Analyse d’un Tueur Psychologique de la Société Moderne La Comparaison

De nos jours, s’efforcer d’entrer en compétition avec nos voisins constitue une pratique courante dans la société moderne. Ce phénomène est connu comme étant la comparaison sociale. Des personnes d’âge ou de groupes différents ont la mentalité et l’habitude de se comparer les uns avec les autres. De plus, cette tendance se répand de plus en plus. Sur Internet, j’ai vu un article qui disait que lors de réunions de camarades de classe, les gens ne se plaignent plus de leur jeunesse perdue ni ne valorisent l’amitié, mais se comparent les uns aux autres et étalent leur richesse respective. Ils se comparent les uns aux autres sous de nombreux aspects, tels que leurs enfants, époux ou épouse, maison, voiture, situation sociale etc… De plus, ils entrent même en concurrence à propos des cigarettes ou des boissons qu’ils consomment et des vêtements qu’ils portent. En un mot, les gens comparent ce qu’ils ont aux autres, qu’il s’agisse de parents, amis, collègues ou autres connaissances. Ils se disent : « Ce que je possède est supérieur à ce que vous avez et prévaut sur ce que vous avez de bien ». Chacun vit avec une tendance croissante à la comparaison. Même s’ils sont plus intelligents ou célèbres, les gens succombent à ce genre de pensées stéréotypiques car ils se comparent aussi aux autres sur la base de leurs connaissances ou de leur renom. En vivant dans un tel milieu, les gens sont, en fait, malheureux, mais ils n’ont pas d’autre choix que celui de poursuivre sur leur lancée.

Voiture

Nous pouvons satisfaire notre vanité et sauver la face en nous comparant aux autres et en faisant étalage de notre richesse. Pourtant, derrière cette façade, nous seuls savons combien nous avons souffert et subi amertume et chagrin. Ainsi ma cousine possède une voiture ainsi qu’une maison et dirige de petites entreprises. Elle n’a pas besoin de se préoccuper ni de sa nourriture, ni de ses vêtements. Pourtant, influencée par cette tendance et pour jouir du respect qui lui est dû, elle a acheté de nouveaux vêtements de marque chers pour des réunions de camarades de classe. En plus des frais engendrés par les repas et les divertissements, elle a, en une année, assumé d’importantes dépenses pour ces réunions tenues trois ou quatre fois par an. Elle n’était pas prête à se laisser distancer par ses amis. Un jour elle a vu qu’un couple, des amis à elle, portait tous deux du vison. Elle a donc acheté, sans hésitation, des manteaux de vison d’une qualité supérieure à celle du couple. Bien que n’ayant pas assez d’argent liquide, elle a dépassé la limite de crédit afin de payer plus de 30.000 RMB (un peu plus de 3.000 Euros) pour acquérir ces manteaux. Son enfant a commencé l’école primaire cette année. Afin qu’il ne cède pas au mépris des autres, elle a acheté une nouvelle voiture pour lui. Après toutes ces dépenses et quoique son entreprise marchait bien, elle n’a pas réussi à économiser. Au contraire, elle a contracté une dette de près de 300.000 RMB (un peu plus de 30.000 Euros). Parfois, elle a dû emprunter de l’argent afin de payer le loyer de son magasin. Cela l’a amenée à mener un mode de vie stressant. Sa vie est une version miniature de celle des gens d’aujourd’hui. On pourrait dire que, pour s’assurer le respect d’autrui, chacun d’entre nous prend à cœur de se comparer aux autres à tous moments. En fait, pour sauver la face, nous recherchons à ressentir l’exaltation des autres la plupart du temps, mais, à leur insu, nous endurons épreuves et stress. Le fait de se comparer aux autres apporte toujours plus de désarroi et devient un tueur mental pour les gens aujourd’hui.

Qu’est-ce que la mentalité de comparaison ?

Un article sur internet dit : « En psychologie, la comparaison est classée comme une caractéristique mentale neutre et un peu négative. De manière plus détaillée, lorsqu’une personne se sent inférieure à d’autres avec lesquelles elle se compare à certains égards, elle développe des sentiments négatifs. Ce processus mental constitue ce qu’on nomme la mentalité de comparaison. Pour parler sans détours, la mentalité de comparaison est causée par notre vanité. Au fond de nous-mêmes, nous aimons nous comparer aux personnes qui sont autour de nous, tels nos camarades de classe, amis, collègues et ainsi de suite. Nous voulons avoir ce que les autres possèdent et rêvons même de sortir de certaines situations plus aisément et de les devancer. Bien que quelques psychologues en appellent au contrôle de la mentalité de comparaison, qui peut vraiment avoir la maîtrise de soi-même dans ce domaine de la vie ? Peu importent les suggestions qu’offrent les spécialistes, elles sont inutiles à ceux qui ont une tendance croissante à se comparer à d’autres plus privilégiés qu’eux.

Comment la mentalité de comparaison naît-elle ?

Alors, pour quelle raison sommes-nous conduits à sauver notre face malgré la pression que nous subissons ? Et comment la mentalité de comparaison naît-elle ? J’ai vu certains mots dans le Livre de Vérité : « À travers “La tromperie et la paralysie”, Satan donne des déclarations et des idées mielleuses qui vont dans le sens des conceptions des gens pour leur faire croire qu’il prend en considération leur chair ou qu’il pense à leurs vies et à leurs avenirs, alors qu’en fait ce n’est que pour te tromper. Il te paralyse alors afin que tu ne saches pas ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, de sorte que, inconsciemment, tu prennes sa route et par conséquent sois sous son contrôle ». « Y a-t-il un endoctrinement forcé ? (Oui.) Endoctrinement forcé de quoi ? L’endoctrinement forcé est-il fait à l’initiative de l’homme ? Est-ce fait avec le consentement de l’homme ? (Non.) Peu importe si tu n’y consens pas. Dans ton inconscience, il se glisse en toi, imposant en toi la pensée de Satan, ses règles de vie et son essence perverse. En fait, tout ce que Satan inculque en toi n’est que mensonges, illusions trompeuses et ce sont en effet des hérésies et des illusions que Satan utilise pour corrompre l’homme. Ces poisons sataniques sont inoculés dans le cerveau des gens et dans leurs esprits, et cela contribue vraiment à laver leur cerveau. Une fois que quelqu’un a accepté ces poisons sataniques, il devient ni homme ni fantôme, sans la moindre humanité ».

Après avoir lu les paroles de vérité, je pense à ce dont parlent souvent les gens, tel que : « un arbre vit avec son écorce ; un homme vit avec son visage », « une oie sauvage laisse derrière elle une voix ; un homme laisse derrière lui une réputation », « les gens luttent pour s’élever mais l’eau coule en aval », « Je ne me bats pour rien d’autre que pour remporter un prix » et ainsi de suite. Ces mots nous laissent naïvement penser que le fait d’être plus élevé dans la sphère sociale ou de vivre dans de meilleures conditions que les autres procure l’évidence d’une certaine réputation et dignité. Le simple fait de vivre de cette façon peut donner tout son sens et sa valeur à notre vie. Ce sont précisément ces points de vue et pensées erronés ainsi que les règles de vie inspirées en nous par Satan qui nous amènent à nous comparer aux autres. Quelle que soit l’attitude que nous avons à l’égard des autres ou la situation que nous rencontrons, nous tenons, avant tout, à sauver les apparences dans nos paroles et dans nos actions. Ainsi, nous refusons de rester des personnes terre-à-terre ; au contraire, nous consacrons tous nos efforts à sauver notre face. Ainsi, nous vivons dans un monde de comédie régi par le contrôle et les maléfices de Satan.

Depuis que nous avons été corrompus par Satan, nous, êtres humains, sommes disposés à de nuisibles pensées et avons, par le passé, cultivé une nature arrogante et diabolique. En conséquence, nous sommes réticents à faire partie des gens ordinaires et nous sommes plutôt enclins à nous élever au-dessus des autres. Ainsi, nous nous comparons aux autres en toutes choses et aspirons toujours à nous situer au-dessus de la mêlée. Lorsque ces influences négatives de Satan se sont ancrées dans nos esprits et ont intégré notre vie, nous avons commencé à vivre dans un esprit de vanité et nous avons payé le prix fort pour le satisfaire. Nous n’admettons jamais la défaite, mais rivalisons avec les autres pour accéder à des situations élevées dans tous les domaines. Il semble que cela soit la seule manière de gagner un certain statut dans la société et l’admiration des autres. Je me souviens d’une fois où l’actualité présenta le cas d’un garçon de l’école secondaire d’Anhui qui acheta un iPhone en vendant l’un de ses reins. Ce fut par pure vanité qu’il fut conduit à cet extrême. Ceci dit, nous réalisons que notre vie heureuse peut, de manière indescriptible, tourner au drame si nous nous laissons dominer par les pensées de Satan. Contrôlés par la mentalité de comparaison, nous n’avons aucune chance de mener une vie heureuse.

Comment pouvons-nous nous libérer de la mentalité de comparaison ?

Ainsi, comment pouvons-nous nous libérer de la mentalité de comparaison, ce tueur psychologique ? Les paroles de vérité énoncent : « Comment ces choses peuvent-elles être rejetées ? Avez-vous une solution ? Premièrement, tu dois les percevoir, puis apprendre à y renoncer et les mettre de côté. Si tu te focalises sur elles, luttant toujours pour elles, si ton cœur en est imprégné et débordant, si tu ne veux jamais les mettre de côté mais toujours les entretenir en toi sans les rejeter, alors tu es contrôlé et liée par elles. Tu es devenu esclave et ne peux plus y renoncer. » « Parce que l’essence de Dieu est sainte, cela signifie que ce n’est que par Dieu que tu peux emprunter le lumineux et droit chemin dans la vie ; c’est seulement par Dieu que tu peux connaître le sens de la vie, seulement par Dieu que tu peux vivre une véritable vie, détenir la vérité, connaître la vérité, et ce n’est que par Dieu que tu peux obtenir la vie à partir de la vérité. Seul Dieu Lui-même peut t’aider à t’éloigner du mal et te délivrer de la méchanceté et du contrôle de Satan. À l’exception de Dieu, personne et rien ne peut te sauver de l’océan de souffrances pour que tu ne souffres plus : ceci est déterminé par l’essence de Dieu ». Les paroles de vérité nous montrent clairement la solution : D’une part, il nous faut réaliser que la vanité représente le moyen qu’a Satan de corrompre et enchaîner les gens. D’autre part, nous devrions avoir une compréhension approfondie de la douleur et du malheur qui nous échoient si nous recherchons la vanité et la gloire. Après avoir compris ces deux aspects, nous pouvons faire le choix de résister et renoncer à la vanité. Si nous ne sommes plus sous l’emprise de la vanité, alors nous ne nous comparerons plus jamais aux autres. Une fois que nous adoptons une attitude de retrait, nous pouvons parvenir à la sérénité et la liberté et réduire une grande partie des peines que nous avons dans la vie.

Traduction par Sabine Clerc

* Si vous recevez une révélation de Dieu, nous serons ravis de la partager avec vous via notre fenêtre de discussion instantanée située en bas de notre page web ; ou écrivez-nous à l’adresse info@lesalut.org. Nous espérons sincèrement grandir spirituellement en communiant les uns avec les autres.

Cela vous intéresse-t-il peut-être de :

Qu’est-ce que l’Évangile ? – Étude biblique Le mot « Évangile » signifie « Bonne nouvelle ». Il est écrit dans Ésaïe 61:1, « L’esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, car l’Éternel m’a oint ...
Les versets bibliques classiques à propos de la vie I Matthieu 6:25 C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêt...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *