du Seigneur : « il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. » Ces paroles sont empreintes de l’autorité et de la colère de Dieu. Le tempérament juste de Dieu est vraiment inviolable par l’homme !

Nous sommes déjà dans les derniers jours, et nous attendons tous que le Seigneur Jésus revienne pour nous enlever dans le royaume des cieux. Dans ce moment crucial de l’arrivée du Seigneur, quand quelqu’un nous prêche l’évangile du retour du Seigneur, nous ne devons pas condamner cela ni blasphémer contre Dieu en suivant nos propres notions et notre imagination comme l’ont fait les pharisiens. Nous devons plutôt écouter attentivement et avoir un cœur qui craint Dieu afin de discerner si ces paroles sont les déclarations de Dieu, faute de quoi nous perdrions le salut du Seigneur des derniers jours, nous offenserions Dieu et nous recevrions Sa punition. Tout comme l’a dit le Seigneur Jésus : « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! » (Matthieu 5: 3)

Auteur : Wei Xiao, Italie

Recommandé :

Gardez-vous du levain des pharisiens sur le chemin du royaume des cieux

* Bienvenue à Bible en ligne ! Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Bible Facile
BIBLE EN LIGNE APP