Dieu a sauvé mon mariage

Si je n’étais pas sauvé par Dieu, je serais à la dérive dans ce monde,

luttant douloureusement dans le péché, chaque jour morne et sans espoir.

Si Dieu ne m’avait sauvé, je serais encore piétiné par les démons,

profitant des plaisirs du péché, ignorant où se trouve le chemin de la vie.

Si je n’étais pas sauvé par Dieu, je n’aurais pas cette bénédiction aujourd’hui,

et comprendrais encore moins pourquoi nous devrions survivre ou avoir un sens à notre vie.

Si je n’étais pas sauvé par Dieu, je serai encore confus à propos de ma foi,

passant les jours dans le vide, ignorant en qui placer ma foi.

J’ai finalement compris que ma main est dans celle de Dieu, Il me conduit sur le chemin.

Je ne pourrai jamais me perdre car mon regard est fixé sur ce brillant cap.

J’ai finalement compris l’intention sincère de Dieu pour l’homme.

Maintenant, chaque fois que je chante cette chanson « Si je n’étais pas sauvé par Dieu », je ne peux m’empêcher de rendre des remerciements et des louanges à Dieu dans mon cœur ! Merci à Dieu d’avoir sauvé mon mariage.

Il y a trois ans, mon mariage était en difficulté. A cette époque-là, mon mari ne se sentait pas à l’aise dans son travail, alors il perdait toujours son sang-froid vis-à-vis de moi sans aucune raison. J’étais bouleversée et je voulais trouver quelqu’un pour m’épauler. Il y avait un collègue qui était follement amoureux de moi. Au début, je le rejetais et l’évitait. Mais un jour, juste après une querelle avec mon mari, celui-ci m’avait appelée et m’avais invitée à dîner. C’était avec une rancune contre mon mari que j’avais accepté son invitation. Depuis ce temps, nous nous voyions de plus en plus en secret, et j’allais jusqu’à tomber amoureuse de lui inconsciemment. J’avais même eu une telle idée en tête : « Être aimé, c’est heureux; C’est mieux d’avoir aimé et perdu que de ne jamais avoir aimé du tout »… Je m’étais rendu compte que je jouais avec le feu et que je m’étais mise en danger ; j’étais aussi très consciente que je ne pouvais pas me permettre parce que j’avais mon propre enfant et ma propre famille. À ce moment-là, j’avais expérimenté ce que cela signifiait de faire des rêves différents sur le même lit. J’étais tombée dans une lutte douloureuse à l’intérieur. Chaque jour, je me sentais totalement coupable et infidèle envers mon mari, mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser à ce collègue. J’avais tellement peur de faire quelque chose que je regretterais misérablement plus tard, et de voir ma famille briser à la fin. Ensuite, pour soulager la culpabilité intérieure, je me rendais souvent dans un temple de Guanyin pour adorer les dieux (parce qu’on disait que c’était très efficace). Je suppliais le bouddha de me sauver de cette relation condamnée et de me ramener à ma vie de début si paisible. Cependant, toutes mes supplications sérieuses s’étaient révélées inutiles, et je venais d’en être profondément prise, incapable de contrôler mon esprit. Dans une lutte et une détresse extrêmes, je me forçais à ne pas le rencontrer. Mais d’un autre côté, je devais le cacher derrière un masque de nonchalance pour ne pas être remarquée par les autres. Mon cœur s’était gonflé de culpabilité, car je m’étais trouvée trompeuse et hideuse, et non plus ce que j’avais l’habitude d’être – un bon élève aux yeux des enseignants, une fille obéissante aux yeux de mes parents, et une épouse dévouée et une mère aimante aux yeux des autres.

À ce moment-là, ma mère m’a dit que le jour du mariage de mon frère était fixé à la fin du mois. J’ai pensé qu’il valait mieux que j’aille à ma première maison, et que j’apporte mes soucis afin de réajuster mes pensées. Puis j’ai acheté un billet d’avion pour ma ville natale pour assister au mariage de mon frère. À ma grande surprise, ça a été un tournant dans ma vie – le salut de Dieu Tout-Puissant est venu sur moi.

Merci à Dieu pour Sa bienveillance. Le salut n’aurait pas pu mieux tomber à ce moment. Il m’a tirée des péchés à temps et m’a permis de vivre sous l’éclat de la lumière. Après avoir cru en Dieu, j’ai compris que la raison pour laquelle j’avais lutté douloureusement dans le péché sans pouvoir m’extirper était que j’étais lié à ma nature satanique. De plus, j’ai vu l’espoir dans les paroles de Dieu. Dieu dit : « Dieu doit devenir chair pour faire Son travail précisément parce que l’homme est chair et incapable de vaincre le péché ou de se dépouiller de la chair ». « Les hommes étaient guéris de leurs maladies et leurs péchés étaient pardonnés, mais le travail sur la manière de chasser les tempéraments sataniques corrompus en eux n’était pas fait. Les hommes étaient sauvés et leurs péchés étaient pardonnés seulement à cause de leur foi, mais la nature pécheresse des hommes n’était pas supprimée et demeurait en lui. Les péchés des hommes étaient pardonnés par Dieu incarné, mais cela ne signifie pas que les hommes n’avaient plus de péchés en eux. Les péchés de l’homme pouvaient être pardonnés par le sacrifice d’expiation, mais l’homme était incapable de résoudre le problème de comment ne plus pécher, de rejeter à jamais sa nature pécheresse et d’être transformé. Cela lui posait toujours problème. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause du travail de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur vieux tempérament satanique corrompu. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés du tempérament satanique corrompu afin que la nature pécheresse des hommes soit complètement supprimée et qu’elle ne croisse plus jamais, permettant ainsi au tempérament des hommes de changer.Cela lui posait toujours problème. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause du travail de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur vieux tempérament satanique corrompu. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés du tempérament satanique corrompu afin que la nature pécheresse des hommes soit complètement supprimée et qu’elle ne croisse plus jamais, permettant ainsi au tempérament des hommes de changer. Cela exige que les hommes comprennent le chemin de la croissance dans la vie, la voie de la vie et la façon de changer leur tempérament. Cela exige aussi que les hommes agissent conformément à cette voie afin que le tempérament des hommes puisse changer progressivement, que les hommes puissent vivre sous l’éclat de la lumière, qu’ils puissent faire toutes choses en accord avec la volonté de Dieu, qu’ils rejettent le tempérament satanique corrompu, se dégagent de l’influence des ténèbres de Satan et ainsi se libèrent pleinement du péché. Alors seulement le salut des hommes sera complet ». Ainsi, l’homme vit dans le péché sans contrôle sur lui-même parce qu’il n’a pas été débarrassé de sa nature pécheresse et est complètement incapable de surmonter le péché. Seul le Créateur a l’autorité et le pouvoir d’amener l’homme à réaliser des changements dans son tempérament et à vivre dans la lumière par son œuvre de purification.

Après avoir cru en Dieu, je lisais souvent la parole de Dieu, et chantais des cantiques et échangeais la vérité avec les frères et sœurs. En outre, je priais Dieu régulièrement, lui demandant de protéger et de calmer mon cœur pour que je puisse sortir des passions et des désirs et que je puisse revenir à mon ancienne vie paisible. Merci Dieu ! Dieu a écouté mes prières. Chaque fois que j’avais ces mauvaises pensées, je pensais aux paroles de Dieu : « Plus tu satisfais la chair, plus elle s’accorde de liberté ; si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois, elle te demandera davantage, et, continuant ainsi, tu en viendras à aimer la chair encore plus. […] Plus tu satisfais la chair, plus ses désirs augmentent […] La chair de l’homme est comme le serpent : son essence est de nuire à la vie des gens, et, quand on lui donne tout ce qu’elle veut, ta vie est perdue. La chair appartient à Satan. Elle est remplie de désirs extravagants, […] et l’ayant satisfaite jusqu’à un certain point, tu finiras par être dévoré par elle ». Par ces paroles de Dieu, je me suis rendu compte progressivement de ma nature pécheresse. Comme c’était horrible de céder aux passions et aux désirs de la chair ! Je ne satisferai plus jamais ces désirs. Je suis venue devant Dieu et j’ai prié : « Ô Dieu Tout-Puissant ! Pourrais-tu me donner la foi et la force de vaincre les tourments et la ruse de Satan, afin que je puisse vivre sous Ta bienveillance et Ta protection… ». Puis j’ai tourné mon cœur vers Dieu consciemment, je lisais plus de paroles de Dieu et je chantais des cantiques pour louer Dieu. Merci à Dieu pour Sa protection. Sans le savoir, je ne pensais plus à ce collègue. Mon cœur était plein de paix, de joie, de libération et de liberté, et ma vie s’est enrichie. Maintenant, notre famille composée de trois membres vit dans une vie douce et heureuse. Ma fille est très intelligente et mon mari est devenu attentionné. Merci à Dieu ! Que toute la gloire revienne à Dieu !

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Quelle est l’intention du Seigneur Jésus d’expliquer les Écritures et de manger du pain après Sa résurrection ? La Bible dit, « Pendant qu’il était à table avec eux, il prit le pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna. Alors leurs yeux...
Pour témoigner de Dieu « O Dieu !… Je voudrais que Ton Esprit travaille toujours en moi, et qu’il m’éclaire et m’illumine toujours, afin que je puisse porter un témoignage...
Comment enlever la poutre de nos propres yeux Un jour, un frère m’a fait part de son agacement : « Récemment, j’ai toujours méprisé un certain frère. Je trouve répulsives beaucoup de ses manière...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *